aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

héliogravure au grain de résine

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 10]

76 Re: héliogravure au grain de résine le Mar 5 Jan 2010 - 14:41

François a écrit:Le grain est un peu fort effectivement mais le modelé est bon.
quelques questions :
- taille de l'image en cm et densité pixels? en NB le 300 passe bien.
- utilises tu pour insoler, les transparents ultraminces de agfa copyjet qui n'ont pas de rugosité sur la face encrée?
- pompe a vide? pour bien coller le transparent au film.
et enfin reglage des noirs en sortie de photoshop V7 (surtout pas les versions ultérieures) a 70% max?

bonne journée
François
bonjour François
taille de l'image 15 x 20 cm. Impression bit map sur epson 1520 sortie 900 diffusion (j'avais pour l'occasion remis en route ma 1520 et utilisé photoshop 6 à la place de Photoshop CS3 et ma 1290)
J'utlise les transparents Copyjet de chez Agfa, parfaitement lisses et qui ont un fine couche de gélatine coté imprimable
Oui j'ai une pompe à vide et un plateau aspirant des plus simples mais efficace (voir les explications données à Florence sur un autre fil de ce forum)
J'ai réglé mes noirs sur l'écran (en faisant les correction nécessaires de niveau car mon écran est optimiste sur les noirs) et ensuite "courbe" à 70%.

Si je fais le même genre de préparation avec Photoshop CS3 et la 1290 en passant à 70% sans bit map simplement en diffusion d'erreur j'obtient à peu pres la même chose en moins grenu.

amicalement
jean-claude

Voir le profil de l'utilisateur

77 héliogravure au grain de résine le Mar 5 Jan 2010 - 15:03

re-bonjour
Pour completer ce que j'ai répondu à la question de François, voici ce que je pense du film polymère:
Pour mon goût personnel, je le précise car je ne prétends pas détenir la vérité, personne ne la détient dans ce domaine, j'aime le travail propre et en matière de photographie je suis exigeant sur le modelé et la netteté là où le photographe l'a voulue. (même dans les flous Pictorialistes il y a de la netteté dans l'image)
Avec ses inévitables pétouilles, dans le meilleur des cas sur les bords, son manque à couvrir une large gamme de gris, son manque de solidité à l'impression, le film polymère me semble bon à faire des procédés mixtes de gravure, à introduite des images photo dans un plaque, plus rarement à imprimer un travail photographique qui convient particulièrement cela m'est arrivé).
Au fond c'est plutôt mon goût qui s'adapte mal au matériau.
C'est un excellent outil pour les photographes plasticiens, qui composent avec des éléments photographiques dans le cadre d'une oeuvre ou la photographie n'est qu'un des ingrédients.
Je me répète mais j'ai recherché dans l'utilisation du film polymère un succédané de l'héliogravure mais c'en est vraiment trop loin pour que je persévère dans cette voie dans l'état actuel du produit.
Je n'ai pas travaillé le puretch ni les plaques polymères, à voir.

Voir le profil de l'utilisateur

78 héliogravure au grain de résine le Mer 6 Jan 2010 - 0:09

Bonsoir,
voici ma premiére hélio de 2010.C'est une plaque de cuivre de 12 x 17 cm,d'aprés une photo numérique de 10 mégapixels.Par rapport au Puretch,je n'aurais pas pu obtenir autant de définition sur une si petite surface.
Volontairement,je n'ai pas appliqué de correction de courbe de niveau,je pense que pour cette raison il y encore un peu trop de contraste.Mais c'est une photo d'hiver et la lumière était assez proche de ce rendu.Il s'agit donc d'un essai.
J'ai expose 5 min 30 sec aux uv (300w) à 40 cm et un temps total de gravure de 1 h 30 min.
avec une aquatinte à la colophane.
J'espére améliorer la richesse des dégradés si j'applique une courbe 75 % de correction de niveau et par là même diminuer un peu le temps de gravure.
On verra si je me trompe.
ps :l'image est bien plus fine sur le papier qu'à l'écran d'ordinateur

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

79 Re: héliogravure au grain de résine le Mer 6 Jan 2010 - 0:20

j'ai scanné l'impression en 1200 dpi cela semble mieux à l'écran

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

80 héliogravure au grain de résine le Mer 6 Jan 2010 - 11:51

Bonjour à tous .

Je constate avec plaisir que Hervé s'accroche à la balustrade héliographique .

Il est certain que ses essais sont encourageants. Il est difficile d'apprécier la qualité de son image , à l'écran . De chez moi cela me paraît cependant manquer de définition et de "demi teinte " ce qui donne l'impression que l'image est trop claire ou surexposée ????????????????

[b]De toutes façons, je maintiens que 1h30 dans l'acide , c'est du massacre , avec toutes les préoccupations qui s'en suivent....
Il est difficile de passer de votre procédé au plastique à l'héliogravure au grain en mélangeant tout.Ceci n'est que mon avis et ne vaut que ce qu'il vaut......

Cela peut venir de plusieurs choses
A/ un mauvais positif beaucoup trop chargé au départ.
Rappelons que le positif "classique " doit se promener en DENSITE entre 0,2 et 2,0 ce qui donne un contraste de 1,8 MAXIMUM
Par contre lorsque nous avons des positifs issus d'imprimante la densité de 0,2 est souvent réduite à ZERO ce qui fait que la densité max ne dépasse pas 1,7 à 1,8.
[u]Si à partir de cela on a pris la précaution de faire des essais d'insolation comme je l'ai expliqué dans les premières pages à partir d'une charte de gris on détermine un temps d'exposition aux UV quasi PARFAIT et pratiquement immuable .

ATTENTION à la cuisson du grain!!!! un grain trop cuit forme un vernis et tout devient GRIS au tirage .
Avec une bonne cuisson.....
La morsure à l'acide devient alors souple et raisonnable (20 à 25 mn)

Je reste à votre disposition et vous souhaite une bonne journée

Claude PLESSIER

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

81 Re: héliogravure au grain de résine le Lun 25 Jan 2010 - 19:47





Héliogravure réalisée par moi même ce week end chez Claude Plessier dans son stage le plus fameux ...
"La galette Bretonne" ou l'on y apprend tous les secrets de "la dentelle de calais" et le tout dans la joie et la bonne humeur sous une température torride de 12° ...

Vous ferrez comme vous voudrez , moi j'ai décidé de suivre Claude avec ses recommandations de macramé et pour ceux qui ne comprennent rien ...
relisez ce sujet et pour les autres il faudra "reviendre" au deuxième tour ...
moi j'ai déjà pris rendez vous !!!!!!!

Smile Bonjour chez vous ...

bise à Claude et à Paulette

Voir le profil de l'utilisateur http://florencejoutel.canalblog.com/

82 héliogravure au grain de résine le Lun 25 Jan 2010 - 20:38

bonsoir à tous , bonsoir Hervé
A nouveau je ne comprends pas pourquoi tu veux appliquer cette règle des 75% qui est utile pour le polymère mais n'a rien à voir avec l'héliogravure au grain!
Claude le dit à nouveau, le contraste doit être aux environs de 1,8, je ne sais pas si tu as un densitometre mais je doute fort que le contraste de ton positif atteigne cette valeur. De plus la réduction de 75% aggrave encore la situation d'où probablement tes images qui restent grises.
Enfin ton temps de morsure est démesurément long. Il faut que tu en trouves la raison.
Je te conseille de faire des essais avec des échelles de gris calibrées, c'est peut être un peu austère mais ça permet de bien comprendre ce qui se passe au cours de la procédure.
bien amicalement
jean-claude
PS je te conseille les échelles de gris car c'est valable avec tous les procédés, j'ai mis au point ces jours ci des tirages charbon seulement après avoir tiré ces échelles (Stouffer) qui m'ont permis de déterminer le bon contraste et les temps d'expositions aux UV

Voir le profil de l'utilisateur

83 héliogravure au grain de résine le Mer 27 Jan 2010 - 13:39

bonjour,
merci pour ces conseils.
effectivement, je ne pense que ce soit une bonne idée d'utiliser les courbes pour l'hélio.je risque encore d'augmenter le temps de morsure.
J'ai bien réfléchi à la question et je pense que la lenteur à la morsure vient certainement du fait que je n'utilise pas de positif argentique.Les sels d'argent sont bien plus opaques que les encres des imprimantes.
Je me mettrais bien à la photo argentique, mais je n'ai ni la place,ni les compétences.
Par contre,je suis entrain de travailler sur l'échelle de gris.Je posséde 2 bouquins sur l'hélio( Morrish et Kolb ), tous les deux en anglais.
Ils s'accordent à peu prés sur la valeur du gamma aux alentours de 1.30 à 1.45.
Avec mon imprimante jet d'encre,j'arrive à obtenir des impressions dans cette valeur de gamma pour des images allant de 20% à 90% de noir.
Je posséde bien un petit densitomètre par transmission, il m'a permis de calibrer la correspondance entre le % de noirs à l'écran (fenêtre infos de Adobe Photoshop )
et la densité optique à la sortie de l'imprimante.
Pour obtenir un gamma de 1.8 avec mon matos,il faudrait que je superpose deux positifs lors de l'exposition aux UV.Faisable, mais plus délicat.
Désque j'aurais fini ces quelques réglages,je ferai une tentative de tout cela.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

84 Re: héliogravure au grain de résine le Mer 27 Jan 2010 - 13:56

herve a écrit:bonjour,
merci pour ces conseils.
effectivement, je ne pense que ce soit une bonne idée d'utiliser les courbes pour l'hélio.je risque encore d'augmenter le temps de morsure.
J'ai bien réfléchi à la question et je pense que la lenteur à la morsure vient certainement du fait que je n'utilise pas de positif argentique.Les sels d'argent sont bien plus opaques que les encres des imprimantes.
------------------------
Bonjour Hervé
Je ne suis pas spécialiste de l'héliogravure comme Claude. Cependant je sais qu' il utilise des positifs jet d'encre,( hier avec des encres piezo aujourd'hui je ne sais pas) mais en tous cas il ne fait plus de négatif argentique et ses temps de morsure sont beaucoup plus courts.
l'écart de densité qu'il préconise est en effet bien au dessus de 1,45.... à discuter avec lui.
amicalement à tous
jean-claude

Je me mettrais bien à la photo argentique, mais je n'ai ni la place,ni les compétences.
Par contre,je suis entrain de travailler sur l'échelle de gris.Je posséde 2 bouquins sur l'hélio( Morrish et Kolb ), tous les deux en anglais.
Ils s'accordent à peu prés sur la valeur du gamma aux alentours de 1.30 à 1.45.
Avec mon imprimante jet d'encre,j'arrive à obtenir des impressions dans cette valeur de gamma pour des images allant de 20% à 90% de noir.
Je posséde bien un petit densitomètre par transmission, il m'a permis de calibrer la correspondance entre le % de noirs à l'écran (fenêtre infos de Adobe Photoshop )
et la densité optique à la sortie de l'imprimante.
Pour obtenir un gamma de 1.8 avec mon matos,il faudrait que je superpose deux positifs lors de l'exposition aux UV.Faisable, mais plus délicat.
Désque j'aurais fini ces quelques réglages,je ferai une tentative de tout cela.

Voir le profil de l'utilisateur

85 Re: héliogravure au grain de résine le Mer 27 Jan 2010 - 14:11

je confirme Jean Claude
des films d'une très belles densités avec une Epson nouvelle génération d'encre Chrome
et une d'une très bonne qualité aussi ...

les temps dans l'acide sont de 3 minutes environs dans le premier bain 41° baumé
10 dans le deuxième environs 39 ° baumé
et 10-15 dans le troisième environs 38 ° baumé
et on laisse pas cuire tout seul
on est à cotés et on surveille on secoue doucement !

Voir le profil de l'utilisateur http://florencejoutel.canalblog.com/

86 Re: héliogravure au grain de résine le Mer 3 Fév 2010 - 12:28

Invité


Invité



Dernière édition par lenoir le Jeu 4 Fév 2010 - 23:05, édité 1 fois

87 Nettoyage plaque le Mer 3 Fév 2010 - 14:17

C 'est exact le nettoyage avec savon ou pire mystrol ou mr propre est efficace mais détruit gentiment la plaque!

Le mieux je trouve, c'est l'eau.
En arrosant la plaque et en la laissant humide 5 mn, elle devient très facile a nettoyer avec les doigts ou une éponge propre.

Voir le profil de l'utilisateur

88 Re: héliogravure au grain de résine le Mer 3 Fév 2010 - 14:48

Invité


Invité
i



Dernière édition par lenoir le Jeu 4 Fév 2010 - 23:09, édité 1 fois

89 héliogravure au grain de résine le Jeu 4 Fév 2010 - 20:13

Bonsoir,
toujours dans l'hélio.
je viens de réaliser ma dernière hélio aprés avoir travaillé plusieurs jours sur une échelle de gris pour étalonner mon imprimante jet d'encre.
Finalement, grace au driver de celle-ci,je peux choisir la quantité d'encre et j'ai pu imprimer un positif en niveau de gris avec un gamma trés satisfaisant et ceci par le biais d'une double impression.
Mes temps de gravure restent encore au dessus de la moyenne, mais la gélatine résiste trés bien au perchlo.A voir si ma solution de bichro ne serait pas un peu vieille ?
plaque de cuivre : 12 X 17 cm
photo numérique 10 M pixels
sensibilsation bichro 3,5% pendant 3min 30 sec
expo uv 300W vap de mercure à 40 cm
Pour l'impression j'ai changé de papier,j'ai pris un papier velin 120 gr trés doux et sans grain: la netteté est bien meilleure
Voici le résultat: à vous de juger.
j'ai fait 2 tirages : un essuyé seulement à la tarlatane et l'autre plus clair à la paume de la main avec blanc de Meudon


Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

90 héliogravure au grain de résine le Ven 5 Fév 2010 - 9:30

Bonjour Hervé, bonjour à tous
Elles sont en effet meilleures tes dernières hélio.
Que veux tu dire par double impression? As tu remis ton transparent dans l'imprimante pour imprimer à nouveau dessus? Quel type et modèle d'imprimante utilises tu?
Je crois comprendre que tu insoles avec une Osram 300watts, ça m'intéresse de connaître tes temps d'insolation.
C Plessier a je crois une insoleuse pro de 1000 ou 3000 watts.
je préfère la deuxième impression que tu as " paumée" à mon avis, pour une photographie, le voile d'encre correspond à un papier voilé, les blancs purs sont ternis.

Voir le profil de l'utilisateur

91 heliogravure au grain le Ven 5 Fév 2010 - 11:34

Bonjour,
effectivement,j'ai pratiqué la double impression,c'est à dire que j'ai imprimé sur transparent deux fois la même image en niveaux de gris.Je pensais rencontrer un problème de décalage lors de l'impression.En fait,pas du tout,en prenant bien soin de bien caler le film dans le bac de l'imprimante.
Je possède une HP photosmart 7550, c'est à dire une imprimante grand public,certes de bonne qualité,pas spécialement destinée à ce genre d'usage,mais elle s'en est bien sortie.
Je crois que toutes les imprimantes du marché actuel sont capables de rendre ce service.
Pour une fois,je n'ai pas fait cela au hasard :j'ai passé quelques jours à imprimer une échelle de gris (que j'ai téléchargé sur le site de Lothar Osterburg).On peut facilement réaliser une échelle de gris avec un logiciel comme Photoshop ou encore plus facile avec paint de Windows,mais puisqu'il la met en ligne,je me suis pas cassé la tête.
J'ai pas fait exprés quand j'ai acquis cette hp,en 2003,mais dans le driver au niveau des options,on a le choix de
moduler à cinq échelons la quantité d'encre à l'impression.
J'ai donc imprimé l'échelle de gris en question à différents degrés d'encre et aprés sêchage complet (au sêche-cheveux)j'ai mesuré avec mon densitométre (ebay 15 Euros)la densité optique de chaque bande de gris.
A chaque bande correspond un % de noirs (que l'on peut noter dans la fenêtre infos de Photoshop).
Je me suis fait un tableau de densités pour chaque échelle de gris différente.
Bref,je me suis bien amusé.
Au final, aucune échelle de gris ne présentait un écart de densité adéquat pour l'hélio.
Alors,j'ai pensé à juxtaposer exactement sur table lumineuse deux échelles de gris différentes et là,miracle,l'écart de densité (gamma)est satisfaisant.
Dans un premier temps,j'ai pensé exposer le papier autotype ainsi avec deux transparents.J'ai bien vite vu qu'il y aurait des difficultés à repérer la bonne position des 2 images.
Finalement j'ai passé mon échelle de gris deux fois dans l'imprimante:une première fois à -20 d'encre, je sêche la première impression au sêche-cheveux,avant de la réintroduire dans le bac d'alimentation pour la deuxième impression à + 10 d'encre (NB : ces +10 et -20 sont fictifs,c'est moi qui les ai attribué à la position du curseur de réglage de la quantité d'encre dans le driver).
Une fois réalisée cette échelle de gris (+1O.-20),j'ai repris la mesure des densités optiques définitivement.
Maintenant, je peux donc savoir avec une image en niveaux de gris à l'écran de Photoshop,en promenant l'outil pipette et dans la fenêtre infos,la correspondance entre le % de noirs et la densité sur le transparent.
J'ai imprimé mon positif dans les mêmes conditions (+10.-20)

Pour la dernière hélio plus haut,j'avais de 22 % à 82 % de noirs à l'écran , ce qui correspond à 0,24 et 1,60 de densité optique sur le film, soit un gamma de 1,36.
J'ai utilisé adobe Photoshop CS3,en anglais,mais qui posséde un filtre supplémentaire de réglage Blancs/Noirs pour les images en niveau de gris.
J'ai imprimé en 800 dpi.
Pour l'exposition, j'utilise une ampoule Philipps U.V à vapeur de mercure de 300 Watts/220 Volts à 40 cm .
J'ai exposé 6 minutes 30 secondes.Claude m'avait donné un temps d'environ 4 minutes, mais son installation
est bien plus puissante.
Bon, voilà pour tous ces détails.J'espère que j'ai bien expliqué.Des images seraient sans doute plus claires.
Un de ces matins,faudrait que je m'y attelle sur mon site....
J'envisage bientôt de faire un essai en scannant un négatif argentique noir et blanc.
Comme je ne suis pas équipé,ni apte à développer les films argentiques,j'ai donné mon film 24x36 chez un photographe --> faut compter trois semaines ..
Amicalement

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

92 Re: héliogravure au grain de résine le Ven 5 Fév 2010 - 11:57

Comme je ne suis pas équipé,ni apte à développer les films argentiques,j'ai donné mon film 24x36 chez un photographe --> faut compter trois semaines ..
Amicalement[/quote]
------------------------
bonjour Hervé et merci pour tous les détails de ta procédure.
C'est un TRES MAUVAIS CHOIX de confier ton film N&B à un photographe négociant qui te fera payer cher (sous-traité par un labo car les photographes ne font plus cela) pour un film souvent mal développé et quelquefois rayé apres 3 semaines alors qu'en 30 minutes tu peux obtenir un film impéccable sans aucune difficulté et avec un matériel d'un prix dérisoire.
Pour développer du film N&B rien de plus facile, il te faut une cuve à spirales (à Bievre on doit trouver d'occase pour 10€) et un flacon de révélateur Rodinal +un flacon de Fixateur Hypam.
tu peux acheter tout cela pour des prix minima ici:
http://www.selsdargent.com/

C'est tout, c'est extremement simple, je peux t'expliquer les étapes si tu le veux. En 20 minutes ton film est fixé et lavé.
Une heure apres il est sec et tu peux le scanner pour faire ton positif sous photoshop , ou encore le placer dans un agrandisseur si tu en as un pour faire un positif argentique sur de l'ilford ortho si tu ne veux pas dépasser le format 20x25

C'est valable pour tout le monde: le développement d'un film N&B c'est vraiment une opération simple et peu couteuse!!!

Voir le profil de l'utilisateur

93 heliogravure au grain le Ven 5 Fév 2010 - 12:44

Tu as raison.Désque mon film revient du labo,je fais un essai du négatif au scanner et si le résultat est vraiment supérieur au tout numérique, je me lance dans le développement N&B et je compte bien sur tes conseils.
Amicalement

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

94 héliogravure au grain de résine le Ven 5 Fév 2010 - 18:27

Bonsoir à tous,
J'ai quelques problèmes de connexion pour répondre mais Jean Claude est intervenu...

Je réponds en vrac... à vos interventions
Jean Claude
Mon insoleuse est équipée d'une lampe à arc de 1000w mais je l'utilise à 500w c'est comme la cuisine il vaut mieux un feu doux qu'un coup de chalumeau.. Elle se trouve à 60 cm dupositif et j'expose 3mn 45 secondes .
Pour Hervé ,
je suis ravi de voir que tu progresses dans la qualité .Je pense cependant que ta morsure dans le perchlo est trop "violente" ou "forcée"..
Cela peut venir d'une surexposition aux UV .
Il faut absolument que tu mettes en place ce que j'ai expliqué sur ce fil il y a deux ( les photos de c-joint sont certainement effacées )
Tu réalises une charte de gris sur papier bichro et tu développes .. Tu dois voirla TOTALITE des plages de la charte , bien exposées . En fonction des résultats tu recommences en modifiant le temps d'expo..YES?
Autre chose : tu sembles mettre en doute la validité de ton BICHROMATE...
Personnellement :si cela peut t'aider ; je mélange 175 grammes de cristaux de bichro ( en chauffant un peu) à 5 litres d'eau déminéralisée .A partir de cet instant le mélange est très sensible à la lumière et c'est pourquoi je le garde en permanence dans un sac noir sauf en lumière inactinique .

Je prépare mes papiers à moins de 12°C.
Dans 5 litres de solution je sensibilise environ 10 à 12 feuilles de papier(30x40 cm) gélatiné (temps 3 mn)en lumière inactinique . A ce moment la belle couleur orange à tendance à s'assombrir et dans le liquide je vois apparaître comme des poussières noires en suspension .. Je peux encore faire une ou deux feuilles mais à ce stade j'estime que mon BICHROMATE DE POTASSIUM est fatigué...

Je suis à l'entière disposition de tous les membres du FORUM AQUATINTE Pour les aider dans la réalisation d'éliogravure au grain. Je n'ai aucun secret pour vous , je n'ai que 15 années d'expérince acharnée ..
Allez avec C-joint j'essaie de vous proposer les deux hélios que j'i réalisées aujourd'hui pour mon livre d'artiste sur le thème "LA MATIERE"

Bonne soirée à tous.


http://cjoint.com/?cfszhwiPM3

http://cjoint.com/?cfsAwY8RnA

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

95 héliogravure au grain de résine le Ven 5 Fév 2010 - 18:52

Très beau travail Claude !

Pour le bichromate en solution et pour les tirages charbon je le filtre après trois ou quatre feuilles afin d'éliminer les poussieres noires qui flottent. Je sensibilise environ 10 feuilles 20x25 avec un litre.
Je prépare une solution de potassium dichromate à 1,5% dans un litre moitié eau, moitié acétone. Le séchage ne dure pas plus de 20 à 30 minutes en simple suspension sans ventilateur.
Bien sur il s'agit d'un papier charbon différent de l'Autotype.
Je sensibilise avec un bain de dichromate à moins de 10 degrés

Voir le profil de l'utilisateur

96 héliogravure au grain de résine le Ven 5 Fév 2010 - 19:52

Jean Claude nous sommes en principe d'accord sur la ligne :efficacité du BICHROMATE DE POTASSIUM
Il semble donc que le problème soit résolu dans son ensemble Qu'en pense HERVE????????

J'ai dégusté suffisemment d'atelier et de senteurs au jourd'hui je crois que je vais me retirer de la circulation Car demain dès 7 heures je retourne au combat( Une image qui me "taraude " depuis quelques années et que j'aimerais bien coucher dans mon livre d'artiste "
Les Dieux de l'héliogravure me seront -ils favorables ??????? réponse demain midi.....

GROS DODO PAPATTES EN ROND A TOUS

Claude Plessier

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

97 Re: héliogravure au grain de résine le Mar 9 Fév 2010 - 19:15

jeanclaude a écrit:
Je prépare une solution de potassium dichromate à 1,5% dans un litre moitié eau, moitié acétone. Le séchage ne dure pas plus de 20 à 30 minutes en simple suspension sans ventilateur.
Bien sur il s'agit d'un papier charbon différent de l'Autotype.
Je sensibilise avec un bain de dichromate à moins de 10 degrés

Question pour Claude
je peux faire pareille pour résoudre mon problème de sécheuse que je n'ai pas ou trop puissante pour le papier ???

Voir le profil de l'utilisateur http://florencejoutel.canalblog.com/

98 HELIOGRAVURE AU GRAIN le Mar 9 Fév 2010 - 19:59

Bonsoir

Bien sur il s'agit d'un papier charbon différent de l'Autotype.


Jamais essayé avec l'acétone , donc??????????

L'essai ne coûte qu'une feuille de papier
Bonne soirée Claude

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

99 Re: héliogravure au grain de résine le Mar 9 Fév 2010 - 20:08

bon alors après mon retour de vacance `j'vais avoir pleins chose à caler, essayer ..;
si je savais pas quoi faire en Mars ...

Voir le profil de l'utilisateur http://florencejoutel.canalblog.com/

100 Re: héliogravure au grain de résine le Mar 9 Fév 2010 - 20:25

question pour jean Claude
cela n'altère pas la définition l'acétone ????
les narines oui mais le papier ???

Voir le profil de l'utilisateur http://florencejoutel.canalblog.com/

101 Re: héliogravure au grain de résine Aujourd'hui à 23:19

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 10]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum