aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

presse et pression

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 presse et pression le Dim 29 Mar 2015 - 20:35

Bonjour à tous
Quelques informations des base:

Au sujet des caractéristiques d'une presse, je vous engage à lire et relire la bible de l'estampe écrite par André Béguin: Dictionnaire Techniques de l'Estampe.
On y trouve la plupart des informations qu'on doit savoir sur les techniques de la gravure et de l'impression ainsi que leur histoire.
Concernant les presse et ceux qui veulent en éviter l'achat en adaptant d'autres outils (essoreuse, cric hydraulique etc.) se pose très vite la question de la pression nécessaire pour imprimer l'oeuvre qui se trouve sur la plaque.
Pas besoin d'une grande précision mais au moins un ordre de grandeur:

En feuilletant le dictionnaire cité j'ai retenu cette petite phrase..."Lorsqu'elle devint métallique, sa pression devint plus considérable, ce qui permit des noirs plus intenses"...

Les graveurs qui travaillent bien mais qui impriment sur des presses à la pression insuffisante ne profitent pas complètement de leur travail, des heures qu'ils pont passées penchés sur le métal.  Ils sont satisfaits de leurs impressions jusqu'au jour où on leur imprime la plaque sur une bonne presse.
Ils sont alors fortement surpris, et récompensés des soins minutieux de la gravure.

Toujours dans ce précieux dictionnaire on peut lire quelques chiffres significatifs sur les pressions nécessaires:
une pression peut se mesurer en unité de surface et en force exercée sur cette surface:
- pour la typographie (comme pour la taille d'épargne) on recherche une pression de 16kg par centimètre carré, donc pour une presse à platine et une impression en 40x60 il faut la bagatelle de 38400 kilogrammes!
avec une presse à cylindres si l'on considère le même format et qu'on estime la surface à 1cm x 40 cm de largeur de rouleau, on trouve 640 kg s ce qui est bien inférieur.

- pour la gravure en creux, la taille douce: la pression exercée par les vis atteint couramment 1000 kg s par palier soit 2000 kg s sur la génératrice du cylindre, ceci sans compter l'augmentation de pression due au passage de l'épaisseur de la plaque qui comprime les cartons (ou les ressorts).

En conclusion il est tout à fait déraisonnable de croire qu'on peut imprimer une gravure en creux sans presse.

Pour la taille d'épargne le Baren est le moins couteux et le plus efficace.

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

2 Re: presse et pression le Lun 30 Mar 2015 - 22:39

Bonsoir Jean-Claude et merci pour ces infos.
J'ai appris la gravure avec 3 graveurs différents + un imprimeur de chez Moret.
Tous laissaient leur presse en pression entre deux séances de tirage même éloignées de quelques jours.
Dernièrement un graveur m'a affirmé que cela abimait la presse et qu'il fallait la détendre à après chaque journée.
Qu'en pensez-vous ?

Voir le profil de l'utilisateur http://beudinlesaint.odexpo.com

3 Re: presse et pression le Lun 30 Mar 2015 - 23:02

Bonsoir Florence
Je préfère ne pas laisser les rouleaux en pression sur le plateau. De même d'une séance à l'autre je ne laisse jamais le plateau au même endroit.

Chez Moret vous avez vu la taille des presses et leur organes assez imposants, plateaux, cylindres, bâtis...elles peuvent sans doute supporter de rester en pression sans dommage, ce qui n'est pas le cas pour nos presses, souvent plus légères.

En ce qui me concerne et comme je l'ai quelquefois expliqué sur le forum je ne touche que très rarement aux vis de pression de ma presse, j'emploie des cuivres le plus souvent de même épaisseur et ce sont les langes qui font la pression.

Cependant je ne la laisse pas la machine en pression: quand le travail est terminé, je tourne le volant jusqu'à libérer les langes que je replie sur le plateau, à ce moment là le cylindre repose sans pression sur le plateau

Pour reprendre une séance d'impression je dispose les trois langes décalés de manière à faire un petit escalier et les cylindres montent sur les langes, la pression est établie

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

4 Re: presse et pression le Mar 31 Mar 2015 - 9:19

Bonjour Jean-Claude,
merci de cette réponse qui m'ouvre des perspectives.
Vu la finesse du réglage de la pression par les vis et le temps que j'y passe je ne me voyais pas les dérégler continuellement.
Si le fait de descendre des langes suffit effectivement c'est gérable quotidiennement !
Bonne journée.

Voir le profil de l'utilisateur http://beudinlesaint.odexpo.com

5 Re: presse et pression Aujourd'hui à 11:10

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum