aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

"Amorcer" un bidon de perchlorure neuf.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 "Amorcer" un bidon de perchlorure neuf. le Lun 19 Fév 2018 - 20:07

Gilles Caprini

avatar
Bonjour à tous. Ce forum est très riche en enseignements pour le débutant que je suis, soyez en remerciés.
Ma question concerne un bidon de cinq litres de perchlorure de fer (mon premier) dont j'ai lu qu'il était nécessaire d'y introduire quelques grammes de cuivre avant utilisation. J'ai appris qu'il ne fallait jamais mélanger les métaux dans un même bidon. En clair du perchlo pour le zinc et du perchlo pour le cuivre. Or dans un premier temps je ne travaillerai que le zinc... Que dois-je faire ? Faut t'il remplacer le cuivre par quelques grammes de zinc ?
D'avance merci pour vos réponses.

2 Re: "Amorcer" un bidon de perchlorure neuf. le Mar 20 Fév 2018 - 15:12

jeanclaude

avatar
Bonjour Gilles
Oui on recommande afin de ralentir ...et non pas accélérer...la morsure d'un mordant trop neuf de mettre un petit morceau de métal dans le bac de morsure ou encore de verser une petite quantité de bain ancien ayant déjà mordu.

Petit morceau du même métal dont seront composé les plaques à graver

Mais je suppose que tes 5 litres de perchlorure sont une solution de réserve dont tu n'utiliseras qu'une partie pour verser dans le bac à morsure.
Peut être que tu ajouteras un peu d'eau pour obtenir la densité nécessaire.

Autrement dit il serait inutile de mordre préalablement le petit morceau de métal dans tes 5 litres, ce qui les destinerai à ne mordre définitivement qu'un seul métal (zinc ou cuivre il faut choisir et s'y tenir).

Puisque tu pose les bonne question sur la morsure, je te conseille d'acheter le livre d'André Béguin "Dictionnaire technique de l'estampe" qui donne beaucoup d'informations.  Hélas comme de nombreux autres ouvrages beaucoup plus orienté gravure sur cuivre plutôt que zinc.

Généralement les graveurs sur zinc emploient une solution d'acide nitrique et moins nombreux sont ceux qui utilisent le perchlorure comme mordant, même si cela fonctionne avec le zinc.
La morsure à l'acide est plus rapide et les petites bulles d'hydrogène sont une indication précieuse. Dans le livre ancien de Maxime Lalanne il estime la profondeur des tailles en "nombre de bullées"

Enfin la morsure du zinc au "saline etch" (mélange de sulfate de cuivre et de sel de cuisine) est rapide et donne des taillesbien nettes.

3 Amorcer un bidon de perchlorure neuf. le Mar 20 Fév 2018 - 21:12

Gilles Caprini

avatar
Bonsoir Jean-Claude,
un grand merci pour avoir répondu si promptement et de manière si complète à mes questions. Je ne manquerai pas de me conformer à tes suggestions.
Très cordialement.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum