aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

eau forte au papier émeri

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 eau forte au papier émeri le Mer 20 Déc 2017 - 0:36

Francisco Dominguez

avatar
Bonsoir a tous. Je vous montre mon dernier travail, una gravure au papier émeri.

https://scontent-mad1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/25399007_1879631898731130_5422192815177556839_n.jpg?oh=9df5c7c4647ed17c57d278c0a5436a5b&oe=5AB0C84F

http://info1artecom.artelista.com/

2 Re: eau forte au papier émeri le Mer 20 Déc 2017 - 22:22

Jean

avatar
Bravo Francesco,
comme d'habitude, tu nous propose des images extraordinaires. Quelle maitrise !

3 eau forte au papier émeri le Jeu 21 Déc 2017 - 0:57

Francisco Dominguez

avatar
Jean a écrit:Bravo Francesco,
comme d'habitude, tu nous propose des images extraordinaires. Quelle maitrise !

Bonsoir. Merci "Jean".

http://info1artecom.artelista.com/

4 Re: eau forte au papier émeri le Jeu 28 Déc 2017 - 20:49

jeanclaude

avatar
Superbe Francisco
quelle belle gravure, quelles en sont les dimensions?
Tu nous avais indiqué le principe de ce travail mais il y a tellement de distance entre connaitre le principe et obtenir ce beau résultat.
merci Francisco, tu nous réjouis à chacune de tes nouvelles images

5 Re: eau forte au papier émeri le Lun 1 Jan 2018 - 23:07

Francisco Dominguez

avatar
jeanclaude a écrit:Superbe Francisco
quelle belle gravure, quelles en sont les dimensions?
Tu nous avais indiqué le principe de ce travail mais il y a tellement de distance entre connaitre le principe et obtenir ce beau résultat.
merci Francisco, tu nous réjouis à chacune de tes nouvelles images

Bonsoir..., bonsoir "jeanclaude", Merci. Je dois dire qyue J´ait utilisse laiton, le meilleur materiel pour ce genre de gravure;  54 x 39 cm.  
Je vous montre la copine.

https://scontent-mad1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/26167780_1893746643986322_5951435968699819286_n.jpg?oh=d6020f47255183b6d4a20de74268b660&oe=5AB57592

http://info1artecom.artelista.com/

6 Re: eau forte au papier émeri le Mar 2 Jan 2018 - 7:49

Admin / jean-claude

avatar
Admin
Bonne Année nouvelle Francisco.

Tes gravures sont incroyables de minutie et valeurs modulées.
Je n'arrive pas à imaginer les étapes, je veux dire la progression du travail.
Tu commences peut être par une ébauche dessinée que tu enrichis peu à peu ?
Imprimes tu des états intermédiaires?

http://aquatinte.forumactif.com

7 Re: eau forte au papier émeri le Mer 3 Jan 2018 - 23:48

Francisco Dominguez

avatar
Admin / jean-claude a écrit:Bonne Année nouvelle Francisco.

Tes gravures sont incroyables de minutie et valeurs modulées.
Je n'arrive pas à imaginer les étapes, je veux dire la progression du travail.
Tu commences peut être par une ébauche dessinée que tu enrichis peu à peu ?
Imprimes tu des états intermédiaires?

Bonne Année et Bonsoir, bonsoir Jean-Claude. Le processus est exactement le même que celui utilisé avec le vernis mou, sauf que dans ce cas, le vernis est dur et le papier est remplacé par du papier de verre. La difficulté de la méthode consiste à dessiner avec la mine d´un crayon graphite très dur, par pression. Nous faisons le dessin en tenant compte du fait qu'une pression très forte donnera un trou plus profond dans la plaque que si nous effectuons une pression très délicate. La différence entre presser fort et presser un peu est ce qui produit les tons différenciés qui peuvent être observés dans ce type de gravure. Vous pouvez travailler de deux façons, en exécutant entièrement la gravure par pression contrôlée, ou en faisant séparément les différents tons, ce qui complique le travail car il faut connaître le temps de corrosion requis pour obtenir chaque ton.
Il n'y a pas d'enregistrement préalable, c'est le dessin qui est fait sur le dos du papier de verre, qui au moyen de la pression transfère le pointillé à la surface du vernis, le criblant.
Un ton noir intense nécessite, si on utilise du laiton, (avec beaucoup de pression), une heure et demie de piqûre dans le perchlorure de fer. La pression la plus délicate donnera alors un gris clair.
C'est aussi simple et compliqué en même temps.
Oui, je fais parfois plusieurs états intermédiaires, car la technique permet d'obtenir des effets de flou très délicats, donc cela crée des émaux difficiles à obtenir par d'autres moyens. Dans ces cas, l'important est de connaître le temps d'immersion requis par les différents métaux dans chaque acide pour obtenir le ton désiré.

http://info1artecom.artelista.com/

8 Re: eau forte au papier émeri le Mer 10 Jan 2018 - 22:16

Admin / jean-claude

avatar
Admin
Bonsoir Francisco, bonsoir à tous
Quelle maitrise !
Les herbes au pied de l'arbre par exemple, tu as du y passer un temps fou avec en plus de tes talents de dessinateur !
Je pense au vernis qui doit être suffisamment tendre pour enregistrer les micros point de ton crayon, crayon qui doit être suffisamment dur et... par dessus tout cela la pression de ta main qui doit être adaptée à ces deux paramètre.... impressionnant !

http://aquatinte.forumactif.com

9 Re: eau forte au papier émeri le Dim 14 Jan 2018 - 22:15

Francisco Dominguez

avatar
Admin / jean-claude a écrit:Bonsoir Francisco, bonsoir à tous
Quelle maitrise !
Les herbes au pied de l'arbre par exemple, tu as du y passer un temps fou avec  en plus de tes talents de dessinateur !
Je pense au vernis qui doit être suffisamment tendre pour enregistrer les micros point  de ton crayon, crayon qui doit être suffisamment dur et... par dessus tout cela la pression de ta main qui doit être adaptée à ces deux paramètre.... impressionnant !

Bonsoir. Merci Jean-Claude. C'est vrai que la technique demande de la patience. Dans le cas d'une gravure cela peut sembler encore plus dificile, mais la réalité, et j'ose dire que la chose surprenante est que c'est un dessin méticuleusement exécuté. Comme vous le dites, je travaille sur un vernis très fin, transparent et très dilué avec de la térébenthine. Le risque est de gratter le vernis si doux en se penchant sur le papier de verre, mais je le fais en mettant un papier de soie et je travaille des petites zones, en déplaçant continuellement le papier situe sur le vernis.

http://info1artecom.artelista.com/

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum