aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

insoleuse et photo polymère

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

26 Re: insoleuse et photo polymère le Ven 13 Fév 2015 - 13:52

Bonjour Sonia
Une premiere réflexion apres ton compte rendu bien intéressant:
L'essuyage dur film polymere est assez différent de celui qu'on pratique sur les eaux fortes aux creux plus prononcés, il suffit de s'y entrainer et d'aquérir une main légère adaptée à ce matériau.
Toutefois les encres grasses traditionnelles sont plus difficiles à essuyer que les encres Akua. Personnellement je préfere les encres traditionelles memes un peu plus difficiles elles tiennet mieux dans les tailles que les Akua à l'allure plus cremeuse et ne donnent pas systematiquement un fort contraste .

Pour faciliter ce essuyage il faut apres développement du film polymere laisser durcir suffisamment longtemps la plaque sous les uv ou au soleil, la surface devient comme glacée et l'encre colle moins. Par exemple une heure ou deux au soleil.

Tu écris "finition à la paume sans blanc de Meudon" c'est là faire un mauvais procès au blanc de meudon qui facilite le paumage en séchant la peau !
Beaucoup de graveurs paument la plaque avec une main toute blanche de cette fine craie c'est une erreur, il faut essuyer le blanc en frottant la paume sur le tablier, le blanc ne doit pas etre présent entre la paume et la plaque, il a fait son rôle en séchant l'épiderme.
Pour éviter plus facilement cet inconvénient il est recommandé de faire un pain de ce blanc préparé à partir d'un bouillie de blanc dans l'eau et qui sèchée forme une sorte de caillou blanc lisse sur lequel on frotte légérement la paume.

Pas de chance avec ton ampoule qui a claqué, vérifie bien qu'elle a un espace et des évents suffisants pour se ventiler par convection car cette ampoule chauffe énormément, de plus quand elle est chaude elle est fragile et le moins choc, comme la fermeture de la glissiere de l'obturateur, ou de la porte du meuble, suffit à briser le filament.

Enfin il est judicieux de prendre le temps d'approvisionner du perchlorure liquide (mon droguiste ou autre fournisseurs ou bien quelqu'un qui se déplace sur Paris) et de s'équiper d'une éprouvette haute pour faire des mesures.
Avec une quantité suffisante de perchlorure (8 à 10 litres) on peut l'utiliser un ou deux ans sans en changer.

D'une maniere générale il faut éviter les raccourcis qui sont rarement économiques

Amicalement à tous



Dernière édition par Admin le Ven 13 Fév 2015 - 14:02, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

27 Re: insoleuse et photo polymère le Ven 13 Fév 2015 - 13:56

Sonia, la lampe que tu nous montres est épatante, elle était dans les machines traditionnelles c'est la Phillips HPR 125 watts.
J'en ai parlé souvent sur ce forum
le problème c'est qu'elle nécessite un ballast, elle ne se branche pas simplement sur le secteur comme l'ultravitalux.
c'est une lampe très actinique et qui ne chauffe pas beaucoup mais qui est assez longue à prendre son régie compte 2 minutes.
De plus sa couverture à 60cm est celle d'un 30x40 un champ peut etre un moins large que l'ultravitalux

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

28 Re: insoleuse et photo polymère le Ven 13 Fév 2015 - 14:28


Pour l'autre ampoule, s'agit-il de celle-ci? (ton lien ne fonctionnait pas)

http://www.francelampes.com/pdf_product_info.php?products_id=9318

Dans ce cas, faut-il changer la configuration de notre cabine d'insolation (douille, temps d'expo...)?
Elle est beaucoup plus chère, quels avantages présente-t-elle?

c'est bien cette lampe. jean claude t'a tout dit a son sujet, bien que pour le film photopolymère la chaleur n'a pas l'air de poser de gros problèmes
puisque on l'utilise pour coller le film à la plaque. passer le film et la plaque ensemble dans une pelliculeuse à chaud et constater, c'est ce que font
les électronicien pour leurs c. I .

pour les irrégularités de gravure , hervé donne de bon tuyaux sur son site , il préconise la laine de fer avant gravure !

bon courage, tu tiens apparemment le bon bout.

Voir le profil de l'utilisateur

29 Re: insoleuse et photo polymère le Ven 13 Fév 2015 - 15:02

Bonjour Remi
Je viens de téléphoner à France lampe, il m'ont affirmé que cette lampe ést bien la même ou plutôt le clone de la lampe Fillips.
J'ai posé la question parceque Joopstoop avait vendu quelques lampes qui se disaient équivalentes mais qui avaient un point chaud dans le champ donc une insolation pas uniforme.Elle n'avaient d'ailleurs pas la même forme que celle-ci.
La fabrication a été reprise je ne sais où mais si elle a les même performances qu'il est indiqué sur le papier c'est une excellente lampe qui garde son potentiel durant 1000 heures.
Elle est vendue 75€ HT

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

30 Re: insoleuse et photo polymère le Ven 13 Fév 2015 - 18:00

Admin a écrit:
Tu écris "finition à la paume sans blanc de Meudon" c'est là faire un mauvais procès au blanc de meudon qui facilite le paumage en séchant la peau !
Beaucoup de graveurs paument la plaque avec une main toute blanche de cette fine craie c'est une erreur, il faut essuyer le blanc en frottant la paume sur le tablier, le blanc ne doit pas etre présent entre la paume et la plaque, il a fait son rôle en séchant l'épiderme.
Normalement nous utilisons le blanc de Meudon bien comme tu le décris, cependant dans ce cas, nous avons préféré faire sans car comme le tout s'éclaircissait très vite (surtout pour le dessin à l'encre, le résultat semblait meilleur. Par contre pour les trames plus fines je pense que ça doit être mieux de finir au blanc.

Admin a écrit:Pas de chance avec ton ampoule qui a claqué, vérifie bien qu'elle a un espace et des évents suffisants pour se ventiler par convection car cette ampoule chauffe énormément, de plus quand elle est chaude elle est fragile et le moins choc, comme la fermeture de la glissiere de l'obturateur, ou de la porte du meuble, suffit à briser le filament.
Oui et on nous avait bien prévenu d'attendre qu'elle refroidisse avant de la rallumer, c'est ça qui l'a fait claquer... un moment d'inattention...

Si l'autre ampoule est plus robuste ça vaudrait le coup de changer le système.

Voir le profil de l'utilisateur http://soniarenard.com

31 Re: insoleuse et photo polymère le Dim 15 Fév 2015 - 12:35

Bonjour
Les HPR étant de nouveau disponibles elles conviennent mieux à mon avis. Bien sur il faut acheter le ballast - qui n'est pas cher- mais plus de problème de chaleur à évacuer, la lampe est beaucoup moins fragile et son spectre rayonnement bien adapté

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

32 types d'ampoules et branchement le Mar 17 Fév 2015 - 11:00

Bonjour,

Après avoir étudié la question, nous avons décidé de remplacer notre ampoule par celle que vous nous conseillez.
Quelques questions avant de la commander:
Le ballast est-il compliqué à brancher, suffit il de le connecter entre la prise et la lampe et peut-on le fixer sur une paroi ?
La douille est -elle la même?
le temps d'insolation sera-t-il différent?

ampoule: http://www.francelampes.com/pdf_product_info.php?products_id=9318
ballast: http://www.francelampes.com/pdf_product_info.php?products_id=151687

Sinon, j'appellerai France-Lampes pour être sûre (Je sais me débrouiller pour les travaux d'électricité mais c'est basique comme connaissances).

Merci,
Sonia


Voir le profil de l'utilisateur http://soniarenard.com

33 Re: insoleuse et photo polymère le Mar 17 Fév 2015 - 12:12

Bonjour Sonia
Très simple à monter, il y à un petit schema sur le ballast, je vais le donner sur ce fil.
Oui on le fixe facilement avec deux vis à bois ou autres. C'est comme cela que l'avais monté sur mon insoleuse.
Je montrerai tout cela cet apres midi.

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

34 Re: insoleuse et photo polymère le Mer 18 Fév 2015 - 14:13

Voici le ballast pour lampe  U.V. HPR
dimensions de la base 12cmx7cm

Voir le profil de l'utilisateur

35 Re: insoleuse et photo polymère le Mer 18 Fév 2015 - 18:17

Bonjour à tous je viens d'avoir mon autorisation de papoter sur le forum. Je travaille avec Sonia à l'atelier ARNODVA. Pas de problème Sonia on va bien y arriver !

Voir le profil de l'utilisateur

36 Re: insoleuse et photo polymère le Mer 18 Fév 2015 - 18:52

Bienvenue sur le forum Xavier.
Désolé de t'avoir fait attendre mais tu n'as pas du complèter ton enregistrement en cliquannt sur le lien que tu as reçu, cela arrive à beaucoup de nooveaux et c'est en faisant mon boulot d'administrateur que j'ai vu que tu étais enregistré et non activé. Te voila donc actif et libre de papoter comme tu dis.
Alors merci de te présenter en quelques lignes, merci d'avance.
amicalement.

Voir le profil de l'utilisateur

37 Re: insoleuse et photo polymère le Mer 18 Fév 2015 - 19:33

Xavier B. a écrit:Bonjour à tous je viens d'avoir mon autorisation de papoter sur le forum. Je travaille avec Sonia à l'atelier ARNODVA. Pas de problème Sonia on va bien y arriver !

Bonjour Xavier et merci de venir sur ce forum, à deux nous suivrons mieux!

Sonia

Voir le profil de l'utilisateur http://soniarenard.com

38 ballast le Mer 18 Fév 2015 - 19:43

En consultant à nouveau le site de france Lampes, je constate que 2 types de ballasts sont conseillés pour cette ampoule:

http://www.francelampes.com/pdf_product_info.php?products_id=151687
http://www.francelampes.com/pdf_product_info.php?products_id=151139

L'un est nettement moins cher que l'autre.
Lequel prendre? scratch

Voir le profil de l'utilisateur http://soniarenard.com

39 présentation le Mer 18 Fév 2015 - 19:48

Merci Jean-Claude, j'avoue que je n'avais pas vraiment compris comment fonctionnait l'inscription.

Je participe donc à l'atelier de gravure ARNODVA, j'apprends la gravure aux côtés de Sonia. Je suis Professeur des écoles à Baden (56), près de l'atelier. J'ai fait l'école d'Arts de Limoges, il y a longtemps, puis une Fac d'Histoire de l'Art à Toulouse.
J'ai toujours conservé une petite pratique artistique mais depuis 3 ans j'ai vraiment repris des projets qui me tenaient à cœur comme la gravure. La rencontre avec Sonia est formidable, elle me stimule et ensemble, nous tentons des chemins que nous ne maitrisons pas toujours et ensemble nous apprenons. Ce qui est intéressant à ARNODVA c'est que l'on vient avec son projet, on ne nous impose rien, sauf si on le demande !!!

Voir le profil de l'utilisateur

40 Re: insoleuse et photo polymère le Mer 18 Fév 2015 - 19:56

De quel ordre la différence de prix ?

Voir le profil de l'utilisateur

41 Re: insoleuse et photo polymère le Mer 18 Fév 2015 - 20:17

Bonsoir
Si je me fie à mes souvenirs de technologie les appareils tropicalisés sont construits de manière à pouvoir supporter des conditions de température et d'humidité exceptionnellement élevées.

D'où leur prix plus élevé, mais cela ne me semble pas indispensable, mon ballast ne l'est pas et n'a jamais posé de problème de fonctionnement

Voir le profil de l'utilisateur

42 Re: insoleuse et photo polymère le Mer 18 Fév 2015 - 20:27

OK merci Jean-Claude,
Je vais donc prendre le moins cher, ce qui en tout ne me reviendra pas plus cher que d'acheter 2 ampoules UV ordinaires.
Un bon investissement donc!

Merci aussi à Xavier pour ton commentaire sur Arnodva, qui a en effet pour buts l'expérimentation des techniques artistiques, et aussi de rompre l'isolement car travailler tout seul dans son coin est parfois un peu pesant.

Voir le profil de l'utilisateur http://soniarenard.com

43 Re: insoleuse et photo polymère le Mer 18 Fév 2015 - 21:12

Je suis impatient de l'installer !

Voir le profil de l'utilisateur

44 Re: insoleuse et photo polymère le Mer 18 Fév 2015 - 21:15

Jean-Claude, je me suis présenté mais je ne suis pas convaincu de l'avoir fait au bon endroit.

Voir le profil de l'utilisateur

45 Re: insoleuse et photo polymère le Mer 18 Fév 2015 - 21:45

Pas de problème Xavier
merci à toi

Voir le profil de l'utilisateur

46 Re: insoleuse et photo polymère le Lun 2 Mar 2015 - 8:25

N'oubliez pas de nous communiquer vos observations avec la nouvelle lampe HPR vendue comme identique à l'ancienne.
C'est une observation importante car ce type de lampe était très apprécié dans les ateliers d'arts graphique, ne chauffait pas comme les Osram 300watts, de plus je n'en ai jamais vu une griller subitemet pour une vibration ou un réallumage.

A propos d'insoleuses je pense ouvrir un fil à propos des sources UV, diffuses ou ponctuelles.
Il serait intéressant de faire le point, c'est le cas de le dire, à propos des trames aléatoires et de l'influence des sources. On en parle beaucoup, on écrit aussi mais les comparaisons expérimentales sont absentes.

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com
Bonjour,

Déçus par notre journée aujourd'hui...

Déjà, la préparation du typon a posé quelques problèmes: J'ai tenté d'imprimer la photo avec mon imprimante à jet d'encre sur du Agfa CopyJet, l'encre est restée liquide et le typon était tout sale. Nous avons donc fait des copies sur photocopieuse laser, c'était beaucoup mieux, mais nous n'avons constaté aucune différence de qualité avec un film transparent pour jet d'encre acheté en papeterie. A voir à l'insolation...

Ensuite, le branchement du ballast: Le schéma de branchement étant incompréhensible pour le commun des mortels, nous avions cependant cru avoir fait notre branchement correctement en nous référant à des vidéos et autres documents trouvés sur internet. Mais tout ce que nous avons réussi, a été de faire sauter le fusible.
Je joins les photos à ce post, peut-être quelqu'un pourra-t-il nous traduire ce cryptogramme mystérieux? confused

   

Quant à nous, n'ayant pas de fusible de rechange, nous avons remis nos expériences à plus tard...

bonne soirée,
Sonia

Voir le profil de l'utilisateur http://soniarenard.com

48 Re: insoleuse et photo polymère le Dim 8 Mar 2015 - 9:02

Bonjour Sonia
Pourtant le petit schema joint est parfaitement clair


Vous avez fait un beau court circuit!

les bornes sur le ballast sont au nombre de 4 et groupées par deux. Plus une cinquieme peut être de mise à la terre.
Il faut utiliser
a) la borne de gauche du premier groupe marquée 240Volts sur le schéma
b) la borne de gauche du deuxieme groupe marquée 125 Watts sur le schéma

faire les connections comme ci-dessous
1) A partir du secteur qui se compose de deux fils (plus un troisieme de masse  (chiné jaune et vert),  il faut considérer le neutre et la phase.
généralement neutre bleu et la phase marron.

2) la phase marron, est à connecter à la borne 240V (L sur le schéma)


3) ensuite de la borne 125W un fil doit être connecté à un fil de la lampe (culot vissant)  l'autre fil de la lampe rejoint le fil bleu du secteur (N sur le schéma).
Voila, c'est tout  le ballast et la lampe sont montés en série

par sécurité il faut réunir le fil de masse (chiné jaune et vert) à la cinquieme borne correspondant à la carcasse du ballast

Bien entendu il faudra mettre un interrupteur quelque part sur la phase pour activer ou couper l'alimentation



Dernière édition par jeanclaude le Dim 8 Mar 2015 - 12:11, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

49 Re: insoleuse et photo polymère le Dim 8 Mar 2015 - 9:23

Bonjour Sonia le film AGFA copy-jet marche très bien d'ordinaire
il faut surtout le prendre du bon côté indiqué sur la boite l'encre
sèche pratiquement sur le moment pour le ballast bien suivre les indication de Jean-claude à + JACKY

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/atelierdartiste/cariboost1/index.HTM

50 Re: insoleuse et photo polymère le Dim 8 Mar 2015 - 13:29

Bonjour
Comme le dit Jacky le film Agfa Copy jet est pourvu sur une face d'une fine couche de gélatine qui fixe l'encre plus efficacement que le plastique brillant de l'autre face non gélatinée.

Cependant il faut aussi réfléchir au parametrrage de l'impression et renseigner convenablement le pilote de l'imprimante, ne pas mettre comme support papier ordinaire car alors la machine envoie beaucoup trop d'encre qui finit par couler il faut parametrer papier glacé ou papier photo brilant, à voir... pour que la machine n'envoie pas des quantités d'encre adaptéees à un papier ordinaire plus absorbant.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum