aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Enchantée de faire vôtre connaissance !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Enchantée de faire vôtre connaissance ! le Sam 17 Sep 2016 - 4:16

Bonjour à tous

Je me présente, Jason, (prononcer à la française \ ʒa.zɔ̃\ ).

Je me décide enfin à passer le seuil de votre forum, après quelques mois d'exploration.

Je vis à une heure de Toulouse, région où j'ai emménagé depuis peu (10 ans).
Nantaise d'origine, je re-migre parfois avec mes semblables durant les trêves scolaires, vers les limons ligériens de mon enfance.

Identifiée dans les années 90 comme adulte hp avec spectre Asperger, j’ai depuis toujours eu un parcours plutôt atypique. Je me définis comme une autodidacte acharnée, enthousiaste, qui analyse, décortique et touche à tout. Mais depuis 13 ans je suis amenée à recomposer continuellement la tablature de la symphonie de ma vie, au gré des rythmes et vibratos d'une existence peu complaisante.

Pour rendre l'invivable supportable, sortir des ténèbres vers la lumière, la manière-noire s'est imposée comme une compagne de route. Un simple article sur Mikio Watanabe, dans un magazine d'art un été 2015 aura suffi à ouvrir une brèche laissant filtrer ainsi une lumière... L'obscurité n'était plus.

De fil en aiguille, après quelques mois d'hésitation, j'osais enfin approcher l'atelier de la main gauche durant quelques mois en 2015-2016, histoire de confirmer mes sensations, mes impressions... Mais point de manière-noire en ce lieu, qu'à cela ne tienne, je l'apprendrais par moi-même tout en m’imprégnant des us et coutumes d'un atelier de gravure.
Ainsi ai-je pu tâter de l'aquatinte, de l'eau-forte...

Cette rentrée 2016-2017 sera un retour à l'isolement, pour diverses raisons familiales... mais je continue mon petit train-train de "maniériste" ... bercer, gratter, brunir... reste une presse à acquérir.

Voilà tout ce que je peux dire pour l'instant, plutôt active sur Facebook, j'espère pouvoir participer ici aussi, à vos échanges, en apportant mes modestes contributions, tout en continuant à apprendre de vous tous.

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour Jason et bienvenue sur le forum aquatinte.
Il y a des graveurs zn manière noire parmi nous.
Berces tu en tenant le berceau uniquement en main ou bien utilises tu la canne anglaise? c'est un outil qui fait gagner du temps et qui améliore la régularité du berçage.
il y a plusieurs équipements de ce type dont un modèle simple et peu couteux chez joopstoop.

http://www.joopstoop.fr/fr/120-outils-pour-la-gravure#s[6][]:&s[4][]:98&s[3][]:60&ash[3][]:60&sid:3&h:leftColumn&ics:120&abs:YToxOntpOjA7aTo2MDt9

J'ai quelques manière noires de Judith Rotchchild, elle fait un superbe travail.

Voir le profil de l'utilisateur

pierre


Admin
Bonjour tous,
Jason, je suis ton travail sur FB et plus particulièrement ton travail sur la page Parlons gravure de fb. Merci de nous avoir rejoint et de présenter tes expériences.
Jean-Claude, pour en conserver le souvenir, j'ai mis sur ma page fb la vidéo d'une canne anglaise motorisée, mais je ne crois pas que tu sois abonné.
Je n'ai pas retrouvé cette vidéo sur le net, mais trouvé ceci, toujours manuel et onéreux :
http://printmakersopenforum.tumblr.com/post/25609560652/fred-mershimer-rocker
Pour des photos de la canne de l'atelier et de sa réduction pour affutage, sur le forum :
http://aquatinte.forumactif.com/t364-maniere-noire-et-berceau?highlight=canne+anglaise
Une alternative, le stylo graveur. On m'a fait essayer celui de Dremel. Il est trop puissant, mais fera des petites surfaces de manière noire.
J'en ai acheté un ersatz à Hong-kong, beaucoup moins puissant à la position 1, il permet de moduler. Je pensais que la vibration aller faire trembler et que je n'allais pas maîtriser la courbe, au contraire, extrêmement souple dans les courbes. À découvrir plus longtemps que les 3 minutes de test effectuées en tout sur cuivre et plastique. Attention, j'ai choisi le vibreur, à ne pas confondre avec les variantes de la perceuse ou de la fraise de dentiste qui portent le même nom de graveur sur métaux ou verre et qui doivent déraper très facilement dès que l'on penche l'outil.
Une autre approche très documentée photographiquement, une idée pour une canne qui devrait être pas chère et simplifiable en soudant la plaque à la cornière, et en utilisant la poignée pour mettre du poids. Par contre je n'ai pas pris le temps de déchiffrer avec mon anglais laborieux.
https://wetpaintproductions.wordpress.com/tag/mezzotint/

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/
Nota bene :

Pour les "forumeurs" ou visiteurs souhaitant voir la suite de l'échange, suivre ce lien pour lire la Arrow suite de ma présentation (une réponse à Jean-Claude et Pierre détaillée sur du matériel de manière-noire) Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum