aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Problèmes d'impression avec le mordant de Bordeaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Laboarnodva

avatar
Bonjour,
Pour éviter les confusions avec le mordant d'Edimbourg, je continue ici la conversation à propos du mordant de Bordeaux qui semble présenter certains problèmes de manque dans les traits à l'impression, provoqué apparemment par un dépôt.
Jean-Claude a rencontré le même problème que moi, bien illustré par les photos publiées dans le sujet "Mordant d'Edimbourg".
J'ai ce problème depuis le début, et comme il nous est impossible de travailler avec le nitrique durant les cours, tout ce qui est taille-douce est décevant et entretemps d'ailleurs, tous préfèrent travailler en pointe sèche, sucre ou vernis mou.
Jean-Claude, tes recherches ont-elles avancé dans ce domaine?
D'autres personnes ont-elles rencontré ce problème?
Nous travaillons avec la solution sulfate de cuivre+sel.
Merci d'avance,
Sonia

http://soniarenard.com

jeanclaude

avatar
Bonjour Sonia
Merci d'avoir ouvert un post dédié à ce sujet

je viens ce matin de poser la question à F. Kiekeben créateur du site non toxic printmaking qui avait répondu très courtoisement je dois le reconnaitre à mes commentaires acerbes sur la photographie non toxique nouvelle élue sur son site parmi les activités dangereuses après printmaking, puis painting, je pense un jour prochain footing.

Je pense qu'il a du rencontrer ce genre de difficulté avec le zinc.

J'en ai parlé avec Bruno qui pense que le zinc doit être "graissé" par des encrages successifs. D'après ce qu'il m'a dit les premieres épreuves sur zinc sont souvent mauvaises. Toutefois je n'ai jamais constaté ce genre de manque après morsure au nitrique ou même au mordant d'Edinbourg
à suivre

Laboarnodva

avatar
Bonjour jean-Claude et merci pour tes recherches.

J'ai encré les plaques de nombreuses fois, et n'ai constaté aucun progrès.
Par contre, une fois, le résultat est bien sorti dès la première épreuve. Cependant, ma joie fut de courte durée, car toutes les épreuves suivantes étaient ratées.

C'est un mystère... scratch

http://soniarenard.com

Invité


Invité
Bonjour Sonia, bonjour à tous,

Pour tes soucis avec le sulfate de cuivre, j'ai souvenir d'avoir déjà eu ce genre de soucis à un moment avec des plaques épaisses mais j'ai toujours pensé que mon papier n'était pas assez humide et souple. Par contre avec les canettes alu de boisson : pas de soucis de ce genre, va comprendre Charles... Actu, je ne fais pas de morsure sur zinc alors je ne pourrai pas davantage commenter.

jeanclaude

avatar
Bonjour Emilie
En effet j'ai pensé la même chose que toi donc j'ai bien humidifié le papier ( Hanhemuihle---je ne retiendrai jamais l'orthographe de ce nom à coucher dehors- mouillé et resté une nuit sous une feuille plastique) j'ai encré sur plaque assez chaude en bourrant les tailles, j'ai imprimé avec pas mal de pression...sans succès.
Mais il est possible en effet qu'avec des tailles profondes et étroites le papier ne puisse pas aller au fond chercher l'encre, donc on ramènerait seulement l'encre du haut des parois de la taille d'où ce double trait.

jeanclaude

avatar
Voici la réponse de Friedhard:
Hi Jean Claude,
You are right, the deposit in the lines is zinc hydroxide. There are a number of ways in which this can be improved. I used to use a soft brush to remove deposits during etching, that helps. Also I found that if you use a large amount of saline sulfate etch in a deep tray the etch is smoother. A fresh solution etches cleanly, whilst an older bath etches in more irregular way due to deposits, unless removed through regular straining. Semenoff's addition of sodium bisulfate can also help get a cleaner etch.
I hope that helps,
All my best, and happy etching.
Frirdhard

Pour ceux qui ne lisent pas l'anglais, il s'agit bien d'hydroxide de zinc. Il y a de nombreuse manières d'améliorer les choses. J'utilisais une brosse douce pour enlever le dépôt pendant la morsure. J'ai découvert aussi que si on mord dans un grand volume de bain en cuve profonde la morsure est plus douce. une solution neuve mord proprement alors qu'une solution plus vieille mord de manière plus irrégulière en raison du dépôt à moins qu'on l'élimine par filtrage. N. Semenoff ajoute du bisulfate de sodium dans le bain ce qui donne une morsure plus propre.

Donc les choses ne sont pas aussi simples qu'on le souhaiterait avec le mordant au sulfate de cuivre et sel de cuisine.

En revanche le phénomène ne s'est pas du tout produit avec l'aluminium, en ce qui concerne une gravure faite il y a quelques mois déjà.

Invité


Invité
Hahnemühle

Moi aussi j'avoue, j'ai du mal avec ce nom barbare.
Voilà chai pas, on peut imaginer remplacer les "H" par des "R", ce qui ferait en disant à voix haute "Rarnemurle"... Cela dit, sur l'adresse du site de ... Rarnemurle, ils se sont trompés apparemment aussi http://www.hahnemuehle.com

Sinon pour la photo non-toxique, c'est incroyable ! Où vont-ils chercher tout ça !?

Laboarnodva

avatar
Le nom Hahnemühle n'est pas plus barbare qu'un autre, Mühle signifiant Moulin, a peut-être un rapport avec les moulins à papier.
Après tout, pour les Allemands, Arches n'est pas mal non plus, car sa prononciation est la même qu'un mot vulgaire signifiant le postérieur.

http://soniarenard.com

Laboarnodva

avatar
J'ai fait un nouvel essai hier en taille-douce avec le mordant de bordeaux, et le résultat était meilleur.
Il y avait quelques imperfections dans l'impression, mais qui peuvent être mises aussi sur le compte de l'essuyage.
Par contre les gros manques que j'avais eu les autres fois n'y étaient pas.

J'ai constaté plusieurs choses qui ont pu jouer:
- J'ai fait mon mélange avec du sel raffiné blanc, alors que je crois avoir utilisé du sel un peu gris la dernière fois. La solution est restée claire, alors que d'habitude elle devient vite verte et boueuse, à tel point qu'on ne voit plus la plaque dans le bain.
- J'ai ajouté du vinaigre d'alcool, sur un conseil d'un ami prof. de gravure allemand.
- J'ai ajouté du bicarbonate de soude dans le bac de rinçage.
- J'ai brossé après morsure, en la rinçant, la plaque avec une brosse à dents douce. Cependant, je crois que ce n'est pas une bonne idée si on veut remordre sa plaque, car il y a risque de rayer le vernis.

Je ne sais pas lesquelles de ces mesures ont joué un rôle, toujours est-il que le résultat était bien meilleur.

Sonia

http://soniarenard.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum