aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

installer un atelier à la maison

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 installer un atelier à la maison le Lun 28 Déc 2015 - 16:57

Bonjour à tous

Quelques mots pour me présenter...
Je viens tout juste de commencer la gravure.
Je suis inscrite depuis le mois de septembre à un atelier (dans une école de Beaux Arts) et j'aime beaucoup ce que je découvre.
C'est un grand bonheur pour moi d'apprendre.
J'ai commencé à travailler sur du Rhénalon à la pointe sèche, et maintenant je fais mes premiers pas en taille douce (plaque de cuivre, dégraissage, vernis, aquatinte et morsure dans l'acide nitrique)
Pardon si je n'utilise pas les bons mots (n'hésitez pas à corriger si nécessaire)
L'atelier a lieu une fois par semaine et je trouve que ces trois heures passent très très vite.
Je vais essayer de m'inscrire à la rentrée de janvier à un atelier supplémentaire.

J'ai beaucoup de plaisir à travailler mes matrices (et toujours beaucoup d'appréhension au moment du passage à la presse ...)
Je suis contente quand je peux ramener à la maison des matrices à "avancer" ( touches de vernis) et ça me semble toujours très long avant de pouvoir retourner à l'atelier pour les plonger dans l'acide ( la morsure ne dure que quelques secondes ou minutes. J'ai besoin d'être à l'atelier pour pouvoir utiliser ces bains d'acide, alors que le reste : vernir de nouveau après la morsure, attendre que ça sèche et travailler de nouveau la matrice... je peux le faire à la maison.)

Pensez vous qu'il soit possible de créer à la maison ( sans que ce soit dangereux, j'ai une petite famille avec quelques intrépides) un petit "atelier" (bac à acide).
(J'ai regardé pour les presses mais je pense que cela peut attendre pour l'instant.)
Que me conseillez vous ?

Savez vous également s'il existe des stages pour les débutantes (sur quelques jours, ou le week-end ?)
J'habite en Picardie.

Je suis vraiment contente d'avoir trouvé votre site car on y sent les gens passionnés et attentifs.

Merci à tous.

Bonne fin de journée

odile

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: installer un atelier à la maison le Lun 28 Déc 2015 - 22:39

bienvenue sur le forum odile,
quand la léthargie "État pathologique de sommeil profond et prolongé, sans fièvre ni infection, caractérisé par le fait que le malade est susceptible de parler quand on le réveille mais oublie ses propos et se rendort promptement. dixit le larousse" noëlesque sera passée, nul doute que l'on vous dira qu'il n'est pas contre indiqué de graver ses propres plaques à la maison à condition de revoir sa technique, l'acide nitrique n'étant pas le produit idéal pour baptiser sa progéniture.En attendant un hypothétique réveille du forum consultez les archives où est expliqué maintes fois la manière de conserver sa santé.
bonne fêtes
rémi


Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

3 Re: installer un atelier à la maison le Mar 29 Déc 2015 - 8:08

Bonjour à tous,
Bonne et heureuse année à nous , graveurs passionnés.

Odile, oui, on peut:

rien de plus simple pour graver qu'une cuvette en plastique de super marché à 3 francs 6 sous et que du mordant de Bordeau (recettes sur le site).

A toi de faire en sorte que ta remuante progéniture n'en absorbe pas de trop grande quantité, en le remettant en bidon après usage.

Amitiés d'un graveur à domicile qui fréquente aussi une merveilleuse école des Beaux-arts.

Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

4 mordant de bordeaux le Mer 30 Déc 2015 - 16:40

Bonjour à tous

Merci à Thierry et à Rémi pour vos réponses.
Je suis un peu perdue (et c'est là que c'est précieux d'avoir un forum)
J'ai suivi vos conseils (peut être ne suis je pas allée où il fallait) et j'ai regardé pour le mordant de Bordeaux.
Pourriez vous me dire si ce mordant est utilisable sur des plaques de cuivre ?
Comment le fabriquer (il doit y avoir un dosage et une technique) ?
Peut on continuer avec un mordant de Bordeaux quand on a commencé à plonger sa matrice dans un bain d'acide nitrique ?

Avez vous tous des "ateliers" à la maison ?
Est ce que vous travaillez tous vos matrices chez vous ?
Quels sont les matériaux et les techniques que vous utilisez ? (le cuivre, le zinc, quels mordants... )

Je suis un peu perdue aussi pour les vernis.
Pouvez vous me dire si je fais comme il faut ?
Je dégraisse ma plaque de cuivre au blanc de Meudon plus du vinaigre
je fais sécher au sèche cheveux et j'essaye de ne pas y remettre les doigts
puis je passe un vernis Ultraflex sur la face à graver et un vernis à l'alcool pour le dos.
Je passe ma matrice à l'aquatinte
Puis je fais ma gravure à la pointe sèche
Petit passage à l'acide
Puis je mets de nouveau du vernis ultraflex sur les zones que je veux protéger ou laisser plus claires pour l'impression
j'attends que ça sèche (c'est ce que je trouve long entre les deux séances aux beaux arts)
de nouveau bain d'acide...
et je recommence jusqu'à atteindre environ 5 minutes ou 6 au total pour une matrice (bain soit de 30 secondes ou d'1 minute)
est ce comme cela que vous pratiquez ?

est ce ainsi avec le mordant de Bordeaux ?

autre question

lorsque l'on a passé sa matrice à l'aquatinte et qu'elle a été plongée dans l'acide, peut on la passer de nouveau à l'aquatinte ?
Cela a t il un intérêt ? (je cherche à travailler sur un "rendu de texture")

J'ai bien conscience que toutes ces questions doivent vous paraître bien naïves... ( mais je suis tellement contente de "débuter" !)

Bonne fin de journée à tous

Amitié

odile

Voir le profil de l'utilisateur

5 suite mordant de Bordeaux le Mer 30 Déc 2015 - 17:09

ps voici la "recette" que j'ai pu trouver pour le mordant de Bordeaux

pour 1 litre d'eau déminéralisée,

50 à 100 g de sulfate de cuivre
50 à 100 g de sel de table

Verser de l'eau tiède dans un récipient
Avec une cuillère en plastique ajouter le sulfate de cuivre à l'eau préalablement salée
Mélanger jusqu'à ce la totalité du sulfate soit dissoute

On obtient un liquide bleu clair

Quand la solution perd de son efficacité les sédiments deviennent foncés (noir brun roux)

Cela correspond il à la vôtre ?

J'ai cru comprendre que cette recette était adaptée pour le zinc (mais peut on l'utiliser pour le cuivre ? )
Je n'ai jamais travaillé le zinc.
Faut il préparer sa matrice comme pour le cuivre (dégraissage au blanc de Meudon et vinaigre blanc) vernis ultraflex sur la face à graver et vernis à l'alcool pour le dos ?

Connaissez vous d'autres recette de mordant à utiliser à la maison (non toxique) pour les plaques de cuivre ?

A bientôt de vous lire

Amitié

odile

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: installer un atelier à la maison le Jeu 31 Déc 2015 - 10:52

Bonjour Odile,
Bonjour à tous,

Je vais essayer de répondre à toutes tes questions avec mon expérience de graveur amateur.
Je crois qu'il serait préférable pour la suite, pour la lisibilité du forum de séparer tes questions.

1- le mordant de Bordeau est fait pour le zinc, il se sert de la différence d'électropositivité entre les deux métaux.

2- On doit pouvoir faire des morsures avec deux mordants différents en rinçant très soigneusement entre chaque étape .

3-Oui, j'ai la chance d'avoir mon atelier complet sous les toits de Manosque: Presse, boîte à grain, évier ....

4-Ma technique préférée: Aquatinte sur zinc, gravure à l'acide nitrique.

5- Pour ta séquence sur le vernis: Dégraissage/séchage/vernis/aquatinte/gravure/acide/vernis séchage/acide...
Il me semble que l'ordre de succéssion est improbable: On ne vernis pas une résine.

6-Temps de morsure: à maitriser avec l'expérience: il est fonction de beaucoup de paramètre( bain, température, résultat souhaité ....)

7- Plusieurs passage à l'aquatinte: oui, en nettoyant soigneusement à l'alcool pou éliminer toute trace de résine antérieure et de gras.

8- intérêt de plusieurs aquatinte: corriger une plaque, obtenir des noirs plus profond...

9- Rendu de texture: voir les vernis mous.

Suite

Oui le travail du zinc est quasiment le même qu'avec du cuivre.

Autres recettes de mordant: pour le cuivre: le perchlorure de fer ou le mordant d'Edimbourg
Inconvénients: liquide opaque, huileux et très salissant.
Ou la gravure électrolytique, peu adaptée à l'aquatinte, équipement.

Un dernier conseil:
pour travailler chez toi, utilise plutôt du zinc: il est moins cher, la gravure en est plus simple et surtout plus pratique car la morsure est plus visible, donc plus contrôlable pour l'aquatinte .

Bienvenue chez les graveur! Amicalement
Thierry F.


Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

7 atelier chez soi et différents mordants le Jeu 31 Déc 2015 - 11:24

Bonjour Thierry,

Merci pour tes réponses qui sont claires et précises.
Je viens de m'offrir des plaques du cuivre, mais je crois que je vais les mettre de côté pour l'instant et m'offrir du zinc et... du sulfate de cuivre !!! (je suis vraiment contente à l'idée de ne plus avoir à attendre le cours d'une semaine sur l'autre pour pouvoir avoir le plaisir de préparer mes matrices à la maison )

Bon dernier jour de l'année 2015 à tous et beaucoup de douceur et de beaux projets de gravure pour 2016 !

Amitié

odile

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: installer un atelier à la maison le Jeu 31 Déc 2015 - 12:08

pierre


Admin
Merci Thierry d'avoir pris les devants.
Qqs précisions,
Le zinc est un peu plus mou que le cuivre, cela se ressent un peu dans le trait. Au perchlo, il est facilement un peu plus large, avec une terminaison plus arrondie ce qui rend l'aspect final un peu plus mou. Mais avec un trait plus dense.
La granulométrie du zinc, plus grosse permet de moins vider les tailles à l'essuyage.
La plaque de zinc s'use un peu plus vite. les retouches au Miror après corrections arrondissent vite les bords des tailles. Les essuyages répétés font peut-être un peu le même effet.
Le mordant d'Édimbourg est une variante du perchlo par adjonction d'acide citrique. Cela permet de dissoudre les résidus de morsure qui pour le zinc ont tendance à rester à l'intérieur des tailles.
Ne jamais utiliser le même bain pour le cuivre et le zinc. Avoir 2 mordants séparés, peut-être 2 bacs. La question ne se pose pas pour le mordant de Bordeaux (quoique je ne sais plus s'il attaque l'aluminium… Mais faut-il travailler en plus sur l'alu ?).
Pour la préparation de la plaque, les techniques annoncées sur le forum divergent.
Je ne suis pas complètement convaincu par la sauce soja, il faut retirer le film que je suppose être de sel qui reste.
Il est proposé la soude (laquelle ? je n'ai pas relu les posts) avec le blanc de Meudon. Perso j'utilise ammoniaque et 30 à 50 % d'eau et blanc de Meudon. Je ne désoxyde pas au vinaigre et sel, je devrais peut-être le faire.
Pour l'aquatinte, on peut enchaîner masquages et morsures sur le même grainage à la résine.
On peut revenir sur une plaque déjà réalisée à l'aquatinte, après un tirage d'essai par exemple. La littérature précise qu'il faut alors ne pas le faire avec la même taille de grain…
Que faut-il comprendre par cela ? Taille effective du grain de résine ou densité de la répartition ? Quelqu'un a-t-il fait des observations ?

PS, point 5 du post de Thierry, ne faut-il pas lire, l'inverse, on ne pose pas d'aquatinte sur un vernis ?




Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/
Merci Pierre pour toutes ces précisions.

Ce que je recherchais c'était de pouvoir travailler mes matrices à la maison (car cela me semblait très long avant de pouvoir les plonger dans le bain d'acide)
Je vais essayer ce que me proposent Thierry et Rémi : travailler sur du zinc et plonger dans du mordant de Bordeaux (je garde le cuivre et le bain d'acide nitrique pour l'atelier des beaux arts car là tout est prévu pour que ce soit possible à réaliser et sans danger)

vraiment merci à tous d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre

A bientôt

Amitié

odile

ps il me semble bien que j'ai d'abord posé après dégraissage un vernis sur ma matrice (vernis ultraflex)
puis j'ai gravé à la pointe sèche,
j'ai ensuite verni le dos au vernis à l'alcool
puis passage à l'aquatinte (colophane dans la grande boîte)
j'ai chauffé le dessous de ma plaque (avec un petit butagaz) pour faire "fondre" l'aquatinte
puis j'ai fait mordre dans un bain d'acide nitrique ma matrice en cuivre
ensuite égouttage rinçage et séchage
j'ai ensuite retravaillé en me servant du vernis ultraflex afin de protéger les dessins les plus fins et pour protéger des zones que je souhaitais plus claires pour l'impression.

j'espère que je ne me suis pas trompée !

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: installer un atelier à la maison le Jeu 31 Déc 2015 - 13:42

Bonjour Pierre,

Tu as tout à fait raison, j'aurais dut dire pas de résine sur un vernis. Quoi que ce là se fait sur une aquatinte en cours ou sur un sucre.

Pour la taille des grainage d'aquatinte, il y a plusieurs école.
En reprise sur une aquatinte sans chercher à faire du mezzotinto les même grains conviennent .

Amitié
Thierry F.

PS je pense à ton tirage.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

11 Re: installer un atelier à la maison le Jeu 31 Déc 2015 - 13:45

Bonjour Odile

Je n'avais pas compris que tu avais fait ta 1ère gravure à la pointe sèche.
J'avais imaginé à l'eau forte.
Ton procédé est donc tout à fait OK.

Amitié
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

12 mordant de bordeaux à la maison suite le Jeu 31 Déc 2015 - 17:46

Merci Thierry,

Pour l'instant j'en suis à graver avec des pointes sèches et je ne connais pas encore la technique de l'eau forte...
Ce sera une prochaine étape.

En attendant, je vais continuer selon la technique que je viens de t'énoncer dans le précédent message (en gardant les plaques de cuivre et les bains d'acide nitrique pour les beaux arts) et découvrir les matrices en zinc et les bains au mordant de bordeaux à la maison.

Juste pour être certaine de ne pas me tromper, je procède bien de la même façon ? : dégraissage au blanc de Meudon de la plaque de zinc, séchage, vernis ultraflex sur le zinc côté à graver et au vernis à l'alcool derrière, puis gravure à la pointe sèche, morsure au mordant de Bordeaux, de nouveau vernis ultraflex, puis de nouveau bain au mordant de Bordeaux etc... c'est bien ça ?

Par contre encore une dernière question.
Dois-je "aquatinter" (mettre de la poussière de colophane) ma plaque de zinc après l'avoir gravée à la pointe sèche ?
si oui, comment puis je faire (toujours à la maison) pour que ce soit simple et non "toxique" ?
J'imagine qu'il doit y avoir déjà des écrits sur ce forum à ce sujet et si tu me dis qu'il faut aquatinter je vais aller regarder bien sûr

encore merci (j'ai vraiment l'impression de poser des questions de "grande débutante"!)

Bonne soirée à tous

amitié

odile

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: installer un atelier à la maison le Mer 6 Jan 2016 - 12:56

Bonjour Odile et bonne année à tous .
Revenant sur l'atelier à la maison et les enfants : je viens de passer au mordant de bordeaux ces dernières semaines sur les conseils du forum et me pose cette question:
Sur le sachet de sulfate de cuivre penhydraté est spécifié : "mortel par contact avec la peau", du coup je suis très méticuleux dans l'utilisation de ma préparation ... serai-ce une mise en garde un peu exagérée du fabricant pour se mettre à l’abri d'éventuels problème. Vous autres, utilisateurs, mettez-vous des gants, ou bien 2 doigts quelques secondes dans cette solution bleue pour récupérer sa plaque n'est pas si grave ?....

Seconde question concernant ce mordant : j'abime un peu mes vernis mou m^me en passant avec une plume dans le bain pour nettoyer le dépot des morsures. Est-ce bien utile de le faire ? peut-on laisser la fleur de cuivre grossir pendant quelques minutes au dessus des tailles sans perdre en qualité de morsure ?

Merci à tous pour vos retours.

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: installer un atelier à la maison le Jeu 7 Jan 2016 - 8:52

bonjour vade2ne

Je suis désolée de ne pas pouvoir te répondre car je suis débutante et j'attends avec impatience que quelqu'un de plus expérimenté nous fasse part de sa pratique car... je suis moi aussi intéressée par la réponse!
Je viens de commander des plaques de zinc et du sulfate de cuivre (je ne sais pas si il est penhydraté) pour essayer de travailler mes matrices en zinc à la maison...
Je crois quand même que de façon plus générale il est plus prudent de travailler avec des gants !

Bonne journée et bonne gravure !

odile

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: installer un atelier à la maison le Jeu 7 Jan 2016 - 9:40

pierre


Admin
Bonjour,
Faut-il rappeler que nous cherchons à mordre un métal avec un produit chimique, dans ce qui est de l'eau forte.
Et ce genre de produit n'est pas innocent.
Pour des réponses, taper sur votre moteur de recherche préféré : analyse toxicologique du sulfate de cuivre et vous aurez des réponses.
La première que je n'ai pas lue
www.ineris.fr/substances/fr/substance/getDocument/2753
mais aussi le § toxicologie de l'article wikipedia.

Rappel tout de même, le sulfate de cuivre ne me semble pas volatil, mais l'eau qui le contient. Nous ne le vaporisons pas. Donc gants et lunettes de protection sont à envisager.
Le problème secondaire, le rejet des résidus. C'est un produit toxique pour le milieu aquatique.
À quel point ? vu son utilisation par les vignerons…

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

16 mordant de bordeaux le Ven 8 Jan 2016 - 12:59

Merci Pierre pour ces précisions.
bonne journée

odile

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: installer un atelier à la maison le Ven 8 Jan 2016 - 13:30

Arrêtons de nous faire peur avec les chimies de la gravure !
Il rode en ces temps présents une phobie de tout ce qui est chimique, alors qu'on mange allègrement  des préparations culinaires additionnées de produits nocifs, alors que les médicaments ont presque tous les effets secondaires, j'en passe, le reste on le respire dans l'atmosphère des villes.
Il est plus nocif de respirer les émanations du vernis ultraflex que d'utiliser ensuite un mordant au sulfate de cuivre
Et voila qu'on s'alarme devant un bain de morsure alors qu'on bon sens élémentaire peut éliminer tout risque.

Le sulfate de cuivre est le moins toxique des mordants pour le zinc, il ne dégage aucune émanation.
Il est dangereux évidemment de boire la solution en apéritif comme en digestif !
Dire qu'il est mortel au contact de la peau est une énormité, plus un seul vigneron ni aucun jardinier ne serait encore vivant!

Ce qui est certain c'est que le sulfate de cuivre est toxique pour la faune aquatique, il faut donc se garder de le mette à l'évier. Toutefois trois ou quatre litres de solution  ce n'est qu'epsilon, comparé aux rejets ménagers et industriels, lessives, lavage des voitures, peintures de toutes sortes, rejets de composants électronique etc..on peut traiter facilement une telle quantité

Sur le site de la gravure non toxique on trouve toute la procédure simple à réaliser pour traiter la solution.
lisez cela attentivement
http://www.nontoxicprint.com/etchzincsteelaluminum.htm

La seule vrai raison de prendre des précautions draconiennes c'est dans les ateliers collectifs ou à la maison avec les enfants. Il faut une pièce réservée à la gravure un point c'est tout, personne ne va y jouer. personne n'y va sans les parents.
Le manque de formation à l'atelier est une source d'ennuis pour la santé peut être, pour la gravure toujours.

On connait des dizaines de graveurs qui ont utilisé toute leur vie de l'acide nitrique et qui sont toujours bon pied bon oeil. Simplement ils en connaissent les dangers et les précautions à prendre, lunettes et gants. Rince oeil à porté de la main, la fenêtre ouverte ou une ventilation.

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

18 Re: installer un atelier à la maison le Sam 9 Jan 2016 - 1:17

d'autant plus qu'il faut rajouter un autre poison au sulfate de cuivre; le CHLORURE DE SODIUM.attention au chlorure de sodium, produit extrêmement dangereux, qui cause la mort de nombreuses personnes tout les ans, la dose létale étant de quelque grammes/kg ... et provoque de grave irritation à la peau et aux yeux... allez encore une pincée !

http://www.atctoxicologie.fr/files/files/fiches/chlorure_de_sodium__frtec.pdf

Toxicité animale
- Toxicité aiguë : modérée
DL 50 (Rat, voie orale) : 3000 mg/kg
CL 50 (Rat, inhalation, 1 heure) : 21 g/m
3
- Toxicité à long terme :
Risque d'hypertension rénale.
En présence d'initiateurs de cancérogénèse, le
Chlorure de sodium peut intervenir comme
promoteur dans le cancer de l'estomac chez le
Rat.

bon je ne dirai rien du sucre en poudre qui ......

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

19 merci le Sam 9 Jan 2016 - 17:31

bonjour à tous,

Merci merci pour ces deux derniers messages... (plein de précisions, de bon sens et d'humour)
Pour rappel, je débute en gravure et j'aime beaucoup ce que je découvre !
J'ai la chance d'assister à un atelier une fois par semaine et tout simplement je trouve le temps long entre les séances.
J'ai envie de travailler à la maison et je cherche une méthode possible (d'où ma première demande : "atelier à la maison")
Je n'ai pas les moyens de m'offrir pour l'instant une presse mais je pense que je peux faire mes matrices avec le mordant de Bordeaux (le colis vient d'arriver : plaques de zinc, sulfate de cuivre...) à la maison...
Mes questions peuvent vous paraître naïves, mais encore une fois, je débute et je préfère prendre conseils auprès de ceux qui ont de l'expérience...

Bonne fin de journée à tous

Amitié

odile

Voir le profil de l'utilisateur

20 Re: installer un atelier à la maison le Sam 9 Jan 2016 - 20:54

Bonsoir Odile
Tu fais bien de poser tes questions, elles ne sont pas naïves, le forum est là pour ça.
On fait de l'humour ou de l'humeur, non pas contre toi mais contre tous les oiseaux de mauvaise augure qui cherchent à nous empêcher de faire ce qui nous plait en nous en dissuadant.
Bien entendu il faut prendre des précautions mais on en est capable.
La gravure à la maison, demande un d'espace réservé à cette activité, au moins une armoire qui ferme à clés si les enfants sont très jeunes; plus tard pourquoi pas les initier à la gravure c'est mieux qu'une interdiction.

Quand tu pourras acheter une presse parles en sur le forum et méfie toi des publicités pour des engins rutilants qui ne rendent pas toujours les service qu'on en attend.

Bien des joies avec le zinc et ton mordant de Bordeaux. Ne t'inquiète pas des dépôts bruns qui flottent au dessus du bain de morsure , ils ne nuisent pas à la morsure.

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

21 Re: installer un atelier à la maison le Dim 10 Jan 2016 - 18:42

Pour traiter le vieux bain de mordant au sulfate de cuivre/
C'est en anglais pas avec un dictionnaire ou google traduction on comprend

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

22 Re: installer un atelier à la maison le Dim 10 Jan 2016 - 19:18

pierre


Admin
Merci Jean-Claude, mais c'est une image et Google traduction est inefficace dans ce cas…

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

23 Re: installer un atelier à la maison le Dim 10 Jan 2016 - 19:39

C'est en effet exact Pierre , merci de me signaler.
Dans ce cas il faut aller sur le site et retrouver le passage en question.
http://www.nontoxicprint.com/etchzincsteelaluminum.htm

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

24 merci le Lun 11 Jan 2016 - 10:01

merci à tous

Bonne journée
Amitié
odile

Voir le profil de l'utilisateur

25 Re: installer un atelier à la maison le Mar 16 Fév 2016 - 22:37

Bonjour,
je me suis installé un petit atelier depuis qq mois à la maison, en optant pour la gravure électrolytique. Le support de Cédric Green est vraiment très bien pour ça. Je travaille le zinc, avec un bac horizontal et une solution de sulfate de zinc. Une fois qu'on a repéré anode et cathode, c'est vraiment simple, et cela ne dégage pas de gaz. Reste qu'il faut faire attention aux enfants (le sulfate de zinc se présente comme une solution transparente, mais le contact avec les yeux en particulier est dangereux, comme son ingestion).
Pour la presse, j'ai suivi les conseils de Vade2ne, en faisant l'acquisition d'une ancienne essoreuse. Pour 200€, je trouve que les premières impressions sont bonnes (de mon humble point de vue de débutant). Assez en tout cas pour mesurer la progression du travail. Je n'ai pas eu de transformation à effectuer sur cette essoreuse, les rouleaux étant en bon état.
En tout, j'ai pu m'équiper pour environ 500€ (100€ pour le sulfate de zinc et l'appareil électrique, 200€ pour la presse-essoreuse, et 200€ pour les pointes sèches, le lange, et autres babioles).
Damien

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum