aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Ma première Héliogravure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Ma première Héliogravure le Jeu 11 Juin 2015 - 18:01

J'ai eu l'opportunité de suivre 3 jours de stage en héliogravure.
Malgré les soucis rencontrés,
- température trop élevée dans le local où nous avons fait sécher le papier charbon sensibilité, ce qui a conduit à quelques défauts dans le dit papier suite au séchage trop rapide
- boîte à grains de mauvaise qualité (environ 1 h pour couvrir la plaque d'un grain +/- uniforme, mais dans l'ensemble trop gros)
Nous avons été étonnés de la bonne image obtenue par ce premier essai.
J'ai commandé un rouleau de papier dragon chez capefear press, et l'ai fait livrer chez un ami qui habite aux USA (frais de port réduits). Il me reste juste à attendre qu'il revienne en Belgique pour continuer à expérimenter la technique.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.francisdubois.be

2 Re: Ma première Héliogravure le Jeu 11 Juin 2015 - 23:10

Bonsoir,
le papier Dragon de capefearpress.com est un très bon choix, en particulier il n'est pas trop contrasté et permet de travailler avec une bonne échelle de gris assez étendue.
J'ai du ma à comprendre pourquoi il a fallu 1 heure pour l'aquatinte.( colophane ou bitume ? )
j'utilise l'aquatinte à l'aérographe depuis quelques hélios et les résultats sont vraiment satifaisants

Peux tu poster des photos plus agrandies de ton hélio ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

3 Re: Ma première Héliogravure le Ven 12 Juin 2015 - 1:57

Pour l'image, j'essaie de l'inclure, et j'ai un message d'erreur (espace disponible 0 kB). J'ai aussi essayé de la mettre dans ma galerie, cela a été accepté mais le résultat est horriblement pixellisé (j'ai remarqué après que j'avais utilisé une taille d'image trop grande Sad  )
Le problème de l'aquatinte est dû à la boîte à grain (nous faisions le stage à Charleroi, et si l'atelier gravure des beaux-arts à Namur avait été ouvert, j'aurais été l'y faire, même avec le trajet aller-retour (2 x 45 Km ) cela aurait été plus vite) . On a utilisé de la résine de colophane (qui était déjà dans la boîte). 10 secondes après avoir mouliné la manivelle à s'en faire mal aux articulations, il y avait sur les supports de la plaque des crêtes de résine d'au moins 1 cm de haut, et le nuage de résine restant était vraiment trop faible pour avoir un dépôt suffisant. Il a fallu répéter l'opération une vingtaine de fois pour avoir suffisamment de résine sur la plaque.
A moins que tout le monde me le déconseille, je pense pour mes prochains essais utiliser une trame d'aquatinte ( en double exposition ). Il faudra juste quand le papier Dragon sera en ma possession que je fasse une série de calibrages car je vais travailler dans des conditions très différentes de celles du stage.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.francisdubois.be

4 Re: Ma première Héliogravure le Ven 12 Juin 2015 - 8:16

Bonjour Fransys,

La colophane à la main, c'est possible !! Avant l'ordinateur et les smartphones qui rendent des services, la vie était dure mais quand même possible !
,
Je n'ai pas de boite à grain et il me semble que, pour employer une image triviale, "lorsque la ponceuse est en panne, le papier de verre et l'huile de coude peuvent être utiles"

Lorsqu'on prend soin de bien piler la colophane (j'utilise un petit mortier japonais, mais d'autres méthodes sont excellentes) et qu'on évite de mettre le sac qu dessus de la plaque si c'est possible.
J'ai mis la colophane dans un petit sac de plusieurs épaisseurs de "bas" pour en obtenir une assez fine.



on peut obtenir des aquatintes qui sans être du niveau d'un "véritable graveur" sont tout de même visibles





Ce n'est pas un conseil ni un enseignement, mais juste ma manière de pratiquer !!

Pour en savoir plus sur  "ma façon de faire": http://eauforte.blogspot.fr/2009/10/gravure-leau-forte-et-colophane-pas-pas.html

Amicalement à tous

Voir le profil de l'utilisateur http://eauforte.blogspot.fr/

5 Re: Ma première Héliogravure le Ven 12 Juin 2015 - 9:14

Bonjour
Fransys, il semble évident que la colophane était agglomérée par suite d'humidité.
C'est un phénomène bien connu, pour éviter cela quand on a fini de se servir de la boite, on y dépose un sachet de dessiccateur.
Une fois la résine agglomérée son état est irréversible.

Ce qui m'étonne c'est que l'animateur du stage ne se soit pas préalablement assuré du bon fonctionnement de la boite à grains, pas très sérieux tout ça!
Le bon grainage est une étape importante de la confection d'une héliogravure.
Tu parles d'un "dépôt suffisant", plus précisément il faut que les grains de résine couvrent environ 50% du cuivre, encore une habitude de l'oeil à acquérir.

Pour nous montrer ton image, tu peux utiliser servimg.com comme je te l'ai indiqué dans un message privé. Je ne sais pas comment Hippocratos à posté ses images, en tous cas il a résussi

On t'a fait des suggestions diverses pour grainer ta plaque, sachet ou aérographe (pour ce dernier procédé il faut le matériel adéquat, la solution acrylique, et un certain savoir faire, ensuite c'est épatant)

Pour l'utilisation d'une trame aléatoire, il faut mettre au point les temps relatifs d'exposition avec la trame et sans trame c'est un travail minutieux et incontournable.

Les gens qui maitrisent l'aquatinte te diront qu'il faut des mois, voir des années pour maitriser cette technique, un stage de trois jours ne peut être qu'une découverte, encore faut il que le matériel et le maitre soient à la hauteur de cette technique délicate

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

6 Re: Ma première Héliogravure le Ven 12 Juin 2015 - 11:51

pierre


Admin
Bonjour Hippocratos,
Ta méthode est bonne autant que d'autres pour obtenir le grain le plus fin à la main. Maille la plus fine par multiplication des nombre de bas, s'éloigner de la plaque pour éliminer les grains les plus gros ou les amalgames de grains. D'assez haut en profitant des très légers mouvement d'air pour éloigner la source de la verticale de la plaque fonctionne aussi. Et surtout patience, plus on est éloigné pour ne récupérer que les grains les plus fins, plus il faudra de temps.
Le moulin à café électrique retrouvé chez Emmaüs est efficace aussi pour obtenir une poudre fine.
Mais cette méthode reste toujours visible et, sauf si l'on cherche cet effet particulier, n'est pas compatible avec ce que recherche la plupart des personnes pratiquant l'héliogravure.
Pour le saupoudrage à la main, regarder Goya et ses différentes épaisseurs de grains.
Pour le mixte très bien maîtrisé, les 2 gravures noires de la série du Casque de Nikko de Titus-Carmel.
Pour les aquatintes ultrafines et régulières, profitez de l'été pour aller à La Louvière pour découvrir les planches produites par Aldo Crommelynck si vous n'avez pas vue cette très belle expo à la BnF ou à Rodez. Les travaux présentés d'Axel Katz par exemple dans la série Give Me Tomorrow par exemple. Il existe un catalogue. Même si je reste avec une réserve, le professionnalisme de l'atelier entraîne souvent une certaine froideur. Ou est-ce la vitre qui met pratiquement tout à distance ?
http://www.alexkatz.com/print_archive

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

7 Re: Ma première Héliogravure le Ven 12 Juin 2015 - 12:45

Merci Pierre pour le lien Katz, tres intéressant, ça donne envie de tâter de la sérigraphie.

Pour la finesse des aquatinte je n'ai jamais trouvé mieux que la résine fine dans la boite à grains de grande auteur au dessus de la plaque (au minimum 1 metre)

Cependant il parait que le grainage à la résine dissoute dans l'alccol et extremement fin. Il semble que certaines aquatintes de Mary Cassat furent grainées de cette maniere.

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

8 Re: Ma première Héliogravure le Ven 12 Juin 2015 - 17:24

Je n'arrive pas à me connecter à servimg, par contre en me trompant dans ma recherche, j'ai trouvé imgserv qui lui fonctionne bien pour moi



Cliquez sur la vignette pour voir en encore plus grand:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.francisdubois.be

pierre


Admin
"Le casque de Nikko IV", 1983Gravure originale sur Rives, signée en bas à droite et numérotée sur 10064,5 x 49,7 cm - 90,5 x 70 cm

Le Casque de Nikko I / The Nikko Helmet I (Machida 131). Original drypoint and aquatint in Prussian blue printed by Piero Crommelynck and published by Maeght Lelong, 1983. 100 signed and numbered impressions, 10 artist's proofs, and 6 HC impressions on BFK Rives paper. Image size: 645x497mm; Paper size: 905x679mm.
L'image sera, si besoin, retirée sur demande auprès du forum.







Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

10 Re: Ma première Héliogravure Aujourd'hui à 23:18

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum