aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Héliogravure Developpement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Héliogravure Developpement le Dim 13 Jan 2013 - 19:52

Bonjour a tous,

Je fais déjà de l’oléotypie et de la résinotypie.
Mais suis nouveau en héliogravure et sur le forum.

Et j'ai besoin de votre aide.



Je rencontre un problème au niveau du développement a l'eau a 45°.

Quand je fait un transfert de gélatine du papier a la plaque. Lorsque je développe a 45°, tous ce passe bien. (mais j'ai du mal avec l’adhésion de la gélatine sur la plaque)
Alors j'ai voulu essayer de couler directement la gélatine sur la plaque.


Voici mon mode opératoire:

Dégraissage
Colophane
Coulage
Séchage
Sensibilisation
Exposition
Lavage du bichromate dans l'eau froide (je vois très bien la photo par réflexion de la lumière)


Mais voila mon soucis, quand je trempe la plaque pour supprimer la gélatine non durcie dans de l'eau a 45°, TOUTE la gélatine fond.... Evil or Very Mad
Pourquoi? Alors que quand je fais un transfert papier-plaque, le développement marche bien...


Merci pour votre aide.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Héliogravure Developpement le Dim 13 Jan 2013 - 20:44

Bonsoir
Comme vous avez pu le comprendre en lisant les messages sur ce forum, c'est un lieu d'échanges sur les techniques de l'estampe qui garde un esprit convivial et amical.
Les nouveaux venus, et vous en êtes un, bienvenue à vous, ont comme premier souci de se présenter et d'expliquer un peu leur démarche, bref de permettre aux adhérents déjà inscrits de connaitre un peu le nouveau venu.
Enfin la petite photo perso en guise d'avatar permet de se reconnaitre.
Ensuite viennent les questions auxquelles les personnes connaissant le domaine s'efforcent de répondre.
merci d'avance de ne pas négliger cette petite présentation.
Voila pour le préambule.

Au sujet de l'héliogravure technique difficile qui demande aux plus doués d'entre nous au moins un an de pratique assidue avant de maitriser un peu le procédé, la présentation de votre problème demande quelques compléments.
Quel papier gélatiné utilisez vous pour le transfert sachant que le papier Autotype G25 ou G35 n'est plus fabriqué et qu'il n'existe plus que le papier Phoenix pigment paper produit aux USA http://www.capefearpress.com/order.html

Vous parlez d'un problème de "développement" plus proprement appelé dépouillement et transfert, il faudrait donc savoir quel est le papier charbon? quelle procédure de sensibilisation? quel matériel d'insolation UV et quel positif? etc.
merci de préciser tout cela si vous voulez une aide utile de la part des experts en héliogravure présents sur ce forum
cordialement

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

3 HELIOGRAVURE le Lun 14 Jan 2013 - 11:24

Bonjour,
Je ne reviendrai pas sur les conseils donnés par Jean Claude,je ne considère que le côté technique de l'hélio.

Vous écrivez:
Pourquoi? Alors que quand je fais un transfert papier-plaque, le développement marche bien...


Il peut y avoir deux raisons:
1/ votre plaque est mal "dégraissée"
2/il y a sous exposition aux UV,donc rien n'accroche.

Je pars en voyage pour une semaine ,si vous le désirez envoyz moi votre adresse postale et dès mon retour je vous adresserai un livret que j'ai pu écrire et dans lequel vous devriez trouvé une réponse à votre problème.
Claude PLESSIER clo.plessier@orange.fr
Cordialement

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Héliogravure Developpement le Lun 14 Jan 2013 - 20:03

Merci a vous deux pour vos réponses.

Mr l'Admin je vais donner suite a votre préambule. Very Happy

J'ai attrapé le virus de la photo il y'a maintenant 7 ans.
Tous de suite je suis passé a l'argentique, puis sous l'agrandisseur. Mais depuis 5 ans j'ai accroché sur les procédés anciens, par contact direct du négatif. Je travail surtout en moyen et grand format. 6x6 et Chambre 4x5.

J'ai fait de la ziatypie(proche du palladium), puis l'oléotypie et de la résinotypie (où j'ai appris a utilisé la gélatine).
Je fait aussi, de temps en temps, du gelatino bromure d'argent. (Negatif sur plaque de verre)

Et je commence donc tous juste en héliogravure.
Voila.




Ensuite, je vais répondre a vos questions.

Mr l'admin

Pour le papier gélatiné, je le fabrique. Avec une solution de 6% de gélatine photo. (un test de 9% est en cours)
Ensuite pour la sensibilisation, 9% de Bichromate d'ammonium.
Exposé sous lampe noire avec un négatif numérique.

Claude

Je pense que ma plaque est correctement dégraissée.
Car au début de mes tests, sur une plaque non dégraissée, la gélatine en séchant c’était totalement décollée d'elle même. Plus maintenant.

Pour la sous exposition, possible.
Mais pourquoi je voyais très bien ma photo avant de la plongée dans l'eau a 45°?
(un test est en cours)


Merci a vous
Bonne soirée








Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Héliogravure Developpement le Mar 15 Jan 2013 - 1:49

bonjour nux
le papier charbon sert a transférer la gélatine du bon coté , la partie la plus dure vers la plaque et la partie la plus tendre vers la surface. si tu insoles de la gélatine directement sur la plaque seul le dessus durci et la partie basse contre la plaque se dissout ( et dix sous c'est pas cher ! )donc tout se décolle et rien ne tient.c'est pour cette raison qu'il faut transférer par le papier.
la gélatine se sensibilise au bichromate de potassium pas d’ammonium et a 4 OU 5 % .
si tu graines avant le transfert il faut utiliser de l'asphalte pour grainer , car cela résiste a l’alcool !!! faut boire de l'alcool pour faire de l'hélio , si si ...
bon courage
rémi

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

6 Re: Héliogravure Developpement le Mar 15 Jan 2013 - 5:09

Voici mon tout premier test, transfert par papier.
A savoir aussi que je n'ai a dispo pour l'instant que de perchlorure de 36° Shocked Pas simple de debuter avec ça !!!




Pour Remi

J'ai pris mes infos sur le site gravuresurcuivre.com
Je n'ai jamais entendu parler de papier charbon.
Merci pour l'explication de la "dix sous lution", mais il en parle aussi sur le site. Il doit bien y avoir une astuce...

J'ai toujours sensibilisé a l'ammonium, et la gélatine y réagit très bien.

Et une question pour finir, pourquoi avoir besoin d'un grain qui résiste a l'alcool?

Merci

Voir le profil de l'utilisateur

7 HELIOGRAVURE le Mar 15 Jan 2013 - 10:54

Bonjour NUX
Bonjour Rémi, comment vas-tu??

Je crois que Rémi a raison dans son intervention...

NUX écrit:
Et une question pour finir, pourquoi avoir besoin d'un grain qui résiste a l'alcool?


L'alcool dilué sert de catalyseur dans certaines opérations .
J'ai pu expédier mon livret ce matin vous trouverez tout dedans sur la présence de l'alcool.

Maintenant je vais essayer de partir ,j'ai rendez-vous avec le mauvais temps ..
Bonne journée à tous

Claude PLESSIER

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Héliogravure Developpement le Mar 15 Jan 2013 - 11:05

le papier charbon est un papier couvert de gélatine et de colorant ( et du sucre ,de la glycérine ...) , ce colorant était dans l'ancien temps du charbon d' ou son nom.le colorant agit sur le contraste de l'image.
l'alcool dans des proportion de 40 a 50 % permet de freiner la reprise d'humidité lors du mouillage du papier charbon sensibilisé et séché
pour être appliqué sur la plaque de cuivre grainé.le papier est ainsi moins chargé en eau et a une meilleure adhérence a la plaque.
ceci ce fait A 15 °C , ce n' est que pour décoller le papier qu' on utile l'eau a 40°C a 45 °c ...
pour ce qui est de l'ammonium tu fais ce que tu veux , libre a toi de galérer.
bon courage
rémi


Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

9 Re: Héliogravure Developpement le Mar 15 Jan 2013 - 11:17

bonjour claude, j'espère que tu vas bien , et que ta retraite d'héliograveur se passe bien.
neige sur la drôme ce matin , je prends le temps de répondre sur le forum.
j'en profite pour souhaiter une bonne année a tout les copains et copines du forum.
a bientôt.

nux écoutes bien les conseils de claude , claude a de nombreuses années d'expériences et a mit au point une technique
efficace et qui réussie ( qui consiste a faire cuire la gélatine !!! ). il n'est pas toujours nécessaire de tout réinventer.

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

10 Re: Héliogravure Developpement le Mer 16 Jan 2013 - 11:26

Bonjour à tous
bonjour Nux, je t'ai envoyé un petit MP
amicalement à tous

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

11 heliogravure au grain de resine le Mer 16 Jan 2013 - 12:12

Bonjour à Nux
étant l'auteur du site gravuresurcuivre.com je me permets de répondre à tes questions concernant l'hélio:
pour le bichro c'est le bichromate de potassium qui est généralement employé pour l'hélio. C'est surement possible avec le bichromate d'ammonium pourquoi pas.
L'héliogravure au grain n'est pas si compliquée qu'on l'imagine, mais de nombreux facteurs rentrent en jeu dans sa réussite qu'il vaut mieux éviter de rajouter des variantes
Concernant la méthode par coulage direct, c'est trés interessant de poursuivre dans cette direction.Je ne l'ai fait qu'une seule fois et je regrette un peu de ne pas avoir persévéré.Mais je me suis orienté vers le papier Phoenix remplaçant le G35 ou G25. Essentiellement pour des raisons de temps car il faut bien compter 48 heures pour préparer une plaque avec cette méthode (de même que la fabrication du papier gélatiné home-made )
Dans le cas du papier gélatiné Phoenix ou autre ( Boostick Sullivan ),l'emploi de l'alcool à 90° au cours du développement ne pose aucune
contre- indication, si on fait le grainage au colophane sur la gélatine développée et sêchée (on peut grainer aussi au bitume ou vernis graveur à l'aerographe )
On voit plus couramment faire le grainage directement sur le cuivre, alors là il faut éviter l'alcool si on a grainé au colophane, mais le développement est moins facile sans l'action de l'alcool.
J'ai choisi de grainer sur la gélatine et cela marche vraiment bien.

A bientôt pour de nouvelles aventures.
Hervé


Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

12 Re: Héliogravure Developpement le Mer 16 Jan 2013 - 19:10

En effet Hervé le grainage sur la gélatine qui surprend toujours un peu, car on peut craindre d'en modifier les caractéristiques, marche très bien.
voir un paragraphe sur le sujet pages 68 et 69 du livre de David Morrish @ marlen MacCalum "Copper plate Photogravure.
Dans ce livre on préconise l'utilisation d'une trame aléatoire plutôt que le grainage à la résine ou au bitume.

Tu as également raison de dire que l'héliogravure n'est pas "si compliqué qu'on l'imagine", le problème est qu'on imagine pas la suite des opérations minutieuses qui doivent s'enchainer sans qu'aucune étape ne soit négligée.

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Héliogravure Developpement le Dim 20 Jan 2013 - 12:55

Grand jour, aujourd'hui.

J'ai réussi un transfert impeccable sur cuivre nu.
Puis un grainage à la colophane sur la gélatine. cheers

Il ne me reste plus qu'a trouver du perchlorure de fer de 43°. (je n'ai que du 36°)


Merci a vous pour votre aide.

Voir le profil de l'utilisateur

14 heliogravure au grain le Dim 20 Jan 2013 - 13:08

Pour le perchlo 36° c'est de la dynamite ..

Regarde sur mon livret tu devrais trouver une adresse où trouver du perchlo à 45° ensuite tu appliques le tableau qui est sur le livret que je t'ai envoyé.(avec du 36 ° c'est du carnage ,ce n'est pas de l'hélio.)

Tu m'excuses mais c'est l'heure de la sieste et en Provence ,même quand il pleut à torrent, la sieste c'est sacré

Cordialement Claude

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Héliogravure Developpement le Dim 20 Jan 2013 - 13:17

J'ai trouvé du perchlorure sur mon droguiste.com

Concentration 40% ça fait du 43° ???


Merci

Voir le profil de l'utilisateur

16 helio le Dim 20 Jan 2013 - 17:36

Salut,
heureux pour toi que tu sois sur le point de réussir l'hélio.
Effectivement, le perchlo de mondroguiste.com à 40 % est proche du 43°B.
ne pas oublier avant de l'utiliser d'y laisser un copeau de cuivre s'y dissoudre.
Le mieux c'est de se procurer un areomètre de précision : voici une adresse où on peut en acheter de bonnes qualités et pour pas cher et en ligne :

j'ai celui couvrant la gamme 40 °- 50 ° B et le 30°-40°
je me sers sutout du 40°-50°
J'utilise aussi des cristaux de perchlo sec pour remonter vers les concentrations supérieures

http://labotienda.com/fr/catalogo/densite-temperature_densim-tres_areom-tres.aspx

A bientôt de découvrir tes prochaines hélios

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

17 Re: Héliogravure Developpement le Dim 20 Jan 2013 - 18:32

Merci Hervé pour cette confirmation.

Pourquoi mettre un copeau de cuivre dans le perchlorure? Quel taille le copeau?


Merci

Voir le profil de l'utilisateur

18 heliogravure au grain le Dim 20 Jan 2013 - 20:13

Bonsoir ,

le coup du copeau de cuivre....... Le perchlo est un peu (paresseux) au début de son action ...

Si on ajoute un copeau de cuivre on le "réveille" et au moment du travail sur la plaque de cuivre il est "prêt" à agir ...
Bonsoir Claude

Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: Héliogravure Developpement le Lun 21 Jan 2013 - 10:37

Bonjour
Concernant le rôle des copeaux de cuivre, et sans être spécialiste comme Claude j'avais cependant lu une explication différente dans le livre déjà cité de David Morrish:
je viens de réouvrir ce livre:
Selon cet auteur, les copeaux de cuivre ont pour but, au contraire, de réduire la quantité d'acide H3O+ qui se forme au moment de la dilution du perchlorure dans l'eau, causant une hyperactivité de la morsure et des risque de diables.
je ne sais pas ce que les spécialistes de l'hélio pensent de cette interprétation.
amicalement

Voir le profil de l'utilisateur

20 HELIOGRAVURE AU GRAIN le Lun 21 Jan 2013 - 10:59

YES Jean Claude ,

J'ai simplifié ma réponse .
Si tu plonges ta plaque de cuivre (en vue d'avoir une hélio)dans du 43, il ne se passe à première vue :RIEN.Ce qui m'a fait dire que le perchlo vers le 43 est paresseux .
En réalité même si l'image ne se manifeste pas , il se passe des choses qui peuvent ressembler à du désordre et on découvre ces "erreurs" dans le 41 quand les premiers noirs apparaissent.
Avec le copeau de cuivre les activités se stabilisent et se régularisent.
Bonne journée
Claude

Voir le profil de l'utilisateur

21 un nouveau papier gélatiné le Jeu 31 Jan 2013 - 11:58

Bonjour à tous,
je viens vous informer qu'un nouveau papier pour l'héliogravure au grain est disponible chez Jennnifer Page ( USA )http://www.capefearpress.com
Il serait plus proche encore de l'Autotype d'origine G35
Avis aux amateurs qui auraient envie de l'essayer

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

22 Re: Héliogravure Developpement le Jeu 31 Jan 2013 - 12:11

Merci Hervé, on avait déjà parlé sur ce forum, toujours à propos d'héliogravure
amicalement

Voir le profil de l'utilisateur

23 Re: Héliogravure Developpement le Jeu 31 Jan 2013 - 14:38

j'ai dû mal m'exprimer : elle dispose maintenant de deux sortes de papier hélio : Le Phoenix (cité dans le forum ) et plus récemment le Dragon qui serait plus sensible et aussi plus résistant que le premier avec un temps de sensibilisation possiblement plus long et un temps d'exposition plus court

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

24 Re: Héliogravure Developpement le Jeu 31 Jan 2013 - 15:54

Merci à toi Hervé de ces précisions, en effet je ne connaissait pas ce dragon. Il n'avait pas été mentionné sur le forum.

Voir le profil de l'utilisateur

25 Re: Héliogravure Developpement Aujourd'hui à 11:10

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum