aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aquatinte à l'essence de lavande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Aquatinte à l'essence de lavande le Sam 1 Avr 2017 - 10:31

Bonjour à tous,

J'ai vu sur face-book un sujet sur la gravure à l'essence de lavande, utilisée surtout par les graveurs Italien.

J' ai fait un petit essais, et la technique semble très intéressante par rapport au sucre : temps de séchage du sucre absent ... coups de pinceaux bien marqué ....

J'avais utilisé de l'huile essentielle de lavandin, n'ayant pas d'essence sous la main.

Quelques graveurs expérimentés ont-ils des précisions sur cette technique ?

Amitiés
Thierry F.


Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

2 Re: Aquatinte à l'essence de lavande le Dim 16 Juil 2017 - 12:14

Bonjour Thierry
je vois que ton message n'a pas été commenté.
Peux tu en dire un peu plus au sujet de la gravure "à l'essence de lavande" ?
Pour la gravure au sucre, enfin celle que je connais, la solution de sucre n'a pas besoin d'être complètement sèche au contraire pour faciliter le soulèvement dans l'eau.
Il doit s'agir alors d'autre chose et je pense par exemple au vernis dissous dans l'alcool pour faire un grain très fin. Mais cela ne semble pas être ce dont tu parles.
Peux tu décrire en quelques mots le procédé ?
Merci à toi
Fait il chaud à Manosque? j'y suis passé quelquefois quand j'habitais dans le Var .

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

3 Re: Aquatinte à l'essence de lavande le Dim 16 Juil 2017 - 16:03

Bonjour Jean-Claude,

En effet, il fait bon, un peu moins ces jours-ci, mais bon quand même !

Depuis mon post sur l'essence de lavande, j'ai fait d'autres essais , très concluant.

La méthode est simple: vernir la plaque, puis "dessins" direct au pinceau qui dissout le vernis.
C'est très agréable par l'odeur, très libre de trait, comme une peinture à l'encre de chine.

Puis un essuyage avec un chiffon imbibé d'alcool pour enlever les résidus de vernis, étape facultative si on souhaite un trait de pinceau plus ou moins marqué et se passer de la résine, jouant sur les effets.

Ensuite résine de collophane, gravure ....
On peu aussi suivre en plusieurs étapes pour des teintes différentes.....

Le plus de cette méthode : l'essence de lavande n'est pas "grasse" comme le white ou la thérébentine et diffuse très peu dans le vernis , et gros gain de temps par rapport au sucre (pas de temps de sèchage.....)

Je met une photo dans la galerie en exemple.

Amitiés
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum