aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

intensité du perchlorure de fer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 intensité du perchlorure de fer le Mer 11 Jan 2012 - 17:04

bonjour,
j'ai découvert par hasard ce forum et les informations que l'on y trouve sont vraiment très pratiques.
je peins depuis une quinaine d'années et j'ai débuté la gravure il y a deux ans et ce moyen d'expression est en train de devenir une grande passion!
je sais que chacun doit faire ses expériences avec le perchlorure mais ce qui m'interpelle c'est que selon certains il faut le diluer 1/1 , d'autres disent de ne pas dépasser une concentration maximum de 350gr/l etc... quelle est la bonne réponse ( s'il y en a une).
merci d'avance pour vos conseils avisés.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: intensité du perchlorure de fer le Mer 11 Jan 2012 - 18:18

Bonjour Indigo, bienvenue sur le forum aquatinte merci de vous présenter et si possible de renseigner votre avatar.
vous avez tous les renseignements dans le mode d'emploi en annonce du forum

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

3 Re: intensité du perchlorure de fer le Mer 11 Jan 2012 - 18:23

Bonsoir
Pour la gravure courante (*) toutes les concentrations peuvent convenir mais plus le perchlorure est dilué plus l’attaque est rapide.

une bonne valeur de concentration pour la gravure courante est de 36° baumé soit une densité mesurée de 1,3319 . En fait la mesure ne permet pas une telle précision si on peut lire sur le tube gradué de l’aréometre entre 1300 et 1350 c’est bien suffisant

Ce qui est certain c'est qu'il est facile de diluer en ajoutant de l’eau et quasi impossible de concentrer.

Il faut acheter du Perchlorure en phase liquide et pas de perchlorure en boules sèches, la dissolution dans l’eau est dangereuse avec forte élévation de température et dégagement de vapeurs très toxiques.

- si vous ne voulez pas vous ennuyer avec des mesures prenez le perchlorure vendu liquide généralement par 5 litre (Joopstoop 12 rue Lebrun 75013 Paris) et utilisez le tel quel

- Si vous aimez la précision:
Achetez un aréometre (pèse acide) c’est pas cher et une éprouvette haute (30cm).
Achetez du perchlorure à 47° Baumé chez EWE INDUGRAPH 43 rue Carnot 92160 ANTONY tel 01 42 37 20 00 vendu par 5 Kgs ou 20 kgs
ajoutez de l’eau très progressivement et faite après chaque ajout des prélèvements pour mesurer la densité dans l’éprouvette

Il est recommandé de mettre la veille de la première utilisation un petit morceau de cuivre dans votre perchlorure.

Dans un autre post je vous parlerai du mordant d’Edinbourg.



* L’héliogravure exige plusieurs bains à des concentrations assez élevées et précises.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: intensité du perchlorure de fer le Mer 11 Jan 2012 - 23:21

Bonsoir,
je vous remercie infiniment de votre réponse. je possède un aéromètre et une éprouvette et ai déjà pu mesurer la densité. mon bain actuel ( réalisé il y a quelque temps déjà) est de 1.30 environ.
par contre j'ai utilisé les boules ( achetées chez Joop Stoop) et je n'ai eu aucune difficulté ni de chaleur ni de vapeur ( je les ai dissous dans de l'eau à t° ambiante dans un bidon spécial acheté également chez Joop Stoop et j'avais préparé le bain la veille pour utilisation le lendemain).
Quant au mordant hollandais, cela m'intéresse également.je sais qu'on peut le mélanger avec du perchlorure de fer et en prévision de futurs essais, j'ai acheté 1k d'acide nitrique mais n'ai pas encore eu le temps de procéder à des essais.
je pense qu'à un de mes prochains déplacements sur Paris, je vais suivre votre conseil et acheter du perchlorure chez EWE INDUGRAPH et procéder comme vous l'indiquez. merci encore de vos conseils. A bientôt.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: intensité du perchlorure de fer le Jeu 12 Jan 2012 - 10:03

Bonjour Indigo, bonjour à tous.
Sans vouloir faire le maitre d'école il faut écrire aréometre et non pas aérometre.
Le mélange de perchlorure et d'acide citrique à l'avantage de ne pas laisser de dépôt dans les tailles et entre autres de permettre la morsure de la plaque face gravée au dessus sans agitation.
Mais le nom de ce mélange mis au point par Freidhard Kiekeben est le Mordant d'Edinburgh et non pas le mordant Hollandais mélange d'acide chlorhydrique, chlorate de Potasse et sel de cuisine qui fait des tailles très propres mais attention de ne pas respirer au dessus du bac à acide!
http://www.nontoxicprint.com/thenewetchingchemistry.htm

la formule du mordant d'Edinburgh a été donnée sur ce forum (utiliser le fonction "Rechercher" en haut de l'écran aquatinte)

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: intensité du perchlorure de fer le Jeu 12 Jan 2012 - 10:50

pierre

avatar
Admin
La remarque de Jean-Claude sur les concentrations,
les ouvrages traduits de l'américain donnant des degrés Baumé, et les aréomètre ou densimètre (accent grave sur l'avant dernier e) européens qui doivent être gradués en masse spécifique, m'ont amené à rechercher une table d'équivalence. Ne pas oublier que l'on parle de densité et que cela varie en fonction de la température ; donc comparer ses concentrations de bains à température constante.
J'ai donc trouvé ceci qui nous intéressera plus entre les pages 793 à 805
http://www.carloerbareagenti.com/Repository/Download/pdf/Catalogue/FR/catchem100_sez4_fr.pdf

Un petit rappel de la règle des mélanges pour obtenir la bonne concentration p 793
La conversion degré Baumé et masse spécifique

Une table de sécurité en laboratoire
produits chimiques incompatible (je ne trouve pas le coca)
La liste des phases de risques pour mieux lire les étiquettes.
La liste des centre antipoison

Un tableau des miscibilité

Il faudra aussi se pencher maintenant sur la liste des produits CMR (cancérogènes, mutagènes, reprotoxiques)


Et sur le perchlorure de fer j'ai trouvé :
http://www.ac-nancy-metz.fr/pres-etab/lvincent/fds/FDS39.htm
Après toutes les recommandations : Mesures d'hygiène industrielle : Enlever tout vêtement souillé. Une protection préventive de la peau est recommandée. Se laver les mains après le travail.
Protection respiratoire : nécessaire en cas de formation de poussières. Faire attention en manipulant les billes si l'on utilise du produit sec à diluer.
Je suis comme Jean-Claude, j'en reviens,
Rappel des précautions d'utilisations : préparer un bain par métal et se tromper de métal quand on plonge.
Le sulfate de cuivre fonctionne très bien pour le zinc et l'alu. Ce qui permet de conserver le perchlo uniquement pour le cuivre.
Rechercher divers articles sur le sujet.

J'ajoute, pour la cuisine – celle de mon estomac et du votre – un convertisseur en ligne
http://pages.infinit.net/pagesweb/equivalences/ing.htm



Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

7 Re: intensité du perchlorure de fer le Jeu 12 Jan 2012 - 12:39

bonjour et bonne année

rappelons que les mesures de densité se font avec un bain neuf.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: intensité du perchlorure de fer le Jeu 12 Jan 2012 - 15:29

Bonne année Remy

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

9 Re: intensité du perchlorure de fer le Jeu 12 Jan 2012 - 18:30

remi bonnefoy a écrit:bonjour et bonne année

rappelons que les mesures de densité se font avec un bain neuf.

Bonne Année !
existe t-il un moyen de vérifier l'intensité du bain en cours d'utilisation ? L'évaporation fait que l'on a de temps en temps besoin de remettre de l'eau. Le faites vous au jugé ? Ou peut-être n'avez-vous pas vraiment d'évaporation ? Votre bac ferme-t-il de façon étanche ? Le mien non. Je devrais peut-être changer de système...

Voir le profil de l'utilisateur http://beudinlesaint.odexpo.com

10 Re: intensité du perchlorure de fer le Jeu 12 Jan 2012 - 20:42

Mille excuses Jean-Claude! je sais qu'il faut écrire aréomètre et que le mélange acidre citrique et perchlorure de fer est bien le mordant d'Edinburgh, mais comme toujours, je veux aller plus vite que la musique..

Merci à tous pour vos conseils avisés et je vais donc suivre vos conseils et faire mes essais de densité avec un bain neuf, à t° constante. je vous donnerai les résultats d'ici une dizaine de jours ( trop d'obligations avant).

Je vous dis également BRAVO pour ce magnifique forum où l'on ressent un désir de transmettre son savoir à celui qui en a besoin.

A bientôt donc,

meilleurs voeux à tous puisque c'est encore d'actualité jusqu'au 20 janvier!

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum