aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les sources de lumière UV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Les sources de lumière UV le Lun 18 Jan 2016 - 18:43

Je viens de poster sur mon site quelques informations autour de la source UV que je utilise et pourquoi je l'ai choisi. Quelques raisons ont la cause à l'utilisation de trame stochastique, que j'ai déjà commenté d'auparavant. Je suis désolé, mais il est écrit en anglais et en espagnol

Le lien (anglais): Heliogravure III - Ultraviolet Light

Le lien (espagnol): Heliograbado III - Luz Ultravioleta

Salut

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

2 Re: Les sources de lumière UV le Lun 18 Jan 2016 - 22:38

Bonsoir
Justement je me suis installé une lumière ponctuelle ces jours ci, pas pour héliogravure mais pour insolation de photopolymère.
Il faut une lampe ponctuelle en effet pour insoler sous trame stochastique
J'ai chois une solution très économique que j'avais autrefois pratiqué avec une simple source de 1000 watts la lampe Olec 1KT
Cette lampe a l'avantage de démarrer instantanément en pleine puissance donc pas besoin d'obturateur mécaniqoe, une simple alimentation on off par interrupteur ou minuterie suffit.
Connais tu cette étude de Sany King?
http://sandykingphotography.com/resources/technical-writing/uv-light-sources-for-printing

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Les sources de lumière UV le Mar 19 Jan 2016 - 15:10

Bonjour
En source U.V. j'ai plusieurs équipements:
1) lampe HPR mercury vapor. Tres actinique malgré ses 125 watts. Elle a l'inconvénient de demander environ 2 minutes pour atteindre son régime maximum. Une fois éteinte il faut environ 5 minutes avant de pouvoir l'allumer à nouveau.


2) un banc UV qui couvre le 11x14 acheté aux US et construit par Edward Engineering. Tubes UV avec ventilation et starter électronique des tubes, qui s'allument instantanément

3) une lampe Olec 1KT très simple et peu couteuse équipée d'une lampe quartz de 1000Watts.
(équipement présenté dans le livre de Keith Howard The Contemporary Printmaker)
Hélas l'ampoule quartz 230 volts est devenue introuvable, j'ai du changer pour l'ampoule US sous 120 volts ce qui m'a fait acheter un transformateur 230/120 (UStronic 1500 W). L'avantage de cette lampe c'est qu'elle démarre en pleine puissance comme je l'ai expliqué.
je la commande avec un simple commutateur ordinaire.
Son inconvénient c'est qu'elle est moins actinique que les lampes citées ci-dessus, les temps sont donc plus longs, mais j'ai transformé cette inconvénient en avantage car les temps d'insolation tournant autour de 90 secondes ou plus, la précision d'un minuteur n'est pas nécessaire, avec une pendule de labo et le commutateur manuel, la précision est largement suffisante.
J'avais moi aussi installé cette lampe sur une colonne d'agrandisseur.
[/url]

4) Enfin je pense qu'avec les lampes halogène de forte puissance pour éclairer les chantiers, vendues dans les magasins de bricolages, doivent être assez semblables à ma lampe Olec, avec toutefois une ampoule tube plus longes et un réflecteur moins adapté à l'éclairage ponctuel.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Les sources de lumière UV le Mer 20 Jan 2016 - 0:01


"""4) Enfin je pense qu'avec les lampes halogène de forte puissance pour éclairer les chantiers, vendues dans les """magasins de bricolages, doivent être assez semblables à ma lampe Olec, avec toutefois une ampoule tube plus longes et """un réflecteur moins adapté à l'éclairage ponctuel.[/quote]

les projo de chantier peuvent effectivement être une source de lumiere u.v.de dépannage à la condition de virer le verre de protection qui filtre les UV .et de ne pas trop les utiliser de près car ils chauffent.ne pas oublier les lunettes de soleil pour protéger ses pauvres yeux.

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

5 Re: Les sources de lumière le Mer 20 Jan 2016 - 9:50

Merci pour le lien Claude. Je ne connaisses pas. Je vais lire attentivement. Les lampes OLEC sont très puissantes et la plupart d'elles plus o moins spécifiques pour la bande du UV-A, utile à la plupart de procèdes avec photopolymère ou gélatine bichromatée. Pour le photopolymère il y a beaucoup d'options parce que il est très sensible à une bande qui va des 265nm ou 500nm. Avec certain lampes, le problème est de bien contrôler un temps de pose assez court. Il est, com tu dis, presque indispensable d'avoir une lampe avec ignition instantanée. C'est pas le cas avec le carbon tissue de l'hélio qui monte souvent a plusieurs minutes. Enfin, il est drôle que nous avons eu la même idée avec la colonne de l'agrandisseur. Par curiosité, est un Beseler ou un Chromega?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

6 Re: Les sources de lumière le Mer 20 Jan 2016 - 10:03

C'est vrai Remi. Les lampes halogène de forte puissance pour illumination conventionnelle sont filtrées pour éviter l'émission du UV-B et même du UV-A. De toute façon, je suis pas sûr s'il suffit avec l’élimination du verre de protection qui est aussi une protection IR. Je pense que, dans certaines lampes, c'est aussi le verre de l'ampoule qui filtre une part de l'UV. Ça c'est assez important avec les procèdes pas trop sensibles comme l'hélio. Pas de problème avec le photopolymère à cause de son haute sensibilité qui arrive même à la fraction bleu du visible. Il y a quand mème, quelqu’un qui les a utilisée avec l'hélio pour avoir du temps à faire de manipulations avec masques pendant l'exposition.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

7 Re: Les sources de lumière UV le Mer 20 Jan 2016 - 16:33

La Lampe Olec 1KT a un réflecteur étudié pour couvrir sans vignettage le 11x14 la lampe se trouvant à 20 pouces du plateau et sans de verre de protection.
L'ampoule quartzline 1000 watts 120 volts et utilisée pour le polymère.
Pour insolation sous une trame stochastique (Elisabeth Dove) le temps d'insolation est de 4 minutes avec le polymère DK3. (J'avais mesuré le même temps avec l'ImagOn standard).
Evidemment c'est assez long mais comme je n'ai pas d'objectif de productivité cela me convient.

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

8 Re: Les sources de lumière UV le Mer 20 Jan 2016 - 16:44

Admin a écrit:La Lampe Olec 1KT a un réflecteur étudié pour couvrir sans vignettage le 11x14 la lampe se trouvant à 20 pouces du plateau  et sans de verre de protection.
L'ampoule quartzline 1000 watts 120 volts et utilisée pour le polymère.
Pour insolation sous une trame stochastique (Elisabeth Dove) le temps d'insolation est de 4 minutes avec le polymère DK3. (J'avais mesuré le même temps avec l'ImagOn standard).
Evidemment c'est assez long mais comme je n'ai pas d'objectif de productivité cela me convient.

J'ai pas jamais travaillé le DK3, l'Imagon non plus . J'ai seulement expérience avec le Puretch sur cuivre avec morsure. Le Puretch est bien plus sensible. Avec une telle lampe et a cette distance, le temps d'exposition pourrait être de moins d'un minute.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

9 Re: Les sources de lumière UV le Mer 20 Jan 2016 - 18:16

Oui tu as raison, les temps seraient plus courts avec le Puretch.

j'ai un peu pratiqué le Puretch et je viens d'en recevoir un nouveau rouleau.
Ce que je n'ai pas encore travaillé c'est la mise au point d'une bonne méthode pour tramer l'image autrement qu'avec le mode bitmap qui donne des images trop granuleuses à mon goût.
Et puis le Puretch qui fonctionne en tout ou rien ne m'enthousiasme pas, ce n'est pas la modulation en profondeur des tailles comme pour l'hélio.

Hélas j'ai ne fais plus d'héliogravure, à Nevers j'avais un atelier beaucoup plus grand, mais aujourd'hui avec 12m2, je n'ai pas assez de place à moins de faire des petits formats

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

10 Re: Les sources de lumière UV le Mer 20 Jan 2016 - 18:19

Je te réponds en admin mais tu as compris qu'admin ou jeanclaude c'est le même.

L'agrandisseur est un Besseler.

Comme source UV j'ai eu un système Olec AL14 beaucoup plus puissant et sophistiqué mais un copain qui se reconnaitra l'avais acheté sur ebay. Il était en panne et je n'ai jamais trouvé quelqu'un pour le réparer (à part le renvoyer aux USA)

Quand au Amergraph, très cher, je n'ai pas trouvé d'importateur.

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

11 Re: Les sources de lumière UV le Sam 23 Jan 2016 - 12:23

"Ce que je n'ai pas encore travaillé c'est la mise au point d'une bonne méthode pour tramer l'image autrement qu'avec le mode bitmap qui donne des images trop granuleuses à mon goût. Et puis le Puretch qui fonctionne en tout ou rien ne m'enthousiasme pas, ce n'est pas la modulation en profondeur des tailles comme pour l'hélio."

Bonjour Jean Claude. J'ai été quelque jours sans me connecter. J'ai ecrit quelques experiènces autour de les imatges bitmap. Basiquement, il y a seulement deux façons de faire ça, avec trame ordonnée (AM) ou stochastique (FM). Il existe sur marché un troisième méthode que s’appelle stochastique croisé ou FX (je traduis de l'anglais crossed stochastic). Les deux premiers on peut les faire avec Photoshop. Ma conclusion c'est qu'il y a deux raisons principales de pourquoi les gravures avec Puretch ne me plaisent pas beaucoup. Le Puretch, comme tu as dit, il a une réponse on/off. L'image donc, doit être binaire ou bitmap avec seulement deux valeurs de gris, le blanc (transparent dans le positif) et le noir de l'encre. Peu importe quel trame on emploie, AM ou FM, il y a toujours deux problèmes. En premier lieu, c'est que une image en ton continu qu'on la transforme en image tramée, elle perd de gamme tonale. C'est ainsi que les images imprimées dans la presse et dans l’offset en général ont pas la même qualité que les images photographiques. Le second problème c'est avec l'imprimante qu'on utilise pour faire le positif. La plupart des imprimantes qualité photo ont pas la capacité de bien "dessiner" les petits point de la trame, même en utilisant des RIP de contrôle, comme le QTRIP. Si la trame est pas trop petite, le résultat c'est meilleur, mais on la détecte facilement. Si on y ajoute que les creux dans la planche ont tous le même profondeur, le résultat c'est une image trop contrastée et avec un aspect que je dis "typographique". Je trouve que ça sert pas bien aux images photographiques, au moins qu'on voudrai ce aspecte très graphique. Je l'ai essayé avec une image préalablement traitée a l'ordinateur pour la transformer en un extrait graphique et avec manipulations à la main avec le crayon numérique. Je suis très content avec le résultat (voir http://carlesmitja.net/2015/10/02/polymer-photogravure-gallery/#jp-carousel-5608 ) mais c'est une image non photographique, c'est une dérivée assez différente que peut nous plaire ou non en tant que dessin. Pour voir en détail tout ça, je copie les liens sur mon site, où je traite ce sujet. Désolée que, pour le moment, il est seulement disponible en espagnol.

Quelques blog post autour de photogravure avec le film Puretch et morsure sur planche à cuivre http://carlesmitja.net/category/early-photography/photopolymer/

"Hélas j'ai ne fais plus d'héliogravure,  à Nevers j'avais un atelier beaucoup plus grand, mais aujourd'hui avec 12m2, je n'ai pas assez de place à moins de faire des petits formats"

Je dispose de double de place que toi, mais même avec 24m2 il est difficile à travailler sans avoir besoin de partager une même table à plusieurs tâches. Auparavant, en photographie, j'avais pas jamais fait partie des grands formats. C'est ainsi que je n'utilise planches plus grandes que 20x25cm.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

12 Re: Les sources de lumière UV le Dim 24 Jan 2016 - 14:09

Bonjour Carles (je suppose que ton prénom est Carles et Mitja ton nom de famille, dis moi si je fais erreur)

En lisant ton document sur les surces U.V.  je pense que j'aurais  eu peut être avantage  à m'équiper avec la lampe que tu préconises: supratech HTC/HTT de 460watts qui fonctionne en 230 volts, mais maintenant que j'ai acheté le transformateur 230/115 ....
J'aurais certainement des temps d'expositions plus courts.

Comme je n'ai pas la possiblité de faire de l'héliogravure dans mon atelier trop petit, je pense utiliser à nouveau le film photpolymère en non etch.
Mis à part la matière du polymère qui se distingue du cuivre, le procédé ressemble fortement à l'héliogravure car les tailles sont plus ou moins profondes selon les densités du positif.
La difficulté (outre le reworking plus facile sur du cuivre que sur le polymere) c'est surtout la tres faible épaisseur du film polymère.
Cette faible épaisseur ne permet pas une grand gamme de profondeur des tailles donc un faible gamme de gris.
J'ai beaucoup utilisé le film classique ImagOn puis ensuite le film DK3

Mais il existe un film plus épais: ImagOn HD de plus forte épaisseur, il était produit par DuPont sous le nom d'ImagOn PRO puis discontinué  mais on le trouve de nouveau fabriqué par un autre fabriquant sous le nom d'ImagOn HD.
https://www.printmaking-materials.com/products/intaglio/45

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Les sources de lumière UV le Dim 24 Jan 2016 - 17:27

"Bonjour Carles (je suppose que ton prénom est Carles et Mitja ton nom de famille, dis moi si je fais erreur)"

Oui Jean Claude, Carles c'est mon prénom. C'est comme Charles mais en catalan.

"Comme je n'ai pas la possiblité de faire de l'héliogravure dans mon atelier trop petit, je pense utiliser à nouveau le film photpolymère en non etch."

C'est vraie. Je connais les travaux de Keith Howard et Jon Lybrook. Semble-t'il qu'il y a pas trop différence avec l'hélio. De ma part et peut être parce que je suis un nouveau arrivé à la domaine de la gravure, je suis encore très séduit pour le cuivre. Il y a qui dit qu'il sont encore mieux les planches préparées comme les Toyobo ou Solarplate, parce que on évite la lamination, le séchage, etc. et il est garantie l'épaisseur constante. Enfin, c'est vraie qu'on doit s'adapter aux circonstances. J’espère tes impressions

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

14 Re: Les sources de lumière UV le Dim 24 Jan 2016 - 17:39

Bonjour Carles
Voici ce que j'obtenais sur cuivre avec du Puretch et un positif bit map imprimé avec une epson 1290

Carles pardonnes moi mon erreur, je me suis emmêlé dans mes images enregistrées il s'agit sur la photo ci-dessous d'une petite héliogravure au grain de résine.
Photo prise à Belle Ile en Mer


Mon image au puretch des ruines de Pennafort dans le Var figurera dans un prochain message





Dernière édition par jeanclaude le Dim 24 Jan 2016 - 18:49, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Les sources de lumière UV le Dim 24 Jan 2016 - 17:57

jeanclaude a écrit:Bonjour Carles
Voici ce que j'obtenais sur cuivre avec du Puretch et un positif bit map imprimé avec une epson 1290

C'est pas mal Jean Claude. Mème le ciel plomb a de l'info. Il faudrait la voir en directe, mais il y a une plage de gris remarquable. Je pense que les bitmap étaient mieux avec ces imprimantes que avec les haute gamme d’aujourd’hui. Moins résolution d'imprimante, mais mieux opacité du point d'encre. C'est quoi que tu as utilisée comme aquatinte?



Dernière édition par carlesmitja le Dim 24 Jan 2016 - 18:58, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

16 Re: Les sources de lumière UV le Dim 24 Jan 2016 - 18:58

Cette fois sans erreur la gravure en Puretch (voir mon message corrigé précédant le tien)
Plutôt grise, sas trame juste un mode bit map avec la 1290

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Les sources de lumière UV le Dim 24 Jan 2016 - 19:03

jeanclaude a écrit:Cette fois sans erreur la gravure en Puretch (voir mon message corrigé précédant le tien)
Plutôt grise, sas trame juste un mode bit map avec la 1290

Le bitmap a était crée dans l'imprimante ou au logiciel?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.carlesmitja.com

18 Re: Les sources de lumière UV le Dim 24 Jan 2016 - 19:16

bit map avec le logiciel Photoshop par changement du Mode

Voir le profil de l'utilisateur

19 dk3 & bitmap le Dim 24 Jan 2016 - 20:13

autre exemple de bitmap sur film polymère dk3
un petit essai ancien

https://www.flickr.com/photos/54146039@N08/5091113789/in/photostream/
https://www.flickr.com/photos/54146039@N08/5091261731/
https://www.flickr.com/photos/54146039@N08/5091900502/
mais, mais, mais, .. le sujet c'est "Les sources de lumière UV" ben alors !

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

20 Re: Les sources de lumière UV le Dim 24 Jan 2016 - 20:20

Ta as raion Rémi il faut qu'on change de sujet

Voir le profil de l'utilisateur

21 Re: Les sources de lumière UV Aujourd'hui à 23:20

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum