aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Encre Carbon Black de Caligo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Encre Carbon Black de Caligo le Ven 9 Mai 2014 - 10:55

bonjour

mon collègue a acheté une couleur
carbon black de Caligo qui se laverait à l'eau mais qui est à l'huile
et qui ai je compris était en promotion sur le site de Géant des Beaux arts mais pas sur le catalogue...

L'essuyage en est peut être un peu plus facile

Je suis agréablement surpris par le ton noir bien sûr, mais aussi une intensité  et un velours qui me rappelle presque la manière noire...

L'aspect très contrasté entre les noirs et le blanc me rappelle quant à lui la bande dessinée..

Sur la gravure que nous avons faite avec Marianne le noir est donc intensément plus fort que notre noir Charbonnel mais par contre dans le même temps, les nuances que nous avions dans les zones les plus foncées ont complètement disparues

soit il faut préparer la plaque en tenant compte des qualités et défauts de cette couleur soit nous n'avons pas encore appris à bien l'utiliser et puis nous allons refaire des essais avec l'encre Charbonnel ce n'est pas pour rien qu'il  propose plusieurs noirs

A plus

Daniel

Voir le profil de l'utilisateur

2 la couleur et la taille le Ven 9 Mai 2014 - 11:00

Je voulais ajouter ceci nous avons fait une épreuve avec un jaune peut être citron de Charbonnel
ce jaune convient je trouve pour des plaques qui seraient mordues de façon profonde

la seule épaisseur ou pas de l'encre suffisant à introduire une nuance
jaune pâle sur les zones vierges jaune sur les tailles moyennes et bien orangées sur les tailles profondes

mais aussi je trouve que le jaune met en valeur le gaufrage du papier mieux que le noir quand le noir met en valeur la qualité du trait

?

A plus

Daniel

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Encre Carbon Black de Caligo le Ven 9 Mai 2014 - 11:10

Daniel tu fais des découvertes, nous avions parlé des encres Caligo lavables à l'eau, je t'en ai même montré dans mon atelier de Nevers.
Ce sont les mêmes encres ou à peu près que les Charbonnel waterwashable
c'est à dire des encres grasses avec un émulsifiant incorporé qui les rend solubles au savon et à l'eau (dans cet ordre).
Pour utiltser au mieux ces encres il faut éviter d'imprimer sur un papier trop mouillé.

Je te signale que les encres AKua sont également des encres grasses à l'huile de soja.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Encre Carbon Black de Caligo le Sam 10 Mai 2014 - 17:08

pierre


Admin
Bonjour,
Les encres Caligo et Akua sont d'approches et conceptions opposées.
Les Caligo sont à rapprocher des Aquawash, de fabrication semblable je pense, par une sorte de saponification des graisses.
Elles sont aussi épaisses et collantes que des encre traditionnelles, voire plus pour la Caligo qui pour moi peut fonctionner pour les burins, mais doit être plus souple pour les autres utilisations. C'est pourquoi j'ajoute volontiers un peu d'agent d'essuyage ou démoulant de type easy wipe compound et même un peu d'huile de lin. Le Tack Réducteur de la marque, d'usage identique, est-il distribué largement en Europe ?. Le site de Caligo précise que les modifications d'encres sont identiques aux encres traditionnelles, sauf pour l'huile de lin, qu'ils ont aussi rendu "soluble…" à l'eau, Lire ci dessous. Attention, il faut pas confondre les gammes taille douce et relief.
Sur les boîtes de Calipso, il y a un site Internet spécifique annoncé pour l'utilisation des encres, je pensais le trouver facilement à partir d'u moteur de recherche, ce qui n'est pas le cas. Voici ce qu'en dit le site de commercialisation des encres Caligo.
À toute personne ayant une boîte à côté de son micro, merci de le donner.
NOTE SUR LA MODIFICATION SÛR WASH ENCRES (Tous les détails dans notre Guide des produits) sans danger Se laver les encres sont à base d'huile, cela signifie que vous pouvez toujours utiliser la plupart des modificateurs utilisés avec des encres traditionnelles. Par exemple, vous pouvez utiliser:
Carbonate de magnésium ou le talc pour ajouter la rigidité
Cobalt ou Séchoirs manganèse pour accélérer le séchage
Caligo essuyage composé / Tack Réducteur ou similaire pour rendre plus facile d'essuyage, de réduire amure et d'améliorer le transfert de l'encre sur les documents difficiles.
Caligo Oil Safe Wash (WTC 83948) C'est le seul modificateur spécial que vous aurez besoin. Caligo Oil Safe Wash est une huile lavable que vous pouvez ajouter à l'encre de la gamme Safe Wash quand vous avez besoin d'éclaircir votre encre un peu. Il est fait avec de l'huile de lin polymérisée et comme les encres que nous avons fait en sorte qu'il est lavable. Il a une viscosité d'environ 30 poises (similaire à la consistance d'un vernis à mi-corsé ou d'huile de la plaque de cuivre).

Graphic chemical a aussi sorti une version hydrosoluble, j'attends qu'elle soit distribuée en Europe, si elle est aussi bonne que les traditionnelles… ce sera sûrement un très bon produit.

Pour les Akua, l'approche est à l'opposée. L'encre est, je pense, de structure complètement différente
Elle existe de 2 sortes, une gamme à la gomme arabique liquide pour monotype et impression à la japonaise et une gamme au soja. Je ne pense pas que ce soit à base d'huile de soja, comme j'ai aussi du l'écrire précédemment, mais plus à rapprocher du natto, soja fermenté sous l'action d'une bactérie qui donne une substance mucilagineuse, ceci pour les adeptes de la cuisine japonaise. Pour ceux qui préfèrent les produits africains, à rapprocher de la sauce ou à l'utilisation du gombo. L'encre très souple et relativement fluide ne sèche pas dans le pot. Elle s'essuie très facilement et fonctionne très bien pour de la pointe-sèche. Pour moi, il faut lui adjoindre l'épaississant proposé pour l'eau-forte, et plus encore pour le burin. Au risque de diluer son pouvoir couvrant que je trouve déjà faible. Ou pour être plus exact, je trouve le rendu très noir dès la sortie de presse, tendance à virer au gris, comme si les charges prenaient un peu le dessus en séchant. J'ai l'épaississant à l'atelier, mais pas encore essayé.
www.akuainks.com/akua-intaglio
Site très complet.
Un tableau comparatif de leur 2 types d'encres, mais en image, donc pas traductible en automatique !
la même encre soja est utilisable en typo comme en taille-douce.
Avec les enfants, ainsi qu'une première approche d'essuyage, je reste un partisan de cet encre.
Je suis nettement moins convaincu pour son utilisation pour l'aquatinte , mais pas testée dans sa version "renforcée" ou épaissie
Effectivement comme déjà écrit par un utilisateur du forum, on peut aussi, adapter son dessin et la conception de son travail aux encres utilisées. Ou à chaque rendu, son encre.

Bonnes expérimentations, et surtout, faites nous en part.

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

5 Re: Encre Carbon Black de Caligo le Sam 10 Mai 2014 - 21:16

bonjour à tous
Si je comprend bien vos différentes interventions, pour l'aquatinte, rien ne détrône les encres traditionnelles?

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

6 Re: Encre Carbon Black de Caligo le Dim 11 Mai 2014 - 8:10

Bonjour Thierry, bonjour à tous.
Pour répondre à ta question, je ne me sens pas autorisé à décreter que les encres traditionnelles, les encres grasses donc, sans agent émulsifiant, sont dans tous les cas préférables aux "nouvelles encres, lavables à l'eau ".
Cependant dans ma pratique je préfère les encres traditionnelles. L'encrage et l'essuyage  me semblent beaucoup plus contrôlables, progressifs, reproductibles avec les encres grasses traditionnelles, aussi bien pour l'aquatinte que pour les autres techniques de gravure sur cuivre.

Les encres grasses lavables au savon et à l'eau (Caligo, Charbonnel, bientôt Graphic Chemical selon Pierre ) ont un comportement assez voisin des traditionnelles, avec la contrainte de devoir utiliser pour les diluer des composants de la même famille sous peine de leur faire perdre leur solubilité au savon. Par exemple l'ajout d'huile claire ou d'Easy whipe ordinaire. Contrainte aussi de ne pas pouvoir pour les mêmes raisons les mélanger avec les traditionnelles.
Il y avait un article intéressant sur le sujet dans Printmaking today

Les encres Akua, bien que j'en ai toute une gamme dans mon atelier ne m'ont pas convaincu - sauf pour l'encrage des plaques polymère où je les ai trouvées nettement plus adaptées, facile à essuyer- Il faut pour les encres Akua des produits spécifiques pour les diluer, les épaissir, les rendre plus transparentes etc. De plus le papier ne doit pas être trop humide, on peut même l'employer sec dans certains cas ce qui est un peu paradoxale si les tailles sont profondes.

Tout ceci n'est que mon avis, observé dans ma pratique, il en est de même en ce qui concerne les vernis acryliques que j'ai rejeté complètement.

Maintenant en ce qui concerne l'aspect sanitaire, il faut bien admettre que dans un atelier collectif, avec des enfants il est préférable d'employer les encres Akua.
Toutefois lors du lavage au savon et à l'eau, la mise à l'évier des encres émulsifiées m'inquiète un peu, outre les salissureset éclaboussures quid de ces résidus dans les eaux usées?
(Même doutes avec l'évacuation des débris de photopolymere)
Cependant j'utilise parfois l'encre Akua pour voir par exemple l'avancement d'un travail de pointe sèche, j'en étale un peu sur la plaque avec un petit chiffon pour mieux voir les tailles, ensuite c'est facile à nettoyer.

La gravure devient largement aujourd'hui une activité de LOISIR, le matériel et les produits nouveaux vont dans ce sens.

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Encre Carbon Black de Caligo le Jeu 21 Jan 2016 - 14:36

Bonjour,
Je me permets de relancer ce sujet qui m'intéresse particulièrement.
Dans l'atelier dans lequel je travaille (à la Cambre à Bruxelles), nous avons décidé il y a bientôt deux ans de passer aux encres hydrosolubles. Sur les conseils de Lucas de JoopStoop, nous avons opté pour les encres Akua.
Je dois dire que le résultat est assez stupéfiant.
Nous les utilisons toujours avec du "magic mix", une pâte de carbonate de magnésium, pour épaissir les encres qui sont à mon goût trop fluide. En général, j'ai remarqué qu'elles étaient encore meilleurs si on laissait reposer le mélange une nuit. Les plaques doivent toujours être bien froides (les impressions sont d'ailleurs meilleures en hiver qu'en été). Pour le papier, je préfère le laisser tremper assez longtemps, et le sécher très fort. En général, je dis à mes étudiants de sortir leur papier du bac, de bien l'essorer et de le laisser reposer à l'air libre le temps d'imprimer.
Les 6 premiers mois, ça a été assez difficile. Les aquatintes surtout étaient de mauvaise qualité. Il y avait une sorte de transfert ou migration de pigment, qui ressortait à l'impression, et de façon absolument pas homogène.
En fait, c'était toujours un problème de papier mal essoré.
Mais ça fait un an maintenant qu'on maîtrise plutôt bien ces encres, et mis à part des tailles très légèrement moins précises qu'avec les encres charbonnel, on est plutôt ravis. Maintenant, les aquatintes sortent vraiment bien. Les couleurs sont assez fades au sortir de presse, mais deviennent bien lumineuses en séchant.
Dans ma pratique perso, je garde toujours une préférence pour la charbonnel rsr mais ces encres akua sont vraiment intéressantes dans un atelier collectif. Nous avons enfin réussi à bannir le white spirit de l'atelier!
Belle journée à tous

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Encre Carbon Black de Caligo le Jeu 21 Jan 2016 - 14:54

Bonjour
Ma préférence en matière d'encre lavables au savon va aux encres safe wash Caligo.
Je veins d'en utiliser hier encore et j'ai trouvé l'essuyage facile, je n'ai pas eu à les durcir comme les encres Akua qui sont souvent trop "flottardes" à mon goût..
Etant habitué aux encres grasses type Charbonnel, je ne ressens pas de différence notable avec les encres grasses mais lavables au savon Caligo
La seule précaution lorsqu'on veut les rendre plus fluides c'est d'y ajouter quelques gouttes d'huile Caligo Safe Wash Oil qui leu conserve leur propriété d'être lavables au savon.

Au fond ces encres, vendues en tubes de 150 ml, se comportent comme les encres grasses traditionnelles mais quel confort au nettoyage !

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Encre Carbon Black de Caligo le Jeu 21 Jan 2016 - 17:58

pierre


Admin
Bonjour,
Je suis étonné, Marianne de ta remarque quant aux couleurs qui deviennent plus lumineuses en séchant. Je suppose que tu parles des couleurs. Pour ma part, c'est le noir que je trouve tout de même un peu gris.
L'utilisation à froid est effectivement très pratique. L'utilisation à l'atelier est très souvent pour de la pointe sèche, elle est très bien pour être utilisée sans adjonction de produit.
Et l'on voit bien la différence entre atelier collectif et atelier perso, pour lequel on va chercher a affiner et aller plus loin, au calme.
J'ai eu 2 boîtes d'Akua, l'une beaucoup plus liquide que l'autre. Et une boîte de Caligo tellement épaisse que j'ai du la nettoyer au solvant… je l'ai un peu mise de côté.
L'autre avantage de l'akua, c'est qu'elle ne sèche pas dans le pot.
Plus besoin de surveiller le lissage dans le pot pour refermer l'encre, l'utilisation de l'anti-sèche, qui fait après office de retardeur dans l'encre et des auréoles jaunes, qui semblent disparaître au bout de qqs mois… Et des encres avec des résidus un peu plus épais qui laissent des traces à l'essuyage.
Pour l'utilisation à l'atelier, cela évite le gâchis. Les pots jetés à peine entamés.
Et pour l'encre à l'huile, la graphic chemical en cartouche, je n'ai pas encore eu de perte.



Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

10 Re: Encre Carbon Black de Caligo le Jeu 21 Jan 2016 - 19:15

Bonsoir
Justement c'est pour cette raison que j'utilise la Caligo en tube et je ne la trouve pas épaisse, par exemple moins épaisse que de la noir81 Charbonnel.

Dans les ateliers collectifs il faut faire la guerre à ceux qui se servent dans les pots d'encre en creusant avec le couteau c'est une sale habitude ! préjudiciable à tous l'atelier. A Nevers je l'ai fait remarquer chaque fois et peu à peu on raclait en surface progressivement.
Mes encres Charbonnel en boite ne sèchent pas, j'ai soin après chaque séance d'impression de pulvériser de l'anti sec, c'est efficace.

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Encre Carbon Black de Caligo Aujourd'hui à 15:30

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum