aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Prémière héliogravure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Prémière héliogravure le Dim 24 Jan 2016 - 20:13

Après de quelque nombre essais avec échelles de gris, j'ai imprimée ma première image en hélio:



Ici le http://carlesmitja.net/2016/01/24/first-heliogravure-print/ avec les données techniques (en anglais)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

2 Re: Prémière héliogravure le Dim 24 Jan 2016 - 20:31

bravo carl, très bon travail, un héliograveur de plus sur la planète, y' a encore de la place ...

tu as insolé une gamme de gris a part ou la gamme a été imprimée sur le même film que l'image ?
il me semble voir une différence de tonalité entre les deux.

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

3 Re: Prémière héliogravure le Dim 24 Jan 2016 - 21:10

remi bonnefoy a écrit:bravo carl, très bon travail, un héliograveur de plus sur la planète, y' a encore de la place ...

tu as insolé une gamme de gris a part ou la gamme a été imprimée sur le même film que l'image ?
il me semble voir une différence de tonalité entre les deux.

Merci Rémi. Il faut encore du temps pour me considérer un graveur. Je dois apprendre à évoluer parmi les papiers, les encres et la presse. Mais plus o moins tard, tout arrive. L'échelle de gris est imprimée sur le film Pictorico OHP dans la même feuille. J'ai préparée quelques modèles en numérique pour y ajouter chaque fois l'image. Le modèle a de repères pour faciliter le placement du papier gélatiné sous le positif et pour plus tard le découper de manière appropriée. Je pense que je dois réviser le changement qu'on se produit entre la perception du contraste de l'image à l'écran de l'ordinateur et ce qui est possible d'apercevoir sur le papier. Le blanc net de l'écran est bien beaucoup brillant que le blanc du papier. Dans ce cas je pense que on a trop réduit le contraste à l'impression du positif. C'est vrai que l'échelle a un peu plus de contraste que l'image, assez plate par l'absence de lumière directe sur le sujet. À suivre...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

4 Re: Prémière héliogravure le Dim 24 Jan 2016 - 21:41

donc tout est ok, je vois que tu maitrises bien le procès.
peux tu nous dire quel papier charbon tu as utilisé ?
quel est le rapport de temps d'insolation image/ trame ?
bon courage pour la suite, c'est bien parti.

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

5 Re: Prémière héliogravure le Dim 24 Jan 2016 - 22:20

remi bonnefoy a écrit: peux tu nous dire quel papier charbon tu as utilisé ? quel est le rapport de temps d'insolation image/ trame ?

Bien sûr Rémi. J'utilise le papier Dragon Gravure (https://cape-fear-press.myshopify.com/products/dragon-gravure-pigment-paper-19-5-inch-x-8-feet) de Cape Fear Press. La sensibilisation on la fait avec Potassium Bichromate au 4%, 2min à 8ºC. Comme j'utilise une trame stochastique sur film photographique, je fais le même temps d'exposition pour la trame que pour le positif, qui est imprimé sur Pictorico OHP. En étant le Pictorico moins transparente que le film photographique, ça veut dire que l'exposition de la trame c'est très longue que celle du positif. Je parle de tout ça dans le post "Heliogravure II - Stochastic Screen" de mon blog http://carlesmitja.net/2016/01/15/heliogravure-ii-stochastic-screen/.

J'ai fait des essais pour arriver a cette conclusion. Gélatine sur verre pour déterminer le minimum temps d'expo qui proportionne un épaisseur suffisante, etc. Dans mon cas, je fais 6min avec la trame et 6min avec le positifDe toute façon, un changement de lampe, de support d'impression, d’imprimante ou d'encre dans le positif peut comporter de temps assez différents

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

6 Re: Prémière héliogravure le Lun 25 Jan 2016 - 9:32

merci carl pour le partage.

certainement le sais tu mais le dragon pigment paper se trouve maintenant ici en Europe
http://www.polymetaal.nl/contents/fr/d401_Puretch_film_%28fotopolymeer_als_etsgrond%29.html
je ne connais pas les frais de douane espagnol avec les usa mais en france on a parfois des surprises.

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

7 Re: Prémière héliogravure le Lun 25 Jan 2016 - 13:06

remi bonnefoy a écrit:merci carl pour le partage.

certainement le sais tu mais le dragon pigment paper se trouve maintenant ici en Europe
http://www.polymetaal.nl/contents/fr/d401_Puretch_film_%28fotopolymeer_als_etsgrond%29.html
je ne connais pas les frais de douane espagnol avec les usa mais en france on a parfois des surprises.


Merci Remi. Je savais pas que Polymetaal pouvait vendre le Dragon. Je les connais de l'époque du Puretch. Bien sûr, il est meilleur s'il viens de l'Europe. La première fois que j'ai acheté a Cape Fear Press il y a pas eu de problèmes avec la douane, mais il fait seulement un mois, j'ai du payer un surplus.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

8 Re: Prémière héliogravure le Lun 25 Jan 2016 - 14:22

une rapide comparaison des tarifs et frais de port plus frais de douane de dira vite ou est ton intérêt.
concernant le contraste de ton impression tu peux l’augmenter en diminuant la proportion de ton bain de
sensibilisation. j'ai cru comprendre que tu faisais un bain à 4% de bichro, 3% te donnera une gravure plus contrasté.
tu peux même descendre à 2% ( c'est le minimum) pour un contraste maxi.

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

9 Re: Prémière héliogravure le Lun 25 Jan 2016 - 19:10

"j'ai cru comprendre que tu faisais un bain à 4% de bichro, 3% te donnera une gravure plus contrasté.
tu peux même descendre à 2% ( c'est le minimum) pour un contraste maxi."


Merci Remi. Je vais essayer de changer la concentration du bichro.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

10 Re: Prémière héliogravure le Lun 25 Jan 2016 - 22:31

Bravo Carles
Est-ce que tu utilises la progression de la morsure sur une échelle de gris pour savoir quand tu dois changer de bain de perchlorure ?
au fait combien de bains utilises tu ?
Quand j'ai fais des hélios avec JD Lemoine ou Claude Plessier on utilisait 4 concentrations, j'ai continué ensuite comme cela et je trouvais que déjà 4 cuvettes prenaient beaucoup de place.
On suivait le noircissement de l'échelle de gris et quand elle d'arrêtait on changeait pour un bain de plus faible concentration

Alors que Pierre Brochet, qui vient hélas de décéder, faisait ses si belles héliogravures sans échelle de contrôle, il me disait "je surveille la montée de l'image sur le cuivre"

et merci à Rémi de m'apprendre que !'on peu acheter le papier charbon gravure chez Polymetaal, je suis allée hier encore sur leur site sans même remarquer cela...

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Prémière héliogravure le Lun 25 Jan 2016 - 23:00

Oui Jean Claude. J'utilise cinc bacs, 45, 43, 42, 41 et 40°Bé. Selon l'humidité ambience, la morsure comence à la fin des premiers cinc min dans le 45°Bé. Si non, je passe aux 43. La progression idéale pour moi c'est d'autour de cinc min dans chacun des bains réstants. Le 40° on l'utilise seulement pour controler une juste initiation de la morsure au blanc. Le temps totale que j'ai calculé pour éviter una mosure lateral excessive au noir, c'est de 25-28min. Ça depend de l'aquatinte utilisée. Peut être dand l'avenir je pourrai fair ça sans l'échèlle de gris, mais pour le moment... Pour mieux comprendre ce qui se passe, j'ai fait de photos macro des différents gris de l'échèlle ou on y peut voir les effets de la morsure. Je vais vous les montrer aussitôt que possible.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

12 Re: Prémière héliogravure le Lun 25 Jan 2016 - 23:09

Je sens la mort de ton ami, Jean Claude

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

13 Re: Prémière héliogravure le Mer 27 Jan 2016 - 15:46

Bonjour Carles
Je n'ai plus de plateau aspirant pour bien plaquer la trame et ensuite le positif contre le cuivre.
En attendant j'utilise un châssis presse de forma 24x30 qui me sert par ailleurs pour les procédés photographiques par contact.

Pour avoir un bon contact je prend du cuivre de faible épaisseur qui s'aplatit contre le verre sous la pression des ressorts.
C'est mon ami Pierre Brochet qui m'avait montré que pour l'héliogravure il est pas forcément nécessaire d'avoir du cuivre épais.
Mais le châssis presse photo ne convient que pour un format maximum de 20x25, au delà le contact n'est pas toujours assuré

Il y a plusieurs système de plateau aspirant.
En attendant d'en trouver un d'occasion voici un bricolage efficace
Ce que j'avais trouvé de plus simple, c'est d'utiliser la trame elle même ou le film positif comme couvercle. Pas de plaque de verre au dessus.
Pour l' étanchéité je pose de l'adhésif repositionable tout autour du film, c'est vite fais et vite enlevé.
Au démarrage de la pompe on voit très bien le film se plaquer parfaitement contre le cuivre, même si le cuivre est un peu gauchi, pas parfaitement plan ce qui arrive quelquefois.
Ce système ne conviendrai pas dans un atelier pro mais fonctionne bien et sans absorption des UV par le verre.
la contrainte est de préparer un film dispositif plus grand que la plaque de cuivre.

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

14 Re: Prémière héliogravure le Mer 27 Jan 2016 - 17:11

Allo Jean Pierre. Mon plateau aspirant c'est complètement bricolé. La première version c’était un verre légère sur une planche en caoutchouc souple avec une mince texture rugueux dans sa surface. La texture aide à évacuer l'air sous l'action de la pompe aspirante.

La version que j'utilise maintenant c'est la même avec quelques améliorations qui facilitent le travail. Le verre est monté dans un cadre en métal avec une charnière pour l'enlever et le mettre en place. Le caoutchouc est sur un épaisseur de poliurétane expansée (porex) que maintient le verre horizontal en sauvant le hauteur de la charnière. Elle incorpore aussi un trou d'évacuation avec un tuyau en plastique connecté a la pompe à vide. Dans le trou il y a une petite corde qui traverse le plateau et assure la bonne et vite évacuation de l'air. J'ai vu cette solution dans une presse professionnelle.

Le système a pas aucun méthode de pression ou accrochage. C'est le caoutchouc qui s’enlève sous l'action du vide et rapproche l'ensemble du papier et la trame ou le papier et le positif contre le verre. Quand j'ai utilisé le Puretch c’était la planche et la trame ou la planche et le positif qui faisait le sandwich. Il y a deux conditions qu'on doit assurer: Une puissance d'aspiration suffisante et de pas arrêter la pompe pendent l'exposition. Je laisse l'aspiration de fonctionner pendent cinq minutes avant de déclencher l'exposition parce que je l'ai constaté qu'il y a une évacuation progressive et un peu lente. Avec la puissance de ma pompe (que je connais pas), ça suffit pour avoir pas de problèmes avec la netteté.

Ma pompe est récupérée d'une ancienne presse pour le collage de photos sur carton, mais je pense que nombreux pompes peuvent faire le travail. J'ai connu dans la Suisse quelqu’un qui utilisé un moteur de machine à laver. Finalement et comme la pompe équipe une sortie de l'air que elle aspire, j'ai accroché à cette sortie un nouveau tuyau en plastique que j'utilise comme pinceau nettoyant, tout en profitant l'air comprimé que sort de la pompe.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

15 Re: Prémière héliogravure Aujourd'hui à 23:21

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum