aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

comment prépare t-elle sa gravure ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 comment prépare t-elle sa gravure ? le Sam 22 Fév 2014 - 14:44

Bonjour à tous
Vous connaissez sans doute les merveilleux burins de Cécile Reims.
Cécile Reims est entrée magnifiquement en gravure en interprétant avec son burin les dessins de Hans Bellmer. Ensuite installée à La Châtre avec Fred Deux elle a interprété ses dessins au burin, les complétant parfois à la pointe sèche.
Mais Cécile Reims grave aussi une oeuvre personnelle de grande subtilité.
Mathieu Chatellier à filmé le travail de ces deux artistes dans leur maison de la Châtre: "Voir ce que devient l'ombre".
On peut en voir des extraits sur internet:
http://vimeo.com/14560559

J'en viens au sujet de ce fil: Si vous regardez cet extrait vous verrez Cécile Reims préparant son cuivre en roulant dessus une sorte de boudin de cire ou de vernis mou.
Après quoi elle pose dessus un calque du dessin et elle en suis les traits principaux avec un stylet assez fin probablement en bois. On voit quand elle soulève le calque que le "vernis" a adhéré au dos.
Bon tout cela ressemble a du vernis mou, posé d'une manière inhabituelle mais Cécile est buriniste, il s'agit donc d'une préparation du dessin qui doit tenir sur le cuivre pendant les longues manipulations de la plaque sous le burin.
J'ai quelques idées sur la façon dont elle pourrait procéder ensuite, je me pose pas mal de questions
Et vous? comment  imaginez vous la suite de ce travail?

Voir le profil de l'utilisateur

2 Gravure au sucre le Sam 22 Fév 2014 - 15:19

Merci de poursuivre cette belle aventure !
Encore beaucoup de sujets très intéressants ces derniers jours.
Il faut que je m'"attaque" à la mise en ligne d'une image.
Je fais ces derniers temps beaucoup de gravures au sucre (sur aquatinte)  que je creuse beaucoup (jusqu'à qparfois"transpercer" ma plaque à la Soulage);
Je repolis ensuite puis revernis consciencieusement et retravaille cette plaque.
Les résultats sont intéressants même si l'encrage, ou plutôt l'essuyage, est délicat.
Bon et beau week-end aux précieux amis du forum !



Dernière édition par Elvire le Sam 22 Fév 2014 - 15:20, édité 1 fois (Raison : sujet au mauvais endroit !)

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: comment prépare t-elle sa gravure ? le Dim 23 Fév 2014 - 9:10

Bonjour,
à propos de Cécile Reims, il me semble qu'elle ébauche après le report du dessin sur la plaque avec une légère pointe sêche, et elle enlève les barbes avant s'attaquer au burin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

4 Re: comment prépare t-elle sa gravure ? le Dim 23 Fév 2014 - 9:50

Bonjour Hervé
En effet il est bien possible qu'elle procède ainsi mais alors le "vernis" sur la plaque aurait quelle fonction? juste de remplacer un carbone?

Il existe d'autre manières, on pourrait les rassembler dans ce sujet.

Par exemple de faire un dessin sur le cuivre avec un crayon gras, ( crayon litho ou encore un report avec un carbon gras de bureau) . Ensuite on plonge le cuivre dans le mordant un temps très court (quelques secondes). Les trais protègent le cuivre de l'attaque et le reste est très légèrement dépoli par la morsure superficielle.
En nettoyant la plaque les traits apparaissent brillants sur le cuivre mat. Cette image ne s'efface pas pendant le travail de gravure.
Comme le mat en surface est très léger, il suffit en fin de gravure d'un polissage au Miror pour redonner le poli au cuivre.

J'avais pensé à une morsure très légère dans le vernis mou mais les traits larges s'accommoderaient mal des travaux fins du burin.

J'avais lu (Crown Point Press) qu'on pouvait reporter sous la presse un dessin au crayon graphite sur une plaque vernie, j'ai essayé et ça n'a pas marché. Je n'ai peut être pas utilisé le bon vernis ni le bon crayon...

Pour l'eau forte ce qui fonctionne bien -pour moi- avec le vernis dur c'est le report d'un dessin sur calque en interposant un carbon non gras ( Saral ) de couleur rouge.
En prenant des précautions lors du travail à la pointe, le carbone ne s'efface pas.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: comment prépare t-elle sa gravure ? le Lun 24 Fév 2014 - 23:10

pierre


Admin
Bonjour Jean-Claude,
Je suis étonné de ta question, il me semble que tu l'avais déjà évoquée il y a un bout de temps.
J'ai vu ce film, présenté par son réalisateur, il me semble qu'elle n'utilise cette technique que pour le report et un membre du forum avait proposé le vernis mou.
elle utilise bien la pointe sèche ébarbée ou avec un angle ne levant pas de barbes, pour du marquage avant burin mais aussi pour du définitif. Elle l'explique quand elle commente sa première (il me semble que c'était bien celle-là qui était son "examen de passage") gravure pour Belmer, avec un divan en velours à rendre, que je trouve personnellement gris, triste et "creux".
Cécile Reims se présente comme la seule élève de Joseph Hecht.



Dernière édition par pierre le Mar 25 Fév 2014 - 11:22, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

6 Re: comment prépare t-elle sa gravure ? le Mar 25 Fév 2014 - 8:26

Bonjour Pierre.
Moi aussi je suis étonné car je ne me souviens absolument pas d'avoir déjà posé la question. Mais c'est possible.
Oui je crois qu'en effet elle ébauche le burin par des traits à la pointe sèche.
Ceci dit Cecile Reims est un remarquable écrivain, il faut lire "Plus tard"

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: comment prépare t-elle sa gravure ? le Mar 25 Fév 2014 - 9:08

pierre


Admin
De fait, dans ce forum très riche, on pense à toi dès qu'il y a des sujets pointus, on ne prête qu'aux riches.
Mais je reste persuadé que cette question a déjà été abordée, ou en parlant d'expos de Cécile Reims (Blois ou Paris et la sortie de son catalogue raisonné), ou en évoquant les difficultés de report.
C'est peut-être plus cela, la question des reports de dessin a été posé, peut-être juste après que j'ai vu le film, et je devais avoir évoqué ce bâton qu'elle applique.
L'ensemble de ce forum est tout de même d'une richesse incroyable, il est normal que cela se recoupe.

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

8 Re: comment prépare t-elle sa gravure ? le Ven 28 Fév 2014 - 15:13

Bonjour à tous
Pierre, j'ai recherché: oui nous avons déjà parlé de Cecile Reims sur ce forum, et en effet toi plus que moi puisque tu nous avaits annoncé des expositions de ces deux artiste Cécile Reims et Fred Deux et évoqué également le film de Chatelier "Que devient l'ombre".

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: comment prépare t-elle sa gravure ? le Dim 30 Mar 2014 - 21:29

Bonsoir
Pierre, par hasard ce soir j'ai retrouvé le fil où tu nous avais parlé en effet de Cécile Reims et du film de Chatelier.
C'est un post qu'on atteint par la fonction rechercher avec comme titre "un berceau "

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: comment prépare t-elle sa gravure ? le Dim 30 Mar 2014 - 21:31

pierre


Admin
Bonsoir Jean-Claude,
Je vois que tu as de la suite dans les idées, et comme quoi les sujets dérivent…

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum