aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Comment procéder pour avoir de fins détails avec la technique du sucre - gravure au sucre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bonjour à tous,

Je suis actuellement devant un problème, certe mineur pour les graveurs chevronnés. Je n'arrive pas à avoir une empreinte présentant des détails très fins comme les traits d'un pinceau lors de la réalisation d'une technique au sucre. Pour se faire j'aime travailler avec le pinceau à l' identique de la technique du "sumi-e".
Lorsque je réalise cette technique, j'emploi l'émulsion suivante:
2 unités de gomme arabique
2 unités de savon à vaisselle(liquide)
2 unités de miel
1 unité d'encre liquide pour colorer afin de voir le dessin
Après avoir attendu que cette émulsion sèche, je passe sur la matrice un vernis. J'ai utilisé le vernis Ultraflex et Lamour sur cuivre comme sur zinc. Mais à chaque essai, j'échoue lamentablement.
Je soupçonne une mauvaise pratique de ma part.
Pouvez-vous m'aider dans cette recherche. Vos expériences en ce domaine m'intéressent.
Amicalement
guetteur d'aube

Voir le profil de l'utilisateur http://buriniste29.blogspot.com
bonjour Guetteur
Tu as renseigné ton avatar merci
je ne suis pas très féru en procédé au sucre, je n'en ai pas fait beaucoup, mais ce que je peux te dire c'est que le vernis doit être très fin.
L'ultraflex est plutôt cireux et épais.
J'ai utilisé un vernis dur Graphic chemical (le vernis satiné Lamour doit convenir) et j'ai dilué le vernis en ajoutant de l'essence de térébentine (ou du white je ne sais plus) afin d'obtenir un vernis très fluide qui s'étale en une couche très mince. Je pense que le vernis ainsi fluidifié peut se décoller plus précisément et donc donner à la morsure des tailles délicates.

Dans le bouquin de Ruth Leaf Etching Engraving, elle insiste sur la consistance du vernis:
"Be sure that the asphaltum contains enough varnolene to make it very liquid. test his consistency on an old plate"
Assurez vous que le vernis contient assez de white spirit (équivalent varnolene) pour le rendre très liquide, testez sa consistance sur une veille plaque.

Si cela peu t' aider. D'autres t'en diront surement plus

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re. Technique au sucre le Lun 26 Mar 2012 - 18:52

Merci Jean-Claude pour ces explications. Je vais essayer et je te donnerai les suites.

Voir le profil de l'utilisateur http://buriniste29.blogspot.com

Bonsoir à tous

la technique au sucre doit son nom au ... sucre.
On peut chercher des recettes de "laboratoire" mais une petite bouteille d'encre de chine (dans le temps, PELICAN ) dans un tout petit bocal plus 1 ou 2morceaux de sucre plus une goutte de "mouillant" c'est a dire du produit vaisselle .
On diluait avec un peu d'eau si on avait mis trop de sucre . ( l'encre de chine étant principalement là pour colorer )
Et ça marchait à tous les coups .
J'ai lu toutes sortes de recettes, dont celle au lait concentré sucré, alors pourquoi pas ?
Plaque bien dégraissée ( potasse plus blanc d'espagne etc...)
Séchage (sèche-cheveux) puis vernis.
N'importe lequel mais à une condition :
TRES dilué , on doit vraiment voir au travers .
Eau tiède et patience.
sur les traits fins ( dessin à la plume) , effleurer dans l'eau avec du coton, en étant TRES léger .
Le vernis fin est très fragile .
Morsure.
Si l'on a des doutes sur la solidité du vernis, dès que le creux est visible, lavage du vernis (produit non-tox,hein, sinon police-menottes-prison)
puis vernis à remordre, et ensuite, grains si l'on a fait des surfaces etc ...
Un bon vernis :
bitume en poudre dilué dans le white . Point-barre .
je sais, ça mérite la correctionnelle, mais ça marche !
Les problèmes viennent presque toujours d'un vernis trop épais, je dirais, fluidité d'un vieux Bordeaux surtout pour les traits fins.
Faire des essais dans les blancs d'une vieille planche.

Bonne soirée

Bruno

PS :Je suis désolé pour les buveurs d'eau alors je rajoute: fluidité d'un jus d'orange, mille excuses .













Voir le profil de l'utilisateur

5 encre de chine et sucre. le Ven 30 Mar 2012 - 16:52

Bonjour a tous,
Un truc que j'utilise et sert lorsque l'on travaille soit avec du barniz ou avec de l´encre de Chine a laquelle ont a ajoute du sucre, est de remplir la capsule du stylo appelée Rotring, qui se utilisé pour la ligne au dessins técniques avec l´encre de chine et je fait avec ses melanges l'image que je veut reproduire.
Comme bien dit gary thibeau, l´eau tiede, patience et une plume d´oiseau que l´ont passe de temps en temps sur le barniz tres dilue et que ont peut egalement utilisser pendant la morsuse de l ácide nitrique pour enlever les pompes dans les plaques de cinz.

Voir le profil de l'utilisateur http://info1artecom.artelista.com/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum