aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

depot dans tailles. perchlorure sur zinc

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 depot dans tailles. perchlorure sur zinc le Jeu 22 Fév 2018 - 19:15

Florence Kaf

avatar
bonjour à tous,

je viens vers vous car j'ai un soucis, je travaille le zinc avec le perchlorure de fer, je laisse ma plaque (ici un 20X30) environ 40 minutes, je tente, de retirer les "dépôts" régulièrement avec une plume et total....mes tailles ne sont pas significativement mordues et j'ai surtout un dépôt noir au fond de celles ci, et je les retire pour que cela soit imprimable, avec la pointe sèche...
donc, que puis je faire pour retirer ces dépôts (après coup), que puis je faire pour les éviter? (le mordant d’Édimbourg est il utilisable sur le zinc?)
A noter que le perchlo que j'utilise est récent.

merci d'avance pour vos pistes

Florence

jeanclaude

avatar
Bonjour
Connais tu la concentration de ton perchlorure ?
Quoi qu'il en soit le perchlorure laisse un dépôt étanche au fond des tailles qui ralentit et peut même stopper la morsure.
C'est pourquoi dans beaucoup de manuels on recommandait de mordre la plaque, la  face gravée au dessous sur deux supports pour que le dépôt tombe au fond du bac.
On peut éviter cela avec des cuves verticales ou en cuvette, face gravée au dessus, en soulevant régulièrement la plaque pendant tout la durée de la morsure, l'écoulement du mordant entrainant les dépôts.

Dans le mordant d'Edinbourg l'acide citrique dissout le dépôt.

Tu peux faire l'essais avec ce mordant sur le zinc  (on apprend toujours en faisant des essais et on enseigne beaucoup en diffusant les résultats sur le forum qui est fait pour cela.

Toutefois Kiekeben l'inventeur du mordant d'Edinbourg ne le recommande pas pour le zinc et lui préfere le saline etch
voir le petit tableau en fin de cette page
http://www.nontoxicprint.com/etchcopperandbrass.htm
http://www.nontoxicprint.com/etchzincsteelaluminum.htm

3 Re: depot dans tailles. perchlorure sur zinc le Ven 23 Fév 2018 - 14:34

pierre

avatar
Admin
Bonjour,
j'ai eu le même problème,
j'ai commencé par "l'ignorer" et le résoudre par 10 à 20 tirages avec de l'encre collante.
Pour raccourcir ce délais, j'ai plongé la plaque et fait barboter dans un mélange de vinaigre saturé en sel, et brosse à dent pour aller dans les tailles.
Je n'ai pas essayé de plonger dans un bain d'acide citrique quand j'ai découvert la méthode, j'ai ajouté de l'acide citrique en poudre dans mon bain de perchlo. Cela a en partie résolu le problème.
Toutefois un autre étonnement apparaît. Lorsque je sors du bain la plaque et la plonge dans l'eau pour vérifier l'avancée de la morsure, ce dépôt ralentisseur de morsure doit se nettoyer en partie et la morsure redémarrer avec une puissance décuplée (voire fortement décuplée) lors de la prolongation du bain.
J'utilise un bac de morsure vertical avec agitateur par air, trouvable à pas cher chez les fournisseurs de matériel électronique.
J'ai fait un essai dans ce même type de bac avec du saline echt. ou mordant de Bordeaux. Cela fonctionne très bien mais génère beaucoup de dépôts que j'ai du mal gérer. Et c'est dans ce type de bac vertical que j'ai eu une fuite. Défaut de fabrication ou produit laissé dedans qui a fait "fondre" les soudures ? J'ai donc abandonné. Ce que je regrette, ce serait plus simple pour la gestion de l'atelier, perchlo pour le cuivre et sulfate pour le zinc…
Depuis je pratique les bacs de rétention.

http://sites.google.com/site/grifeblois/

4 Re: depot dans tailles. perchlorure sur zinc le Ven 23 Fév 2018 - 19:01

Florence Kaf

avatar
merci pour vos messages.

la concentration du perchlo est de 40 %, tout frais acheté chez joop stoop Smile.

ai je bien compris?, ou plutôt "est ce bien traduit"? "NE PAS utiliser le Edinburgh Etch ou un bain de fergraver le zinc ou l' aluminium, car cela pourrait provoquer une réaction chimique dangereuse. ", trouver dans les liens que tu m'as fournis Jean Claude....ça ne m'arrange pas!....en lisant la réponse de Pierre, j'allais commencer mes essais au mordant d’Hindenburg.

je mets dans un coin de ma tête le bac vertical, et vais peut être me résoudre à utiliser deux mordants distincts pour le zinc et le cuivre....

jeanclaude

avatar
Bonjour
Dans cette rubrique j'avais il y a quelques temps évoqué un essais perchlorure et zinc.
ça marchait tres bien sans les difficultés rencontrées par Florence.
Voila pourquoi Florence je t'ai demandé quelle est la concentration (en densité ou en Baumés) de ton perchlorure.

Peux tu faire un essais en procédant dans les mêmes conditions expérimentales ?
rechercher le sujet perchlorure et zinc dans  gravure indirecte
Tu nous diras comment ça s'est passé.

6 Re: depot dans tailles. perchlorure sur zinc le Sam 24 Fév 2018 - 16:56

jeanclaude

avatar
Laurence bonjour
Il ne s'agit pas de te résoudre à préparer deux mordants, il faut le faire impérativement.

Fais un essai avec un perchlorure dilué à 30°B tu verras ça marche bien .

La cuve verticale n'est pas impérative si tu es seule à travailler dans ton atelier, j'en ai eu une et je l'ai revendue pour un atelier collectif. J'ajoute que la cuve verticale a été conçue pour éviter les dépôts indésirables dans les tailles.
et également pour pouvoir mordre plusieurs plaques dans le même fbian en les suspendant à des tringles posées au sommet de la cuve
Et le mordant d'Edinbourg a été mis au point pour la morsure horizontale en cuvette.

Le perchlorure trop concentré mord plus lentement que le perchlorure en plus faible concentration, on le lit dans les manuels .
Il faudra que je fasse une annonce, tu n'es pas la seule à utiliser le perchlo acheté à forte concentration alors qu'il faut considérer cela comme une solution de réserve pour préparer les bains

7 Re: depot dans tailles. perchlorure sur zinc le Sam 24 Fév 2018 - 22:26

Florence Kaf

avatar
merci Jean Claude,
j'ai trouvé des pistes sur le forum...retirer la plaque toutes les 5 min et la rincer...
je voudrais ajouter le perchlo à 30% mais je t'avoue que je ne sais comment faire...avec un perchlo de 40 % Sad....ce doit être un problème de math facile mais...par exemple pour 1 litre de perchlo à 40 je mets combien d'eau pour faire du 30%? Embarassed

8 Re: depot dans tailles. perchlorure sur zinc le Dim 25 Fév 2018 - 12:40

Florence Kaf

avatar
bonjour,

je viens de relire: Jean Claude, tu me dis 30 °bé ou 30 %?

quelle est la conversion entre pourcentage et degré Baumé?

merci et bon dimanche Smile

9 Re: depot dans tailles. perchlorure sur zinc le Dim 25 Fév 2018 - 14:54

jeanclaude

avatar
Bonjour
La formule n'est pas facile mais en revanche il y à des tables de correspondance (données gratuitement par JOOPSOOP)
les degrés baumés ne sont plus agréés par les poids et mesures depuis des décennies mais continuent d'être utilisés et sont couramment mentionnés dans les ouvrages concernant la gravure.
Il est devenu difficile de se procurer un densimètre gradué en degrés baumés
en revanche les densimètres (ou encore appelés aréomètres- gravés en densité en référence à l'eau de densité
égale à 1 sont vendus couramment.

on trouve dans le tableau:
29 Baumés = 1, 251
30 Baumés = 1, 262
31             = 1, 273
32             = 1, 284

pas la peine de se préoccuper de la troisième décimale sur le densimètre Joopstoop, on peut se contenter de quelque part  entre 1,25 et 1,30.

10 Re: depot dans tailles. perchlorure sur zinc le Lun 26 Fév 2018 - 11:29

Florence Kaf

avatar
merci Smile

11 Re: depot dans tailles. perchlorure sur zinc le Mar 27 Fév 2018 - 16:39

carlesmitja

avatar
Pour l'héliogravure j'utilise l’aéromètre 40º - 50ºBé avec une précision de 0,1ºBé. C'est beau marché (19€) et on peut l'acheter on ligne chez VidraFoc, en Espagne. Je sais pas s'ils font l'envoi en France. Ici le lien pour si quelqu’un veut essayer.

http://www.vidrafoc.com/areometro-baume-de-vidrio-38042.html

Il est nécessaire aussi de se souvenir que la mesure donné par les aéromètres sont valables pour une seule température, normalement 20ºC. Les mesures prises avec le liquide au-dessus ou au-dessous de la température indiquée sont elles valables.

http://www.carlesmitja.com

12 Difficultés avec le perchlo de fer... le Ven 9 Mar 2018 - 11:14

VANBAALENB


Il y a une autre solution (32°Bé) avec l'acide nitrique...
Action rapide sur le zinc, efficacité, morsure propre.
Avec l'aquatinte, très rapide>attention rattrapage au brunissoire,
pas si facile... mais possible.

Florence Kaf

avatar
perchlo avec nitrique...ce n'est pas citrique?

j'ai tenté le "nettoyage de la plaque avec vinaigre saturé de sel et brossage doux....rien de concluant de mon côté surtout qu'il y a des endroits brumeux sur ma plaque maintenant (car ça attaque quand même)

je n'ai pas encore fait de bain jusqu'à maintenant donc je n'ai pas fait la dilution ni tenté le mordant d’Édimbourg sur zinc....

VANBAALENB


Le perchlorure de fer et surtout utilisé / utilisable sur le cuivre: Il faut mettre la plaque avec la partie gravée sur le fond de la cuve... le cuivre "rongé" par la solution se dépose alors sur le fond.
Autrement il reste dans les tracés et empêche une morsure régulière.
Avec une utilisation prolongée du perchlorure de fer, un dépôt se forme dans le fond de la bouteille, c'est un "précipité" de cuivre... que vous pouvez neutraliser avec de la soude.

L'utilisation de l'acide nitrique seul comme "mordant" pour le zinc permet d'avoir le tracé
de la gravure en vision directe, la plaque étant immergée avec les traits dessus:
On peut ainsi suivre l'évolution de l'attaque de l'acide par les bulles qui se forment sur les traits... Bulles q'il faut caresser à la plume sinon les traits deviennent irréguliers, les bulles de gaz protégeant le zinc de l'attaque de l'acide. Le zinc de dissout dans l'acide... jusqu'à saturation: Alors si l'acide est toujours "acide" pour vos mains ou vos pantalons, il ne l'est plus pour le zinc !

L'acide nitrique n'es pas idéal pour les plaques de cuivre. sa morsure est inégale et pour
les travaux précis, ce n'est jamais garanti: Le trait est mordu en V pour commencer, puis en poire ... pas génial. Pour le cuivre le perchlorure de fer mord en U ce qui est préférable.

Par erreur de manipulation, une personne distraite a mélangé le perchlorure de fer liquide (un sel) avec de l'acide nitrique .. Nous avons testé le mélange sur une plaque de zinc.
Le résultat est moyen...comparable à l'acide nitrique seul, un peu plus lent, mais on ne voit pas le processus de morsure à cause de l'opacité du mélange... Mais cela permet d'éliminer petit à petit l'erreur initiale. Sauf que, à choix, on ne prend pas cette solution !

jeanclaude

avatar
Bonjour
Bis repetitas
La morsure avec la plaque inversée est certes efficace mais pas obligatoire.
Cette manière de faire la morsure plaque retournée est recommandée traditionnellement par des auteurs qui n'ont pas essayé autre chose.
En soulevant périodiquement la plaque obliquement on fait couler dans la bain le perchlo qui entraine le dépot.

En héliogravure au grain d'aquatinte , technique qui exige une morsure parfaite et régulière, on procède ainsi,  les résultats sont très bons.
On peut aussi mordre en cuve verticale avec l'avantage de ne pas avoir à remuer la plaque mais aussi l'inconvénient de ne pas voir la progression.
Cette façon de mordre image au dessus fonctionne parfaitement, elle est utilisée dans de nombreux ateliers de renommé reconnue.

Je ne reviendrai pas sur le mordant d'Edimburg décrit ci dessus qui a été justement développé pour mordre le cuivre plaque horizontale sans besoin d'agitation, image au dessus.

Pour la morsure du zinc, métal de plus en plus utilisé en raison du prix du cuivre:
Je suis d'accord pour les avantages de l'acide nitrique, c'est en effet rapide et la progression est bien visible. Le problème est que l'acide nitrique est de plus en plus difficile à se procurer, encore plus difficile à se faire livrer. C'est très dommage.
Le "Saline etch" est aussi rapide et les composants faciles à obtenir, les tailles sont propres, l'inconvénient c'est la boue brune qui apparait dans  les tailles puis sans détache en souillant le bain qu'il faut filtrer périodiquement .

J'ai fait des essais avec du perchlorure à 36°baumé, sans aucun ajout d'acide citrique, et la morsure a été satisfaisante, plaque face gravée au dessus en précédant comme pour un cuivre.

16 dépôts dans les tailles du zinc le Dim 11 Mar 2018 - 13:45

dessein


bonjour à Florence et à toutes et tous . La méthode est simple , je la nomme "les petits bateaux " : il suffit de faire flotter la plaque ! A l'aide d'un ruban adhésif solide( cf :carton de déménagement) fixer au verso de la plaque ,protégée de la morsure par un "venilia" adhésif , un morceau de "styrodur" ,ce polystyrène qui est dense ,vert ou jaune,qui ne s’effrite pas en petites boules.Le format du "polystyrène" est proportionnel au format de la plaque( Archimède a des principes !). Cela permet en plus de sortir la plaque sans se salir,de la rincer et de la remettre dans le bain si nécessaire. Je posterai une photo si nécessaire .Méthode valable pour le cuivre également . Bonne bataille navale et bonne journée Philippe

17 Re: depot dans tailles. perchlorure sur zinc le Dim 11 Mar 2018 - 17:56

Florence Kaf

avatar
alors là je t'avoue que je ne comprends pas....

le côté à mordre dessus? si oui... à part le fait de récupérer la plaque facilement, il y a toujours des résidus dans les tailles, non?.
sinon, je ne vois pas comment tu fixes ton polystyrène...

merci à tous pour toutes vos pistes Smile

dessein


Florence Kaf a écrit:alors là je t'avoue que je ne comprends pas....

le côté à mordre dessus? si oui... à part le fait de récupérer la plaque facilement, il y a toujours des résidus dans les tailles, non?.
sinon, je ne vois pas comment tu fixes ton polystyrène...

merci à tous pour toutes vos pistes Smile
Le côté à mordre en dessous ,le polystyrène est fixé avec du ruban adhésif

19 Re: depot dans tailles. perchlorure sur zinc le Dim 11 Mar 2018 - 21:01

dessein


dessein a écrit:
Florence Kaf a écrit:alors là je t'avoue que je ne comprends pas....

le côté à mordre dessus? si oui... à part le fait de récupérer la plaque facilement, il y a toujours des résidus dans les tailles, non?.
sinon, je ne vois pas comment tu fixes ton polystyrène...

merci à tous pour toutes vos pistes Smile
Le côté à mordre en dessous ,le polystyrène est fixé avec du ruban adhésif

20 Re: depot dans tailles. perchlorure sur zinc le Lun 12 Mar 2018 - 17:31

jeanclaude

avatar
Bonjour
Désolé de vous dire que vous vous compliquez bien la vie pour pas grand chose.
La plaque retournée est une ancienne manière complètement obsolète et qui ne fut certainement pas pratiquée longtemps.

Les problèmes en ce domaine ne se résolvent que par l'observation du travail tel qu'on le fait dans les ateliers reconnus, c'est formateur et convaincant

Allez chez Moret, il s'amuseront surement de ces petits bateaux. Comment faisait-on sans polystyrène ni scotch d'emballage?
Le scotch oui, un morceau collé au dos de la plaque (face gravée au dessus) et qui est assez long pour reposer sur le bord de la cuvette et faciliter le soulèvement oblique de la plaque sans tremper ses doigts dans le perchlo.
Sinon agiter la cuvette pour faire circuler le mordant

Regardez un peu Fanny Boucher au travail, peut être cette vidéo vous sera profitable...
https://www.youtube.com/watch?v=oLQhQkQFlI4

ou bien encore allez faire un stage chez Heliopse, Hervé est un habitué de ce forum.

21 Re: depot dans tailles. perchlorure sur zinc le Sam 24 Mar 2018 - 11:50

carlesmitja

avatar
J'ai toujours utilisé la formule nommé Edinburgh avec de l’acide citrique et la plaque face en haut. Dans le cas de passer la plaque par plusieurs bains, comme en héliogravure, ils sont les plus dilués lesquels mordent plus vite et donc, plus profond, en produisant une plus grande quantité de déchets. À mon avis et avec la présence de l'acide citrique, l'élimination ou non de ces déchets par agitation, a pas un effet signifiant dans la profondeur de la morsure obtenue pour un temps et une température données. On a pu vérifier ça avec une centaine d'échelles de gris imprimées, numérisées et lus à l'ordinateur. Mes certainement, ces déchets empêchent de bien voir la progression de la morsure sur l'échelle de gris prévue dans un coté de la plaque. Pour éviter toute source d'incohérence, on peut établir une agitation séquentielle et la respecter toujours, par exemple chaque minute. Ça va permettre de renouveler le perchlo sur la surface du cuivre et plus important, nettoyer l'échelle de gris pour bien y observer la progression.

http://www.carlesmitja.com

22 Re: depot dans tailles. perchlorure sur zinc le Sam 2 Juin 2018 - 13:59

Florence Kaf

avatar
bonjour Smile

j'ai refais l'expérience avec la même taille de plaque (20 30), le même perchlo, le même temps de morsure ( 40 min) MAIS

j'ai régulièrement sorti la plaque pour la plonger dans l'eau (une cuvette à côté du bain d'acide) (toutes les 5 min à peu près)
tailles nickel.

sur l'ancienne plaque j'avais tenté de retravailler les tailles avec un bain vinaigre-sel....bon, j'ai pas du comprendre la consigne car, évidemment, toute la plaque a été attaquée, (je pouvais d'ailleurs un peu réfléchir!) et ma plaque est devenue "nuageuse"...ce sont des accidents et ça fait un truc en plus Smile
A bientôt

Flo

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum