aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

émulsions photosensibles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 émulsions photosensibles le Mer 8 Fév 2017 - 18:00

Bonjour,
Ancien Typo, j'aimerais allier gravure taille douce et plaques photosensibles afin de faire un mix des deux. J'ai suivi l'école des Beaux Arts dans ma jeunesse où j'avais opté pour la gravure taille douce.
J'aimerais rendre une plaque de cuivre photosensible pour y tirer une image issue de Photoshop et la mordre après lui avoir appliqué une trame aléatoire ou un grain de gomme arabique.
Pour le typon, j'ai pensé à un tirage laser n&b sur film...
Les émulsions dans le commerce sont elles adaptées à la morsure à l'acide?
Est-il possible de fabriquer soi même l'émulsion photosensible?
Aujourd'hui, à la retraite je me suis promis de me faire plaisir.
Merci...

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: émulsions photosensibles le Jeu 9 Fév 2017 - 1:02



aye-aye , poser une question sans passer par la case présentation ... attention aux oreilles !
allez j'ai rien vu.
sensibiliser le cuivre c'est pas possible ( bien que ), mais on peut coucher une pellicule de quelque chose qui elle sera photosensible et fera office de réserve une fois dépouillée.
gélatine bichromatée( photogravure), transfert papier gélatiné (dit papier charbon ) et bichromaté (héliogravure), film photopolymére, colle émail au bichromate, pour les plus classiques. expérimentation possible avec de la "colle" pour enduire les cadres de sérigraphie. je dois en oublier.
pour le typon, laser pour le dessin au trait, jet d'encre ou film argentique pour les images en demi-ton.

bienvenue camarade typo

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: émulsions photosensibles le Jeu 9 Fév 2017 - 9:39

Bonjour
Je te demande instamment de te présenter dans la rubrique adequat. Rémi te l'a signalé dans sa réponse
C'est une petite présentation à l'usage des abonnés du forum qu'il faut respecter dans un esprit de convivialité.

Pour graver le cuivre d'après un diapositif, (un typon si tu veux) il te fait deux matériaux:
- le typon: Comme les flasheuses se font rares, tu peux utiliser évidemment un plan film argentique mais je doute que tu pratique ce sport, tu peux comme onle fait beaucoup aujourd'hui, imprimer un positif jet d'encre sur transparent (par exemple APX chez Novalith) . Il te faudra travailler le calage du contraste pour obtenir la gamme de  qui convient, l'impression laser marche aussi.
je te conseille de chercher dans ce forum dans la rubrique héliogravure tu y trouveras beaucoup de renseignements

Comme réserve tu as le choix entre:
Te procurer une tournette et couler  la solution de gélatine bichromatée sur ton cuivre...! pas facile à mettre en oeuvre, je crois que plus personne ne pratique ainsi

 Préparer toi même ton papier charbon, c'est possible, j'en fais pour mes tirages charbon mais pour l'hélio la couche doit être mince, résistante et teintée en rouge comme l'était le papier Autotype. Pas facile, mais heureusement une production a redémarré aux USA et le papier est vendu sous le nom de photogravure pigment paper
Phoenix gravure ou Dragon gravure voici le lien: http://www.capefearpress.com/order.html

Tu peux aussi employer le film non toxique Puretch qui s'expose aux UV sous un positif en demi teinte pour faire une réserve par points et qui donne une image par points qui n'a pas les qualités de l'héliogravure ou les noirs dépendent de la profondeur des tailles et non pas de la fréquence de petits point tous identiques.

Tous ces produits: s'accommodent de la morsure au perchlorure.


ET N' OUBLIE PAS TA PRESENTATION EN QUELQUES LIGNES DANS LA RUBRIQUE PRESENTATIONS
MERCI

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

4 re. émulsions photosensibles le Jeu 9 Fév 2017 - 12:36

Pour la présentation, c'est fait, j'adopte donc les eus et coutumes de votre forum
A en lire les avis un peu partout sur internet, l'utilisation du film PURETCH est très controversée. L'application de plusieurs couches fine de l'émulsion au rouleau semble donner de meilleurs résultats.
Vos réponses m'incitent à faire des essais
Merci encore

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: émulsions photosensibles le Jeu 9 Fév 2017 - 14:33

Bonjour
Merci pour ta présentation.
Je suis d'accord avec toi, le Puretch que j'ai un peu pratiqué, peut être pas assez , ne donne pas des résultats  très satisfaisants à mon goût, en tous cas bien loin de la qualité de l'héliogravure.
Peux tu préciser la procédure avec "les couches fines de l'émulsion"...? je n'ai jamais rien lu la-dessus.
De quelle émulsion s'agit il?
Le Puretch fonctionne en tout ou rien, le perchlo  passe ou ne passe pas à la difference de l'hélio où il passe plus ou moins vite selon l'épaisseur de la gélatine transférée et dépouillée à l'eau chaude des zones non insolées.

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum