aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Stockage des plaques gravées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Stockage des plaques gravées le Dim 28 Fév 2016 - 20:02

Bruns

avatar
Bonsoir cher amis graveurs.

Je pratique le burin depuis quelques années.
Par manque de temps mes tirages s'étalent dans le temps.
En générale pour stocker ma plaque pour une longue période, je commence par la nettoyer à l'alcool à brulée pour enlever d'éventuel trace de doigt, puis je la range dans du papier de soie.
Je n'ai pas vraiment de recul sur cette façon de procéder et je ne voudrais pas avoir de problème (oxydation) si je souhaite effectuer un tirage de ma plaque dans quelques années.

Bref je voudrais savoir quelles sont vos méthodes pour conserver durablement vos plaques de cuivre gravées et le recul que vous en avez.

Bonne soirée, Bruno

http://www.lesgraveursdusamedi.com/graveur/bruno-lhomet/

2 Re: Stockage des plaques gravées le Lun 29 Fév 2016 - 10:33

pierre

avatar
Admin
Bonjour Bruno,
J'applique un vernis très léger, vernis gravure dilué.
Éviter les inondations, papier + vernis + poids des plaques l'une sur l'autre donnent un magma très difficile à récupérer.
D'ailleurs, le stockage des plaques se fait à la verticale ou à l'horizontale ?

http://sites.google.com/site/grifeblois/

3 Re: Stockage des plaques gravées le Mar 1 Mar 2016 - 8:35

Bruns

avatar
Bonjour Pierre,

Merci pour votre réponse.
C'est un vernis à gravure style ultraflex de Charbonnel ?
Vous le dilué avec quoi et en quelle proportion ? De l'eau ?
Il s’enlève avec quel type de produit déjà ? White ou Alcool (ça fait longtemps que je n'ai pas fait d'eau forte Laughing )

http://www.lesgraveursdusamedi.com/graveur/bruno-lhomet/

4 Re: Stockage des plaques gravées le Mar 1 Mar 2016 - 9:58

pierre

avatar
Admin
Oui, par exemple.
Dilué à l'essence de térébenthine. Mais dans les faits, j'utilise assez souvent une étape de nettoyage de la brosse d'application d'un vernis pour diminuer les rejets, celle qui correspond le plus à la dilution souhaitée, assez dilué pour ne pas remplir de bitume que l'on ne pourra pas ou difficilement rediluer dans le fond des tailles, pas trop pour ne pas laisser à vif le bord des tailles… C'est comme toute la gravure, difficile à expliquer avec des mots.

http://sites.google.com/site/grifeblois/

5 Re: Stockage des plaques gravées le Mar 1 Mar 2016 - 20:58

Florence

avatar
Bonsoir
je les huile légèrement et je les emballe dans du kraft pour les stoker à la verticale.
C'est ce que j'ai vu faire chez les trois graveurs qui ont été mes profs...
Vous validez ?
Bonne soirée.

http://beudinlesaint.odexpo.com

6 Re: Stockage des plaques gravées le Mar 1 Mar 2016 - 22:49

vade2ne

avatar
Bonsoir, Dans l'industrie, on enveloppe les pièces métalliques dans du papier dit "anticorrosion" que l'on trouve facilement sur le net ... une piste peut être ...

http://raja.scene7.com/is/image/Raja/products/papier-anticorrosion-vci_PDT00745.jpg?image=M_VP1_A1_FR$default$

7 Re: Stockage des plaques gravées le Mer 2 Mar 2016 - 9:34

Admin / jean-claude

avatar
Admin
Bonjour

le vernis pour le stockage  à pour but de protéger le cuivre du contact de l'air.
N'importe quel vernis à recouvrir à l'alcool ou à la térébenthine convient, bitume par exemple.
Bien que la protection ne soit pas sa vocation première, le vernis à graver convient également: -vernis noir Lamour, -vernis graphic Chemical ou encore le laineux -Ultrafex ou bien d'autres.

On enveloppe le cuivre pour faire une protection mécanique contre les rayures ou marques éventuelles.
En ce qui concerne le papier de protection, je fais toujours comme m'avait montré un ancien graveur, j'enveloppe le cuivre dans un tirage d'essai image à l'extérieur,(on en fait toujours plusieurs avant d'avoir le bon dosage -encre, essuyage, pression).
C'est plus commode qu'une étiquette pour retrouver une plaque dans le rangement.

Le stockage vertical, oblique ou à plat n'est pas une question de conservation mais d'organisation du rangement.

(Bruns tu sais quand même que les vernis traditionnels ne sont pas miscibles à l'eau, pour la proportion de solvant c'est au pif pour que ce soit facile à étaler rapidement au pinceau .)

http://aquatinte.forumactif.com

8 Re: Stockage des plaques gravées le Jeu 3 Mar 2016 - 9:31

Bruns

avatar
Bonjour,

Merci pour vos réponses claires et précises, super forum !
Promis Admin, je diluerai mon vernis avec de la térébenthine  Smile

Bonne journée

http://www.lesgraveursdusamedi.com/graveur/bruno-lhomet/

9 Re: Stockage des plaques gravées le Sam 17 Déc 2016 - 15:23

Hippocratos

avatar
Bonjour,
Je parcours très souvent ce forum ces temps ci.
Peut-on protéger les plaques avec une solution d'alcool saturée en colophane qui aurait l'avantage d'être bon marché , de se conserver très longtemps sans s'altérer et peut-être d'être plus résistante que les vernis et moins salissante que les corps gras, et de les emballer dans un papier neutre.
Le "Canson" standard fait-il l'affaire si la grandeur de la plaque s'y prête ? On trouve des feuilles format raisin à plus faible grammage par paquet de 25, pour un prix abordable. Il est facile à imprimer sans le mouiller, sans ré-encrer la plaque en fin d'impression, même si le résultat est plus que médiocre. C'est quand même du luxe pour un emballage!

http://eauforte.blogspot.fr/

10 Re: Stockage des plaques gravées le Sam 17 Déc 2016 - 16:56

Admin / jean-claude

avatar
Admin
Bonjour Hipppocratos
La résine de colophane dissoute à saturation dans l'alcool est un moyen de faire un grainage très fin sans boite à grains. Avec l'évaporation de l'alcool la résine craquelle et laisse des partie non couvertes qu'on peut mordre comme on procède avec la résine déposée en nuage.
Donc la solution de résine dans l'alcool n'assure pas un couche étanche à l'air .
Les plaques ainsi stockées ne seront pas à l'abri des oxydations.
Les vernis à l'alcool sont des solutions de Shellac.
Ces vernis sont utilisés comme vernis à recouvrir pour stopper la morsure. Ils ne dissolvent pas les vernis à la térébenthine déjà posés.

En ce qui concerne la dissolution des vernis à base de térébenthine (Ultrafex, Lamour Graphic chemical ) je rappelle que l'Avisol est un solvant pauvre en aromates aux vapeurs beaucoup moins toxiques que la térébenthine, l'essence F ou C ou le White S. avec ou sans odeur).
C'est un solvant vendu par 5 litres et qui est miscible à l'eau (l'Avisol distribué par JOOPSTOOP). Il suffit d'en verser quelques gouttes avec un pissette pour enlever les vernis et les encres grasses.

Comme je l'avais indiqué plus haut, les prèmieres épreuves d'essai d'un plaque sont toutes indiquées pour envelopper les plaques, l'impression à l'extérieur pour identification rapide à l'atelier

http://aquatinte.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum