aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

travail en "négatif"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 travail en "négatif" le Mar 20 Jan 2015 - 19:20

Bonsoir à tous et bonne année!,
plus attiré par la découverte, les techniques, les cuisines que par le résultat pour le moment , je pense à quelque chose:
Un peu comme une fausse manière noire ou on travaillerais par les "blancs" : partir du principe que sur une base de travail de plaque classique (eau forte, burin ou aquatinte), imprimer avec une encre blanche ou argent sur un support foncé.

- existe t'il un papier type Arche mais noir ou foncé qui se prête au passage sous presse ?
- a grand coup de lavis à l'encre de Chine noire sur un papier Arche blanc classique pour créer un fond sombre intéressant avant impression.

Peut être du déja vu pour Vous ?
Qu'en pensez-vous ?


Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: travail en "négatif" le Mar 20 Jan 2015 - 19:48

pierre


Admin
Bonjour, effectivement déjà vu, même si ce n'est pas très courant. Mais pas en blanc sur noir, du moins avec la volonté d'obtenir un "vrai" blanc sur un fond noir, le blanc étant trop transparent et déposé en trop faible quantité.
Il est aussi possible d'utiliser la technique du chine appliqué en utilisant un papier de soie de couleur plutôt que de teinter le papier, ce qui fonctionne aussi.
Quant à la "vrai" manière noire, elle peut être réalisée en blanc, ou très claire. On peut aussi imprimer du blanc sur du papier blanc. Voir certains oiseaux de Watanabe.
L'avantage de la gravure, c'est que c'est un monde ouvert.



Dernière édition par pierre le Mar 20 Jan 2015 - 19:52, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

3 Re: travail en "négatif" le Mar 20 Jan 2015 - 19:50

Bonsoir
Je ne sais pas s'il y a des papiers noirs qualité taille douce chez Arches ou d'autres fabricants mais tu peux faire ce que tu vises d'une autre manière et qui fonctionne:
Il s'agit de ne pas mettre d'encre dans les creux mais au contraire en surface.
Tu prépares de l'encre noire type typographique ou lithographique et sur une surface lisse genre vitre, tu fait rouler en va et vient un rouleau de caoutchouc dur de manière a faire une couche mince et régulière sur ton rouleau.
Tu passes le rouleau sur la plaque sans appuyer ou très peu pour ne pas faire pénétrer d'encre dans les tailles tout en couvrant bien la surface. L'idéal c'est d'avoir un rouleau dont la circionférence est plus grande que la longueur de ta plaque.
Tu imprimes sous la presse sur un papier humidifié en interposant une plaque souple genre rodoid ou carton ou métal entre les langes et le papier. Tu ne fais qu'une passe pour avoir une image propre et nette.
tout est question de réglage du film d'encre sur le rouleau,  de pression manuelle suffisante mais légère à l'encrage, de réglage de la presse.
tiens nous au courant des résultats
amicalement

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: travail en "négatif" le Mar 20 Jan 2015 - 20:05

pierre


Admin
Bonsoir Jean-Claude,
Je ne comprends pas tes explications,
Il y a la formule d'imprimer une planche gravée pour taille douce, mais en encrant au rouleau comme une taille d'épargne, et tirer avec papier humide comme une taille douce
Il y a la formule d'encrer sa plaque taille douce d'une couleur A et de passer une couleur B au rouleau, puis tirer normalement.
Il y a la formule de préparer la couleur avec une plaque sans gravure et de même format puis passer la plaque gravée dans un 2e temps, mais cela oblige à un repérage.
Mais pourquoi tu : imprimes sous la presse sur un papier humidifié en interposant une plaque souple genre rodoid ou carton ou métal entre les langes et le papier. Pour être plus proche d'un habillage dur/typo pour l'impression ? pour que le papier n'aille pas épouser le fond des tailles, mais forme la cuvette ?

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

5 Re: travail en "négatif" le Mar 20 Jan 2015 - 20:58

Oui, Jean-claude semble décrire le délicat tirage d'une plaque gravée à l'eau forte avec la méthode d'une linogravure ou autre taille d'épargne ... je n'y avait pas pensé, mais je testerais tout de même la "cuisine" d'encrage classique d'une gravure sur un papier que je vais travailler.
Un atout ( ou pas ..) mon frère m'a apporté de l'encre grasse offset en blanc et argent, l'opacité semble pas mal...
Je n'ai accès à mon atelier qu'un WE sur 2 en Champagne ... il me tarde de faire des essais.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: travail en "négatif" le Mar 20 Jan 2015 - 21:19

Bonsoir
Pierre ta remarque est bonne, en effet je veux me rapprocher du tirage en taille d'épargne.
Le rôle de la plaque souple est d'empecher les langes de fouler le papier dans les tailles. Je sais bien que si 'encrage a été réussi il n'y a pas d'encre dans les tailles mais le papier en entrant dans ces tailles aura un comportement incertain sur le bords des incisions.

ça vaudrait la peine de faire une impression avec plus de pression et sans plaque souple pour voir si on peut obtenir un embossage net et propre mais si c'est certainement possible au burin quid d'avec les traits de pointe sèche...
à essayer aussi, de toute maniere on essaie sans arret.

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: travail en "négatif" le Mar 20 Jan 2015 - 22:56

Voilà ... un peu de temps sur ph--t----shop pour illustrer cette idée ...
ce serait de passer de ce type de rendu classique (tirage noir sur blanc) :


Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: travail en "négatif" le Mar 20 Jan 2015 - 22:58


à ce type de tirage, ou les tailles seraient blanches sur fond noir :




j'espère pouvoir poster et partager un vrai essais bientôt.
a++

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: travail en "négatif" le Mer 21 Jan 2015 - 9:56

pierre


Admin
Imprimer le fond "structure abstraite/cavernicole" sur un papier le moins absorbant ou offrant le plus de report possible, voir l'article sur l'impression sur céramique qui a les mêmes problèmes – le papier joseph, papier filtre utilisé en chimie qui conviendrait même s'il est présenté comme un papier absorbant – et aussitôt contretyper sur ta plaque"motif visage" par passage sous presse puis impression de ta plaque.
On peut continuer en version "pièce unique" par préparer un monotype, transférer par un rouleau sur la plaque "visage" et tirer.
Même esprit mais avec un fond plus "dur" lié à sa technique de préparation en taille d'épargne : préparer une matrice, lino par exemple, pour réaliser la même opération.
variante, peut être plus simple, préparer un produit distribué entre autres par Gerstaecker, une mousse de latex contrecollée sur un carton gris et l'utiliser comme un tampon encreur.
Cela permettrait de palier la difficulté liée à la circonférence du rouleau qui limite la longueur du report.
Cela me fait penser au travail de John Cage avec les pianos préparés.

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

10 Re: travail en "négatif" Aujourd'hui à 11:08

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum