aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aquatinte en spray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Aquatinte en spray le Mar 5 Jan 2010 - 18:09

Invité


Invité
quelqu'un a t il de l'expérience avec ce genre de matériaux ?
http://www.grafiskeksperimentarium.dk/fr/Produits/Badger_aquatinte.html
j'ai depuis peu accès à un aérographe et un compresseur...
Il s'agit pour moi de réaliser des dégradés sur des plaques de petit format ~7x10cm

2 Aquatinte en spray le Mar 5 Jan 2010 - 18:43

Bonjour à tous, bonjour Philippe
L'aquatinte à l'Aérographe n'est pas une invention récente des non toxic, André Béguin a pratiqué et écrit un livre sur ce sujet dans les années 75-80, seulement il employait des peintures genre peintures pour carrossier, aujourd'hui on utilise des produits acryliques.
J'ai beaucoup pratiqué cette technique quand j'étais encore dans le var et depuis n'ayant pas remonté le petit meuble à hotte aspirante j'en ai fait quelque fois l'été la porte grand ouverte.
C'est vraiment un procédé excellent, facile qui permet de modeler le grain (en modifiant le réglage de la buse sur l'appareil) et son intensité (en éloignant ou rapprochant l'appareil du papier du papier).
J'utilise les produits Golden: "Badger acrylic aquatint solution for printmaker". On dilue à 50/100 dans de l'eau de préférence déminéralisée et j'ai un Aérographe Badger model 350. A coté un bol avec une solution de lessive de soude à 10 ou 20% pour tremper la buse dés l'arrêt afin d'éviter le bouchage. Je n'ai jamais eu aucun bouchage avec cet Aérographe simple.
Le produit est noir et on voit très bien ce qu'on dépose sur le métal.
Sur le cuivre la tenue est excellente, on peut mordre 30 minutes dans le perchlo (edimburg etch) sans crevé. Sur le zinc il faut être plus attentif car les gouttes d'acrylique ne tiennent pas si facilement, j'ai eu des soulèvements au bout de 10 minutes, on les détecte en voyant des petits points noirs flottant dans le mordant, ce sont les gouttes qui se sont détachées..
On peut facilement toujours avec la lessive de soude diluée enlever le grain localement ou nettoyer complètement la plaque. Avec le zinc je ne mordais pas trop longtemps et apres nettoyage je reposais une pulvérisation.
Avec cette technique on obtient des noirs très profonds à l'impression. Mais l'avantage c'est de pouvoir moduler en cours de pulvérisation.
Par contre pour faire de beaux dégradés on n'y coupe pas de devoir acquérir le coup de main. Pour poser le grain on pose la plaque veicalement appuyée sur un papier blanc et on dépasse le balayage à gauche et à droite pour visualiser les lignes de pulvérisation.
Enfin il faut un compresseur pour Aerographe dit "à sec" c'est à dire qui n'envoie pas d'huile dans l'air comprimé



Dernière édition par jeanclaude le Mer 12 Jan 2011 - 20:35, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

3 Aquatinte en spray. le Jeu 7 Jan 2010 - 22:06

J'ai le plaisir de connaître à Ramiro Undabeytia, un grand ami et la personne qui m'a introduit dans le monde de la gravure. Sa spécialité est la manière noire avec spray (peinture de véhicules). Je suppose que cella les satisfera de voir les résultats qu'il obtient. Celle ci est une liaison où considérer quelques gravures avec ce processus.
observez la taille de certaines de ses oeuvres: un metre et demi.
http://www.arteinversion.com/index.mv?portada_fam0.txt+242

Voir le profil de l'utilisateur http://info1artecom.artelista.com/

4 Aquatinte en spray le Mer 13 Jan 2010 - 11:02

Bonjour

j'utilise l'aquatinte en spray (badger) recommandée par henrik Boegh et j'obtiens de bon résultat analogue a ceux de Jean Claude Pronier. Je le combine en général apres une passe pour obtenir un "crevé" avec un film photopolymere pour avoir un dessin de base. Je passe l'aquatinte diluée à l'aerographe en faisant attention de bien nettoyer l'appareil et le plus vite possible! Ca a tendance a boucher tres vite en sechant.

Séchage aquatinte 15 a 20' a 50°
Remarque pour le vernis de couverture progressive, au pinceau j'utilise le Vernis Lascaux Stop out bleu (Joop stoop a Paris en a et Boegh aussi)

Mais le tout n'est pas facile a nettoyer dans une solution de lessive même plus concentrée et j'utilise pour ne pas perdre trop de temps le Mystrol (genre de monsieur propre mais industriel)

Les temps de résistance au perchlo sont excellent j'ai déja dépassé l'heure en temps cumulé sans problemes.

Cordialement

François de Verdière

Voir le profil de l'utilisateur

5 Partage d'expériences le Mer 13 Jan 2010 - 17:14

J'ai oublié de te dire (et aux autres aussi) que si vous habitez en région parisienne ou que vous y passez mon atelier est "visitable".

cordialement
François de Verdière

Voir le profil de l'utilisateur

6 aquatinte à l'aérographe le Ven 5 Mar 2010 - 23:49

Utilisez un aérographe Badger 350
Ajoutez une partie égale d'eau déminéralisée a l' aquatinte Badger
Secouez bien!
Vaporisez ce mélange sur votre plaque
La 'vaporisation' est tellement fine que vous ne la verrez pas aparaître sur votre plaque en vaporisant. Dès lors posez votre plaque (verticalement) sur fond de papier blanc.
Vaporisez une première fine couche. laissez sécher une minute dans le séchoir (55°C)
Vaporisez une seconde couche etc.... éventuellement une 3ème et 4ème: ceci garantra un grain très fin: une seule vaporisation prolongée résultera en une couche de grains grossiers du fait qu'une goutelette encore humide attirera la suivante et ainsi de suite...
Durcissez votre plaque pendant 20 minutes dans le séchoir (étuve) à 55-60°C
Mordez

Un dégradé se réalisera en vaporisant en dégradé: la partie la plus serrée et noire sera blanche au final..... mais cela est l'évidence même...

Toutes les techniques seront pratiquées lors du stage à Bruxelles du 12 au 16 avril... (leroypartners@telenet.be 0032475392657

Voir le profil de l'utilisateur

7 aquatinte à l'aérographe le Lun 8 Mar 2010 - 21:10

je ne vois pas le problème de Jean Claude quant au zinc.... la solution Badger y adhère parfaitement et permet des morsures (très) prolongées... je n'ai jamais eu de 'grains' d'aquatinte qui se détachent pendant la morsure. Je me demande si les petits points noirs qui se détachent lors de la morsure ne sont pas tout simplement les petits copaux de cuivre qui se détachent du sulphate pendant la morsure (électrolyse spontanée).
Pour mordre des aquatintes sur zinc il est à conseiller de se fabriquer une solution 'lente' en y ajoutant de l'eau.
Des aquatintes sur cuivre très profondes et très noires s'obtiennent avec un grain très finement '"vaporisé' et mordu pendant une heure, voire plus...
PS l'acrylic aquatint resist de Badger est un produit fabriqué par Badger et conçu par Keith Howard. Golden fournit le stop-out resist, un excellent vernis à retoucher et remordre également conçu par Keith Howard.

Et oui, François, les produits Lascaux ne sont pas très performants: pas moyen de les retirer convenablement de la plaque même avec leur 'Remover' qui en plus est hors prix. Le Golden Stop-out resist est un produit excellent qui se retire très facilement de la plaque dans de la soude...
Henrik Boegh ne préconise plus du tout les produits Lascaux et ne les reprend plus dans son assortiment.
Moi-même je n'ai effectué que quelques tests qui m'ont persuadé de laisser les produits Lascaux pour ce qu'ils sont. Dès lors je ne garde que les produits Badger et Golden dans mon assortiment.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Aquatinte en spray le Mar 9 Mar 2010 - 18:13

Bonjour à tous, bonjour Filip
Je n'ai jamais eu de problème avec les produits Badger sur le cuivre. Sur le zinc l'adhérence est moins bonne et on a quelquefois des décollement c'est ce que je voulais dire.Et il s'agissait bien des gouttes d'aquatint acrylic Golden et non pas de copeaux de cuivre
je connais les produits golden depuis plus de 5 ans, y compris le stop out.
J'ai fait de nombreuse aquatintes en utilisant l'aérographe Badger 350 sur plaques de cuivre sans problème et j'ai arreté cette technique avec le zinc pour les raisons enoncées plus haut..

Voir le profil de l'utilisateur

9 aquatinte à l'aérographe le Mar 9 Mar 2010 - 18:27

Bonsoir les graveurs

Faudrait que je me remette au zinc pour comprendre le problème de JeanClaude... en tous cas nous n'avons pas eu du tout ce genre de problèmes à l'atelier du temps où nous travaillions sur zinc... Et c'était bien l'aquatinte de la marque Badger...

petite précision: ce n'est pas Golden qui fabrique l'aquatinte Badger, mais... Badger

Voir le profil de l'utilisateur

10 Aquatinte en spray le Mar 9 Mar 2010 - 20:54

Bonsoir
Merci Filip d'avoir enregistré ta photo, le fameux "avatar" (quel vilain nom) , ainsi tu es encore plus présent, j'invite ceux qui ne l'ont pas encore fait à t'imiter. C'est sympathique de voir ses interlocuteurs.

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Aquatinte en spray le Mar 9 Mar 2010 - 21:11

François a écrit:J'ai oublié de te dire (et aux autres aussi) que si vous habitez en région parisienne ou que vous y passez mon atelier est "visitable".

cordialement
François de Verdière
Bonsoir je suis un peu loin de Paris, une petite visite de mon atelier à Nevers.


Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Aquatinte en spray le Mer 12 Jan 2011 - 18:32

Bonsoir

Auriez vous des expériences avec le "lascaux aquatinte pulvérisable 2095 "? (on le trouve chez Joop stoop).

Et deuxième question, est ce possible de faire l'inverse, pulvériser du verni sur une aquatinte ( à la résine) uniforme sur la plaque. Je dis peut être une grosse bêtise, mais je n'ai que 18 mois de gravure dans les pattes.

Gabriel clown

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Aquatinte en spray le Mer 12 Jan 2011 - 20:55

Bonsoir Gabriel
Je n'ai pas personnellement d'expérience avec les produits Lascaux, sauf comme vernis dur le Lascaux 2090 qui se révèle très difficile à éliminer, Mystrol ou pas. A voir sa tenue je me risquerais pas à en utiliser avec un aérographe car l'outil ne servirait qu'une seule fois!
En ce qui concerne le 2095 je ne le connais pas du tout mais un des intervenants semblait satisfait du Lascaux "bleu" je ne sais pas s'il s'agit du 2095.
Ce que je peux réaffirmer c'est que l'acrylique Badger Aquatint solution est excellent et s'élimine bien après morsure avec une simple solution de lessive de soude. On le commande auprès de Enrik Boeg au Danemark ou en Belgique Filip Le Roy, tu peux l'appeler il parle parfaitement le français:

Filip Le Roy & partners sa
Haneveldlaan 92 – B1850 Grimbergen
Tél. +32(0)2 267 86 73 - Portable +32(0)475 39 26 57 - Fax +32(0)2 267 34 43
leroypartners@telenet.be

Pour ta deuxième question bien entendu tout est possible mais dans quel but? Pour faire une réserve à l'aérographe? je pense que l'adhérence doit être bonne sur le métal entre les gouttes de résine mais sur la résine je ne peux pas répondre.
Peux tu nous dire quel résultat tu voudrais obtenir? ce n'est surement pas un "bêtise" seulement je n'en comprends pas le but
amicalement

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Aquatinte en spray le Mer 12 Jan 2011 - 21:07

Merci pour ta réponse.
Pour ma deuxième question, ce que je voudrais obtenir ce sont des dégradés/modelés les plus doux possibles,
Pour te donner une idée de mon niveau actuel en gravure, j'ai fait des eaux fortes à la pointe sèche et aquatintes traditionnelles. De la fausse manière noire (dur !) et du verni mou (manière de dessin).
Je me considère encore en apprentissage de l'ABC, je ne maitrise pas encore les techniques,
Peut être suis je trop pressé d"explorer de nouvelle chose.

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Aquatinte en spray le Mer 12 Jan 2011 - 21:12

Bonsoir à nouveau, je suis un peu bavard ce soir...
Ce que je voudrais dire c'est que j'ai constaté une différence entre les impressions d'aquatinte à la résine et d'aquatinte à l'aérographe.
Je ne sais pas si mes observations sont dues à ma façon de régler l'aérographe:
Au binoculaire les grains de résine une fois cuits restent peu étendus et semblent de petites demi sphères entre lesquelles le cuivre est à nu
En revanche les gouttes d'acrylique projetées ont tendance à s' étaler en petite flaques entre lesquelles le cuivre est à nu.
A la morsure avec l'acrylique on obtient des trous (les tailles) dans le cuivre et des petites surface plates de cuivre non mordu.
Comme si la résine donnait après morsure un cuivre grenu alors que l'acrylique pulvérisé donne un cuivre plat creusé de petites cavités irrégulières.
Après encrage le résultat est un peu différent.
Qui d'entre vous a observé cet effet?
Il est très possible que cela soit du à ma manière d'utiliser l'aérographe, cependant je ne parle pas de pulvérisation faite de trop près et donc de gouttes qui se chevauchent mais bien de l'étalement des micro gouttes sur le cuivre

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Aquatinte en spray le Mer 12 Jan 2011 - 21:24

Gabriel je ne suis pas un expert en dégradés subtils, dans la petite gravure de voeux j'ai du prendre le brunissoir pour améliorer un peu le dégradé.
Mais les graveurs qui maitrisent bien la chose font de très nombreuses morsures courtes successives en modifiant imperceptiblement la réserve, j'ai surtout été frappé par l'habileté d'une personne qui pratique l'aquatinte sur zinc tout en douceur, il s'agit d'Ibéria Lanoé, elle passe légèrement le pinceau imprégné d'acide comme on ferait avec des passages successifs d'aquarelle. Il faut pour cela une grande connaissance de la morsure qui en résultera.

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Aquatinte en spray le Mer 12 Jan 2011 - 21:33

C'est intéressant, ce que tu décris de la technique de Iberia Lanoë , est ce que cela s'apparente à la technique du lavis?
Bon , je vais quand même pas t'embêter toute la soirée avec mes questions. Je te remercie infiniment, ainsi que pour ce forum.

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: Aquatinte en spray le Mer 12 Jan 2011 - 21:39

Exactement Gabriel.
On peut aussi le faire avec du perchlorure mais le résultat est encore moins prévisible, il faut faire des essais sur des bouts de cuivre
A bientôt
amicalement.

Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: Aquatinte en spray le Mer 12 Jan 2011 - 22:31

Grabriel, Je me suis permis de montrer una gravure travaillee a la pointe sèche, eau-forte, aquatinte et l'acide directe (la zone autour de l´epaule de la jeune). Comme ont peut voir, l'effet de l'acide nitrique étalée directement sur la plaque avec un pinceau est veloutée et procure un noir très fort. L'objectif est d'étendre progressivement l'acide sur la plaque, en déplaçant lentement le pinceau, puis étaler un peu d'eau pour arrêter le mordant et secher.
Vous pouvez répéter cette opération pour obtenir des noirs profonds
Je utilisse la resine normale, mais tres fine.
Lorsque je travaille avec l'acide nitrique directement sur la plaque je procure utiliser un ventilateur pour que le gaz toxiques s´eloigne vers la fenêtre ouverte. C'est un moyen pour prévenir la toxicité.

http://www.artelista.com/obra/2684356635473756-jugandoconlastecnicas.html

Voir le profil de l'utilisateur http://info1artecom.artelista.com/

20 Re: Aquatinte en spray le Mer 12 Jan 2011 - 23:50

Muchas gracias Francisco !
C'est un bel exemple.

Voir le profil de l'utilisateur

21 Re: Aquatinte en spray le Mar 26 Avr 2011 - 16:33

Bonjour à tous
Je viens de modifier ma boite à grainer pour l'améliorer, le résultat est très décevant. Peu de résine sur ma plaque après 15 minutes dans la boite!
"y a quèquechose qui cloche la-dedans, j'y retourne immédiatement" (Boris Vian)
Du coup je suis tenté de reprendre mon Aérographe
Je réalise aujourd'hui en relisant les interventions sur ce fil que ce que je regrette dans l'aquatinte à l'Aérographe: (voir plus haut: grains larges, différents de ceux obtenus à la résine) tient probablement à ma manière d'opérer.
En effet comme le souligne Filip Le Roy, j'avais lu en diagonale, pour obtenir un grain fin et serré il faut une première pulvérisation aux gouttes à peine visibles puis un séchage et ensuite une deuxième couche , voir une troisième après séchage.
Le fait de pulvériser sur une couche non sèche a pour résultat de faire agglomérer les fines goutes en gouttes plus importantes.
Je vais expérimenter la chose

Voir le profil de l'utilisateur

22 Re: Aquatinte en spray le Dim 23 Oct 2011 - 22:03

Gabriel a écrit:... ce que je voudrais obtenir ce sont des dégradés/modelés les plus doux possibles,
Bonsoir,
il me semble que le moins aléatoire ce sont les multiples bains de perchlo toutes les 30 secondes, le motif recouvert de vernis tous les millimètres mais le lavis de Francisco D est vraiment très beau et spontané ce qui est difficile d'otenir par bains répétés...
Ce post est ancien. Tu as fais des essais Gabriel ?

Voir le profil de l'utilisateur http://beudinlesaint.odexpo.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum