aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

dilution perchlo et autre questions héliogravure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

bonjour à tous
pour un nouveau projet d'héliogravure,je suis à la recherche du tableau qu'avait
fait claude pleissier sur la dilution du perchlo.
merci à lui s'il nous lit encore.
autre question cette fois destiné à jean claude.
as tu fais des positifs sur film à l'agrandisseur ? quelques tuyaux ?
j'aimerai agrandir du 6X9 en 18X24, il me reste une boite de bpf18, c'est pas l'idéal
mais avec un double bain de révélateur pq et dektol je tente.
j'oublie pas la feuille noire sous le film , promis.
bon dimanche à tous
rémi

ps mp envoyé à claude

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/
Salut
je t'envoie un tableau pour préparer des solutions à partir du 48° B ( extrait du livre G P Kolb )

" />

Perso je suis parti du 45 °B et j'ai fait cela avec un aréomètre de précision en diluant progressivement

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com
merci hervé
je crois que les baumés américains sont basés sur des tables différentes que les européennes.
de plus je n'ai plus que du 43 db ... va falloir que je retrouve mon aréomètre.
j'en ai deux, je vais bien en retrouver un. je verrai ça plus tard.
j'en suis pour le moment à faire mes positifs et je n'ai pas de densitomètre, autre problème.
bonne journée
rémi


Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/
tableau Claude Plessier

Voir le profil de l'utilisateur
Bonsoir Rémi
J'ai beaucoup pratiqué la réalisation des agrandissements sur films argentiques
J'utilisais au début l'excellent film ortho Guilleminot .
Ensuite le BPF18 plus "mou" mais qui donnait un bon contraste avec un révélateur corsé, par exemple le PQ universel.
pour les hélio qui demande un positif je faisais un internégatif du format max pour mon agrandisseur de l'époque un 4x5 que je tirais un peu "gris" de manière à avoir toutes les valeurs sans écrétage.
Ensuite j'agrandissais au format désiré toujours sur le même film.

J'ai aussi fait des positifs avec du film ortho Ilford, mais il faut faire attention il fait 80 iso et on voile faciiement, gare à l'éclairage inactinique du labo.

Il faudrait peut etre acheter du film ortho chez freestyle, les frais de port et surtout de douane sont un peu dissuasifs mais ce sont de bons films qui peuvent se tirer en demi teinte avec des révélateurs dilués
http://www.freestylephoto.biz/531142-Arista-Ortho-Litho-Film-3.0-11x14-25-Sheets

j'ai toujours préféré ce système par agrandissement aux négatifs numériques sur Copyjet ou Novalith qui m'em... je suis un ancien....
Mais enfin ça marchait super sans tout le foutoir des courbes de Photoshop, recherche de couleur la plus masquante etc

Voir le profil de l'utilisateur
Le tableau que j'ai montré était destiné à la morsure par dilution progressive.
Pour réparer des bains à taux fixe voici un autre tableau:

Voir le profil de l'utilisateur
merci jean claude
nous avons à peu près la même passion pour les imprimantes...
les densités correspondent avec mon perchlo, ça devrai faire.
pour les films je vais utiliser le bpf18, les finances sont au plus bas, et j'en est une boite.
je ferai aussi un test avec mes film lith qui me servent pour mes négatif destinés au cliché typo.
dés que j'ai un moment j’essaie le positif direct d’après négatif dans l'agrandisseur.
pourquoi faisais tu un inter négatif , tu partais d'un positif ?
merci à claude plaissier d'avoir mis à disposition ces (ses) notes.
rémi

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/
Bonjour Rémi
au sujet des internégatifs j'ai été un peu imprécis, c'était pour faire des négatifs grand format à partir de 6x6 ou 35mm pour les tirages au platine ou charbon etc.
avec l'hélio c'est en effet plus direct puisqu'on veut un positif.

Il y a aussi l' inversions négatif / positif que je n'ai pas encore essayé, je pense à  un négatif 20x25 pris à la chambre transformé en positif.
Si tu lis l'anglais technique:
http://unblinkingeye.com/Articles/NbyR/nbyr.html

jean-claude

Voir le profil de l'utilisateur
Je relis tes messages.
J'ai un densitomètre Leiland, très fiable, pas trop cher qui mesure en transmission ou en réflexion mais seulement qu'en lumière blanche..

Tu sais sans doute qu'avec une table lumineuse, une échelle de gris et deux cartons chacun percé d'un trou de deux ou trois millimètre de diamètre on obtient une bonne qualité de mesure, sans décimale mais suffisamment précise dans la plupart des cas. L'oeil humain n'est pas capable de mesurer des intensités lumineuses mais il est très affuté pour comparer des luminosités

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum