aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

brossage du papier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 brossage du papier le Mer 12 Mar 2014 - 11:39

Bonjour à tous

pour des tirages de qualité, on préconise le brossage du papier pour le rendre "amoureux"

Avec quelle type de brosse?

Papier sec, humide ou juste trempé ?

Avant ou après mouillage ?

A vous lire avec passion,

Amicalement
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

2 Re: brossage du papier le Ven 14 Mar 2014 - 11:18

Bonjour à tous
Thierry j'ai recopié ceci du Manuel de L'imprimeur en taille douce par MM Berthiau et Boitard

Le papier étant préparé mouillé:

"…Il reste à brosser et éplucher le papier. Ces opérations ne se font pas pour tous les ouvrages, surtout ensemble, car il arrive souvent que l'on brosse sans éplucher; mais on épluche pas sans brosser.

On choisit une brosse très garnie, mais dont les soies ne soient pas trop dures, ordinairement une de celles dont on se sert pour faire reluire le cirage..
On prend les feuilles une à une et on passe la brosse plusieurs fois du coté qui doit recevoir l'impression. Cette opération a pour but d'écraser le grain, de le rendre plus moelleux, ce qui le fait entrer plus nettement dans les tailles; d'où il résulte que le papier s'unit intimement à la plaque gravée, s'y attache, et que les traits ne doublent pas au second tour du rouleau, dans les ouvrages auxquels on donne deux tours de presse.
Néanmoins on brosse aussi pour les ouvrages à un tour, parce que cette opération a pour but de faire venir plus ferme et plus pur.
Quelques fois on brosse par derrière et l'on passe le coté qui n'est pas brossé. Par ce moyen on amollit le grain du papier et l'on est certain qu'il n'y a pas de flammèches qui se détachent de l'épreuve..."

Voir le profil de l'utilisateur

3 j'en apprends le Sam 15 Mar 2014 - 11:37

bonjour

voilà une information utile  de plus sur ce site qui n'en manque pas

je croyais qu'il ne fallait surtout pas "toucher" le papier
par exemple je baigne mon papier dans le bac d'eau claire
je le ressorts et je peux pour accélérer le séchage en surface prendre une éponge
je ne frotte pas la surface du papier
je m'efforce alors de poser l'éponge comme un tampon pour ne pas altérer la surface du papier
...
bon je retourne relire vos messages pour que ce que vous proposer soit clair dans mon esprit

A tout de suite

Daniel

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: brossage du papier le Dim 16 Mar 2014 - 10:50

pierre


Admin
Bonjour,
Cette question n'était elle pas d'actualité du temps des papiers plus ou moins industrialisés ?
Je n'ose pas toucher la surface d'un certain zerkall très peu encollé, ou un Arche 88, même si je le connais beaucoup moins.
Par contre, cela me semble possible avec un certain Hahnemuhle très encollé de leur large gamme, ou certain Arche très dur que l'on pourrait chercher à assouplir.

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/grifeblois/

5 Re: brossage du papier le Sam 22 Mar 2014 - 18:44

Bonjour à tous,

J'ai essayé, on peut!

Le brossage améliore la qualité de mes aquatintes : plus contrastées, plus denses.
Il faut maintenant que j'augmente l'essuyage.

Papier Swann de Joop, presse hp 60 de Joop stoop aussi.

Amitiés
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

6 Re: brossage du papier Aujourd'hui à 23:16

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum