aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Une pointe seche (Premier Etat)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Une pointe seche (Premier Etat) le Ven 18 Sep 2015 - 0:23

Bonsoir: Ont me demande souvent comment je fais mes pointe seche: Voila ma maniere de les travailler














Dernière édition par pierre le Ven 18 Sep 2015 - 9:22, édité 1 fois (Raison : Remplacement des liens fournis par leurs images incorporées dans le post)

Voir le profil de l'utilisateur http://info1artecom.artelista.com/

2 Re: Une pointe seche (Premier Etat) le Ven 18 Sep 2015 - 9:08

Bonjour Francisco
Bravo : simple efficace et résultat superbe.
Sûrement y-a-t-il une correspondance entre le travail et le talent et encore du travail !
Merci de nous rappeler que les méthodes ancestrales sont porteuses d'avenir (artistique au moins mais aussi en agriculture).

Pour éviter la confusion ce que tu nous montre : je l'appelle "eau forte", je réserve le terme "pointe sèche" quand je "creuse" le cuivre avec la pointe sans vernis.
Bonne journée à tous(tes)
Jean

Voir le profil de l'utilisateur http://beaux-arts-argenton.123.fr/

3 Re: Une pointe seche (Premier Etat) le Ven 18 Sep 2015 - 9:17

Bonjour Francisco
Je ne suis pas certain de comprendre les images de préparation de la plaque.
.

La premiere photo est elle celle d'un cuivre nu ou d'un cuivre recouvert de vernis ? je te demande cela à cause de la couleur plutôt brune. Jusqu'ici je n'ai vu de pointe sèche que sur le métal nu...

Ensuite la poudre blanche que tu étales avec un coton ressemble au blanc de Meudon ou blanc d'Espagne avec lequel on fait le dégraissage avant la pose d'un vernis.
Mais ici pas besoin de vernir... Alors cette poudre blanche permet peut être de mieux fixer le dessin au papier carbone ??

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Une pointe seche (Premier Etat) le Ven 18 Sep 2015 - 9:18

Ou alors comme le dis Jean, c e que tu appelles 'pointe sèche" est pour nous "eau forte' avec attaque à l'acide.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Une pointe seche (Premier Etat) le Ven 18 Sep 2015 - 9:20

pierre


Admin
Ne croyez-vous pas Jean et Jean-Claude que le vernis ne sert ici que pour incorporer du blanc de Meudon alors qu'il est encore frais afin de pouvoir accepter le transfert au carbone machine.

Effectivement, le transfert au carbone "machine" – le noir et le plus fin des deux traditionnels et celui qui semble utilisé – ne se fait pas sur le cuivre ou très mal. Il me semble que c'est le cas sur tous les métaux.
Par contre le bleu, dit "à main", plus épais en report de trait fonctionne sur les métaux. Privilégier alors un calque fin pour ne pas accentuer l'épaississement du trait.

Et encore, en regardant pus attentivement, y a t'il pas plutôt retrait du blanc de Meudon par collage au carbone plus que report du carbone sur le cuivre ?

Les "carbones de couleur" reportent bien et finement, mais s'enlèvent aussi facilement avec la main (l'avantage de la pointe sèche est de pouvoir poser la main sur la plaque sans faire particulièrement attention).
Une projection en plusieurs fois d'un voile fin de vernis en bombe type vernis à pastel doit pouvoir y remédier. L'autre avantage de la couleur est de choisir son contraste selon le support et sa préparation pour les techniques à l'eau forte. Ces derniers sont assez onéreux. Mais les autres deviennent plus difficile à trouver…

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

6 Re: Une pointe seche (Premier Etat) le Ven 18 Sep 2015 - 10:08

Bonjour Pierre
J'avais aussi pensé à l'incorporation du blanc mais ce me semble une opération périlleuse:il faut que le vernis soit encore frais sans l'être trop pour ne pas s'arracher ou coller les fibres du coton pour étaler le blanc.
En fait la démonstration imagée de Francisco porte sur le report du dessin sur le cuivre avant la gravure proprement dite.

Au sujet de ton idée d'enlèvement du blanc par le carbone, si le blanc est incorporé au vernis il faut que celui-ci soit très peu épais, ce qui ne semble pas le cas à voir la première image. Et en ce cas on verrai une image de couleur cuivre plutôt que brune.
A moins que le blanc ne soit incorporé que superficiellement dans une couche ordinaire de vernis.

Mais dans ce cas je rejoins Jean, il s'agit plus d'une eau forte travaillée profondément à la pointe et non mordue

Il devient difficile de décider sans expérimenter

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Une pointe seche (Premier Etat) le Ven 18 Sep 2015 - 21:39

pierre


Admin
Qu'est-ce qu'une eau-forte profondément et non mordue si ce n'est une pointe sèche ?
La pointe sèche n'est pas liée à la profondeur, ou à la montée des barbes, même si cela en est le plus souvent une caractéristique.
À voir, le traitement du divan pour la première gravure d'e test de Cécile Reims pour Hans Bellmer. Le divan est réalisé à la pointe sèche pour obtenir un gris reprenant le velours. Cécile Reims en est très fière. Je ne suis aussi enthousiaste, le gris devient un peu creux, gris sans forme, par rapport à la puissance et la qualité du reste de son rendu.
Il y a un côté "gris photocopie" qui remonte, que l'on retrouve aussi dans les tirages de Crommelinck pour Picasso. On a l'impression qu'il y a une telle finesse que l'encre est absorbée par le papier.

J'ai une pensée toute particulière pour elle, Fred Deux est décédé il y a 8 jours.

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

8 Re: Une pointe seche (Premier Etat) le Ven 18 Sep 2015 - 22:01

pierre


Admin
Je suis très content de ces divergences d'approches qui marquent les différentes sensibilités et expériences qui font la richesse de ce forum.

Et cela me fait rejoindre le pb de l'ambiguïté et de l'interprétation des images. Et qui, ici, ne sont même pas sorties de son contexte, seulement non légendée.
Une exposition à Karsruhe qui devait être extraordinaire et que je n'ai pas vue, hélas, mon peu de connaissance de l'allemand ne m'y a pas poussé.. L'image choisie pour l'affiche était une main gantée, armée d'une hache, brisant une vitre. Agresseur ou pompier ?

Plus proche de nous, ont peut faire le rapprochement avec l'œuvre d'Anish Kapoor vandalisée pour le 2e fois, dont l'artiste dit, aujourd'hui du moins, que les inscriptions font partie maintenant de l'œuvre. Entendu cette semaine à ce propos : il aurait pourtant été inadmissible de laisser ces textes (qui sont en France totalement punissables par la loi), mais on a mis un cartel qui en explique le sens… Le fait d'explique le pourquoi de la conservation inverse-t-il le sens des propos ?
Un conseiller municipal de Versailles en profite même pour porter plainte.
Quand on pense de beaucoup d'acteurs de l'art contemporain refusent d'expliquer leur travail pour laisser ouverte toute interprétation. C'est le regardeur qui fait l'œuvre disait Marcel.

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

9 La pointe seche le Ven 18 Sep 2015 - 23:12

Bonne nuit. Excusez le retard. La première plaque apparaît avec un verni très mince dilué avec de l'essence de térébenthine. Une fois sec le vernis je met du talc et avec du coton je l´ettends . Puis effectué une copie carbone de l'image que je veux realiser. Le but de tout cela est simplement d'avoir une référence, mais parfois je peut utiliser le vernis pour y travailler une zone avec du papier émeri. Je pense qu'il n'y a aucune différence entre cette méthode et faire directement le dessin sur le métal avec une aguille. Une chose est un simple dessin et une autre un travail plus compliquée qui nous oblige à faire un dessin préliminaire, et moi je le realice de cette maniere. Naturellement je ne utilisse pas l´acide.

Voir le profil de l'utilisateur http://info1artecom.artelista.com/

10 deuxieme etat (Pointe seche) le Mer 30 Sep 2015 - 22:00

Bonsoir a tous.

Voir le profil de l'utilisateur http://info1artecom.artelista.com/

11 Re: Une pointe seche (Premier Etat) Aujourd'hui à 15:30

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum