aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

cuisson du grain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 cuisson du grain le Mer 31 Mar 2010 - 23:38

je suis en train de relire les "conversations" de spécialistes que vous avez entre vous...j'essaie de comprendre, de démêler et d'apprivoiser le jargon car je ne connais que la gravure classique, dur, dur.
pour ce qui est de la cuisson du grain, j'ai eu un prof qui utilisait un décapeur thermique bloqué dans un support, on peut promener la plaque au dessus, le cuivre conduit bien la chaleur et ça marche bien, pas de flamme pour qui a peur de la bombe (personnellement je n'ai pas de boîte à grain) ; mais j'enfonce peut-être une porte ouverte et tout le monde connaît ce système.
à bientôt.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: cuisson du grain le Jeu 1 Avr 2010 - 9:24

Bonjour
Merci de nous excuser de "jargonner" un peu, mais c'est vrai les termes du non-toxic sont un peu nouveau pour les pratiquants de la gravure traditionnelle.
Au fait ce forum n'est pas spécialement dédié au non-toxic, il se trouve que c'est à ce sujet que les échanges sont les plus nombreux, ce n'est d'ailleurs pas très normal car en traditionnel il y a toujours à apprendre et les choses évoluent là aussi.

Pour la cuisson du grain de résine, il me semble plus indiqué de bouger la flamme sous la plaque plutôt que de bouger la plaque au dessus de la flamme, ceci pour plusieurs raisons:
La résine déposée est très mobile avant de se fixer, il faut éviter de remuer la plaque, ou de respirer à trop près.
On la pose sur une grille métallique et ensuite on promène un petit camping gaz dessous en contrôlant les passages et en les croisant
La plaque sur sa grille doit être à hauteur des yeux avec si possible un éclairage presque au même niveau permet de suivre très précisément la fusion de la résine et ses changements d'aspect.
A mon avis la plus mauvaise méthode est la cuisson sur plaque chauffante, à moins d'un contrôle de la température et d'un étalonnage préalable, la plaque posée au dessus ne peut pas être enlevée instantanément, de plus si le chauffage n'est pas uniforme parce que la plaque est légèrement gauchie c'est toute une histoire de modifier don assiette.
A propos un décapeur thermique est soufflant? pas indiqué pour manier à coté ou dessous une plaque recouverte d'une poussiere de résine.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: cuisson du grain le Jeu 15 Avr 2010 - 10:41

Bonjour,
la décapeur thermique pulse de l'air comme un gros seche cheveux ... (mais à déconseiller Very Happy pour les cheveux) ,
L'air est plus qu'un peu dangereux quant on veut un grain fin qui est lui très volatile ...
jean claude, ma plaque chauffante a un termostat et une graduation ... je compte bien essayer à un moment donné ...
la cuisson du grain et l'étape pour moi la plus dur ... c'est top chrono pour avoir un grain bien collé Sad , c'est un peu avant l'heure c'est pas l'heure et après l'heure c'est plus l'heure et entre les deux c'est à la seconde prés ...
pour l'Héliogravure c'est l'étape qui me stress le plus ...



Dernière édition par florence joutel le Jeu 15 Avr 2010 - 11:13, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://florencejoutel.canalblog.com/

4 Re: cuisson du grain le Jeu 15 Avr 2010 - 11:13

Bonjour
La cuisson sur une grille, avec un petit camping gaz promené dessous, à la main, la dite plaque étant observée à hauteur des yeux en lumière rasante, c'est fait en trente secondes et ça ne rate jamais.
Une plaque chauffante a de l'inertie, donc pas moyen d'arreter instantanément quand il le faut, à moins d'enlever la plaque, ça brule les doigts! ça brule les gants.
La grille en fil d'acier n'a presque pas d'inertie thermique, on écarte la flamme et la cuisson d'arrete aussitot.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: cuisson du grain le Jeu 15 Avr 2010 - 11:18

Oui c'est comme ça que Claude Fait et c'est comme ça que je vais faire aussi ...
tu lis Bruno !!!!!!!

je viens de me faire engeuler par Bruno parce que je veux faire des expériences sur ma plaque Razz
On peut même plus ecrire ce qu'on veut à maissssssssss Razz

Bon alors
grille, camping Gaz et plaque d'Héliogravure ...
pas la peine d'aller cafter à Claude que je veux faire d'autre bidouille
pfffffffffffff !!!!!!!!!
Razz

Voir le profil de l'utilisateur http://florencejoutel.canalblog.com/

6 Re: cuisson du grain le Jeu 15 Avr 2010 - 11:23

pour cuire le grain une seule méthode :

un grillage tendu sur un cadre
on pose la plaque dessus, sans respirer car le grain à ce moment là est par définition TRES volatile
ensuite on chauffe sous la plaque avec un camping-gaz ou une lampe à alcool
le décapeur thermique c'est l' idée stupide que l'on puisse trouver : faire un courant d'air en présence de grain , et en plus promener la plaque !
la plaque chauffante aussi: c'est dangereux les doigts peuvent rester collés
si on enlève pas la plaque juste au bon moment les grains s'étalent
le progrès je suis POUR
mais inventer de soi-disant nouvelles méthodes qui sont en fait une complication je vois pas l'intérêt

pourquoi faire simple quand on peut faire tellement compliqué ?

bruno

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: cuisson du grain le Jeu 15 Avr 2010 - 11:26

J'ai compris je range ma plaque chauffante ..
et je protège mes jolies petits doigts ...

geek

Voir le profil de l'utilisateur http://florencejoutel.canalblog.com/

8 Re: cuisson du grain le Jeu 15 Avr 2010 - 11:34

Bien Florence !
attitude sage et raisonnable
tu échappe de peu à la fessée
( quoique )

il faudrait avoir l'avis de Claude (pour la fessée)

bruno

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: cuisson du grain le Jeu 15 Avr 2010 - 11:38

ON SE CALME !!!!!!!!!!!
Laughing

Voir le profil de l'utilisateur http://florencejoutel.canalblog.com/

10 Re: cuisson du grain le Jeu 15 Avr 2010 - 11:49

Rien de libidineux, rassure-toi (enfin ... )
mais méthode pédagogique adaptée
on explique, une fois, deux fois, dix fois
si ça rentre pas on durcit le discours
puis on aborde les méthodes coercitives

si on t'avait fait apprendre l'orthographe de cette façon tu utiliserais le correcteur de ton mac

c'est exactement pareil pour la gravure : il y a des règles de bases !

on peu écrire en texto et cuire le grain dans le four de sa cuisinière
chacun est libre n'est-il pas ?

avant la fessée quelques bises

bruno

Voir le profil de l'utilisateur

11 CUISSON du GRAIN le Sam 24 Avr 2010 - 18:08

Bonsoir, je suis rentré de voyage et je parcours vos échanges sur la cuisson du grain.

Lorsque Florence est venue chez moi je lui ai montré comment je procédais (elle a fait quatre plaques impeccables ) Maintenant si elle veut mettre ses plaques dans un four à micro-ondes , c'est son problème...

Par contre si cela ne marche pas je suis volontaire pour donner la fessée ......... Pour l'orthographe chez FLORENCE ( l'ancien instituteur que je suis propose ) La fessée c.. nu avec une poignée d'orties.

Bon c'est vrai que cette cuisson de la résine fait couler beaucoup d'encre et je pense que c'est la cause majeure des échecs en héliogravure UN GRAIN MAL POSE ET MAL CUIT ET C'EST LA CATASTROPHE DANS L'ACIDE.

Mais notre pauvre planète a bien d'autres soucis en ce moment.

Fessée à Florence et amicalement aux autres .

Claude PLESSIER

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

12 Re: cuisson du grain le Sam 24 Avr 2010 - 18:45

Bouhhhhhhh

Pas d'ortie ...
et léssé mé fote d'ortôgrafe trankile et mes "jolies" fesses aussi !!! ah mais!!!!!!!

non Claude pas de micro-ondes ... je vais faire comme j'ai fait chez toi !!!
j'ai pas trop temps à perdre avec des tests pour voir si mon micro-ondes transforme la plaque de cuivre en pâte à crêpes ...

bisous les loulous

Voir le profil de l'utilisateur http://florencejoutel.canalblog.com/

13 Re: cuisson du grain le Sam 24 Avr 2010 - 21:12

pour FLORENCE
je t'avais prévenue, et je me doutais bien que Claude serait pour la méthode forte !
Fais tout pareil que Claude : ça marche !
Après, quand se sera devenu évident tu pourras innover
bises

bruno

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: cuisson du grain le Mer 19 Mai 2010 - 11:04

uruz a écrit:je suis en train de relire les "conversations" de spécialistes que vous avez entre vous...j'essaie de comprendre, de démêler et d'apprivoiser le jargon car je ne connais que la gravure classique, dur, dur.
pour ce qui est de la cuisson du grain, j'ai eu un prof qui utilisait un décapeur thermique bloqué dans un support, on peut promener la plaque au dessus, le cuivre conduit bien la chaleur et ça marche bien, pas de flamme pour qui a peur de la bombe (personnellement je n'ai pas de boîte à grain) ; mais j'enfonce peut-être une porte ouverte et tout le monde connaît ce système.
à bientôt.

Salut, moi je ballade la flamme sous la plaque, plus pratique, je fais gaffe de ne pas respirer la poudre de résine, apres....on peut pas l'enlever des poumons, elle y reste.

Voir le profil de l'utilisateur

15 grain à rôtir le Lun 16 Mar 2015 - 14:36

Lorsqu'un atelier de gravure doit être non-toxique, sans flamme, sans odeur-vapeurs-effluves etc. ... il est difficile de faire de l'aquatinte dans   les règles. Mais les consignes des municipalités sont ce qu'elles sont.
Pour les odeurs de vernis, en ouvrant les fenêtres, on s'arrange. Quant à la flamme de cuisson, après avoir testé le décapeur thermique et ses embruns, j'ai trouvé un système intéressant  : le radiateur halogène.  jocolor
En 30 seconde la cuisson se fait parfaitement. On en trouve de 25 à 35 euros sur internet, avec 3 niveau de chaleur. Il suffit de coucher le radiateur à plat , ne pas monter le pied oscillant et poser la plaque grainée directement sur la grille. Jusqu'aux dimensions 20x30 c'est OK. Le "hic" est le risque de faire tomber de la résine sur les tubes halogène. Je réfléchis donc à un système dans l'autre sens : la plaque en bas et le radiateur en haut ... façon rôtissoire ... à suivre

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: cuisson du grain le Lun 16 Mar 2015 - 16:06

Bonjour
J'ai indiqué plus haut dans le deuxième post de de sujet comment procéder avec un petit camping gaz à cartouche.
C'est une méthode qui marche bien .
On contrôle très précisément la cuisson avec un minimum d'apprentissage.
Bien sur il y a une flamme, mais si on est attentif il n'y là aucun danger. Aucun danger non plus de respirer la résine car ce sont les grains de résine qu'il ne faut pas inhaler, quand à l'odeur elle est inoffensive. Je ne vois pas pourquoi les grains de résine quitteraient la plaque pour aller dans vos poumons, c'est bien plus probable au sortir de la plaque de la boite à grain car là en effet le nuage passe un peu par la petite porte d'où on extrait la plaque. Le masque est la solution

Je recommande cette méthode car je l'ai pratiquée depuis longtemps avec de bon résultats, je ne l'ai pas inventée elle m'a été montrée par un excellent héliograveur. Pour une héliograveur le grainage doit être parfaitement régulier, fin et résistant pendant la morsure.

Ton idée de rôtissoire arcanel marchera peut être mais j'y vois des inconvénients de taille/
1-  tu vas chauffer le grain avant de chauffer la plaque qui est au dessous donc la fusion sera plus difficile à mener puisque c 'est la chaleur de la plaque qui fait fondre le grain par dessous, au niveau du contact avec le métal, fusion qui transforme le grain de résine en gros sphérique en une demi sphère collée par le dessous au cuivre.

2-  ton radiateur halogène va éclairer le grain par dessus alors qu'il faut pour bien observer la fusion éclairer la plaque en lumière rasante.

Une alternative: le grainage avec aérographe et "aquatinte acrylique badger" en solution, mais il faut une hotte de filtrage. Je viens de terminer cette installation chez moi, faute de place mais je préférais la boite à résine

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: cuisson du grain le Lun 16 Mar 2015 - 16:50

grainage à l'aérographe:
bien entendu il faut le compresseur adapté

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: cuisson du grain le Lun 16 Mar 2015 - 17:46

Bonjour à tous,

J'utilise la plaque électrique qui me sert de table chauffante pour le moment , faute de gaz.
Avec une grille de barbecue.
Ce n'est pas le top, le gaz étant plus rapide et se contrôle mieux.

Mais ça marche quand même et permet de fondre sans flamme.

Amitiés
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

19 Re: cuisson du grain le Lun 16 Mar 2015 - 22:00

pierre


Admin
Bonjour Jean-Claude,
Quand nous montions du texte à la bombe de colle, on a pu trouver des boîtes en carton intérieur pyramidal, conduisant à un petit extracteur de type petit ventilateur protégé par des filtres à changer de tps en tps, le papier à encoller étant posé sur une grille. Je n'ai jamais pratiqué cet engin mais utilisé une boîte en carton + grille. Il me semble que le flux d'air, avec l'extracteur derrière la plaque à recouvrir, va dans le même sens que la projection de l'aéro, alors que dans ton montage l'extraction se fait par le haut. Vu la finesse des particules projetées et le besoin d'être assez loin de la plaque pour uniformiser le brouillard et assez prêt pour qu'il ne sèche pas avant de toucher la plaque, le flux projeté ne se détourne/déplace pas trop ?

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

20 Re: cuisson du grain le Lun 16 Mar 2015 - 22:10

Bonsoir Pierre
non je n'ai pas remarqué d'influence de l'aspiration sur le jet de l'aerographe.
Le mouvement d'aspiration est très diffus, il s'exerce sur une grande surface à travers le filtre à charbon et à la main on ne sent que tres faiblement le courant d'air vers le haut.

Voir le profil de l'utilisateur

21 Re: cuisson du grain le Mar 19 Mai 2015 - 18:07

bonjour,
je mets ma plaque au four posée sur une boite de conserve vide 140 ° 5  minutes, çà marche parfaitement j'ai vérifié au microscope

images et explications:
http://eauforte.blogspot.fr/search?updated-min=2009-01-01T00:00:00-08:00&updated-max=2010-01-01T00:00:00-08:00&max-results=4

Voir le profil de l'utilisateur http://eauforte.blogspot.fr/

22 Re: cuisson du grain le Mar 19 Mai 2015 - 19:02

Bonjour
J'ai parcouru ton blog
C'est pas mal tout cela hippocratos, ce qui m'étonne c'est le nombre de nouveaux professeurs de gravure qui expliquent, parfois pas trop mal, ce qu'est la gravure et comment s'y prendre.
Ce qui est un peu ennuyeux c'est que les recettes et préférences personnelles se trouvent mélangées avec des  méthode bien connues, tu as l'honnêteté de citer tes sources, mais il faudrait faire plus clairement la distinction entre ce qui est ta cuisine (sans intention péjorative de ma part) et ce qui appartient à l'enseignement  traditionnel qu'on peut lire depuis longtemps dans de nombreux ouvrages.
Par exemple ta méthode de cuisson de la résine n'est pas à recommander, même si elle a très bien fonctionné (combien de fois?)

L'examen au microscope n'est pas chose insolite c'est une pratique qu'on trouve depuis longtemps dans de nombreux ateliers.
D'ailleurs ta photo montre que ta résine n'est pas spécialement bien cuite

Pourquoi ne pas employer le bon vocabulaire et  écrire des "tailles" plutôt que des "endroits"

Il faudrait signaler que le papier doit être assoupli par une humidification préalable

Tu recommandes un vernis qui n'est pas la panacée, il y en a d'autres préférés des graveurs . Y compris le vernis en boule qui est le plus précis et le plus stable.

Il existe une quantité de mordants, il est vrai que de plus en plus, les amateurs passent au perchlorure mais le perchlo ne remplace pas complètement l'acide nitrique pour certains travaux où la promptitude de la morsure et le contrôle pointu de son action sont nécessaires.

Le perchlorure de fer se vend aussi chez les fournisseurs de produits pour gravure , on se le procure en degré baumé de 45 ou 48 pour préparer des bains à densité précise comme pour l'héliogravure.

Encore une autre remarque en toute amitié, je connais des passionnées de gravure qui n'ont pas la possibilité d'acheter des plaques de cuivre découpées et  polies comme on peut s'en procurer chez Géant, ou Joopstoop ou Tartaix pour ne pas le, nommer mais recommander d'acheter du cuivre pour le bâtiment et le découper (as tu un massicot?) puis ensuite le polir (as tu une ponceuse orbitale?) est un conseil qu'il faudrait assortir de commentaires.
le polissage est une galère assez décourageante quand on est pas outillé. Surtout si on exige pour les blancs de son image un poli "miroir"
En plus sais tu que les burinistes se plaignent de plus trouver de cuivre plané au marteau et donc sans orientation des molécules de cuivre qu'en est il du cuivre de
couverture ?

Bref ton blog relate ton expérience de débutant en gravure, c'est courageux de ta part, mais n'oublie pas dans ta présentation de dire qu'il ne s'agit que d'une expérience personnelle sans ambition pédagogique.

Pardonnes moi toutes ces réserves hippocratos mais on voit tant de graveurs compétents et consciencieux qui enseignent la gravure dans les stages qu'il organisent et voient quelques jours ou mois plus tard certains de leurs éleves proposer des formations autorisées.

cordialement

Voir le profil de l'utilisateur

23 Re: cuisson du grain le Mar 19 Mai 2015 - 22:06

Bonjour Jean Claude,

Merci pour ta réponse qui commence vraiment très bien.
Je réponds déjà à tes questions:
Ma méthode de cuisson de la colophane, je la pratique depuis plus de 10 ans. Elle fonctionne très bien. Au microscope la résine n'est pas bien cuite ? Il faut donc faire évoluer les critères d'une bonne cuisson.

Je n'emploie pas les bons termes en gravure car je ne les connais pas, ni en médecine d'ailleurs bien que je les connaisse, car alors, on nous reproche notre jargon incompréhensible de toubib.

J'emploie l'Ultraflex parce qu'il est pratique (et que comme tu le suggères je suis débutant : c'est vrai).

J'ai renoncé à l'acide nitrique quand j'ai vu l'état des pièces métalliques  de mon atelier , complètement piquetées, malgré une hotte donnant vers l'extérieur. Ces vapeurs, lorsqu'on les respire, en se combinant avec l'humidité intra-bronchique se transforment en acide nitrique. Ça fait réfléchir : Tonton, pourquoi tu tousses?
Le cuivre du bâtiment me semble le moins cher. J'utilise une meuleuse pour le couper et je le polis à l'huile de coude (Excellente huile que je recommande celle -là).

Je ne recommande aucun commerçant particulier car je suis indépendant.

Mon boulot c'est "Pédiatre" et je me suis présenté comme pédiatre et graveur amateur. J'ai juste fait part de mon expérience.

J'ai pris des cours de gravure mais je n'ai jamais eu l'intention d'enseigner. On le sait bien, "Artiste c'est cool" mais çà gagne moins que toubib!

Dans mon Blog de Pédiatrie, j'enseigne mais je sais le temps que cela me demande sans compter toute mon expérience. Il ne reflète pas toujours la "pensée traditionnelle".
http://drgamin.blogspot.fr/

Essaye donc d'écrire un petit article sur la fièvre ou la grippe et je te dirais si tu emploies les bons mots (ou maux).

Je ne recommande rien. Je ne suis qu'un humble amateur. Qui m'aime me lise!

Ton Forum est sympa et riche, pourquoi aurait-il vocation à être politiquement correct? Et la tendresse B...?
Je te trouve parfois un peu raide, pas seulement avec moi.

Amicalement
Philippe

Voir le profil de l'utilisateur http://eauforte.blogspot.fr/

24 Re: cuisson du grain le Mar 19 Mai 2015 - 23:00

Bonsoir Hippcratos
Tu as raison je suis parfois un peu raide comme tu l'écris et je te prie de bien vouloir m'en excuser. C'est peut être qu'à la longue, ou par périodes, je suis un peu découragé.
La fatigue sans doute.
Bon je vais tenter de m'expliquer:
J'ai connu quand j'ai découvert la gravure, via la photographie et l'héliogravure, des praticiens compétents et très exigeants à la fois, j'ai eu  immédiatement un grand respect pour ce qu'on appelait , cela fait un peu vieux jeux aujourd'hui, le "beau métier"
A partir de ce moment là, d'une part j'ai voulu apprendre le plus possible et le mieux possible et d'autre part transmettre à d'autres qui comme moi découvraient cet art et ces techniques.
Je ne me fais pas d'illusions ni sur mon savoir ni sur ma pratique qui sont bien entendu à la mesure de mes capacités et puis j'ai découvert tout cela bien tard, à partir des années 85 et je n'étais plus tout jeune.
Mais enfin je peux parfois aider et donner quelques conseils sans arrogance.

Quand j'ai créé ce forum (l'admin c'est moi) je voulais que ces savoir faire se transmettent, je voulais procurer aux amis du forum le moyen d'échanger entre nous des tuyaux, des recettes, des méthodes, pour construire une sorte de conservatoire du savoir graver, sans arrêter pour cela les recherches et les techniques nouvelles, le non toxique par exemple , la gravure électrolytique etc.
Je dois aussi préciser que j'ai fait partie du conseil d'administration de Manifestampe composé presque uniquement de professionnels de l'estampe,  et les graveurs amateurs aux yeux de certains d'entre eux, quoi qu'ils en disent, ne sont pas considérés comme des gens de l'estampe à part entière. Bref je ne pensais pas comme eux et je crois qu'aujourd'hui avec les techniques numériques l'avenir de l'estampe artistique ou artisanale repose sur les graveurs non professionnels.
Voila pourquoi je suis quelques fois intransigeant sur les pratiques parfois approximatives qui se décrivent sur notre forum.

Mon ami Bruno Gary qui connaissait avec érudition l'histoire de l'estampe et les presses plus que quiconque, me soutenait dans cet effort pour une gravure amateur de qualité, et il y en a beaucoup sur ce forum qui sont compétents et excellents, mais on débusquait les "bricolages" avec certainement des exces et des erreurs mais enfin on y mettait de la conviction.
Hélas Bruno n'est plus de de monde et nous n'avons plus nos longues et tardives conversations téléphoniques pour nous modérer mutuellement.
Voila. Mais je persiste: ton blog bien présenté, se présente trop à mes yeux comme un cours et non pas comme tes pratiques et tours de main personnels.
Tu vois je reste un peu obstiné...
amicalement
jean-claude

Voir le profil de l'utilisateur

25 Re: cuisson du grain Aujourd'hui à 7:42

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum