aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Thierry à l'aquatinte - Vidéo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Thierry à l'aquatinte - Vidéo le Lun 22 Fév 2016 - 22:36

pierre


Admin
Attention Thierry,
Certains diront ici que ton dégraissage pour le vernis est limite.
Surtout un grand merci pour ton partage pédagogique.
PS : tu pourrais rechercher un rouleau plus mou pour ton encrage.
Question, tu n'as jamais de décalage, même minime en passant deux fois ?

https://www.youtube.com/watch?v=_t4AuraeHeU&feature=share

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

2 Re: Thierry à l'aquatinte - Vidéo le Lun 22 Fév 2016 - 22:53

Merci Pierre,

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les décalages sont rares ou acceptables sur ma petite presse, mais plus fréquents lorsque j'utilise celles des Beaux Arts de Digne. J'ai essayé la semaine dernière la technique de Sara Ross-Thomson , c'était OK.

Pour le dégraissage, c'est un peu vrai, mais j'ai du raccourcir ma vidéo qui avait 55 mn de rush.

Amitiés
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

3 Re: Thierry à l'aquatinte - Vidéo le Mar 23 Fév 2016 - 11:43

pierre


Admin
Je n'ai pas été assez précis dans ma remarque, c'est du décalage dans l'aller-retour pour une seule couleur pour lequel je souhaitais une réponse. Je crois que c'est particulièrement là que le choix et le sens du papier et la pression, voire le déséquilibre de pression entre les deux côtés, que cela se joue. Je n'ai pas encore été assez attentif pour arriver à une conclusion, des décalages apparaissent quelquefois, des fois irréguliers. Le plus souvent c'est un trait très légèrement brouillé qui se remarque et des fois que sur une zone…
Ta technique des deux couleurs et ses problèmes de repérage rendent sûrement ma remarque comme inutile pour ta pratique.

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

4 Re: Thierry à l'aquatinte - Vidéo le Mar 23 Fév 2016 - 13:12

Bonjour
Bien ta vidéo Thierry !
Bien entendu chacun possède sa propre pratique et les petites différences dans les opérations sont toujours sujettes à commentaires.

Par exemple pour ton essuyage:
pour le premier passage avec la tarlatane sale pour enfoncer l'encre dans les tailles, j'utilise plus volontiers un tampon de cuir.
Pour l'essuyage proprement dit, je prends un plus grand tampon de tarlatane et je pense appuyer beaucoup moins que toi, évidemment ça dure plus longtemps mais ainsi je ne crains pas de vider quelques tailles des plus fines.

Pour le nettoyage des bords de la plaque, on m'avait montré dans un atelier à Antibes comment on le fait tres bien avec un morceau de feutre, (de lange) de deux à trois centimètre de large et 15 à 20 cm de long qu'on enroule autour de l'index, on peut ainsi appuyer fortement et le biseau est précisément nettoyé.

Pour le paumage, Pierre Brochet, (je parle souvent de son exemple) m'avait appris à faire avec le blanc de Meudon et de l'eau un pavé assez lourd qui une fois sec et posé sur la table, permet de passer juste la paume de la main pour l'enduire légèrement .
Ensuite il m'avait conseillé de porter un tablier de graveur (un tablier de jardinier fait l'affaire) et de passer dans la ceinture un torchon, c'est la dessus qu'on passe la main pour enlever le surplus de blanc

Pour ce qui est du repérage, il y a bien des méthodes décrites ici et là qui sont plus précises mais cette gravure que tu nous montres n'exige pas, comme tu l'écris ci-dessus,  une grande précision. Personnellement je fais rarement un aller et retour du plateau.
Mais ce qui peut compromettre l'exactitude du repérage c'est l'allongement du papier quand la pression est forte. J'ai décrit quelques part sur le forum la manière de compenser cet allongement quand on utilise plusieurs plaques pour la même image.
C'est sans doute la raison de ce qui te parait paradoxal, avec ta petite presse la pression est assurément moins grande qu'avec celle des Beaux Arts

Enfin tous ces commentaires on le comprendra ne sont pas une critique mais simplement le constat de pratiques différentes.
Quand j'avais fait le film "Des reliefs et des creux" dans différents ateliers, c'était épatant de voir comme chaque graveur avait sa manière personnelle, sans qu'aucune soit la meilleure

Enfin et pour l'histoire, on comprend pourquoi on a autrefois appelé la graveur à l'eau forte la gravure des peintres, mis à part tes trait de pointe sèche à la fin, tu fais oeuvre de peintre avec le vernis, c'est l'acide qui creuse le métal.

Merci encore Thierry.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Thierry à l'aquatinte - Vidéo le Mar 23 Fév 2016 - 18:42

Bonsoir Pierre & Jean-Claude,

Merci tout d'abord pour vos compliments.

Pour répondre à Pierre, je n'ai jamais observé de décalage avec un aller & retour sur mes tirages en noir que je fais systématiquement en épreuve d'état à chaque nouvelle plaque .
Je trouve que cette méthode, trouvée dans un ancien livre de gravure affine la netteté .

Pour Jean-Claude: si j'appuyais fortement l'essuyage de ma 2ème couleur, c'était pour créer des différence de teintes avec la couche de fond, et parce que le bleu utilisé ici est plutôt "pégueux".
Sur une plaque d'aquatinte en grandes plages, on risque peu de vider des tailles.

Tu a raison: l'aquatinte est un travail de peintre, comme l'eau-forte celui de dessinateur.

Merci encore pour vos conseils.

Amitiés
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

6 Re: Thierry à l'aquatinte - Vidéo le Mar 27 Sep 2016 - 21:18

Bonjour Thierry,
merci pour la vidéo!
C'est toujours intéressant de voir les différentes manières de procéder pour chaque étape.
J'ai cependant une question par rapport à la toxicité. Si c'est bien du nitrique, bien que dilué, c'est un peu limite de plonger les mains dedans, non? Pour la boîte à grains, j'utilise un masque avec filtre pour particules fines lorsque je l'ouvre.
Mais comme le dit Jean-Claude chacun ses méthodes.
Patricia

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Thierry à l'aquatinte - Vidéo le Mar 27 Sep 2016 - 22:47

Bonsoir
A l'instant j'ai pris plaisir à revoir cette vidéo de Thierry au travail de gravure et comme toi Patt, j'ai aussi pensé aux doigts dans l'acide nitrique mais ma réaction a été tout autre qu'une inquiétude, c'était plutôt un rire intérieur, un rire approbateur.
Il y a quelques années j'ai rédigé un texte un peu long sur la gravure non toxique, mais aujourd'hui ça me met en joie de voir et revoir que les dangers de la gravure n'existent que si on ne prend pas quelques précautions élémentaires
Les fanatiques du non toxique, je dis bien les fanatiques, ce n'est je pense pas ton cas Patt, voient les dangers chimiques partout, sauf dans les pizzas industrielles et autres plats tout prêts.  ils ont troqué la toxicité chimique contre un phantasme qui les intoxique encore plus surement.
Bien sur qu'il faut prendre des précautions en manipulant l'acide concentré, lunettes et rince œil à portée de main, mais le mordant est une solution d'acide très diluée, surtout pour le zinc, j'ai de vieux amis gaveurs qui ont pratiqué ainsi toute leur vie d'adulte et qui n'en sont pas affectés.
C'est sur qu'en ouvrant la trappe de la boite à grain il ne faut pas s'attarder à respirer la poussière de résine qui restera dans les poumons, mais si on se met une seconde en apnée avant de refermer la trappe, si la pièce est grande et aérée, le danger est infime comparé à une demie heure de voiture en ville.
Heureusement pour nous le législateur européen n'a pas encore obligé les constructeurs de presse à monter des carters de protections pour les doigts des gens distraits.

Quant à l'atelier collectif où on accueille des novices insuffisamment encadrés et surtout des enfants il faut éviter certains produits comme par exemple le white spirit odorant ou non, mais on empêchera jamais un maladroit de se traverser la main avec un burin qui dérape quand il a  oublié la manière de procéder qu'on lui a enseignée.

En tous cas Thierry ta vidéo est fort sympathique et elle donne envie de graver.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Thierry à l'aquatinte - Vidéo le Mer 28 Sep 2016 - 10:05

Bonjour Jean-Claude & Patricia,

Merci Jean-Claude pour ta réponse pleine de bon sens .
Patricia, mets tu des gants quand tu presse un citron dont l'acidité est proche du nitrique dilué ?
La peau offre une protection bien suffisante, et si on a quelques coupures ou écorchures on ne ressent qu'une légère piqure, soit donc rassurée.
Effectivement, je retiens mon souffle lorsque j'ouvre ma boîte à nuage.
Je continuerais donc à graver sans combinaison NBC, et sans chaussures de sécurité: en charentaise .

Amitiés à tous .
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum