aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

And now, l'eau-forte au sucre ? - gravure au sucre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

J'essaie de goûter à toutes les techniques de la gravure et je me suis cette fois essayé au sucre.
Ayant dégoté une recette (moitié encre de chine, moitié sucre, le tout passé au bain-marie pour fondre le sucre), je n'en suis qu'à ce stade mais je constate la présence malgré tout de grains de sucre contre lesquels une personne m'avait mis en garde (je ne sais plus pourquoi).

Qu'en est-il donc ? La recette est-elle correcte ? Y-a-t'il mieux ?

Marfi pour vos réponses,

Max

Voir le profil de l'utilisateur
ici


http://hbron1.skynetblogs.be/archive/2008/12/17/recette-pour-la-gravure-au-sucre.html


Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/
C'est la même recette à l'encre de chine que j'ai utilisée... Les grains de sucre sont-ils si dangereux sur la plaque ?

Voir le profil de l'utilisateur

4 And now, l'eau forte au sucre le Mar 15 Fév 2011 - 20:15

Salut les Copains

Max a écrit: Qu'en est-il donc ? La recette est-elle correcte ? Y-a-t'il mieux ?

Et je vais vous en raconter une bonne , que vous croirez si vous voulez ..
Il y a 17 ans avant d'aborder l'héliogravure , j'ai pratiqué toutes les sortes de gravure , histoire de voir et de ne pas mourrir idiot.

J'ai bien sûr abordé la gravure au sucre et j'ai rencontré un vieux graveur dont j'ai complètement oublié le nom et qui m'a dit :
Il y a au moins aussi bien que le sucre si ce n'est mieux : La gouache technique ;;;;

Je viens d'aller fouiller dans ma vieille boîte qui dormait dans l'atelier et j'ai retrouvé le tube qui me servait. Je ne me souviens plus de la technique mais maintenant je me souviens qu'il était IMPERATIF d'utiliser :

GOUACHE TECHNIQUE (pour moi c'était LINEL 35gt Lefranc & Bourgeois) BLEU CERULEUM (imit.)

J'avais essayé et cela marchait....... Alors pourquoi BLEU CERULEUM???????????????

Voilà les copains, même sous la torture je ne dirai rien de plus ..

Bonne soirée

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr
Peut-être que le bleu "transpirais" à travers la couche de vernis, la rendant plus fragile et donc soluble, mais dans ce cas le rose tyrien aurait également fait l'affaire.
Mais je dis probablement une ânerie... j'aurais essayé !!

Voir le profil de l'utilisateur http://jp.davidgraveur.perso.sfr.fr
Et ben elle est bien bonne en effet Claude. Ah les secrets des grands et petits maîtres !

Je vais essayer de m'acheter ce tube et voir. Ca éviterait d'avoir à faire cette cuisine avec sucre et encre et ça ne poisserait plus. Dommage que ce ne soit pas un noir de Linel, ça serait plus neutre et proche du résultat final (je veux tirer en noir) m'enfin, ce serait une bonne surprise...

Voir le profil de l'utilisateur
un petit tiers d'encre , un grand tiers de sucre , et deux tiers de troll ...... a tous les coups ça marche !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/
Bonjour
Je n'ai jamais eu ce problème avec le mélange encre de Chine et sucre. Il est recommandé de préparer une solution saturée d'encre de Chine et de sucre. Saturée veut dire qu'on est à la limite de dissolution, au delà on ne peut plus dissoudre et il y a donc du sucre qui reste au fond non dilué. Il faut évidemment éviter cela comment? en diminuant la quantité de sucre. On peut même la diminuer jusqu'à l'éliminer complètement et ça marche encore.
évidemment encore il ne faut pas plonger le sucre dans l'encre de chine et espérer une bonne dissolution, il faut avant tout faire dissoudre du sucre dans de l'eau qu'on ajoute à l'encre de chine.
Il y a encore une autre solution c'est d'utiliser du sirop de sucre bien connu des amateurs de punch et d'en mélanger à de l'encre; là pas de cristaux!

Si on tient absolument à utiliser du sucre en morceaux il faut lire" le Béguin, il faut toujours lire le Béguin!:
" Pour préparer l'encre au sucre, faire fondre 2 morceaux de sucre la veille au soir. Pour cela, imprégner les sucres sans qu'ils fondent sous le robinet et les mettre dans un verre. Le lendemain matin, la pâte est mélangée avec de l'ocre en gouache ou de l'encre de chine ou de la gomme gutte.

Cher Max quand on explore, on explore et il faut essayer, modifier et essayer encore.

Voir le profil de l'utilisateur
jeanclaude a écrit:

évidemment encore il ne faut pas plonger le sucre dans l'encre de chine et espérer une bonne dissolution, il faut avant tout faire dissoudre du sucre dans de l'eau qu'on ajoute à l'encre de chine.
Il y a encore une autre solution c'est d'utiliser du sirop de sucre bien connu des amateurs de punch et d'en mélanger à de l'encre; là pas de cristaux!



j'allais dire du sucre glace... c'est ce que j'utilise.
mais le sucre liquide doit être encore mieux.

Voir le profil de l'utilisateur http://jmcouffin.com
Bonjour,

la technique de claude marche très bien, avec de la gouache, pour l'avoir testé aussi.
adepte de la gravure au sucre, j'utilise du sucre glace, avec l'encre de chine , pas de sucre normal, le mélange du coup devient onctueux comme du lait concentré sucré
ça marche trés bien
bien à vous

Voir le profil de l'utilisateur http://florencejoutel.canalblog.com/
Bonjour Florence et merci pour le tuyau, cela éliminera sans doute le problème des cristaux de sucre dans la solution.

Voir le profil de l'utilisateur
de rien Jean Claude
désolé de n'être plus présente sur le forum, mais j'ai du boulot par dessus la tête
et je viens d'apprendre ma sélection (en gravure) pour une grosse expo en novembre à Bordeaux.
du coup je vais être encore moins là
des bises

Voir le profil de l'utilisateur http://florencejoutel.canalblog.com/

13 sucre glace le Sam 26 Mar 2011 - 10:22

Sorry, j'ai fait une erreur et répondu sur un nouveau sujet (je ne suis pas encore bien habituée).

Au sujet de la gravure au sucre donc, j'utilise du sucre glace. ça vaut le coup de faire le mélange qui se garde très longtemps.

Sonia

Voir le profil de l'utilisateur http://soniarenard.com
Bravo pour ta sélection Florence.
De toute manière tu es prévenue par email lorsque quelque chose de nouveau apparait sur le forum.
En ce qui me concerne le Mac est ouvert dès le matin et jusqu'au soir, dés qu'un message arrive j'en suis averti comme vous tous. En passant devant la bête, avec un seul clic su sais si cela t'intéresse ou pas, à peine une minute au total.
Je me doute que cette expo à Bordeaux va beaucoup t'occuper.
Bises

Voir le profil de l'utilisateur
Le sucre glace est effectivement une bien meilleure idée que le sucre en cristaux, plus facile à travailler, moins granuleux.
Je n'ai pas encore essayé la gouache mais je vais ! En tous les cas la gravure au sucre m'attire terriblement ayant vu les résultats qu'elle permet...

Merci bien des tuyaux !

Voir le profil de l'utilisateur

16 gouache le Sam 11 Avr 2015 - 11:12

J'ai testé la technique alternative au sucre : la gouache.
J'ai donc acheté de la gouache pour écolier ...   pour 2 euros  5 tubes (Noir Blanc Bleu Jaune rouge )Lefranc Bourgeois "gouache tempera"

Sur une plaque dégraissée, j'ai appliqué  avec une brosse fine des zones de chaque couleur.
j'ai recouvert d'un vernis Lamour satiné en remarquant que les zones jaune tenaient mal et se décollaient par zone.
Une fois sec , j'ai versé l'eau de ma bouilloire .
Résultat : le noir est parti de façon parfaite , le rouge est resté en place et le bleu était irrégulier.
conclusion : utiliser le noir Lefranc Bougeois basic gouache tempera
le résultat est nettement plus facile qu'avec le sucre+gouache ; sucre+encre de chine;  ; sucre+café lyophilisé (bonne odeur cependant)

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour

les grains de sucre qui subsistent !!!!
La procédure au sucre fonctionne parfaitement et depuis bien longtemps avec l'encre de chine additionnée de sucre.

D'abord il faut évidemment s'assurer que le sucre est bien fondu sans laisser de grains, on peut utiliser du sirop de sucre alimentaire, on est certain que le sucre est bien dissout la préparation est plus simple. Sinon on met un peu, tres peu, d'eau dans une peite soucoupe et on pose un morceau de sucre, l'eau monte dans le sucre et au bout de quelques heures tout est fondu, sans grain. on mélange avec l'encre de chine

Ensuite on dessine au pinceau sur la plaque bien dégraissée sans empâter.

quand l'encre ne poisse plus sous le doigt on passe le vernis sur la plaque. Il faut une couche fine, la plus mince possible et pour cela on peut allonger le vernis avec un peu de diluant (white ou essence de térébenthine par exemple)

Quand le vernis est sec on trempe la plaque dans l'eau tiède et non pas chaude, quelquefois l'eau à la température ambiante de 20°C suffit.

ET ON ATTENT PATIEMMENT les premiers décollements du vernis, cela  peut demander un quart d'heure ou une demie heure, si c'est trop long on peut évidemment apporter de l'eau plus chaude et même passer doucement un pinceau doux mais si on a bien posé le vernis cela n'est pas nécessaire.

La gravure est une école de patience et d'observation

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com
Bonjour à tous,

Pour le sucre , j'avais appris à préparer le sirop à chaud dans une casserole sur le gaz pour avoir une bonne saturation et éviter ces grains.

J'ai surtout appris à très bien préparer la plaque avec un dégraissage poussé à la soude caustique.

Le sucre, puis le vernis doivent être très sec entre chaque opération.

Amitiés.
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite
Ok Thierry, merci pour ta remarque, en effet le vernis doit être sec selon plusieurs auteurs, je viens de vérifier (Louis Lo Monaco) même chose dans Etching engraving  (Ruth Leaf) et d'autres...


En revanche avant d'appliquer le vernis, on conseille de chauffer légèrement la plaque pour que le dessins devienne collant...(environ 37°C)

En ce qui concerne mes gravures au sucre j'ai procédé tel que je l'ai expliqué (encre tout juste sèche et vernis tout juste sec) et n'ai jamais eu de mauvaise surprise...coups de bol répétés ?

Il est toujours surprenant quand on suit le travail de différents graveurs de constater que les procédures sont différentes entre eux; bien sur les variations respectent les opérations principales mais chacun croit en sa manière.

Pendant le tournage du film de 90 minutes "Des reliefs et des creux" qui montre plusieurs graveurs au travail et différentes techniques, j'étais étonné par les différences de gestes, en particulier pour l'essuyage et ce n'était pas des nouveaux amateurs mais des artistes professionnels qui pratiquaient depuis des années. Je ne sais toujours pas comment "saucissoner" ce film par sujets.
Je crois qu'il faut adopter une manière qui marche et la garder, on la perfectionne en répétant.

Dans le livre et les vidéos de Crown Point Press les gestes de l'essuyage sont précisément décrits, ça m'a plu j'ai adopté cette méthode et j'en suis satisfait, à force de le faire j'arrive à faire une petite série de tirages identiques, simplement parce que j'ai travaillé une méthode, une petite série car la fatigue vient vite.
http://crown-point-press-bookstore-and-printmaking-supplies.myshopify.com/collections/magical-secrets

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com
Encore merci Jean-Claude pour tes conseil toujours très judicieux!

Encrage et essuyage sont les deux mamelles pour faire bonne impression.

Ou peut-on voir cette vidéo ?

Amitiés
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

pierre


Admin
Extrait de Valerio Adami, Dessiner, la gomme et les crayons, chez Galilée 2002, p 31,

Fondation Maeght. Saint-Paul-de-Vence. Gravure au sucre: 1) bien nettoyer le cuivre avec du potassium très dilué et du blanc d'Espagne, en frottant avec du papier buvard, laver ensuite avec de l'eau et de l'alcool et essuyer avec un torchon sec et propre; 2) saupoudrer de résine en poudre, pas trop, et chauffer le cuivre pour que celle-ci se colle sans fondre; 3) dessiner en utilisant la résine au sucre (du lait Nestlé sucré, de la sanguine et un peu d'eau - ne pas mettre beaucoup de lait ni de sanguine) ; 4) quand le dessin est bien sec, ôter les grains de résine avec du trichloréthylène ou de l'alcool en utilisant un torchon doux, sans trop appuyer; 5) recouvrir toute la plaque avec du bitume de Judée et attendre que ce soit bien sec, la placer ensuite dans une cuve d'eau et la nettoyer délicatement environ toutes les demi-heures pour laver le lait et la sanguine; 6) plonger la plaque dans l'acide perchlorique de fer et l'y laisser pendant environ une heure, puis l'ôter et la nettoyer avec de l'eau et aussi du vinaigre et de l'alcool pour que les grains de résine s'en aillent; 7) remettre alors la résine et chauffer à nouveau, en répétant trois ou quatre fois toute l'opération; Cool ceci fait, ôter définitivement la plaque désormais gravée du bain d'acide et la nettoyer encore une fois avec de l'eau, du vinaigre et de l'alcool.

Y comprenez-vous quelque chose, surtout vers la fin ? je m'étonne à partir du point 4, ne conserver le grain que sous le sucre.
Mais Adami n'aurait-il pas un problème de mémoire et mal placé le point 4 ?
Et je suppose que le point 7, pourrait se traduire par : pour refaire un autre motif sur la même plaque, on recommence au point 1 (et pourquoi 3 ou 4 fois ?)

PS, pour la gravure au sucre, lire aussi les posts titrés : Comment procéder pour avoir de fins détails avec la technique du sucre - gravure au sucre dont le post de Gary Thibeau

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/
Bonjour à tous
En effet, cette recette cuisinière est compliquée et comme tu les dis Pierre assez incompréhensible.

restons simples:

Dans le procédé au sucre
- si les parties découvertes (après enlèvement du dessin au vernis par l'eau tiède) sont étroites, assimilables à du trait, il n'est pas nécessaire de grainer et on peut mordre la plaque directement

- si les parties découvertes sont larges, dans ce cas il faut grainer avant la morsure (grainer à la résine ou à l'Aérographe)

remarques:
- si l'on graine à la résine, on pourra la "cuire" c'est à dire la faire adhérer au cuivre, sans crainte de faire fondre le vernis qui supporte sans problème la température nécessaire à la cuisson du grain

- si l'on graine à l'Aérographe avec une pulvérisation d'acrylique (Badger Aquatint Solution), il faudra préalablement désoxyder le cuivre découvert avec le mélange désoxydant vinaigre et sel de mer.

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com
Bonjour à tous,

Ce forum toujours très enrichissant merci à tous.

Personnellement je n'ai fait que très peu de gravure au sucre. Je m'y suis toujours pris de la même manière avec des résultats qui me convenait tout à fait:

plaque dégraissée évidement puis j'utilise du lait concentré sucré appliqué au pinceau, j’attends que ça sèche, je pose mon vernis, j’attends que ça sèche, eau chaude et bain d'acide.

Le lait concentré sucré évite toute la petite cuisine, mais peut être que sa texture ne convient pas à tout le monde.

Voir le profil de l'utilisateur http://yannlegrand.blogspot.com
Bonsoir
Yann quand tu parmes du lait concentré sucré, je dois faire appel à de tres anciens souvenirs. On le trouvait en tube, genre tube à dentifrice et en effet c'était très saturé de sucre, enfant on en abusait parfois... je ne savait pas que cela existe toujours.
Evidemment à la pose c'est moins lisible que le mélange noir d'encre de chine sucré mais ce n'est pas là je pense un problème.
merci pour la recette.

Voir le profil de l'utilisateur
Oui ça existe toujours en tube! Razz

Voir le profil de l'utilisateur http://yannlegrand.blogspot.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum