aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Connaissez-vous ce modèle de presse ? vue à Thuin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

pierre

avatar
Admin
Bonjour,
Cette presse taille douce, est arrivée récemment à la Maison de l'imprimerie de Thuin, Belgique.
Aucune information de plus, de la part du musée hors que la roue vient d'être refaite.
Le plateau reste fixe, le rouleau se déplace sur le plateau, je serai presque tenté d'écrire le marbre. Il n'a pas de prise de pince sur le rouleau comme dans une presse à épreuve typo, bien qu'il fonctionne de la même manière. Il y a des cartons de pression.
Pouvez-vous en dire quelque chose ?
Vos réponses seront envoyées au "musée" qui cherche de son côté.






http://sites.google.com/site/grifeblois/

jeanclaude

avatar
Tu nous gâte vraiment ! encore...

remi bonnefoy


est ce une presse d'imprimerie ? ... cela ressemble à une crouteuse de potier ancienne , pas sur que cette presse est sa place dans un musée d'imprimerie.
d'autre corps de métier on utilisé ce type de matériel. à suivre ... et à voir.

pierre

avatar
Admin
Merci Rémy pour cette piste, tout à fait pertinente, je vais transmettre et demander si qq'un à là-bas plus d'historique que ce que j'ai pu mémoriser.

http://sites.google.com/site/grifeblois/

Florence

avatar
Bonjour
une crouteuse n'a pas besoin d'un rouleau si lourd (pauvre terre) et le plateau doit être en un seul tenant !
Et de plus il faut pouvoir régler l'épaisseur des croûtes. Ce qui ne semble pas être le cas...
Bon dimanche !

http://beudinlesaint.odexpo.com

pierre

avatar
Admin
La maison de l'imprimerie de Thuin précise que :
La roue à l'arrière serait pour serrer la plaque de gravure dans les encoches et ainsi la roue peut passer sur le tout sans problème.
J'ajoute que la saillie de blocage de la plaque opposée à la butée mobile fait entre 3 et 4 mm d'épaisseur et que cette butée ne fait que 2 cm de large et qu'elle reste en saillie par rapport à l'autre partie. Ce qui fait que le cylindre ne peut rouler que sur la plaque… donc, comment l'encrer et sortir le papier ?

http://sites.google.com/site/grifeblois/

pierre

avatar
Admin
J'ai croisé hier le fondateur du musée.
Ce serait une machine pour réaliser des papiers transferts ou des décalcomanies pour l'impression sur terre.
Elle a été récupérée lors de la débâcle que fut la fermeture des usines céramique Boch à La Louvière.
On peut supposer que l'encrage se faisait directement sur la presse.
Encre plus plus fluides, essuyage à la racle ?

http://sites.google.com/site/grifeblois/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum