aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

vernis pour gravure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 vernis pour gravure le Lun 21 Sep 2009 - 16:00

Bonjour
Je voudrais vous faire part de mon expérience des vernis:
je suis jusqu'ici très satisfait des vernis traditionnels, en particulier du vernis dur en boule. Bien entendu il faut une table chauffante et un rouleau de caoutchouc mais on peut déposer une couche très fine, résistante à l'acide, qui ne s'écaille pas sous la pointe même au bout de plusieurs mois! C'est un vernis préférable aux vernis liquides au pinceau. C'est vrai que pour enlever ce vernis il faut un solvant, j'utilise de l'Avisol de chez joopstoop peu chargé en aromates, sur un chiffon il en faut bien peu!
En revanche je ne suis peu satisfait des verni non toxiques, les acryliques, qui demandent de dépolir le cuivre pour bien adhérer ou deux couches pour une morsure longue, qui n'adhèrent pas bien sur le zinc, qui sont quelquefois difficiles à enlever en particulier le Lascaux 2090 qui s'enlève mal même avec le mystrol! De plus ces vernis ont le gros défaut d'être transparent, on y voit pas grand chose pour les travaux précis. Les peindre à la gouache en fait une couche grisâtre et irrégulière, de plus avant morsure il faut enlever cette peinture.
Quelle est votre expérience de ce vernis?

Voir le profil de l'utilisateur

2 vernis pour gravure le Ven 25 Sep 2009 - 10:57

Bonjour
Je reviens sur la question des vernis. Ma précédente intervention semblait condamner les vernis "non toxiques". Cependant jusqu'ici je n'ai pas trouvé l'efficacité et la simplicité des vernis traditionnels
Y a t-il parmi nous quelqu'un qui utilise l'excellent mais transparent Klar Polish de Johson ? J'en ai un flacon aux 3/4 plein mais je ne l'utilise plus en raison de sa transparence. J'avais acheté du Z acryl, teinté parait -il, ce n'est pas convaincant. J'ai dit à Filip Le Roy que je n'arrivais pas à gouacher convenablement le Klar pour voir la trace de la pointe, la gouache ne mouille pas le vernis et se rassemble en gouttes. Peut être peut-on réussir à le teinter plus régulièrement avec un aérographe mais c'est vraiment une mise en oeuvre un peu lourde ( remplissage, nettoyage etc. )
Bruno pense qu'avec un agent mouillant l'étalement sur le vernis se ferait mieux. A mon retour je vais essayer cette idée et je vous en ferai part, à moins que l'un d'entre vous tente cette expérience.
salut à tous

Voir le profil de l'utilisateur

3 vernis pour gravure le Jeu 8 Oct 2009 - 15:44

Bonjour
Je me réponds à moi même, mais c'est parce que je fais des expériences avec les nouveaux produits.
Aujourd'hui j'ai essayé le vernis au rouleau avec l'encre Graphic chemical 1659 additionnée d'un peu de binder acrylique Lascaux. J'ai obtenu une plaque recouverte d'un beau noir uni et bien sèché. Cette fois je ne pouvais plus me plaindre de la transparence du vernis comme le Klear Johnson. Le mélange est facile à préparer au couteau et l'étalement au rouleau très facile.
Voyons ce que ça donne sous la pointe: Hélas, je vais faire de la peine à Filip mais ça n'a rien à voir avec un vernis classique (je pose d'habitude le vernis dur en boule à chaud, pour moi c'est le plus mince, régulier et moins polluant).
Les traits sont incertains, les bords sont écaillés, en faisant sous la loupe des tailles croisées c'est catastrophique par rapport à la finesse du vernis classique! j'ai fait la comparaison avec les différents outils: roulettes, pointes arrondies ou effilées, outils à rayures ...
j'ai les deux plaques sous les yeux, quelle différence!
Pourtant il y a beaucoup de choses qui me plaisent dans le non toxique mais les vernis acryliques j'attends toujours d'en être satisfait.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: vernis pour gravure le Dim 11 Oct 2009 - 1:14

Bonsoir Jean Claude,

Pour en revenir au vernis noir dur en boule traditionnel, il est vrai que l'avisol est efficace pour le dissoudre après durcissement, mais sans contredire ce produit utile dans tout atelier d'impression, remettre sa planche vernie sur la plaque chauffante et couler de l'huile d'olive suffit à dissoudre le vernis! un dégraissage et puis c'est tout...

Voir le profil de l'utilisateur

5 vernis pour gravure le Dim 11 Oct 2009 - 16:19

Bonjour Lukas
J'ai utilisé une huile végétale vendue par Polymetaal, peut être moins chère ?? mais moins commune de l'huile d'olive qu'on trouve au super marché du coin.
Et pour le dégraissage, je viens il y a cinq minutes de réécouter mon entretien avec Filip Le Roy, comme Henrick Boegh, pour lui la sauce soja est miraculeuse. Avec la sauce soja on assure un dégraissage parfait.
Au fait à partir du 1er janvier on ne trouvera plus de white spirit comme on pouvait en acheter un peu partout.

Voir le profil de l'utilisateur

6 vernis pour gravure le Ven 16 Oct 2009 - 21:47

Bonsoir à tous
Pour certains, nommés dans mon précédent message, la sauce soja est la panacée.
Pour d'autres, il faut rester à la potasse ou à défaut à la lessive de soude (vendue partout en bouteille d'un litre). J'opère très classiquement: je remplis uns pissette de lessive de soude diluée dans de l'eau (1 de lessive pour 10 d'eau). Je mets du blanc de meudon sur la plaque et avec la pissette je mouille le blanc pour faire une bouillie que je frotte énergiquement sur la plaque. Le test est de voir quand, on la rince si l'eau s'écoule en nappe de l'ensemble de la plaque. Si ce n'est pas le cas on recommence.
Apres cela je verse sur le cuivre un désoxydant (certain amis héliograveurs appellent cela du "brillanteur") à l'aide d'une autre pissette contenant un mélange de vinaigre blanc dans lequel on a fait dissoudre du sel de cuisine (une cuillerée à soupe pour un litre).
Rinçage à l'eau et séchage à l'air comprimé, mais un papier d'essuyage sec et propre fait aussi l'affaire.
Cette méthode marche, ne m'intoxique pas, je ne vois pas pourquoi j'en changerais.

Voir le profil de l'utilisateur

7 vernis pour gravure le Mer 21 Oct 2009 - 16:56

Bonjour
Je viens de faire un nouvel essai d'un vernis Lascaux le 2090, attention il y a aussi du 2060. Mon essai porte sur le 2090.
Cette fois j'ai couché ce vernis au pinceau sur un cuivre dégraissé mais non dépoli, la qualité de cuivre poli habituellement vendu pour la gravure.
Un fois le vernis sec, je l'a teinté au noir Lascaux 2096 de manière à voir le travail de la pointe, cette gouache noire se pose facilement sur le 2090.
Résultats de mon essai:
- au binoculaire on voit la trace de la pointe entourée d'un écaillage, certes peu apparent à l'oeil nu mais donnant un trait moins pur qu'avec un vernis cireux traditionnel. Ce manque de netteté peut être gênant dans les tailles fines et très rapprochées.
- il est recommandé à la morsure d'enlever la gouache noir pour ne pas polluer le mordant et en effet la teinte noire se dissout facilement sous un filet d'eau froide en frottant légèrement si besoin.
- pour enlever ce vernis 2090 j'ai utilisé le produit recommandé par Polymetaal le Mystrol. Après une demie heure de trempage dans un bain de Mystrol pur le vernis accepte de se détacher en frottant fermement à l'éponge. L'examen au binoculaire autour du tracé de la pointe montre qu'il en subsiste une couche mince, il faut plus d'une autre demie heure pour récupérer un cuivre vierge.
En ce qui concerne ma pratique de l'eau forte ce vernis ne me convient pas. Je ne prétends pas qu'il soit inutilisable par d'autres que moi, mais je préfère de loin le vernis classique en attendant d'expérimenter d'autres vernis acryliques Lascaux 2060 ou d'autres marques de produits.
Ce vernis 2090 résiste certainement mieux au mordant qu'un vernis classique, il est très facile à étendre mais les tailles manquent de netteté et il est plus difficile à enlever. Selon moi.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: vernis pour gravure le Mer 19 Mai 2010 - 11:28

Lucas Gazeau a écrit:Bonsoir Jean Claude,

Pour en revenir au vernis noir dur en boule traditionnel, il est vrai que l'avisol est efficace pour le dissoudre après durcissement, mais sans contredire ce produit utile dans tout atelier d'impression, remettre sa planche vernie sur la plaque chauffante et couler de l'huile d'olive suffit à dissoudre le vernis! un dégraissage et puis c'est tout...

Décidément, l'huile d'olive est fantastique, (pour la santé aussi) j'essayerai cela.

Voir le profil de l'utilisateur

9 Verni le Mer 19 Mai 2010 - 23:33

Bonjour,

J'utilise avec bonheur le verni dur et mou en boule et comme vous j'ai fait des tests avec des vernis alternatifs. J'utilise le verni pour plancher "Future" auquel j'ai ajouté un peu d'encre de chine pour teinter ( gris clair ). Les résultats sont assez positifs mais il a tendance à craquer sous la pointe.
Pour l'enlever j'utilise tout simplement du papier sablé à l'eau 600 et si on y va doucement cela s'enlève bien.
J'ai aussi essayé le verni au savon ( verni blanc au savon ivory ) qui s'enlève presque tout sous l'eau chaude. Il faut évidemment dégraisser avant d'imprimer.
Ce verni s'utilise davantage avec une aquatinte ou pour texturer la matrice.
Pour ce qui est de la sauce soya, je l'utilise pour terminer le dégraissage et aussi pour suivre l'état de mes morsures poointe sèche ou photo polymère car elle rosie le cuivre pour un instant.

Voir le profil de l'utilisateur

10 Solvant le Lun 26 Sep 2011 - 20:27

pierre

avatar
Admin
Bonjour, voici la doc les produites Robin : WHITE SPIRIT Solvant aliphatique
Solvant aliphatique contenant 15% d'hydrocarbures aromatiques, utilisé pour nettoyage et dilution lors des travaux avec des enduits, primaires ou peintures synthétiques.
L'Avisol est annoncé à 10 % d'hydrocarbures aromatiques, Gain moyen, si ce n'est qu'il semble un peu moins volatil.
Je n'ai pas encore essayé l'huile d'olive (qui devient un mordant pour le cuivre mélangé avec du soufre. Morsure nuageuse douce).
Connaissez vous le Galtane, assez cher et peu distribué, mais très efficace, pas ou peu volatil, filtrable, donc partiellement réutilisable ? C'est un dérivé ou une version fluide de l'huile de palme.
Pierre

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

11 Re: vernis pour gravure le Lun 26 Sep 2011 - 21:46

Invité


Invité
Bonsoir à tous, bonsoir Jean-Claude.
Perso dernièrement j'ai utilisé pour le cuivre de la gomme laque (Le zinc ça marche pas aussi bien). Je l'ai fait moi-même à partir de paillettes dissoutes dans de l'alcool ménager. Il faut une couche fine et appliquée avec un bon pinceau à poils très fins. On peut retrouver, dans une certaine mesure, l'effet de l'huile d'olive en appliquant de l'alcool au pinceau et en tamponnant avec du sopalin. Pour nettoyer le vernis ça marche parfaitement à l'alcool ménager.

On peut aussi appliquer la gomme laque à l'aérographe.

On peut aussi vernir la plaque avec une bonne peinture en bombe je pense.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum