aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

transfert d'un document imprimé sur une plaque

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

michelleQ


bonjour,
j'aimerais connaitre la façon de procéder pour transférer un document imprimé sur une plaque vierge afin de m'en servir de base pour une future composition. On m'a suggéré de passer par l'intermédiaire d'une photocopie tuner de l'imprimé à transférer. Connaissez-vous cette procédure ? et l'avez-vous déjà pratiquée ?
merci .

pierre

avatar
Admin
Bonjour Michelle,
Tout dépendra aussi de la finalité, juste repère pour graver ou utilisation comme vernis de protection.
Tu peux faire imprimer ta plaque en jet d'encre directement chez des reprographes équipés de machine à impression sur supports en relief.
Tu peux aller voir les reprographes équipés de reports thermiques (pour faire des tee-shirts par exemple).
Tu peux acheter les supports pour impression de type décalcomanies, comme phrase précédente et préparer ton fer.
Tu peux essayer d'imprimer sur le papier support des étiquettes adhésives avec une laser.
Tu peux imprimer en laser et reporter au trichloréthylène,
Tu peux utiliser (fusiller?) ton imprimante laser en débranchant le four…
J'ai testé la 1 et la 5. Toujours à améliorer, la 1 en essayant de tromper l'imprimante pour qu'elle n'utilise qu'une seule couleur sur les 6 en batterie, la 5 en réussissant à ne jamais avoir de sèche.
J'ai oublié l'écran de sérigraphie et toutes les techniques apparentées à l'héliogravure.
Bref, pour continuer les recherches plus ou moins délirantes, hasardeuse, et surtout non conventionnelles, un seul support d'information, Youtube sans oublier l'anglais. Tout pourra y trouver tout et son contraire.

http://sites.google.com/site/grifeblois/

michelleQ


Merci pour votre message.
je vais dans un premier temps tenter la solution de la photocopie transférée au trichlo.

Admin / jean-claude

avatar
Admin
Bonsoir
Avec le trichlo ça marche pas mal, on le dépose au dos du papier et le toner du photocopieur est transféré sur la plaque (préalablement bien dégraissée). pense à une bonne ventilation,le trichlo est vraiment mauvais pour la santé.
cependant tu à oublié de préciser:
- la nature de la plaque: cuivre? zinc? plexiglas? rénalon ?
- la nature de l'impression: Photocopie ? impression jet d'encre ? (les encres sont souvent aqueuses ça risque de ne pas bien fonctionner) journal ou magazine ?
tous ces détails sont importants si tu veux des réponse fiables

http://aquatinte.forumactif.com

5 re tranfert le Sam 14 Jan 2017 - 20:51

michelleQ


Bonsoir
Merci pour ce message.
C'est sur une plaque de zinc ou d'acier que je voudrai transférer une ancienne partition de musique.
On m'a dit qu'il devenait difficile de se procurer du trichlo, est-ce vrai? si c'est le cas, peut-on le remplacer par de l'acétone (avec bien sûr les mêmes précautions d'emploi!)

jacky

avatar
Bonjour oui bien sûr que l'acétone peut remplacer le trichlo
je fais mes reports laser sur pierre lithographique avec de l'acétone
et une pression pas trop forte au plaisir Jacky

http://pagesperso-orange.fr/atelierdartiste/cariboost1/index.HTM

7 Transfert d'un document le Lun 8 Oct 2018 - 13:47

minouche


Bonjour,

Puisqu'il est possible de transférer un document sur plaque je me suis essayée sur du bois,du tissus à l'aide d'acétone.

Les photocopies laser ont été réalisées faites avec imprimante laser professionnelle ou travaille mon mari , j'ai tenté sur différentes matières dont tissus.

Après de nombreux essais infructueux , je me demande pourquoi je n'obtiens rien .

J'ai pourtant suivi à la lettre tout ce que j'ai pu lire ça et là ou regarder sur youtube en particulier https://www.youtube.com/watch?v=plVE5R-DJQo mais rien ne se transfert.

Ma photocopie après un quart de litre d’acétone passé et repassé est toujours intact , le tissus toujours blanc.

Quel peut en être la raison d'après vous ?

Merci pour votre réponse et aide .

minouche


minouche a écrit:Bonjour,

Puisqu'il est possible de transférer un document sur plaque je me suis essayée sur du bois,du tissus à  l'aide d'acétone.

Les  photocopies laser ont été réalisées avec imprimante laser  professionnelle ou travaille mon mari , j'ai tenté sur différentes matières dont tissus.

Après de nombreux essais infructueux , je me demande pourquoi je n'obtiens rien .

J'ai pourtant suivi à la lettre tout ce que j'ai pu lire ça et là ou regarder sur youtube en particulier https://www.youtube.com/watch?v=plVE5R-DJQo mais rien ne se transfert.

Ma photocopie après un quart de litre d’acétone passé et repassé est toujours  intact , le tissus  toujours blanc.
 
Quel peut  en être  la raison d'après vous ?

Merci pour votre réponse et aide .

pierre

avatar
Admin
C'est du tout frais, appris d'hier, pour transfert sur plaque métal. Donc pas encore testé. Ce serait une méthode pour un transfert régulier.
Prendre un papier absorbant type papier bouffant (ou buvard fin ?), saturer régulièrement d'acétone, à cœur, mais sans liquide à la surface. agiter le papier pour cette raison. Faire comme un tirage, sur le plateau, la plaque métal, la photocopie laser face à reporter contre le métal, la réserve d'acétone préparée puis passage sous presse. Commentaire du fournisseur de la recette, ou c'est parfait ou rien ne se passe… J'ai vu de très bons reports réalisés et imprimés.

Sinon, pour le textile, acheter du papier report pour textile, imprimer sur ce papier et reporter à chaud. Cela fonctionne normalement pour un report sur métal.

http://sites.google.com/site/grifeblois/

Admin / jean-claude

avatar
Admin
La dangerosité de l'acetone est sans commune mesure avec le trichlo "extremement toxique et concerigène.
Le trichlo doit être utilisé à l'extérieur impérativement
l'acetone est utilisable à l'intérieur sans grand danger, il est vrai que j'en utilise que tres peu à la fois pour dissoudre le bichromate pour a sensibilisation au pinceau de la gélatine.

se souvenir que l'odeur n'a rien à voir avec la dangerosité, ainsi le White Spirit dans odeur est aussi toxique que le white courant, plus même car pn s'en méfie moins.

http://aquatinte.forumactif.com

minouche


Merci pour vos réponses.

Pierre je ne comprends pas grand chose , en plus je n'ai pas de presse et le principe du buvard m'échappe. Veuillez m'excuser  n'étant pas une experte en ce domaine.

Je suis très déçue voyant ce fameux exemple cité plus haut sur youtube https://www.youtube.com/watch?v=plVE5R-DJQo avec un beau résultat, de ne rien obtenir du tout.

Je souhaitais juste savoir pourquoi je n'arrive à rien de rien , donc ou le bas blesse ?

Je voulais aussi justement ne pas avoir à employer du papier report textile qui ne me convient pas , trop brillant, le rendu et "moche" et je crois qu'en plus n'existe pas en A3.

Donc si je ne trouve pas le pourquoi du comment, je laisserai tomber .Le papier report est exclu pour moi, j'ai testé , cela me déplait.  

Si beaucoup semblent y arriver avec impression laser sur du tissus ,pourquoi je ne le puis pas?

Jean Claude ,j'utilise de l'acétone  comme sur tous les exemples que j'ai visionné et je procède en extérieur car l'odeur est  trop forte pour moi  et me donne des maux de tête.

Je me suis aperçue qu'en mettant de l'eau sur ma photocopie laser les couleurs restent intactes et bien fixées. Si  je frotte,sur la couleur , et mouille encore et encore,au bout d'un certain temps le papier part en morceau mais les couleurs restent et mes doigts sont nets.
Bref , elles ne "dégoulinent ""pas comme avec une  imprimante jet d'encre qui prend l'eau.

La couleur reste donc bien ,très bien fixée sur le papier, c'est ce dernier qui part en morceaux s'il est très longtemps mouillé. Avec acétone le papier reste intact , même avec un quart de litre et les couleurs également, donc restent sur la photocopie.

Cela viendrait il de la qualité de l'impression laser qui  aurait des substances indélébiles dans ces couleurs? Peut être que les imprimantes pro sont ainsi???

Merci encore pour vos réponses.

Admin / jean-claude

avatar
Admin
Bonjour Minouche
Désolé de te dire que tes questions ne sont pas assez documentées, il est bien difficile d'y répondre.
As tu quelques littérature sur l'estampe ? cela ne permet pas de tout réussir mais au moins on comprend mieux le processus et on utilise un vocabulaire mieux compris dans les échanges.
Il ne suffit pas de dire l'ai vu une vidéo, et je fait la même chose et je n'obtiens rien pour qu'on puisse te donner des conseils.C'est une description bien trop vague.

Par exemple tu t'étonnes que l'encre des images laser ne se dissolve pas, la copie laser n'a rien à voir avec une copie jet d'encre/
- Une copie jet d'encre est faite par la machine en projetant de minuscules gouttelettes d'encre sur le papier, encre plus ou moins soluble.
- Une copie laser est faite par réalisation invisible d'une image par électrisation du papier (image electrostatique), le toner en poudre fine se dépose sur le papier attiré par l'électricité statique de l'image, ensuite ce toner est cuit, fondu sur le papier en une matière très résistante après cette fusion, bien difficile a détacher du papier ùu elle est incrustée.
Peut être en passant un fer à repasser bien chaud au dos du papier aurais tu un résultat? .....à essayer

De même tu parles plus haut de "papier report" de quel papier s'agit il ? est-ce le papier report des lithographes qui permet de reporter le dessin sur la pîèrre ? un papier évidement plus facile à emporter que la pierre et autre avantage qui redresse l'image G/D.

Je te les dis encore en toute amitiés il faut que tu décrives en détail les étapes de ton travail ou au moins à quelle étape ça ne marche plus.  
1/4 de litre d'acétone ou une goutte a le même effet quand on le pose sur une zone de l'image

http://aquatinte.forumactif.com

Admin / jean-claude

avatar
Admin
Je te conseille également de te procurer le second petit livre d'Emilie Azier
Kitchen Litho suite
Un très utile et stimulant opuscule
tout y est clairement expliqué et les illustrations photographiques sont excellentes
un petit livre qui donne plein d'idées et donne envie d'essayer les techniques et astuces.
Il suffit de dépenses minimes pour réaliser une grande partie de ce qui est présenté.
les techniques de report de document sur plaque sont bien décrites
l'impression sans presse...hé oui ça existe, est aussi présentée et les limites de format sont commentée .

www.atelier-kitchen-print.org/

http://aquatinte.forumactif.com

Admin / jean-claude

avatar
Admin
Bonjour
Je viens de relire tout ce post
Pierre parle de reporter une copie laser en passant du trichlo au dos du papier, je ne pensais pas que c'était possible.
Mais comme Pierre expérimente beaucoup dans les ateliers de Blois, c'est en effet une technique à essayer.
Prudence avec le trichlo, mieux vaut faire cet essai à l'extérieur.

Tout au début de ce post on lit: reporter une image imprimée
Il y a bien des technique d'impression pour imprimer un document---comment? avec quelle encre? il y a des images imprimées en sérigraphie sur les boite à gâteaux, il y a des images imprimées en Offset sur les pages d'un journal, d'autres sur papier glacé pour les revues plus luxueuses, des images imprimées en jet d'encre, d'autre en photocopie, d'autres encore en typographie classique, en lithographie etc.
Il y a sans doute des manières différentes de les reporter...quand c'est possible...et sur quel support zinc? cuivre? linoléum? bois? papier gravure? Bristol ? rhénalon ? plexiglass ?

http://aquatinte.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum