aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

rajouter une couleur sur une épreuve déjà imprimée??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bonjour

j'aime bien tout essayer enfin presque (!):

Nous avons réalisé une épreuve représentant un tronc tordu de hêtre du Morvan.. (Ils appelent cela une queule) ...
... en trois couleurs par la méthode dite de la poupée...

La souche est teintée en rouge cardinal de chez Charbonnel, sur un fond bleu turquoise parce que nous l'avions sous la main, et le sol en brun van dyck .

le bleu de Prusse aurait été plus judicieux comme couleur de fond...

je me dis que l'encre à l'huile étant polymérisée elle pourrait supporter une nouvelle humidification du papier et je pourrais tenter d'ajouter un ''glacis"" sur le bleu turquoise

l'expérience me tente ne serait ce que pour savoir...

voici le dessin qui nous a servi de modèle pour la gravure

http://marianneduprey.over-blog.com/article-h-etres-de-bibracte-en-morvan-45130753.html

Sans dévoiler un secret Marianne et moi faisons gravure ensemble!!  bounce 

nous utilisons du papier gravure de chez Géant: Laurier et Reina

Quel est votre avis sur la question?

Je fais un autre poste sur le mélange des couleurs dans la foulée

Merci

Daniel

Voir le profil de l'utilisateur
bonjour Daniel,
si ton papier est sec...et l'encre également, je ne vois pas bien l'utilité de remouiller ton papier, c'est même dangereux, il y a de fortes chances pour qu'il se gonfle de façon peu homogène et tu risques des débords de couleur là où tu n'en désires pas.
D'où l'intérêt de réfléchir à deux fois avant d'entamer le tirage.
Je trouve que tu te compliques bien la vie. Si la couleur ne te plait pas, laisse ton premier tirage de côté, nettoies bien ta plaque et recommence avec les " bonnes " couleurs!!!!!
En lithographie, on fait parfois des dizaines d'essais avant de trouver le bon accord.

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour Daniel, & à tous,

Mouilles ton papier!
Tu peu ajouter autant de couleurs que tu veux, à condition de ne pas faire un maelstom illisible.
Mouilles le surtout pour des raisons dimentionnelle (il raccourci en sèchant).
L'encre Chabonnel résiste parfaitement.
Bon courage & tirage

Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite
Bonjour Thierry,
certes, il est heureux de ne reculer devant aucune expérience mais, vu la finesse du motif, ma curiosité grandit et je demande à voir...et à apprendre!!

Voir le profil de l'utilisateur

pierre


Admin
Se méfier des couleurs phtalocyanines ou phtalo… ainsi que du bleu de prusse, ce sont des couleurs envahissantes… À utiliser avec attention et précaution.

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/
Bonjour Daniel, bonjour à tous.
Mon avis sur la question Daniel, c'est que tu aimes bien expérimenter, tu le dis toi même, alors expérimente mais avec attention de manière à profiter de l'expérience.

Il faut savoir, suite à la contribution de Thierry, que le papier remouillé ne reprend pas proportionnellement les dimensions du précédent mouillage en raison de l'écrasement par la précédente impression. Si tu as besoin d'un positionnement précis tu auras des surprises, pas forcément à ton gout.

Ceux qui doivent faire des impressions superposées le savent, ils ne perdent pas de temps entre les impressions successives pour éviter l'évaporation, au point de préparer les plaques encrées à l'avance pour enchainer plus vite les impressions.

Dans les ateliers de Crown Point press les plaques successives sont gravées à partir d'offsets successifs sur les plaques vierges pour tenir compte de l'allongement du papier.

Toujours en raisons du dessèchement du au temps et aux pressions ils ne dépassent jamais quatre plaques. Quatre plaques sur lesquelles les gravures sont progressivement agrandies comme le fera le papier.

Voir le profil de l'utilisateur
On peu aussi pour ajuster empiriquement la dimension, jouer sur l'humidité de la feuille .
lorsque celle-ci est trop mouillée, donc trop grande en la sèchant légèrement.

Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

8 on aura tout essayé sinon essuyé ! le Ven 9 Mai 2014 - 10:31

bonjour

c'est en faisant volontairement quelques bêtises comme ne pas ou très peu essuyer la plaque avant de passer sous la presse que j'ai appris les marges de manœuvre de la gravure et que j'ai progressé un peu (beaucoup) plus vite que mes collègues (je parle pour mes collègues d'ici)

en essuyant peu la plaque, la presse poussant devant elle l'encre j'avais obtenu un effet qui de l'avis de tous était un résultat intéressant je vais en faire une photo que je mettrais prochainement

donc, je vais sur un tirage parce que je veux savoir faire une expérimentation

je vous tiens au courant

merci de vos réponses

Daniel

Voir le profil de l'utilisateur

pierre


Admin
Bonjour,
J'ai aussi qq'un qui a fait cet "essai", l'encre a débordé du cuivre, du papier, et a largement continué sur les langes…

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum