aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La técnique du mezzotint au papier de verre d'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bonjours a tous.
Je desire vous parle d´une méthode que je trouve intéressante et que j´ait protégé comme idee d´auteur.
http://images.artelista.com/artelista/obras/fichas/3/8/7062734983733696.jpg
Une técnique qui essaye de reproduite l´effect du berceau ou la methode tu mezzotint. Ont recouvre una plaque de cuivre bien poli ave un vernis de gravures a l´eau-forte. Ont prend une feuille de papier de verre de celles que l´ont utilisse vec l'eau du numéro 600 et ont la place sur le cuivre vernis essayant de l'étirer correctement pour éviter les coudes et que le papier se modifie. Avec un crayon dur ont appuie sur le papier de verre avec une certaine pressions dans toutes les direccións, de maniere que les particules de verre sont clouées sur le vernis. Une fois termine le premier pas ont bouge légèrement le papier et ont repete le travail une seconde foi.
En ce momento on introduit la plaque de cuivre dans le perclorure comme pour une maniere noire a la resine.
Ont le sort et ont reproduit les premiers pas, mais cette fois ont change le papier verre pour un autre plus fin, du numero 800 y pendant trois u quatre fois ont fait exactemente le meme travail, (ont doit logiquemente changer le vernis chaque fois) placer la papier verre sur le cuivre vernis et ont le repasse dans toutes les dirección avec le crayon dur jusqu´qu moment ou la luminosité de la plaque disparait completement et ont l´observe que la surface du metal a la texture du papier verre.
En ce moment ont commence a travailler avec le grattoir.
Le méthode rappelle beaucoup les travails au berceau, ont travaille moins et ont ne doit pas utilisser les resines.
Efects differents du papier verre sur le cuivre:
http://images.artelista.com/artelista/obras/fichas/0/1/9/3189898280108265.jpg
Un exemple de dessiner directemente sur le papier verre situe sur le metal avec un crayon.
http://images.artelista.com/artelista/obras/fichas/4/7/5/2659301278569467.jpg
Un travail tres simple mais que donne une idee du methode que je utilisse pour mes gravures en couleurs realisees avec du papier verre.
http://images.artelista.com/artelista/obras/fichas/7/2/2/6493022883331988.jpg
Un travail plus serieux:
http://images.artelista.com/artelista/obras/fichas/3/6/9/6298566825832673.jpg
http://images.artelista.com/artelista/obras/fichas/2/4/0/1273906826571512.jpg
La methode que je vous ait explique:
http://images.artelista.com/artelista/obras/fichas/9/7/1/5294693449200271.jpg

J´espere avoir su m´expliquer, que cella vous soit de utilite et je vous prie d´excuser mon franÇais.

Voir le profil de l'utilisateur http://info1artecom.artelista.com/
Bonsoir ,

Juste une réflexion.......

Je me contenterais de pouvoir parler l'espagnol comme Fransisco parle le français ...;

Claude Plessier

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

3 merci Claude le Ven 24 Déc 2010 - 9:41

Merci Claude pour ces mots, je l'avoue, j'ai eu à Bourg les Valence une professeur très jolie et je reconnais que
j´ait mis grand intérêt a l'apprentissage de votre langue. Je ne l´ait pas encore oubliee, et je ne parle pas seulement de la dame.
Une question. Généralement avec cette technique ont peut arriver a considérer que ce que nous faisons est tout simplement une copie de l´image choisie pour la passer au metal.
Cella n´est pas si simple dans la réalité. Nous avons l'intention de passer le dessin à la plaque, mais cella nous exige beaucoup de pratique et une certaine habileté car nous auront besoin de le faire sous pression. Il devient parfois nécessaire de recourir parfois aux crayons doux sur du papier de verre pour obtenir des degrades. Il sera necessaire de travailler par pression. Plus de force on fait et plus obscur seront les sombres et les tons obtenus. Si nous travaillons pensant à la couleur, le complexe est d'obtenir le pourcentage de bleu et jaune qui va nous procurer le vert, et cella est complexe si l'on pense a la pression necesaire, pas simplement a dessiner. Et ont doit faire cella dans trois ou quatre plaques de cuivre diferentes, procurant toujours qu´elles no bougen pas et qu´elles soient parfaitement égaux.

Voir le profil de l'utilisateur http://info1artecom.artelista.com/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum