aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

aide : manière noire du pauvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 aide : manière noire du pauvre le Jeu 16 Jan 2014 - 8:30

Bonjour bonjour,
J'ai testé quelque techniques de manières noire du pauvre sans beaucoup de succès :

- papier de verre gros grain pour acier frotté dans tous les sens sur la plaque en cuivre
- papier de verre pour acier pressé à mainte reprise dans la presse taille douce
- poinçonnage avec des genres de brosses en fer

dans tous les cas ça retient que peu l'encre et c'est dur à travailler ensuite au brunissoir

connaissez vous des outils peu cher qui puissent être utilisés ?

je cherche pas forcément un beau grain fin uni, vous imaginez, mais au moins que ça retienne bien les noirs. j'ai pensé à plein de petit clous plantés dans une planche un peu courbée, vous pensez que ça peut marcher ? il faut que les clous aient une pointe vraiment très très fine

il doit y avoir des outils à acheter par cher en bricolage ou sur internet qui se rapprochent de loin d'un berceau, non ?

merci !!

à bientot

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jerometanon.com

2 Re: aide : manière noire du pauvre le Jeu 16 Jan 2014 - 10:43

Bonjour Georges
Le meilleur c'est un grain d'aquatinte assez profondément mordu.
Pas besoin de boite à grains, de la résine dans un sachet de tissus aux mailles fines, tenu assez haut, sans courant d'air.
Tu mords au perchlorure.
C'est un peu pénible au grattoir mais ça marche bien au brunissoir (avec de l'huile et un brunissoir en bon état).

Jean-Pierre, présent sur ce forum, travaille ses plaques de plexiglass au jet de sable mais l'équipement n'est pas simple et il ne chercher pas des noirs profonds.

Roger Passeron avait grainé des plaques au jet de sable pour Avati mais le résultat n'était pas convainquant pour Marie Avati.

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

3 Re: aide : manière noire du pauvre le Jeu 16 Jan 2014 - 16:39

Merci pour les conseils

J'ai fait quelques essais d'aquatinte aussi, comme tu dis avec une boite et un collant pour fermer, tenu au dessus; ça fait un beau grain mais ensuite impossible de retravailler, le gros de la plaque reste non-attaqué (car beaucoup de résine) et bien lisse, la trame en trous, pas moyen de lisser quoi que ce soit.

tu vois ce que je veux dire ?

faut-il mettre moins de résine ? mordre peu longtemps ? en faire plusieurs succésives ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jerometanon.com

4 Re: aide : manière noire du pauvre le Jeu 16 Jan 2014 - 17:35

Bonjour
en principe il faut que la cuivre soit recouvert à 50%, le cuivre ne doit pas être masqué; on doit le voir entre les grains, question d'habitude.
Si tu déposes trop de résine tu n'obtiens à la morsure que des trous très fins et éloignés les uns des autres.
IL faut aussi que la cuisson soit juste à point pour que chaque grains devienne une goutte hémisphérique, c'est ce qu'on observe en lumière rasante car chaque grain devient une petit miroir convexe brillant, il faut alors arrêter immédiatement le chauffage de la plaque sous peine de voir les grains devenir des petites coulée vermiculaires et si on persiste un vernis uniforme.(1)

Si tu veux un grainage profond il faut mordre suffisamment longtemps juste avant d'avoir des crevés.
Enfin on peut superposer des grainages, en changeant au besoin la grosseur des grains de résine se qui se fait plus facilement avec une boite à grain, en introduisant la plaque plus ou moins tard après le soufflage de la résine, les grains les plus gros donc les plus lourds, tombant en premier

(1) Je suppose que la résine en fusion commence par former une goutte en demie sphère due à la tension superficielle, cette tension diminue avec l'élevation de température et progressivement la goutte s'aplatit puis entre en contact avec ses voisines (d'où la forme vermiculaire) pour ensuite se confondre avec toutes les autres et former un vernis continu.

Voir le profil de l'utilisateur

5 fausse manière noire le Ven 17 Jan 2014 - 0:10

J'obtiens les meilleures résultats en aquatinte en faisant plusieurs morsures successives,
la première avec un grain assez ou moyennement gros,
la deuxième et la suivante un grain fin.
Chaque morsure doit etre assez forte ,mais pas trop sinon l'acide passe sous les grains.
(environs 10 mn avec un bain de nitrique dilué à 1 pour 10)
Cela jusqu'à noircissemnet de la plaque.
Puis alegro ma non tropo au papier de verre 400 & au brunissoir.
Bon courage & bonne gravure.
Thierry F

Voir le profil de l'utilisateur http://thierry-fleuret.e-monsite

6 Re: aide : manière noire du pauvre le Ven 17 Jan 2014 - 10:58

Merci pour les conseils !

Je me suis bricolé ça aujourd'hui, une roulette de peintre avec des roues dentées à la base pour couper le bois avec une machine, j'ai mis trois rangées; mais les roulettes dentées coutent assez cher là où j'étais donc c'est pas forcément le meilleur deal. En acheter une demi douzaine en gros sur le net doit revenir bien moins cher.



Je vais tester ça rapidement, il va falloir beaucoup de patience je pense mais ça devrait donner quelquechose... !

Si il éxistait une roulette faite pour manière noire comme ça, avec plein de petites pointes très acérées, je suis certain qu'on couvrirait une plaque très rapidement; en tout cas comparé au berceau qui prend des années...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jerometanon.com

7 Re: aide : manière noire du pauvre le Ven 17 Jan 2014 - 11:33

Bonjour
Si tu utilises la canne anglaise le berceau est beaucoup plus facile et surtout beaucoup plus rapide tout en donnant un berçage très régulier.
Bien entendu il y a des cannes anglaises toutes faites et bien faites qui ne sont pas gratuites évidemment mais on peut facilement en construire une avec quelques vis et un manche en bois genre manche de pelle.
Quand je dis plus rapide c'est dons un rapport de 4 ou 5. En quelques heures tu fais un bon grainage sur une plaque 10x15 avec les huit directions recommandées et sans fatigue.
Il y a eu en effet des roulettes destinées au grainage. On peut grainer avec une roulette de graveur mais sans profondeur et c'est long, ça peut servir pour compléter un berçage ou regrainer un surface trop claire.
Je ne veux pas te décourager dans tes recherches mais si tu veux consacrer tes efforts à la manière noire la solution c'est le berceau, tous ceux qui ont essayé autrement en reviennent là.
Un berceau en 65 lignes de 5cm de large coûte aux environs de 160€, sans chercher bien loin (mais on doit trouver moins cher).
Peut être qu'en multipliant les essais et en consommant du cuivre et du papier et des petits accessoires tu auras vite dépensé le prix de l'outil.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: aide : manière noire du pauvre le Ven 17 Jan 2014 - 12:39

Oui c'est sur !

C'est pas forcément qu'une question de prix, mais aussi de rendu. J'aime bien le grain irrégulier et grossier.
J'ai essayé sur un petit morceau de plaque avec ma roulette et ça rend franchement pas mal.

Quelques remarques quand même :

- y'a souvent qu'une seule des trois roulettes qui tourne en fait, ou par alternance, car quand y'en a une qui touche de la pointe, les autre non.
- utiliser une seule roue revient donc à peu près au même, c'est donc long et physique. Trouver des roulettes pointues avec beaucoup plus de pointes au cm doit régler le problème.
- il faut soulever et reposer la roulette à chaque coup si on veut pas que des lignes apparaissent dans la trame de points
- la trame optenue est très abrasive et retient facilement des noirs profonds. Le mauvais coté c'est qu'en travaillant au brunissoir la trame a tendance à accrocher l'outil, c'est donc dur de dessiner des lignes à peu près droites par exemple.

faut que je trouve des roues avec beaucoup plus de pointes pour voir Smile

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jerometanon.com

9 Re: aide : manière noire du pauvre le Ven 17 Jan 2014 - 12:47

Ou alors et c'est là que le bondage rejoint la gravure (!) : http://shop.morgane-folies.com/roulette-a-pointes-7-roues-wartenburg.html

Prendre une roulette comme ça et aiguiser chaque pointe une à une avec une micro lime  Cool 

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jerometanon.com

10 Re: aide : manière noire du pauvre le Ven 17 Jan 2014 - 13:40

Bonjour
J'ai trouvé ceci chez polymetaal:



Voir le profil de l'utilisateur

11 Maniere noire le Dim 19 Jan 2014 - 20:43

Bonsoir Georges.
J'ai breveté le droit d'auteur d'un système simple qui donne d'excellents résultats et qui pourrait vous  etre utile:
Placer le papier de verre sur le metaux verni et dessiner dessus avec la pointe d'un stylo ou un crayon pointu dur plomb.
Le processus vous obligera à fixer le papier de verre pour ne pas souffrir déplacement.

http://3.bp.blogspot.com/-ZBp5xeJoPzg/UQF-Ya1ObJI/AAAAAAAAAgk/h2SJTNe8tS0/s320/IMG_6853.JPG

Voir le profil de l'utilisateur http://info1artecom.artelista.com/

12 Re: aide : manière noire du pauvre le Dim 19 Jan 2014 - 20:48

jean claude celle du bas a l'air parfaite oui ! merci du tuyau

Fancisco, je comprends mais je cherche à m'éviter les bains d'acide

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jerometanon.com

13 Re: aide : manière noire du pauvre Aujourd'hui à 23:16

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum