aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

l'impression, le papier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 l'impression, le papier le Lun 21 Sep 2009 - 20:53

Bonsoir
comment réglez vous vos presses? il semble qu'avec les plaques polymere la pression doit etre plus grande qu'avec un cuivre. Dans mes débuts, ayant lu cela quelque part, je réglais ma presse beaucoup trop fort, au point d'incurver les plus minces, ça donnait beaucoup de "pétouilles" avec le polymere en l'écrasant contre des poussieres ou des bulles d'air résiduelles. Maintenant je passe les langes et je règle avec une clé dynamométrique, c'est pas compliqué, pas cher et on a une pression constante, si les cartons ont été bien tassés par l'usage.

Voir le profil de l'utilisateur

2 clé dynamomètrique le Lun 21 Sep 2009 - 21:39

Bonne idée, la clé dynamomètrique, sauf que :

il faut toujours un peu plus de pression du coté opposé à l'entraî
nement car celui-ci sollicite les cartons un coup à la compression l'autre coup en les soulageant
c'est infime mais cela suffit à décaler le plateau.
Pour les plaques minces la vielle technique de la hausse devrait marcher
tu sais faire?

bruno

Voir le profil de l'utilisateur

3 ré-hausse le Lun 21 Sep 2009 - 23:29

Invité


Invité
la pression que j'utilise pour les plaques polymères est très forte
j'ai essayé de ré-hausser ma plaque avec du plexi 0.8mm (il me semble) :
soit ma pression est insuffisante
soit impossible de passer sur ma plaque le rouleau supérieur glisse sur la lange
difficile de biseauter le plexi une fois collé sur la plaque car le polymère se déchiquete
je vais refaire des tests avec du plexi biseauté avant collage et ,si je trouve, avec du plexi (ou autre) un peu plus fin

4 l'impression, le papier le Jeu 29 Oct 2009 - 16:15

Bonjour
On comprend bien des choses avec un microscope binoculaire!
J'étais perplexe depuis pas mal de temps devant cette affirmation lue ici ou là, qu'avec les encres à base d'eau, on pouvait imprimer sur du papier très légèrement humide et même sec. Tiens donc! j'ai appris que l'impression en taille-douce doit se faire sur du papier préalablement humidifié de manière à ce que la souplesse du papier humide lui permette d'aller chercher l'encre dans la profondeur des tailles sous la pression exercée par le rouleau et les feutres .
Comment peut on avoir un même résultat avec un papier sec? La réponse est dans l'observation de l'image imprimée: on obtient PAS DU TOUT la même chose!
Au binoculaire on a la confirmation évidente que le trait en relief de l'encre imprimé sur papier humide est remplacé par un trait plat moins saillant et moins net avec un papier sec et l'encre à base d'eau. Sans doute le trait se forme par un effet du style buvard sur le papier, l'encre doit s'y déposer dans ce cas par capillarité.
D'où ce rendu moins net qui se voit dans l'impression de tailles au burin, à la pointe sèche, à l'eau forte etc. On obtient une image imprimée différente pour un observateur attentif.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: l'impression, le papier Aujourd'hui à 23:17

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum