aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

polymere "moutonné"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 polymere "moutonné" le Mer 19 Fév 2014 - 8:48

Sur les recommandations de Filip Leroy j'ai arrêté le laminage du film polymère DK3 sous la presse et j'ai pratiqué le laminage avec eau et raclette caoutchouc.
Cette procédure m'a débarrassé des pétouilles qui perçaient la couche ça et là faisant de petites taches noires à l'impression.
En revanche j'ai une sorte de moutonnement dans le fond tramé. peut être que le contact entre la plaque et la trame est insuffisant. Je n'ai plus ici de châssis à vide mais un châssis presse avec des ressorts très fermes .
ça se présente au séchage de la plaque comme des taches larges qui font moutonnement
Ci dessous ma plaque après impression sans nettoyage de l'encre: On voit bien le moutonnement qui fait des zones plus foncées.
Il s'agit d'un positif sur film argentique, avec deux insolations succdessives: sous trame seile et sous le positif (un positif qui m'avait donné une belle héliogravure))

Je dois dire ce qui a changé depuis que j'ai refais du polymere:
1) à la place d'un éclairage ponctuel par lampe HPR ou Ultravitalus j'insole sous un banc de tubes
2) à la lace d'un plateau aspirant j'ai un chassis presse à ressorts (un bon avec forte pression)
Avez vous eu ce genre de moutonnements ?
En y réfléchissant on peut penser que là où il n'y pas un bon contact avec la trame le grain sera insuffisant donc on aurait des taches claires plutôt que sombres, c'est peut être ce qu'il faut lire sur l'image : un moutonnement de taches claires...
je vais me fabriquer le plateau aspirant décrit dans "la gravure non toxique, c'est vraiment simple à réaliser, je verrai si ce défaut disparait. A noter que j' n'ai jamais eu cela dans le passé alors que j'avais un plateau aspirant (donné à un ami lors de notre déménagement.
amitiés

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: polymere "moutonné" le Mer 19 Fév 2014 - 9:34

Bonjour  Jean Claude, Bonjour à tous

C'est avec beaucoup de plaisir que je vois ce message sur ce forum qui ne s'arrête donc pas.
Pour répondre à ta question, moi qui n'ai fait que quelques essais non concluents avec les films
je pense qu'il peut s'agir d'une pellicule d'eau restée entre le film et la plaque.
D'autre part avant de fabriquer le cadre essaie le sac a vide (avec aspirateur) pour les tissus.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: polymere "moutonné" le Mer 19 Fév 2014 - 23:02

bonjour Jean-Claude,
Ancien dr technique d'une usine de circuits imprimé dans une lointaine autre vie,
je penserais plutôt à une oxydation du cuivre par l'eau ou par des résiduts de traitement de surface antérieurs (produits de polissage, alcool à bruler...)?
Avant d'appliquer le photoresist, les plaques de ci était brossées en machine, puis sérieusement étuvées. Attention aussi aux eaux très calcaires.

Merci pour le forum!
Amicalement
Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

4 Re: polymere "moutonné" le Jeu 20 Fév 2014 - 8:53

Bonjour à tous
Thierry merci pour ta réponse mais je peux t'affirmer que le cuivre est impeccable au moment du couchage: dégraissé, désoxydé, maintenu sous l'eau pendant que je prépare le polymère etc.
De plus j'ai constaté le même phénomène en laminant le film sur du verre pmma (polymethacrylate de méthyl) ce verre pour encadrements qu'on désigne communément par Plexiglas.
Je vais faire une plaque au trait en éliminant la trame sans rien changer d'autre à la procédure.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: polymere "moutonné" le Jeu 20 Fév 2014 - 9:06

Bonjour à tous.

Une autre voie possible serait celle de l'insolation, les tubes uv n'ayant jamais fait merveille,
On dirait presque sur ta photo un phénomène d'interférence lumineuse.

Bonnes recherches.

Thierry F.

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

6 Re: polymere "moutonné" le Jeu 20 Fév 2014 - 9:26

C'est en effet ce que je crains!
J'ai toujours écrit et répété que l'insolation sous trame exige une source ponctuelle. Cependant à l'occasion de mon déménagement j'ai donné mon insoleuse ponctuelle à un ami et je me retrouve avec mon banc de tubes, utilisé pour les tirages photographiques en techniques alternatives.

Comme je lis ici et là que pas mal d'amateurs de photopolymere utilisent des bancs de tube et paraissent satisfaits, y compris Joopstoop qui vend une insoleuse à tubes et l'utilise dans ses stages avec les plaque polymere, je me suis dit allons y...

Mais tu as raison il faut penser à cet aspect. Normalement la lumiere oblique des tubes détruit le stigmatisme sous la trame

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: polymere "moutonné" le Jeu 20 Fév 2014 - 11:51

Bonjour Jean-Claude,
dans quel but avais-tu laminé sur du Plexiglas ?
Connaitrais-tu des moyens de morsure adaptés à ce support ou avais-tu juste besoin d'une image pour te guider ?
As-tu obtenu une image bien net ? Je pense en particulier à l'épaisseur transparente de 2 mm qui devrait en principe diffuser la lumière lors de l'insolation.

Voir le profil de l'utilisateur http://jp.davidgraveur.perso.sfr.fr

8 Re: polymere "moutonné" le Jeu 20 Fév 2014 - 11:57

oui Jean-claude je pense que ça vient de ton châssis presse qui ne fait pas assez le vide entre la plaque et le film
tu dois avoir des anneaux de Newton

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/atelierdartiste/cariboost1/index.HTM

9 Re: polymere "moutonné" le Jeu 20 Fév 2014 - 12:25

Bonjour Jean-Pierre bonjour Jacky .

Jean Pierre j'ai laminé du photopolymere sur du plexiglas, simplement pour ne pas utiliser le cuivre. Justement par ce que j'avais des doutes sur la planéité de mon cuivre.
Quand on travaille le polymère avec la procédure"non etch" c'est à dire sans morsure du cuivre, les creux de l'image étant dans l'épaisseur du polymère, le support de ce film n'a pas d'importance pourvu qu'il soit bien lisse et susceptible d'accepter l'adhérence du polymère.
je rappelle brièvement la procédure:
Le photopolymère est insolé sous UV à travers une diapositive (image sur film positif argentique ou impression numérique sur papier ou transparent, ou dessin à la plume ou au pinceau ou au feutre sur papier calque etc.)
Si le dessin n'est pas uniquement du trait il faut un grain qui se réalise par une seconde exposition sous trame.

L'image en creux dans la couche du polymère (envion 50 microns) est très nette, la lumière UV ne passe pas à travers le plexi qui est ici un simple support mécanique.
Son épaisseur n'a aucune importance

Jacky j'avais en effet des doutes sur la planéité de mon cuivre et c'est pour cette raison que j'ai fait un essai sur du plexi plus souple.
Il faut que je précise qu'un chassis presse n'est pas dans forme traditionnelle un systeme pneumatique, c'est une planche rigide, plane et recouverte de feutre qui est pressée contre le film par des ressorts plats. C'est ce genre de chassis qu'on emploi pour les tirages photographiques contact comme le charbon, platine, papier salé, cyanotype, gomme bichromatée etc.

Comme le plexi est lisse et souple il aurait du plaquer étroitement contre la trame, c'etait la raison de cet essai

Voir le profil de l'utilisateur

10 châssis presse le Jeu 20 Fév 2014 - 14:52

châssis presse fabrication maison pour insoler des plaques offset au soleil

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/atelierdartiste/cariboost1/index.HTM

11 Re: polymere "moutonné" le Jeu 20 Fév 2014 - 15:13

voila celui que j'utilise en ce moment pour mes essais


Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: polymere "moutonné" le Ven 21 Fév 2014 - 12:46

Bonjour à tous,
je pratique le photopolymère depuis quelques mois (sur DK3 et Stellaprint marouflé sur plastique) et je n'ai jamais observé le phénomène que décrit JC.
Par ailleurs, je confirme que les sac sous vide qu'évoque Pierre marchent très bien comme "caisson".
Enfin, que vive ce forum et merci à tous ceux qui l'anime depuis des années (je ne contribue pas beaucoup car je suis assez ignorant sur la plupart des sujets, néanmoins je prend beaucoup de plaisir à vous lire)
Concernant le format de ce forum, je le trouve très bien comme ça car c'est comme une conversation permanente sur tous les sujets. C'est très agréable au quotidien. Pour des questions précises sur tel ou tel sujet, il reste le moteur de recherche qui est la deuxième façon d'aborder le forum. Je ne suis pas certain qu'il soit nécessaire de ranger les sujets dans des cases strictes.
Au plaisir de vous lire
jp

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: polymere "moutonné" le Ven 21 Fév 2014 - 13:22

Bonjour
Merci Devillar pour ton message, tu le sais sans doute je suis à la fois l'admin et l'utilisateur jeanclaude. Cette double casquette me permet de distinguer facilement la tâche administration de mes interventions comme simple utilisateur parmi nous tous.

Moi aussi je préfère cette forme de conversation qui s'est établie grâce à vous tous.
Je comprends que certains d'entre nous regrettent un peu le manque de structure, comme je l'ai dit sur ce sujet du forum on pourrait créer des rubriques, des sortes de casiers regroupant les sujets, je crains qu'on y perde de la spontanéité, c'est un point à étudier.

Au sujet de mes petits ennuis avec le film polymere:
Je n'ai malheureusement pas déménagé mon meuble à insolation qui fonctionnait avec une lampe UV HPR et un obturateur à glissière, le sandwich polymère-film aplati par un plateau aspirant.
Si mes essais actuels démontrent que c'est là le problème je vais en construire un comme décrit dans le livre d'Enrik Boeg traduit par Filip Leroy "la gravure non toxique" c'est très simple à réaliser.
J'avais aussi construit un système ultra simple ou le film lui même se plaquait par aspiration sur la matrice polymère, je crois bien l'avoir décrit il y a longtemps sur notre forum.
Le seul inconvénient c'est qu'il fallait un transparent notablement plus grand que la matrice, mais ça fonctionnait parfaitement. Mes positifs étaient obtenus par impression jet d'encre sur transparent ce problème de dimensions n'était qu'une formalité.

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: polymere "moutonné" le Ven 21 Fév 2014 - 13:33

J'ai retrouvé une image de mon deuxième système
on y voit que la source n'est pas une lampe UV mais un source halogène puissante (1000watts) qui démarre instantanément donc pas besoin d'obturateur, un simple commutateur fait l'affaire
On devine aussi le système d'aspiration utilisant le film positif ou la trame comme agent de pression.

Voir le profil de l'utilisateur

15 Chassis presse le Ven 7 Mar 2014 - 9:21

bonjour mon châssis presse a bien fonctionné
Algraphie 40 x50 insolation au soleil avec un châssis presse imprimé sur une presse a bras litho avec 7 passages de couleurs

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/atelierdartiste/cariboost1/index.HTM

16 Re: polymere "moutonné" le Lun 10 Mar 2014 - 20:45

Comment as tu fait cela Jacky? Une seule plaque? plusieurs encrages?
Parle nous un peu de l'algraphie qui je suppose utilise l'aluminium, de la litho sur plaque d'alu?

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: polymere "moutonné" le Mar 11 Mar 2014 - 14:15


Bonjour Jean-Claude, sur 7 plaques avec 7 encrages différents pour chaque couleur - la préparation de la chromie sur des supports triacétate transparent et les couches de couleur au Kimoto inactinique.
Pour l'insolation c'est avec le châssis presse de fabrication maison (voir au-dessus) 1 minute au soleil de midi et avec des plaques alu offset pour le tirage sur de l'Arches 88 - 300 grs - à sec pour le repérage et recherche des couleurs pour chaque passage sur une presse à bras litho - tirage à 10 ex.

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/atelierdartiste/cariboost1/index.HTM

18 Re: polymere "moutonné" Aujourd'hui à 11:14

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum