aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Pose du vernis boule au tampon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Pose du vernis boule au tampon le Ven 3 Nov 2017 - 18:32

Hippocratos

avatar
Bonsoir à tous et toutes,

J'ai longtemps évité le vernis boule mais l'enthousiasme de Jean-Claude a fini par me convaincre (merci)et comme j'avais un table chauffante, très pratique pour cet exercice, je me suis lancé.
J'ai eu des difficultés avec le vernis passé au rouleau: l'essentiel du vernis restait sur le rouleau de caoutchouc. Je n'arrivais pas à le chauffer suffisamment. j'obtenais donc des vernis très fins, un peu insuffisants pour résister à une électrolyse à 0,5 Ampère.
Dans le bon livre de Lo Del Monaco, on suggère, me semble-t-il un rouleau en cuir.
N'ayant pas ce modèle en stock, et n'ayant pas trouvé aussitôt (!) la solution sur le Forum (Quelle impatience de ma part), j'ai passé un coup de fil chez Charbonnel pour expliquer mon souci. Le vendeur et graveur local m'a indiqué que certains étalent le vernis au tampon de cuir et pour avoir un vernis plus épais on peut recommencer.

"Génial" dis-je ! Des tampons,  j'en ai fabriqué des wagons avec ma vieille veste de cuir (coté lisse à l'extérieur) !


La méthode:
Je passe la boule sur la moitié ou les deux tiers de la plaque chauffée à 80 ° .J'étale et je tamponne le vernis un peu comme on le fait pour l'encre.
Avec une courte pratique, on évalue assez bien l'épaisseur du vernis. qui reste cependant assez transparent pour "les reprises" lors des états successifs

Le matériel:



L'aspect du vernis est moins beau qu'au rouleau, s'améliore un peu en séchant, mais ça fonctionne, c'est l’essentiel et c'est bien plus agréable à graver que le vernis liquide.

Bon WE.

Si, avec ma naïveté habituelle, j'enfonce des portes ouvertes, je peux supprimer ce post !

http://eauforte.blogspot.fr/

2 Autre avantage, on n'enfume personne le Ven 3 Nov 2017 - 18:53

Hippocratos

avatar
Bonsoir à tous,
L'enfumage, avec les vernis liquides souvent clairs, facilite grandement le travail ultérieur. On voit enfin ce que l'on fait sans avoir 2 où 3 lampes azimutées savamment !
Avec le vernis boule très foncé, l'enfumage me semble le plus souvent inutile. Mais mon emploi en est récent.
Qu'en pensent les utilisateurs autorisés ?

http://eauforte.blogspot.fr/

3 Re: Pose du vernis boule au tampon le Dim 5 Nov 2017 - 14:26

Admin / jean-claude

avatar
Admin
Bonjour Hippocratos, bonjour à tous

Bravo Philippe, tu as très bien fait de pas au vernis en boule, et je vois que tu as de bonnes lectures avec le livre de Del Monaco.
Si le vernis reste collé au rouleau ou si au contraire il glisse sur la plaque il s'agit de températures incompatibles

J'emploie un rouleau de caoutchouc qui supporte très bien ces opérations de vernissage. J'avais aussi essayé de vernir avec un rouleau de cuir mais il avait une surface cylindrique moins réguliéres et c'était un premier problème , le second était la difficulté du nettoyage.

Je pose des plots de vernis sur la plaque chauffante à coté de la plaque de cuivre, elle aussi sur la plaque chauffante.
Avec ce rouleau j'étale une couche régulière de vernis sur la laque chauffante et le vernis provenant de cette couche est reporté sur le cuivre toujours çà l'aide du rouleau. Ben procédant ainsi on est certain d'avoir un même température du cuivre et du vernis.

Mais tu as très bien fait de passer au tampon de cuir, en ce qui me concerne je n'ai pas assez persisté avec le tampon et je suis passé rapidement au rouleau, j'aurais sans doute du faire comme toi.

Le vernis en boule étant brun foncé l'enfumage est assez inutile pour voir le travail de la pointe, mais il a un avantage c'est de rendre facilement visibles les manques de vernis quand on passe doucement un linge sur le vernis refroidi: dans les manques le noir de fumée s'efface laissant un point clair bien contrasté. (pour cela il faut évidemment avoir enfumé le vernis encore bien chaud)

http://aquatinte.forumactif.com

Hippocratos

avatar
Bonjour à tous,
Merci Jean-Claude pour ces renseignements. Avec cette méthode au rouleau, on obtient un vernis magnifique mais qui reste assez mince malgré mes essais variés. Il en résulte une mauvaise résistance de ce vernis lors de l'électrolyse à partir de 30 mn à 2 Volts.
30 minutes c'est insuffisant pour la morsure des taille croisées serrées, il faut facilement le double, me semble t il pour avoir le même résultat que sur des tailles isolées.
La plaque est piquetée ce qui la gâche ! Il va de soit qu'avant chaque vernissage la plaque est nettoyée de son encre avec un bon produit de nettoyage puis frottée ardemment avec blanc d'Espagne + soude (parfois plusieurs fois) et passée au vinaigre + sel, rincée et rapidement séchée. On a de bonnes bases avec ce Forum!

Par contre, on obtient facilement un vernis suffisamment épais avec la méthode à la poupée, tout en laissant une transparence suffisante pour les gravures en plusieurs étapes.

Pour résumer: Vernis boule à la poupée = OK pour l'électrolyse.

http://eauforte.blogspot.fr/

5 Re: Pose du vernis boule au tampon le Jeu 23 Nov 2017 - 15:35

Admin / jean-claude

avatar
Admin
Bonjour Hippocratos
Il est vrai que le rouleau pose une couche très mince et qui ne résiste pas forcément à un longue morsure .
Cependant j'ai pu laisser dans le perchlorure jusqu'à 45 minutes sans salissure due au "perçage" du vernis.
Peut être faut-il travailler à la limite basse de température pour passer une vernis moins fluide.
Je vais me relancer dans le vernissage au tampon, que j'avais abandonné après un ou deux essais seulement.

http://aquatinte.forumactif.com

Florence Kaf

avatar
bonjour,
je suis très intéressée par cette fabrication de tampon!...
cuir, manche je vois bien, mais je me pose une question, je dois rembourrer avec quelque chose sans doute, tissus? coton?
Hippocratos, tu as mis quelque chose dedans?

merci d'avance pour vos réponses Smile

7 Fabrication du tampon Hier à 12:54

Hippocratos

avatar
Bonjour Florence, Bonjour à tous
Un petit manche collé sur une rondelle de bois de 5 cm de diamètre environ. Un rembourrage avec une ou deux épaisseurs de tissus épais (chute le lange pour moi) un peu plus grand que la rondelle et un autre de 1 cm de diamètre au dessus. C’est plus facile ensuite  de faire des trous  dans la pièce de cuir, avec un emporte-pièce pour passer la ficelle la première fois .
J’avais fabriqué  une dizaine de tampons pour étaler les encres, un pour chaque  couleur.

http://eauforte.blogspot.fr/

Florence Kaf

avatar
Smile merci!

Admin / jean-claude

avatar
Admin
Pour les anglophiles

http://aquatinte.forumactif.com

Florence Kaf

avatar
....ça vaut le coup de se mettre à l'anglais! Laughing

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum