aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

lire le dessin de l'eau forte mordu sous la résine aquatinte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

bonjour,

un post apparemment similaire a déjà été abordé  mais la question que je vais poser est beaucoup plus précise...

(pour mémoire :http://aquatinte.forumactif.com/t496-voir-ses-motifs-graves-passage-aquatinte-zincperchlo?highlight=dessin+sous+aquatinte)

La présente question est de réaliser les nuances (à l' aquatinte) en suivant fidèlement les traits et détails, précédemment exécutés à l'eau forte et ce sur une plaque de cuivre avec du perchlorure...
Cette question m'a été posée par une personne méticuleuse qui veut reprendre fidèlement les contours précis d'arbres, de branchages et autres ramilles pour que les ombres collent exactement au dessin du tronc... Et effectivement on ne voit pas toujours très bien... à travers la résine...

voici notre solution:

une fois l'eau forte complétée,

nous avons encré la plaque  avec une encre noire (miscible à l'huile et non pas la dispersion physique des aquawash car celle à l'huile sera plus résistante à la chaleur)

puis nous avons pressé une épreuve et sans nettoyer la plaque, ...

nous avons posé la résine,

nous avons fait fondre celle ci,

il restait effectivement assez d'encre dans les morsures pour que le dessin apparaisse plus nettement et il est ainsi plus facile de reprendre fidèlement les contours de construction de l'œuvre en devenir...

après on pense nettoyer très consciencieusement les morsures...


Que pensez vous de ce problème en général, faire ressortir le dessin sous la résine?


Amicalement

Daniel

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour Daniel
Sans résoudre entierement votre problème, qui d'allieurs m'étonne un peu car on voit assez bien les tailles sous la résine, tu sais qu'on peut poser du vernis et poser la résine ensuite.
Tu emploies l'expression "fondre le vernis" il s'agit d'une fusion très partielle qui a pour but de faire tenir les grains de résine sur la plaque.

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour à tous,

C'est une difficulté courante en aquatinte, au bout de quelques passages , on ne sait plus ou on est.

J'ai peur qu'en procédant comme cela la résine adhère for mal sur les résidus d'encre.

Le plus simple est encore de faire un état intermédiaire, et malheureusement de reprendre tout le processus: résine, vernis....

Pour le vernis, en le diluant un peu, on améliore la lisibilité.

Amitiés
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite
D'accord avec toi Thierry, il n'en demeure pas moins que si on pose le vernis avant on y voit mieux et évidemment il faut tout reprendre pour la prochaine morsure.
amicalement à tous

Voir le profil de l'utilisateur

5 vernis avant aquatinte le Ven 27 Fév 2015 - 9:18

Bonjour,

Ah donc on peut appliquer le vernis avant de mettre le grain d'aquatinte?
Ça ne pose pas de problème quand on chauffe le grain? et le vernis ne fond pas?

-Sonia

Voir le profil de l'utilisateur http://soniarenard.com
Bonjour

En tout cas, ça marche très bien avec du vernis ultraflex de Charbonnel.
Je n'ai pas l'expérience avec d'autre.

Cette technique est très utile lorsque l'on fait du sucre.

Amitiés.
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite
Merci beaucoup pour ce conseil!
En effet pour le sucre ce sera beaucoup plus simple.

Voir le profil de l'utilisateur http://soniarenard.com
Bonjur
La température de fusion de la résine, environ 80°C est bien inférieure à la température de fusion du vernis.
Donc pas de problème pour la pose du grain de résine.

Voir le profil de l'utilisateur
Bonsoir à tous,
pour moi aussi la lecture du trait d'eau forte quand il est très fin est souvent difficile.
Je m'étonne de la solution de Daniel : il doit être difficile de faire coller le grain sur la plaque grasse !
Pour avoir quelques points de repère dans mon dessin je vernis mes blancs avant de déposer le grain et je travaille avec un état de l'eau forte en symétrie verticale.

Voir le profil de l'utilisateur http://beudinlesaint.odexpo.com
Bonjour à tous,

Florence, qu'entends-tu par une symétrie verticale en eau-forte?

Amitiés
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite
Bonjour Thierry,
je voulais simplement noter que je pose l'état à gauche de ma plaque ce qui créé un axe de symétrie verticale ce qui me semble plus pratique pour se repérer que lorsque l'état est posé au dessus de la plaque...

Voir le profil de l'utilisateur http://beudinlesaint.odexpo.com

pierre


Admin
C'est maintenant formulé comme tu le dis que je me rappelle qu'il existe un procédé de reproduction de dessin, dont j'ai perdu le nom, je demande l'aide de tous, qui consiste à mettre une plaque verticale transparente, teintée, parfaitement à la verticale entre le document à reproduire et son travail.
En regardant à travers cette vitre teintée, on voit le document à reproduire et le reflet du dessin en cours qui se superpose.
Je suppose toutefois que le fais que l'on dessine sur une feuille blanche a son importance pour le contraste.
Logiquement, on dessine en inversé, ce qui est bien dans notre cas.

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum