aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

commentr imprimer sans presse ? – et Transformation en presse d'une essoreuse

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

Bonjour,

Je découvre ce forum d'aujourd'hui et en lisant certains post, je me dit que pourrez sans doutes m'apporter des réponses !!

J'ai pratiqué le monotype il y a deux ans (quand j'étais au beaux arts) mais j'avais à ma disposition des presses de différentes taille...
Et maintenant, je me retrouve chez moi... sans presse... et je n'ai pas les moyens de m'en procurer une !!
J'utilise des papier mouillés (bambou 260g) 50 x 80 cm max, encre AKUA, et rouleaux.
Alors je me demandais si il existait des moyens d'avoir un rendu correct d'impression sans presse ??

Merci d'avance pour vos conseils ou expériences.
Belle soirée à tous.

Matthieu

Voir le profil de l'utilisateur http://matthieugauthier.fr

pierre


Admin
LA question est comment donner de la puissance à la main sans instrument compliqué.
Les 2 seuls trucs qui me semblent efficaces pour augmenter la pression manuelle sont du même ressort, comment concentrer le plus possible la puissance donnée à l'outil de pression sur la matrice ou le plus de pression sur le moins de surface possible. La seule réponse, ne pas diluer la force de pression.
Pas d'intermédiaire entre la matrice encrée le papier et l'outil de pression. cad ne pas utiliser de carton sur la feuille de papier pour glisser l'outil de pression.
Choisir le papier le plus fin possible. C'est le cas de la gravure japonaise. Le baren est en direct sur le papier, il est graissé avec une huile non grasse de tps en tps, il est recouvert d'une feuille de bambou, donc il n'est pas lisse, mais avec des côtes parallèles,
ou il se trouve aussi en corde enroulée. La pression exercée n'est pas sur toute la surface mais répartie dus des zones faibles et répétées.
Si la cuillère ou la spatule en bois fonctionne, j'ai une préférence très marquée pour la spatule à reboucher préparée. La choisir entre 5 et 7 cm, arrondir fortement ses extrémités trop anguleuses et améliorer le profil du tranchant, fin et arrondi. Utiliser par contre un intermédiaire pour glisser, le plus fin possible pour ne pas épaissir le fil de la spatule que l'on a déjà réduit. J'ai une préférence pour les pochettes de classeur, les moins chères et les plus fines, celles que l'on trouve par 500 en promo à la rentrée dans les grandes surfaces. L'autre avantage de la lame métallique, autre sa finesse, est que l'on peut appuyer dessus sans risque de la briser.
C'est ce que j'ai trouvé de plus efficace, et largement suffisant, pour la kitchen litho, pour laquelle la presse n'est pas utile, même si cette dernière reste beaucoup moins fatigante comme moyen de transfert.


Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/
merci pour cette réponse riche en précisions et en inspiration pour moi !!
Je pensais au rouleau à patisserie tout à l'heure... avez-vous déjà essayé ??

Merci encore pour votre rapidité et vos conseils.

Voir le profil de l'utilisateur http://matthieugauthier.fr

pierre


Admin
Reprends tes cours de physique, ce n'est qu'un problème classique de pression.
Et c'est donc toujours à calculer en fonction de la surface par laquelle s'effectue cette pression.
C'est aussi dans la nature de ta matrice.
Une planche de texte avec beaucoup de blanc en réalité et peu de relief à imprimer ne demande pas la même pression que l'impression d'un aplat.
Et un monotype est plutôt à considérer comme un aplat.
En impression typo, regarde les format d'impression des machines typo. Elles sont toutes limitées par ce pb de pression, donc de format imprimable. Pour ne pas faire des monstres, qui perdent en précision et régularité, on est passé à l'impression par cylindre. Le papier est sur le cylindre, le cylindre se déplace sous la matrice ou la matrice se déplace sous le cylindre selon les modèles, mais à la même vitesse en surface pour que le papier, pris en sandwich, ne glisse pas (j'ai déjà dû faire un post avec des liens internet avec les rappels d'accidents avec les différences de vitesse et d'habillage, ce devait être un texte provenant d'un philatéliste qui étudiait les ratés d'impression).
Je ne sais si tu as vu des photos d'impression d'un monotype grand format. Pour obtenir une pression suffisant, les presses à emboutir de l'atelier carrosserie d'un fabricant de voitures. Juste pour te donner une idée si tu souhaites un monotype imprimé à plat. Avec un peu moins de puissance, se rapprocher de menuisiers ayant une presse à plaquer ?
Donc pour en revenir au rouleau, tu peux toujours essayer le rouleau en marbre, il est d'un diamètre plus petit que celui en bois.
Si le point de pression théorique d'un rouleau est bien une ligne très fine, il a un rayon de courbure, donc plus de "portance" que ce fil, lié entre aitres à l'épaisseur et la souplesse du papier, et il fait 35 à 40 cm de large quand la spatule fait 5 à 7 cm.

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/
pour les monotypes http://www.lindagermain.com/

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/
Merci à tous de l'énergie que vous avez mis pour m'apporter des réponses malgrés mes faibles connaissances en physique Wink
J'essayerais vos méthodes en début d'année 2015 avec ce qu'elle m'apportera comme disponibilité...

Merci encore et bonne fêtes à tous

Voir le profil de l'utilisateur http://matthieugauthier.fr

7 pour pas cher ... le Mer 17 Déc 2014 - 23:01

Hello Mathieu,
Regarde sur le site de vente d'objet bien connu: "Le B C" en tapant les mots clés:"essoreuse linge ancienne" sur toute la France ...
Moi j'utilise ça, les grands modèles en fonte sont efficaces, peu chers et à mon gout: un certain charme. maxi entre les rouleaux: 18mm pour la mienne.
Même si les puriste feront "beurkkk" c'est une piste.
a++

Voir le profil de l'utilisateur
a mon gout la plus belle est celle-ci:
http://www.leboncoin.fr/collection/634165783.htm?ca=12_s

trop loin, snifffff

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour à tous,

Vade2ne, ton ancienne presse à repasser est une presse de taille douce allemande du 19 ème !

A ce prix là il ne faudrait surtout pas la laisser passer.
Les transporteurs existent.

Amicalement.
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

pierre


Admin
Bonjour Thierry,
Je ne sais qui a raison,
mais sur ebay, en cherchant (Radierpresse Druckpresse) PRESSE TAILLE DOUCE on arrive chez une personne qui a l'habitude de restaurer ce genre de produit, il en a 2, moins belles que d'habitude, et cette fois-ci avec les deux rouleaux en métal. Il me semble en avoir vu avec le rouleau inférieur en bois, et je ne suis pas sûr d'en avoir vu, chez lui, avec les deux en bois. Maintenant, il remplace peut-être le rouleau supérieur pour avoir la hauteur pour glisser un plateau. L'entraînement semble être par le dessus.



Dernière édition par pierre le Ven 19 Déc 2014 - 10:20, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/
Bonsoir,
En fait, j'ai acheté exactement celle-ci :

http://www.leboncoin.fr/decoration/699764438.htm?ca=12_s

à la braderie de Lille pour un peu + cher que les 100 Euros que demande ce vendeur (je lui ai demandé par curiosité).
Elle fonctionne très bien pour mes petits besoin de particulier en Linogravure et eaux fortes ... loin d'être un grand artiste très exigeant.
Donc, même si je fantasme sur la grande presse, la place est prise dans mon espace et on s'attache vite à son matériel si modeste soit-il.

Voir le profil de l'utilisateur
bonjour Pierre, bonjour à tous

Si j' ai avancé ça, c'est parce qu'une amie graveuse de Digne en a fait l'acquisition, qu'elle ressemble beaucoup à celle-ci et qu'elle marche très bien en taille douce.
Peut être que le drûckpreses-vendeur les transforme-t-il ?
Après la machine à planer la terre cuite, la repasseuse!
L'ingénieusité des graveurs est sans limite.
Et les premières presse était en bois.

Vive la gravure.
Amitiés.
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite
Bonjour
Pierre a expliqué le phénomène de répartition de la force sur une trop grande surface, ce qui réduit la pression  du contact entre la planche et le papier.
Il existe un outil développé par Takachpress, moins cher qu'une presse et qui permet d'imprimer manuellement le monotype: Il s'agit d'un rouleau en métal de petit diamêtre, qui tourne librement ntre deux poignées sur lesquelles on peut exercer confortablement un appui important. Grâce à ce petit diamètre la pression au contact est élevée sans demander un grand effort.
Il s'agit plus d'une grosse aiguille (d'où son nom) que d'un rouleau.

http://www.takachpress.com/servlet/the-265/Pin-Press-designed-for/Detail

Voir le profil de l'utilisateur
bonjour vade2ne, bonjour à tous!!

je me suis inscrite sur le forum aquatinte pour vous poser une petite question!! Smile)
je suis peintre, et je me suis très récemment mis à la gravure( voir mon post de présentation) , et je viens d'acheter la même essoreuse à linge que vous!! vade2ne !! mais voila, je l'ai récupérée en pièces détachées, et ne l'ayant jamais vue montée, je ne sais pas la remonter!!! j'ai deux petite pièces en fonte avec un trou pour une vis, une encoche d'un coté et pas de l'autre et une autre "cale rectangulaire longiligne...que je les place sur la presse ou pas, elle ne "tourne "pratiquement pas!! pourriez vous me donner un petit conseil??
de plus, avez vous transformer l'essoreuse en presse? avez vous quelques photos??Smile) j'aimerais beaucoup voir à quoi elle ressemble! peut on faire de la taille douce avec?

merci d'avoir pris le temps de me lire!
bonne soirée!!

Valérie

Voir le profil de l'utilisateur
Re-bonjour Valerie
Tu t'es inscrite sur le forum "pour poser une petite question", j'espere que tu en poseras encore et que tu répondras à d'autres comme nous le faison tous dans cette petite communauté de graveurs.
Sois la bienvenue
cordialement

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com
Bonjour Val, je ferais des photos detaillées le WE prochain, je n'ai accès à cette presse qu'à cette date.


Je tenterais ceci dit de définir un éclaté de mémoire dès que possible.

Voir le profil de l'utilisateur
bonsoir!!

bien sur!! j'y suis souvent ! ( depuis peu mais bon...) pour les questions, il n'y a pas de doute!! pour les conseils, dès que j'ai assez d’expérience!! Wink)

Voir le profil de l'utilisateur
a vade2ne

merci!!! elle est belle!!! la mienne est semblable a celle que tu as eu a la braderie de lille...
a tu eu besoin de changer les rouleaux? si oui où les a tu trouvés??

Voir le profil de l'utilisateur
Voilà comme promis, un éclaté de ma presse. Les éléments sont dessinés en place et dans le bon sens.

Pour les rouleaux, j'ai fait passer au tour à bois les 2 rouleaux diamètre 100 , pour leur enlever 3mm et j'ai collé un fourreau en PVC pour éliminer les défauts engendrés par les raccord de collage d'origine. C'est nikel.



Voir le profil de l'utilisateur
bonsoir!!

merci!! (joli dessin!! Wink) j'ai de la chance, mes rouleaux sont en un seul bloc rond et plutôt "lisses"!(quoique très légèrement creusés, j'en ai peur!!je pense faire comme toi et mettre du pvc...) et en mettant un plateau provisoire, le rouleau tourne a peu près correctement... as tu ajouté des roulements à billes ou des paliers sur l'axe du cylindre supérieur?
bonne soirée!

Voir le profil de l'utilisateur
Bonsoir Val, Non, pas de roulements ajoutés, c'est un frottement "gras" des axes de rouleaux dans les cavaliers en aciers.
Mais je suis un "touriste" , pas un grand artiste , et presse moins de 10 tirages par mois ...

Voir le profil de l'utilisateur
Hello, voilà les photos prises ce WE , pour le remontage ...







Bon courage.

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour Vade
Belle restauration et même plus car tu as posé une démultiplication de ton cru !
Tu n'as pas hésité à souder un pignon ! comment cela? à l'arc?
En tous cas voila une machine bien transformée.

Voir le profil de l'utilisateur
Oui, Jean-Claude à l'arc ... je n’étais pas sûr que ça tienne, car le pignon est plus proche d'une fonte que de l'acier du volant. Mais en y allant comme une brute avec de la grosse baguette, pour l'instant ça résiste bien. Et c'est bien plus agréable démultiplié comme ça.

Voir le profil de l'utilisateur
bonjour!!

belle presse!!! la mienne est moins jolie.. Wink)) pas grave! je l'ai un peu modifiée et j'en suis encore aux essais (pas très concluants...) mais je persévère!!
tu me parles de quatre cales, moi j'en ai...trois!!!! je pensais en avoir une en trop, ou d'un autre objet et mise là par erreur! mes deux cales identiques ont un coté incurvé et l'autre plat (je vais tenter un dessin, je dois pouvoir poster maintenant! )
du coup, il n'y a que le plateau pour séparer les deux rouleaux et leurs engrenages! c'est grave docteur?? Wink)
mes rouleaux on l'air bien plats et assez lisses, ils font 10 cm de diamètre aussi!!  mais on m'a déconseillé de les passer au tour pour mettre un tuyaux comme toi!  (pas la peine et dommage selon mon prof..mais il ne connaissait pas les essoreuses! alors..)

bon et bien non...je n'arrive pas a poster de photos...

sinon, j'ai aussi un "pignon" (si c'est bien le deuxième engrenage qui permet de diminuer l'effort pour tourner la roue!)
je vais tenter de régler mon problème de photos et je vous montre ça!

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum