aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

hotte d'aspiration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 hotte d'aspiration le Mar 29 Jan 2013 - 10:44

CatherineTC


Bonjour,

Je ne connaissais pas ce forum et et j'y ai lu des interventions très intéressantes. Je fréquente actuellement un atelier de gravure plutôt vétuste, mais nous sommes sur le point de déménager pour s'installer dans des locaux tout neufs. Dans cette perspective, j'aimerais profiter de changer certaines de nos procédures pour diminuer notre impact sur l'environnement et sur notre santé. Ainsi, j'aimerais poser une hotte d'aspiration au-dessus de l'endroit où se trouvera la plaque chauffante et l'aérographe. Quel modèle connaissez-vous? Est-ce qu'une hotte prévue pour une cuisine est suffisante?
Concernant le Mystrol, j'en ai utilisé lors d'un séjour en Ecosse. Je le trouve très efficace, mais je ne sais pas comment m'en procurer. (j'habite en Suisse)
Je vous remercie d'avance pour vos conseils,

Catherine

PS: j'avais déjà écrit ce message au mois de juin 2012, mais j'avais probablement fait une erreur de manipulation, car je ne l'ai pas vu dans la liste.

2 Re: hotte d'aspiration le Mar 29 Jan 2013 - 14:02

jeanclaude

avatar
Bonjour
Je comprends que vous souhaitez installer un atelier "non toxic". Ce peut être un choix en effet, bien qu'avec des précautions et de l'organisation on puisse utiliser les produits classiques sans danger.
En fait les anciens ateliers, vétustes comme vous le dite, ne prenaient pas en compte la toxicité de certains produits (solvant, acides etc.) alors qu'on peut les équiper avec des système qui protège des dangers de certains produits. Hottes aspirantes, bacs à morsure avec aspirations annulaire pour l'acide ou simplement utilisation du perchlorure de fer, nettoyage des encres avec de l'huile végétale etc.

Si vous utilisez l'aérographe pour l'aquatinte il faut vous fabriquer une petite cabine telle que celle décrite dans le livre "La gravure non toxique" simple élément de cuisine avec une hotte aspirante remplaçant la paroi supérieure. Facile à réaliser. Pour tout ce qui est non toxic je vous conseille le livre de Enrick Boegh traduit par Filip Le Roy
Cette hotte doit être au voisinage immédiat de l'aérographe dont il faut éviter de respirer les pulvérisations acryliques

Pour une hotte au dessus de la plaque chauffante je n'en vois pas bien la nécessité dans la mesure où vous semblez vouloir utiliser des vernis acryliques.

Le Mystrol est un produit cher et selon mon expérience tout à fait inutile, une simple solution aqueuse basique (solution de lessive de soude) fait aussi bien l'affaire pour la plupart des vernis acryliques. J'en avais acheté un flacon, il ne permettait pas d'enlever le vernis Lascaux 2090. Du coup j'ai mis les deux au placard. Vous pouvez vous procurer ce produit chez Joopstoop: http://www.joopstoop.fr/category.php?id_category=130

Méfiez vous de l'engouement pour toute une série de nouveaux produits qui doivent être essayés avant de croire à leur notice.
Bonne installation dans votre nouvel atelier
cordialement

3 hotte, solvants, sulfate de cuivre... le Mer 30 Jan 2013 - 11:04

CatherineTC


Merci pour les informations et merci pour ce forum qui va bien m'aider!

En fait, je n'utilise pas actuellement de vernis acryliques, mais du vernis boule Charbonnel. Je suis très contente de sa tenue lors de morsures profondes et je ne suis pas certaine que les vernis acryliques soient aussi résistants? Cependant, comme il contient de la colophane, je pensais qu'il n'était pas conseillé de respirer trop souvent les vapeurs qui se forment lorsqu'on le chauffe. (voilà pourquoi je pensais installer la plaque chauffante à proximité de la hotte). Si j'ai bien compris la solution du "caisson-hotte" il ne serait pas possible d'y mettre à la fois l'aérographe et la plaque?
Est-ce que la solution de soude peut être utilisée pour enlever le vernis boule?
Quelle dispersion acrylique me conseillez-vous pour réaliser mes aquatintes à l'aérographe?
Encore une question concernant la solution sulfate de cuivre et sel de cuisine: depuis quelques temps je l'utilise pour mordre l'aluminium. J'avais trouvé sur internet un document très complet mais vraiment complexe écrit par Nik Semenoff concernant la préparation, l'utilisation et l'élimination du "copper sulfalte". Est-ce que quelqu'un l'a lu? Comme il est en anglais et que mes connaissances en chimie sont assez pauvres, j'ai terminé la lecture avec pas mal d'interrogations, par exemple:
Peut-on régénérer un bain?
Quelle procédure simple pour éliminer la solution épuisée?
Quels gaz sont produits pendant la réaction?
Je réalise que mon message est plutôt touffu et je remercie vivement celui ou celle qui aura le courage de me répondre!!!

4 Re: hotte d'aspiration le Mer 30 Jan 2013 - 21:28

jeanclaude

avatar
Bonsoir Catherine
J'utilise comme toi le vernis en boule Charbonnel, étalé au rouleau sur plaques chauffante, il est très mince et cependant résistant. Avec la plaque à 80°C les vapeurs sont insignifiantes.
Quelques fois dans des cas spéciaux du vernis liquide Lamour .
Ce qui est nocif c'est la colophane en nuage de particules sortant de la boite à grains, je porte dans ce cas un masque filtrant.

La lessive de soude ne dissout pas le vernis en boule, elle est efficace pour les photopolymeres ou les vernis acryliques. Pour dissoudre le vernis classique j'emploie de l'Avisol un solvant pauvre en aromates et je le distribue parcimonieusement avec une pissette plastique.
Joopstoop le vend par litre ou par 5 litre. Avec 5 litres tu en as assez pour deux ou trois ans: http://www.joopstoop.fr/category.php?id_category=143, on trouve un produit équivalent chez Polymetaal.

Pour le grainage à l'aérographe j'utilise le liquide Badger Acrylique solution dilué à 1+1 dans de l'eau déminéralisée, il est très facile d'emploi avec un aerographe Badger 350.
Ce produit acrylique se dissout tres bien à la lessive de soude en solution à 10% (liquide ménager à ne pas confondre avec la soude caustique beaucoup plus agressive) et cette même solution permet de nettoyer efficacement
l' aérographe, le 350 est très facile à démonter pour un nettoyage soigné? En 10 ans je n'ai pas eu une seule fois de bouchage dans l'aérographe.

Le mordant au sulfate de cuivre et sel est parfait pour l'aluminium et je crois aussi le zinc. Je n'ai jamais cherché à le régénérer, Semenov est très compétent mais pas toujours très clair dans ses explications, du moins c'est mon avis. Pour la procédure concernant le bain épuisé c'est expliqué dans ce chapitre: http://www.nontoxicprint.com/thenewetchingchemistry.htm

cordialement

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum