aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

technique au sucre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 technique au sucre le Mar 5 Jan 2016 - 8:04

Bonjour,

J'ai lu dans un message posté par Thierry Fleuret que l'on peut déposer le grain pour réaliser une aquatinte après avoir utilisé la technique au sucre. Pour que le grain tienne, ne faut-il pas avoir dégraissé la plaque? Comment la dégraisser si on a déjà appliqué du vernis sur celle-ci?

Je suis impatiente de lire vos réponses.
D'avance merci

Catherine Tissot Charrière

PS: pour la technique au sucre j'utilise depuis plusieurs années du lait condensé sucré et cela fonctionne super bien! ( j'ai vu ça dans un atelier à Dundee en Ecosse)

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: technique au sucre le Mar 5 Jan 2016 - 8:28

Bonjour Catherine, bonjour  & bonne année à tous.

Je n'ai pas rencontré cette difficulté , peut être car j'utilise du sucre et de l'encre de chine.
Il y a-t-il du gras dans le lait concentré ?
En tout cas avant de poser ma résine, je passe un coup d'alcool que le vernis traditionnel supporte très bien, et le passage à l'eau chaude pour révéler le dessin doit aussi dégraisser.

Amitiés
Thierry F.

PS:
J'ai vu ta video, superbe! Et quelle belle presse!
Ton travail me plait beaucoup.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

3 technique au sucre le Mar 5 Jan 2016 - 21:09

Merci Thierry pour la réponse si rapide!
Je vais demain à l'atelier, je me réjouis d'essayer de réaliser une aquatinte en suivant vos conseils. (l'atelier a déménagé, mais nous avons toujours la chance de pouvoir travailler avec cette magnifique presse!)
J'ai vu votre site et j'ai vraiment été impressionnée par les marines.

Encore merci!

Catherine

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: technique au sucre le Lun 26 Déc 2016 - 19:43

Bonjour,

Je suis en train d'expérimenter la technique au sucre...
J'ai utilisé du miel et de l'encre de chine, qui semble bien e(fluide mais accrochant sur la plaque)n ce qui concerne la partie dessin au pinceau (pour moi).
J'ai du "vernis graveur noir satiné Lamour" et du "vernis liquide siccatif"... Je suppose que le Lamour est le plus adapté... Si certains ont une idée sur le sujet.

Par contre en ce qui concerne le temps de séchage de la "mélasse", je ne sais trop que faire non plus... Il me semble que la mélasse reste poisseuse une éternité non?

merci d'avance, pour vos conseils ou suggestions...

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: technique au sucre le Mer 28 Déc 2016 - 14:22

Bonjour
Il n'est pas nécessaire de faire une "mélasse"
une solution saturée de sucre (un sucre dans un peu d'eau ou du sirop de canne vendu en bouteille) est ajourée à l'encre de chine mais en laissan cette encre fluide avec la consistance d'un aquarelle ou gouache donc suffisamment liquide.
Peut être as tu trop lourdement chargé "en miel" pour avoir ce mélange pâteux.
Pour mes gravures au sucre, la consistance de l'encre était à peine modifiée.

Donc on dessine ou peint avec cette encre sur la plaque bien dégraissée.

d'après  "La Gravure en taille douce"  L.L. Monaco:
Le processus de base est le suivant: on peint ou on dessine avec le mélange de soulèvement sur le métal bien propre, ensuite on chauffe la plaque jusqu'à ce que les parties peintes ou dessinées soient légèrement collantes (environ 37°)...........on laisse ensuite sécher à la température ambiante.
Quand l'image est sèche, couvrir le dessus de la plaque d'une couche très fine de vernis dilué (essence de térébenthine) soit avec un pinceau doux soit en coulant le vernis sur la plaque. (c'est la méthode que j'ai utilisée).
Ensuite on plonge la plaque dans de l'eau tiède ou chaude jusqu'à ce que le vernis se soulève et découvre les parties peintes ce qui ne devrait pas prendre plus d'une demie heure. Si le soulèvement est difficile on peut s'aider d'un pinceau passé doucement sur les parties peintes mais on ne devrait pas avoir à procéder ainsi si le vernis est suffisamment mince.
Naturellement si le dessin n'est pas uniquement au trait mais avec des traces larges il faut grainer avant la morsure

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

6 Re: technique au sucre le Mer 28 Déc 2016 - 17:10

merci jean Claude pour cette réponse.
En fait, le lendemain matin... c'était sec en surface(un peu souple dans l'épaisseur malgré tout); j'ai appliqué du vernis lamour, au pinceau très souple et... ça a fonctionné!
mais j'essaierai avec moins de sucre afin de voir si ça sèche plus vite. j'avais rajouté du sucre afin que ça accroche sur le cuivre dégraissé.

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: technique au sucre le Mer 28 Déc 2016 - 18:15

Bonsoir
En fait le sucre ne sert pas à accrocher l'encre sur le cuivre, certains ne dessinent qu'à lencre de chine sans sucre.
Le sucre a pour fonction d'absorber l'eau à travers le vernis et de gonfler en soulevant le vernis, en le faisant s'écailler, et laissant ainsi le cuivre à nu pour la morsure d'où le nom de procédé par soulèvement.

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

8 Re: technique au sucre le Mer 28 Déc 2016 - 20:00

Ah oui! je viens de tester et effectivement!... ça seche beaucoup plus vite et pas de soucis d'accroche de l'encre sur la plaque...
merci encore!

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: technique au sucre le Jeu 29 Déc 2016 - 14:22

Bonjour Je reviens à ta question initiale à propos de déposer un grain d'aquatinte sur une gravure au sucre.
Non seulement on peut déposer un grain de résine mais on le doit si l'image d'encre ne se réduit pas au trait car alors on aurait des crevés sur dans parties du dessin qui sont larges.

La suite de ta question concerne l'adhérence de ce grain sur la plaque:
Sur le vernis qui reste après le soulèvement de l'image le grain de résine se adhère sans difficulté et même s'il n'adhérait pas cela n'aurait aucune importance puisque l'image n'est pas concernée et que le reste de la plaque est protégé sous ce vernis
Pour l'image de cuivre mis à nu par le soulèvement il faut que le grainage adhère au cuivre mais  la plaque avait été soigneusement dégraissée avant le dessin à l'encre sucrée, cette encre n'est pas grasse et il n'est pas nécessaire de dégraisser, Thierry le fait par précaution et il a raison de mettre toutes les chances de son coté mais ce n'est pas obligatoire. En plus il prend la précaution de nettoyer le dessin avec un vernis à l'alcool (et au Shellac je pense) qui n'attaque pas le vernis à la térébenthine.

Ce qui pourrait inquiéter c'est la fusion du vernis quand on chauffe le grain de résine pour le faire adhérer au cuivre mais là encore, pas de problème car le point de fusion de la résine vers 80°C est inférieur à la température de fusion du vernis (vers 110 à 120°C)

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

10 Re: technique au sucre Aujourd'hui à 7:36

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum