aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

reporter un dessin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 reporter un dessin le Sam 1 Sep 2012 - 22:37

Mathias

avatar
bonsoir,

J'aimerais connaitre les différents moyens de reporter un dessin guide, le plus précisément possible, sur une plaque vernie pour la taille douce. L'idée étant de faire des tirages en plusieurs couleurs, avec plusieurs plaques.

Merci d'avance

Mathias

2 Re: reporter un dessin le Dim 2 Sep 2012 - 14:03

jeanclaude

avatar
Bonjour Mathias
je ne te donne ici qu'une seule méthode, il y en a de nombreuses, mais celle ci est simple et précise, je l'utilise depuis mes lectures des bouquins de Crown Point press.

Le dessin guide est exécuté sur une feuille de calque, j'utilise du calque polyester indéformable, très solide et ne craignant pas l'humidité.
La base de la méthode est une plaque à équerres qui donne une référence fixe pour les différentes plaques qui se succéderont sous le dessin guide.
Il s'agit d'un morceau de planche de laminé sur laquelle j'ai posé en équerre de la baguette d'aluminium (magasin de bricolage). Les baguettes d'alu sont immobilisées par de l'adhésif double face.
Le calque du dessin guide est immobilisé par du ruban adhésif sur la baguette supérieure de manière à pouvoir le soulever pour placer le cuivre et le papier carbone.
Si les plaques ont les mêmes dimensions et les arrêtes bien d'équerre le report est tout à fait précis.
A noter que sur la photo que je viens de faire rapidement le carbone est du carbone gras mais je préfère utiliser le carbone sec et poreux au mordant de marque Saral (wax free transfer paper).
Celui de couleur rouge marque très bien sur le vernis.

3 Re: reporter un dessin le Dim 2 Sep 2012 - 14:47

pierre

avatar
Admin
Bonjour,
La proposition de Jean-Claude est sûrement l'une des plus précise,
Le carbone bleu à main reporte ce que ne fait pas le carbone noir à machine.
Plus le calque est fin, et selon la finesse de la pointe, plus le trais reporté et fin.
Le papier carbone couleur est plus précis encore dans son report, son trait n'est pas gras et peu s'effacer, mais il reporte très bien sans appuyer. Il existe en rouge, blanc et je crois jaune. Il est cher.
Un petit truc pour la précision du report sans réaliser d'équerre (ou tétoner le calque, il y a déjà eu un post qui donnait l'adresse pour trouver les systèmes de téton à adhésiver, je crois sur les tirages en couleurs), faire dépasser le scotch. Coller sous la plaque l'adhésif, face collante en dessus, faire dépasser de 1,5 à 2 cm, replier l'adhésif en le collant sur lui-même, adhésiver le calque. C'est beaucoup plus précis que retourner l'adhésif directement sur le calque.
Deuxième piste, réaliser une plaque mère. L'imprimer et repasser aussitôt sous presse avec une plaque vierge bien positionnée dans la cuvette. Adhésif résistant au papier humide pour retourner l'ensemble sur le plateau ? Les plaques recevront le même dessin.
Bon courage pour tous ces calages réussis.

http://sites.google.com/site/grifeblois/

4 Re: reporter un dessin le Dim 2 Sep 2012 - 15:39

jeanclaude

avatar
Bonjour Pierre
Merci pour ces variantes, toute fois il me semble que si tu utilises ton adhésif sous la plaque puis replié etc. comme je crois comprendre, alors comment fais tu pour avoir le même repérage avec une autre plaque sous le même dessin? cas de plusieurs couleurs?
A propos du report sous presse, les master printers de CPP font ces reports (offset selon leur langage) d'une manière très sophistiquée: il font ces reports dans l'ordre d'impression finale des plaques si bien que l'allongement du papier sous les différentes impression est pris en compte, l'image s'agrandissant un peu après chaque plaque. Il est vrai qu'il impriment de très grands formats pour lesquels l'allongement du papier est forcément important.

5 Re: reporter un dessin le Lun 3 Sep 2012 - 9:39

pierre

avatar
Admin
Pour le report de plusieurs couleurs, c'est bord de calque sur bord de plaque et bien sûr à l'œil.
Mais je rappelais surtout cette méthode pour sa bonne précision, plus efficace que le scotch juste retourné. C'est un petit truc récupéré chez les photograveurs, du temps des films…

http://sites.google.com/site/grifeblois/

6 Re: reporter un dessin le Lun 3 Sep 2012 - 14:40

Mathias

avatar
Merci Pierre, merci Jean-Claude,
Je vais me procurer ce papier carbone dès que possible. C'est la méthode de transfert qui me manquait. Personnellement pour le report j'utilise la méthode traditionnelle en dessin animé où la superpositions des dessins doit être absolument précise: des feuilles perforées avec une règle à tenon.

7 Re: reporter un dessin le Mar 4 Sep 2012 - 13:45

jeanclaude

avatar
bonjour
Pour la précision du report il faut distinguer trois aspects importants:
1- la précision du report du dessin qui implique un procédé de report le plus fin possible (précision du tracé)
2- la précision du repérage autrement dit du positionnement sur la plaque (positionnement du dessin reporté sur la plaque)
3- la précision du placement sur le papier lors de l'impression (positionnements relatifs des plaques et du papier)

1- notre ami Bruno Gary me rappelle la méthode Crommelynck qui utilisait un film triacétate transparent sur lequel les trais sont gravés et remplis d'un colorant, méthode plus précise que le papier calque. Il s'agit de la même méthode que celle autrefois pratiquée avec une feuille de gélatine, un tracé par transparence à la pointe sèche, de la poudre de sanguine dans les creux et le report à la presse. Simplement le matériau est nouveau (feuille triacétate)

2- toujours selon le travail de Crommelynck (merci Bruno) à partir du report précis ci-dessus on réalise une plaque à l'eau forte dont les creux reproduisent fidèlement le dessin.
cette plaque encrée et essuyée est imprimée sur papier et le dessin d'encre aussitôt reporté sur une plaque vierge substituée à la plaque gravée (offset dans les ouvrages de Crown Point Press). On peut donc reporter de la même manière sur plusieurs plaques successives (cas de plaques multiples de couleurs différentes)

3- la précision du positionnement peut se faire par système d'équerrage sur le plateau de la presse ainsi que je procède mais aussi par la technique classique de l'aiguille (perçage fin et précisément positionné de la ou les plaques)

c.q.f.d. comme on disait autrefois en classe de mathématiques

8 Re: reporter un dessin le Mar 4 Sep 2012 - 14:31

pierre

avatar
Admin
Je note deux choses. Cette méthode est sûrement la plus précise pour reporter un dessin très précis et fouillé, mais nécessite une opération de plus, reporter l'empreinte du rhénalon ou autre support transparent sur la matrice intermédiaire de report. Rappels pour tracé à la pointe sèche sur plastique : l'ébarber pour conserver un trait précis et ne pas avoir n encrage "pointe sèche" qui serait aussi gras qu'un trait de report carbone ; utiliser un papier noir sous le plastique met en relief les traits gravés et permet de mieux voir l'avancement de son travail.

Vu cet été au musée Félicien Rops, un travail décomposé, le calque, la plaque, le tirage, à partir du tirage, une nouvelle plaque gravée "en hélio" que j'appellerais plutôt par report photographique et retravaillée pour réaliser de nouveaux états.

Donc, pourquoi pas ne pas réaliser la matrice de report par procédé photo et pourquoi pas à partir des plaques préparées pour les circuits imprimés, vernis photo déjà posé, prêt à l'emploi. Elles seront assez résistantes pour les tirages correspondants au nombre de couleurs.

Je note, Jean-Claude, que tu n'opposes plus l'élongation du papier et que je n'avais pas comprise puisqu'elle est identique pour chaque tirage donc pour chaque report plaque s'il est fait dans la même temps et les mêmes conditions, ce que tu avais fait à ma description précédente, qui était pourtant la même opération.

PS, Le musée Félicien Rops présentait cet été le travail très intéressant d'Anne Gilsoul, recyclage, superpositions et décalages de plaques

http://sites.google.com/site/grifeblois/

9 Re: reporter un dessin le Mar 4 Sep 2012 - 15:07

jeanclaude

avatar
Bonjour Pierre
A propos de l'élongation du papier je n'ai rien dit en effet dans mon dernier post, j'ai essayé de transcrire le plus exactement possible ce que j'avais compris des explications de Bruno Gary.
L'allongement du papier est facilement observable même avec des plaques 20x25 comme je l'ai constaté il y a quelques semaines. Mais dans mon cas j'ai cloisonné mes couleurs par des noirs assez larges ce qui a masqué les petites imperfections de repérage.
J'ai réalisé ces aquatintes couleurs en quatre plaques un peu comme un chalenge, je n'aime pas m'exprimer sur des techniques que je n'ai pas pratiquées.

Je n'ai jamais utilisé les plaques toutes préparées pour circuit imprimés, la seule technique photo que j'ai pratiquée, en dehors de l'héliogravure le très lourd enfant chéri, c'est la gravure polymère dont je ne raffole pas... sans nier ses qualités mais par gout personnel simplement. J'ai mon installation toute prête mais je ne m'en sers pas sauf pour des démonstrations pour des amis graveurs.

Je connais un peu le travail d'Anne Gilsoul, elle faisait partie de mes contacts établis grâce à Filip Le Roy pour rédiger l'article dans A&M du Livre.

Merci de nous donner ces informations et ces liens intéressants, c'est excellent pour les habitués ou visiteurs du forum

10 Re: reporter un dessin le Mar 4 Sep 2012 - 15:58

pierre

avatar
Admin
Tu parles de l'allongement du papier lors du tirage, et de la multiplication des plaques.
En faisant x tirages différents pour reporter sur X plaques différentes, l'allongement du papier devrait pratiquement être le même puisque réalisé dans le même laps de temps, feuilles traitées dans le même lot. faire reposer le lot dans son plastique pour harmonisation.

Pour l'allongement du papier, et je n'ai jamais eu cette préoccupation, ne tirant pas en plusieurs plaques avec repérage précis, j'ai cette approche, à valider.
Le papier s'allonge plus dans le sens opposé au sens des fibres (Dans la réalisation du papier au cylindre, les fibres se répartissent et s'orientent dans le sens de la fabrication ou le "sens machine". c'est le sens le plus stable)
Le papier s'allonge sous le rouleau, donc dans le sens de la grande longueur du plateau.
Donc sens des fibres dans la grande longueur du plateau = allongement équilibré.
Fibres perpendiculaires à la grande longueur = doublement de l'allongement

Pour connaitre le sens des fibres. Découper deux bandes de papier de ± 2 cm de largeur sur plus ou moins 20 cm de longueur dans chaque sens de la feuille. Il suffit de les pincer l'une sur l'autre entre le pouce et l’index, la bande correspondant au sens de coulée (sens machine ou sens des fibres dans la grande longueur) restera plus rigide tandis que l’autre va s’incurver.

Il y a aussi une très légère différence entre les 2 faces du papier, l'une étant plus rigide que l'autre, toujours lié à la façon de le fabriquer.

Un lien
http://www.semeuse.com/louis_barrier.html
dont voici un extrait
Ce qu'il importe ici de retenir c'est : que le papier a deux faces. Le côté toile, c'est-à-dire le côté qui reposait sur la toile métallique et qui est marqué par la trame, et le côté feutre, celui qui était au contact des rouleaux feutrés et dont l'aspect est plus irrégulier. Ce côté qui est plus feutré que le côté toile réagit plus vite à l'humidité. Si une partie d'une feuille est humidifiée elle se recroqueville sur l'autre. 20 Que le papier a deux sens. Le sens machine qui est celui du ruban (le toile, par conséquent le sens des fibres ; et le sens travers qui est le sens perpendiculaire au précédent c'est-à-dire aux fibres. Ces deux sens ont des propriétés différentes, entre autres leur réaction à l'humidité. Les fibres gonflent sous son action, mais ne s'allongent pas. Il s'ensuit que le papier humidifié s'allonge dans le sens travers et reste invariable ou presque dans le sens machine.

Autre lien
http://blogoffset.files.wordpress.com/2007/02/sens-de-coulee.pdf



Dernière édition par pierre le Dim 23 Sep 2012 - 21:42, édité 1 fois

http://sites.google.com/site/grifeblois/

11 Re: reporter un dessin le Mar 4 Sep 2012 - 16:51

gary thibeau

avatar

Salut à tous,

dans les reports le problème de l'allongement du papier reste malgré tout secondaire
c'est au tirage à plusieurs plaques que cela peut poser des problèmes sérieux

pour le report avec usage de plaques photo-polymère cela confine au masochisme
en effet si l'on peut faire une plaque insolée, pourquoi ne pas faire toutes les plaques de cette façon
il est alors beaucoup plus simple de dessiner sur calque polyester et d'insoler comme on le fait en "litho" avec les plaques off-set.
( j'ai mis des guillemets pour ne pas froisser Jacky, pointilleux quand à l'emploi du nom litho )
il s'agissait de donner les moyens de reporter in dessin lorsque l'on ne souhaite pas utiliser la photo ou que l'on n'est pas
équipé de tout le bazar nécessaire à cette pratique
des tas de méthodes ont été mises au point depuis 5 siècles
il reste à chacun de trouver le meilleur rapport résultat/emmerdements, ( ces étapes indispensables ne sont pas les plus "attrayantes" et pourtant le résultat final en dépend )
l'exemple donné par JC est très instructif
son image supporte de légers décalages donc une méthode de report simple suffira
mais toujours avec la même technique, quatre plaques repérées, certaines images ne souffrent pas l'a peu-près
c'est alors qu'il faut utiliser une méthode plus "fine" souvent chronophage
Du type d'image, dépendra aussi la méthode de repérage au tirage
Repérage "pincé" pour un travail sans difficulté particulière
repérage à l'aiguille pour les trucs plus embêtants
ou repérage au gabarit, "à l'américaine" qui ne semble d'ailleurs pas apporter un avantage décisif.

C'est donc bien en amont, au vu de la maquette à graver ( ce genre de travail ne se fait pas à la volée, à "l'inspiration" )
qu'il faut faire les choix de techniques de réalisation ... et ensuite faire le boulot.
Mais bon, travailler de cette façon ne sera bientôt qu'un chapitre dans l'histoire des techniques de gravure.














Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum