aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

aquatinte et sulfate de cuivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 aquatinte et sulfate de cuivre le Sam 6 Mar 2010 - 9:00

jeanclaude

avatar
Bonjour
Pierre Lanoé, un ami graveur chevronné dans le sud, vient d'adopter la morsure "saline etch" (sulfate de cuivre et sel de cuisine) pour ses plaques de zinc. Il en est très satisfait sauf pour la morsure d'aquatinte. Dans ce cas il n'arrive pas à avoir la finesse qu'il obtenait avec l'acide nitrique.
L'un d'entre vous a t-il rencontré le problème ou trouvé la solution.?
merci

2 sulfate de cuivre le Sam 6 Mar 2010 - 9:35

Filip Le Roy

avatar
J'ai réalisé dans mon atelier de l'académie avec un élève (il y a quelques jours de cela.... coïncidence!) des morsures au sulfate de cuivre sur zinc d'une extrème finesse!
En fait, l'artiste en question ne parvenait pas à atteindre une finesse convenable de ses traits en les mordant dans de l'acide nitrique (que j'ai par ailleurs banni de l'atelier pour cause de 'danger mortel'.)

75grs de CuSO4 mélangé à 65 grs de sel de table NaCl pour 1 litre d'eau déminéralisée.
Morsures allant de 15 sec (finesse extrème) à une ou plusieurs minutes.

Il y avait par ailleurs des mois et des mois que j'avais mordu du zinc dans le sulfate de cuivre, du fait que nous travaillons uniquement dans l'atelier de groupe à l'académie que sur du cuivre,

Je ne vois pas où pourrait se situer le problème de ton ami... j'y réflechirai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum