aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

transmission par pignon et roue dentée

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 transmission par pignon et roue dentée le Ven 25 Aoû 2017 - 21:06

Sami Lotin


Je me place dans le cas des presses à entraînement démultiplié par le rouleau supérieur. En France, on trouve deux systèmes (il y en a d'autres) : celui des presses Vincent Moreau par chaîne et celui par engrenages/roue dentée comme par exemple sur les presses Gary-Thibeau/Richebé.

Une presse peut être utilisée pour la taille douce ou pour de la linogravure/xylographie.

Pour les presses type Vincent Moreau, le passage d'une technique à l'autre ne me pose pas de problème conceptuel : quand on relève le rouleau supérieur pour faire de la lino/xylo, l'ensemble du mécanisme de démultiplication coulisse dans le bâti : l'écart entre les pignons est constant et la chaîne est toujours tendue.
En revanche, je ne comprends pas le système Gary-Thibeau/Richebé : quand je regarde des photos de presses, j'ai l'impression que le petit pignon (ou le train d'engrenages) est fixe et que la grande roue dentée est solidaire du rouleau supérieur. Dans ce cas, comment le petit pignon reste-t-il en contact avec la grande roue dentée quand on relève (par exemple à hauteur typographique) le rouleau supérieur pour faire de la lino/xylo ?

C'était ma question de fin de vacances Wink  Si quelqu'un pouvait éclairer ma lanterne, je lui en serait très reconnaissant.

PS : j'ai fait au préalable une recherche avec "pignon", "roue dentée", "engrenage", mais cela n'a rien donné Crying or Very sad

carlesmitja

avatar
Bonjour Sami, bonjour à tous. Je peu pas répondre ta question sur les presses Gary-Thibeau/Richebé, mais peut être il serait intéressant de voir comme j'ai résolue la question dans ma presse. Je l'ai dessinée moi même et elle a était construite par un atelier mécanique. La presse a l’entraînement par le cylindre supérieur au moyen de pignon et roue dentée. Dans les photos au-dessous on peut voir comme les roulements du pignon et de la roue dentée ils sont soudés. De cette façon, quand on élève l'axe du pignon, on élève aussi l'ensemble pignon/ roue dentée / cylindre supérieur / volant. On fait l'élevage à l'aide des deux tiges filetées et une clé à cliquet. J'espère qu'il sert à clarifier.


http://www.carlesmitja.com

Sami Lotin


Je ne connaissais pas cette configuration pignon/roue dentée ! C'est l'équivalent du système qu'on trouve sur les presses Vincent Moreau si ce n'est qu'il n'y a pas de chaîne.
Ceci dit, cette presse semble colossale Shocked C'est une belle bête qui doit peser des tonnes !!
Un grand merci pour ces belles photos qui montrent bien le principe de démultiplication.

carlesmitja

avatar
Ah, mais non! Elle est pas si grande. La presse a était construite à la mesure de l'espace disponible. Le plateau mesure 50x100cm. Pour les cylindres on a profité le matériel en stock dans l'atelier mécanique avec un diamètre de 140mm. La relation de démultiplication pignon / couronne il est de 1:4,5 avec le profil des dents hélicoïdaux, qui assure une plus grande surface de contacte au moment de la traction. Ce rapport et le volant de 90cm de diamètre on besoin d'un effort très modéré. Le poids de l'ensemble est de 200kg environ.

http://www.carlesmitja.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum