aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Fabriquer son encre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Fabriquer son encre le Jeu 23 Jan 2014 - 22:02

Bonjour à tous.

En ce moment j'utilise différentes couleurs pour mes tirages, certaines m'ont séduite très vite, comme le vert de vessie ou le bistre.

L'idée de faire mes propres encres me trotte pas mal dans la tête et j'aimerai avoir vos expériences ou vos idées sur la question.

La recette étant si j'ai bien compris de mélanger pigment et huile.
Pour l'huile apparemment l'huile de lin est conseillée, j'ai toutefois entendu parler d'imprimeurs utilisant de l'huile de noix.
Il faut que l'huile soit claire et épaisse.

Avez vous déjà fabriqué vos encres pour la gravure?

Merci


Voir le profil de l'utilisateur http://yannlegrand.blogspot.com

2 Re: Fabriquer son encre le Jeu 23 Jan 2014 - 22:32

Bonsoir Yann
Beau projet en effet. Autrefois c'était monnaie courante de faire soi même ses encres. Je n'ai jamais pratiqué la chose mais d'autres certainement qui fréquentent ce forum.
Cependant j'ai quelque littérature sur le sujet. Il me vient à l'esprit le traité de gravure de Joseph Hecht qui préparait ses encres et explique de manière assez détaillés sa façon de procéder. Il préparait des encres noires mais c'est cependant instructif.
J'ai aussi connu un graveur de Hyères qui posait des bouteilles d'huile de lin sur ses appuis de fenêtres pour les faire durcir l'huile au soleil avant d'y broyer des pigments.
Traité de gravure par Joseph Hecht présentation Eugène Rouir
Imprimeur en taille douce par Berthiau et Boitard réédition Manuel Roret par Léonce Laget (dans ce livre on parle d'huile de noix)

et bien entendu l'irremplaçable Dictionnaire technique de l'estampe d'André Beguin

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Fabriquer son encre le Ven 24 Jan 2014 - 13:26

Bonjour,
j'ai fait, il y quelques années, des essais concluant pour fabriquer mon encre.
avec des pigments en poudre et de l'huile de lin polymérisée ( Stand Olie ), c'est trés facile à faire et les résultats satisfaisants.
Mais je suis revenu à l'encre Charbonnel classique comme je ne fais que du monochrome noir et blanc et aussi pour des raisons de gain de temps.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

4 Re: Fabriquer son encre le Ven 24 Jan 2014 - 14:36

pierre


Admin
Bonjour,
L'ami d'Argenton-sur-Creuse qui est venu pour lancer l'atelier, il y a 10 ans, a commencé par fabriquer son encre.
Huile de lin et pigment.
Je n'ai plus idée du temps de séchage des planches imprimées.
Il a simplement mélangé des pigments et de l'huile de lin, la bouteille la plus basique de toute bonne droguerie.

La piste de préparer son huile en commençant à la polymériser me semble intéressante.
Pour avoir vu fabriquer de l'encre pour Charbonnel dans l'usine Lefranc au Mans, le temps de fabrication est long, il me semble que l'on évoquait une vingtaine d'heures à se faire broyer entre deux rouleaux régulièrement rapprochés. Je pense que la polymérisation commence dès cette étape là et que le mélange est parfaitement homogène.

Le risque de la fabrication manuelle est un amalgame pigment/huile nettement moins homogène ce qui facilite le surplus d'huile et une migration de l'encre de chaque côté du trait. Il me semble que cela pouvait être observable, mais je ne suis pas sûr de mes souvenirs.
Pour comparer, à plus grande échelle, sortir de la matière d'un tube de peinture à l'huile sur un buvard, le médium en trop se diffuse dans le papier.

J'ai toujours été tenté d'en fabriquer avec du graphite en poudre, pour voir si une manière noire pouvait se retrouver avec un reflet métallique.

Il n'y a aucun risque à faire cette expérimentation. Il faut sûrement plus de temps que celui que nous avions pris pour réaliser un beau mélange onctueux à souhait.

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

5 Re: Fabriquer son encre le Ven 24 Jan 2014 - 14:56

l'encre de gravure est très proche de la peinture à l'huile, à la viscosité près.
Pour fabriquer de la peinture à l'huile:
L'huile de lin ordinaire convient très bien, la mettre au soleil quelques jours permet de la clarifier, sinon elle est trop jaune.
Mais toute huile siccative convient : lin, oeuillette, noix....
Ne pas oublier de mettre un peu de siccatif, sinon le temps de séchage est trop long.
On règle la viscosité avec du diluant, en principe de l'essence de thérebentine et des charges comme du blanc de Meudon ou de la poudre de marbre très fine.
L'essentiel et de broyer longtemps les pigments avec le mélange en principe dans un mortier ou à la spatule sur une plaque de verre.
Faire de multiples essais pour trouver les bonnes proportions qui varient avec chaque pigment et chaque utilisation.
Bonne expérimentations & bonnes gravures.
Thierry F

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

6 mon expérience à la peinture à l'huile le Ven 24 Jan 2014 - 17:40

Bonjour

Pour la gravure je n’ai pas d’expérience directe...

J’ai appris à  fabriquer mes propres couleurs à l’huile et à la tempéra.
Je dispose de tout le matériel.
Mais maintenant que j’ai satisfait ma curiosité, je m’en soucie beaucoup moins car je me rends compte qu’il y a déjà beaucoup de choses que je peux faire très bien avec de bonnes couleurs du commerce…
Et que j’arrive même aussi avec des couleurs bas de gammes et du matériel bon marché à obtenir d’autres résultats intéressants. C’est vrai que le public n’est pas toujours exigeant… et c'est vrai que parfois on a des préjugés sur ce qui est bien et ce qui l'est moins..


Voir la copie que j’ai faite du tableau du Caravage « Souper à Emmaüs » dans la vidéo en saisissant  « journées européennes des métiers d’art la Charité sur Loire 2013 » La copie apparaît au bout de 1mn40s
http://www.youtube.com/watch?v=HsOgR_hXnb4



Donc,
Fabriquer ses propres couleurs me paraît utile dans des cas précis,  de restauration, de copie d’anciens  comme le Caravage, pour s’assurer du contenu réel de la couleur obtenue, etc. Pour maîtriser ses couleurs avec une quantité proportionnée de la charge, pour la recherche d’une onctuosité ou viscosité donnée, pour une transparence…  Et pourquoi pas un plaisir personnel…


Ce n’est pas compliqué en soi mais cela demande un tour de main… Certains pigments par exemple demanderaient à être broyé de gauche à droite et d’autre de droite à gauche…
J’utilise une plaque de verre et une molette…

En effet, dans le cas de la peinture à l’huile, les couleurs vendues dans le commerce ont une composition difficile à bien connaître…

Elles sont broyées en général avec de l‘huile de lin crue.
Quand la réputation de l’huile cuite est d’être plus siccative, de donner à la matière picturale plus d’éclat et d’être plus dure et plus résistante. Je pense personnellement l’avoir vérifié.
Sinon il y a l’huile d’oeillette qui ne jaunit pas et que certains fabricants réservent au blanc.

Mais à savoir encore :
Les couleurs à l’huile d’aujourd’hui contiennent souvent  en plus des résines acryliques…
Qui peuvent me dit on entre autres, accélérer le séchage. (A noter encore pour bien comprendre ce qui se passe, que les résines acryliques ne sont pas au sens propre, solubles dans l’eau  Leurs liants sont des alcools  (alcool d’Esther).
Et la bonne définition d’une peinture acrylique du commerce devrait être celle ci: "une dispersion physique dans l’eau"…

J’en reviens à ton point de départ : maintenant que je sais  fabriquer moi-même mes couleurs , je n’y attache plus une aussi grande importance …


pour plus d'informations
il y a des bons sites qui expliquent tout cela il y avait "dotapéa "mais il semble ne plus être accessible

mes professeurs étaient Joseph Sheppard et David Cranswick de bonnes pointures

A plus
Daniel

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Fabriquer son encre le Ven 24 Jan 2014 - 19:09

Bonjour à tous
Bonjour Daniel
As tu dans la bibliothèque de m'atelier de Nevers le dictionnaire techniques de l'estampe de Béguin? je ne me souviens pas de l'avoir vu quand j'étais la-bas
Si le livre n'y est pas encore il faut le faire acheter, il est plein de renseigments précieux sur la gravure sont rassemblé dans 340 pages.
Je ne suis pas contre les recherches sur internet bien entendu, ce forum le prouvre assez mais il y a des outils de base qu'il faut avoir sous la main.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Fabriquer son encre le Lun 27 Jan 2014 - 18:34

Merci à tous pour vos réponses.

Il va maintenant falloir que je mette la main à la patte!

J'ai également commandé le dictionnaire techniques de l'estampe de Béguin qui m'a l'air fort bien intéressant.

Voir le profil de l'utilisateur http://yannlegrand.blogspot.com

9 Re: Fabriquer son encre Aujourd'hui à 23:18

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum