aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

héliogravure au grain de résine

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 10]

26 héliogravure au grain de résine le Mar 1 Déc 2009 - 16:53

Merci pour cette explication à propos de l'échelle de gris.
J'avais fait de tels tests il y a quelque temps pour trouver le meilleur temps expo.Cela tournait aux alentours de 7 à 7 min 30.
Mais j'ai eu les meilleurs résultats avec des temps plus longs, alors j'avais abandonné le premier temps d'exposition trouvé.
Je vais suivre ton conseil d'augmenter la distance d'exposition (40 au lieu de 30 cm et 7 minutes d'expo selon mon test de bande de gris )
Ma grande difficulté c'est surtout d'obtenir des demi-tons bien nets.
j'y retourne de ce pas
a bientôt

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

27 héliogravure au grain le Mar 1 Déc 2009 - 17:56

Salut Hervé ,

Dans la charte de gris que j'ai mise sur le forum hier on ne voit pas très bien mais il faut que tu trouves un temps---parfait qui te donne toute la gamme du blanc pur au noir .....A partir de là tu es certain que la totalité des teintes de tes hélios auront un rendu quasi parfait, sans avoir à "tirer " sur les presque blancs ou avoir à protéger les noirs d'un crevé...(Pour les photographes c'est similaire au "ZONE SYSTEM D'ANSEL ADAMS"
DEUXIEME avantage puisque tu as des positifs numériques , ils sont "constants dans la qualité" donc pour toutes tes hélios tu peux afficher le même temps d'exposition et avoir un excellent résultat quasi garanti d'avance .

Bon, une petite hélio pour la route???????
Photo faite en ISLANDE au MAMYA 4,5x6....Héliogravure au format 24x30.
http://cjoint.com/?mbr3CCixe8
Bonne soirée à tous

Claude PLESSIER

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

28 héliogravure au grain de résine le Mar 1 Déc 2009 - 21:38

Bravo Claude, c'est superbe!

Voir le profil de l'utilisateur

29 héliogravure au grain de résine le Mer 2 Déc 2009 - 10:52

bonjour,
super ces hélio,j' en suis pas encore là !
hier j'ai fait une hélio avec expo 7 min à 40 cm :la gélatine parait ok et l'image aussi.
Ce matin je grave:1)les noirs à 43°b ok
2) puis à 41° b :là j'ai quelques crevés dans des zones de gris.Malré tout je poursuis dans le 41° b.Le reste de l'image semble tenir le coup.
A ton avis d'où peuvent venir ces crevés (j'en ai eu d'autres récemment avec une autre gravure exposée 8 min 30 à 30 cm)?
3)je crois bien que je ne vais pas passer à 39°b
Si j'augmente le temps d'expo,la gélatine sera plus solide c'est sur,mais est ce que j'aurai du mal à éviter la surexposition et manquer des nuances dans les tons clairs ?
Au début de mon travail en hélio,j'avais réussi mieux que çà avec une expo à 10 min,mais c 'était une image retravaillée presque au trait.
à propos du développement:juste avant de le faire,j'ai passé un coup léger de pinceau avec une solution à froid de produit décolle papier-peint dilué sur le dos du papier gélatiné :impeccable,2 minutes aprés avoir versé de l'eau chaude, le papier s'est décollé en remontant à la surface de l'eau !
Bon,entre-temps je surveille la gravure de la dernière hélio:ça a l'air de s'arranger.c'est sur j'irais pas au 39 °b

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

30 Héliogravure au grain le Mer 2 Déc 2009 - 16:27

Bonjour à tous ,

Hervé,
La morsure à l'acide , est un peu le juge de paix de toutes les erreurs faites auparavant.... Il semble que ta gélatine ( dans les noirs ou les gris foncés) ne soit plus assez épaisse pour supporter l'attaque de l'acide ...... D'où un positif trop dense ou une sous exposition aux uv...... Il est vrai que si on force sur les uv les parties claires vont souffrir!!!!!!!!!!!!Il y a probablement une autre cause qui me paraît être la bonne: un grain mal géré /
1/ Un grain trop faible et l'acide s'en donne à coeur joie...
2/ Un grain mal cuit :: pas assez cuit à cet endroit là , les petites billes de résine ,rongées en sous couche par l'acide , sautent dès le début et l'acide a le champ libre pour tout chramer.

Sans critiquer nullement ton attitude , je m'étonne que tu trouves le moyen de surveiller la plaque dans l'acide tout en écrivant tes impressions sur le forum alors que selon mon expérience la surveillance de la plaque dans l'acide est probablement la plus délicate.......

Auparavant je commençais dans le 43°B, il ne se passait souvent rien ,mais cette démarche avait pour but de préparer la gélatine en la gonflant d'acide .
Maintenant j'attaque dans le 41°B ([b]en principe pendant trois minutes) Température 22°C.... Les premiers noirs commencent à monter lentement.
Je passe dans le 39°B en balançant doucement la cuvette sans arrêt pour que le liquide se promène sur la plaque dans tous les sens.Normalement au bout de dix minutes (si le cliché est normal )la montée des noirs se ralentit et je passe dans le 38°B pour le reste dutemps ....A savoir que je surveille à partire de l'image de base la partie la plus claire présentant des détails légers.(au total rarement plus que 25 à 28 mn) au moment TOP TOP je plonge brutalement ma plaque dans un bac d'eau[u]afin d'éviter que l'acide ne continue à travailler sur certaines zones .

Pour la cuisson du grain j'ai mis au point avec précision une technique avec une flamme butagaz . Je n'accorde aucune confiance à un four électrique qui ne permet pas de contrôler la cuisson en fonction du positif de départ mais ne fait qu'afficher une cuisson quelquonque... mais ceci n'est que mon avis qui ne vaut que ce qu'il vaut.
Bon allez avant l'heure le l'apéro une petite hélio
Lac de Castillon Alpes du sud
Prise de vue ARCA SWISS 4X5" Film TRIX 320 exposé à 200ISO Dev; D-76 Zone Systèm

Hélio format 24x30 cm
http://cjoint.com/?mcqACJvRn5

Bonne soirée à tous

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

31 héliogravure au grain de résine le Mer 2 Déc 2009 - 17:02

Bonjour
Je ne me prétends pas spécialiste d'héliogravure au grain de résine mais cependant je voudrais ajouter mon grain de participation à celui de Claude.
En effet je fait des aquatintes au grain de résine, à la colophane comme vous autres et j'abonde dans le propos de Claude, je cuis ma résine de la même manière avec un petit " bidon bleu" camping gaz que je promène de droite à gauche et d'arrière en avant sous la plaque posée sur une grille (un tamis à gravier de maçon).
On voit bien par réflexion d'un petit tube fluo le changement de teinte au moment de la fonte et avec le gaz on peut être très précis et arrêter la chauffe exactement quand on veut.
Les graveurs de groupe ici à Nevers, emploient un réchaud électrique je vois les résultats! quand c'est le moment, pas facile à lire sur le réchaud posé sur une table, il leur faut glisser la plaque hors du réchaud, pas commode et surtout pas instantanné.
C'est autrefois Pierre Brochet qui m'avait montré sa méthode et en effet c'est efficace!
Savez vous Claude et Hervé que comme moi vous risquez votre vie à allumer une flamme dans le voisinage de la boite à grain, dixit les inconditionnels du "non-toxic" et champions de l'aérographe" qui soutiennent mordicus que les boites à résine sont des bombes qui n'attendent qu'une étincelle pour exploser! Théoriquement oui, "une poussière combustible en suspension dans l'air etc." mais dans les faits je n'ai pas encore trouvé un seul exemple.

Voir le profil de l'utilisateur

32 Héliogravure au grain le Mer 2 Déc 2009 - 17:17

Bonsoir Jean Claude

Oui je suis au courant pour la bombe et c'est aussi pour cela que il y a 10 ans en installant mon atelier j'ai mis un fil de terre sur la boîte à grain..

Je suis conscient du problème et peut être qu'un jour on s'enverra en l'air...... OUAOUH!!!!!!


Bonne soirée Claude PLESSIER

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

33 héliogravure au grain de résine le Mer 2 Déc 2009 - 19:06

finalement ces taches noires sur la gélatine n'étaient pas des crevés.
et j'ai pu passer au bain de perchlo à 39°B.
le résultat est correct pour un débutant que je suis encore.
je crois bien que j'ai du laisser trop de temps dans le 39°b, car les blancs sont gris, il a fallu polir pour les retrouver.
Maintenant, faut voir à l'impression.
Pour les explosions de boite à grains,j'ai lu que c'était avec la poudre de toner que c'était possible !
Pour l'aquatinte j'ai toujours utilisé un camping gaz comme dans l'atelier de gravure où j'avais un stage il y plus de trente ans.
Est ce que tu as essayé l'aqutinte au bitume pour l'hélio ?
bonne soirée

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

34 héliogravure au grain le Mer 2 Déc 2009 - 19:27

Bonsoir,

finalement ces taches noires sur la gélatine n'étaient pas des crevés.
J'ai du mal à suivre .... les crevés se manifestent sur la plaque de cuivre après action de l'acide et non sur sur la gélatine ??????????????????

Pour le bitume de Judée j'ai essayé il y a 13 ans chez un copain LEMOINE j'en garde un souvenir impérissable....

Bonne soirée

Claude

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

35 Atelier Non Toxique le Jeu 3 Déc 2009 - 23:09

Bonjour à tous,
ravi de rencontrer des gens qui travaillent dans les techniques que j'ai travaillé à acclimater a nos latitudes!!

après 11 mois de travail seul et lu les bouquins de Keith Howard et Henrik Boegh, je viens de terminer l'installation de mon atelier 100% non toxique.
J'ai participé en aout a un atelier de H Boegh avec 8 graveurs de pays divers et maintenant possède bien les tours de mains.
J'ai fait un bench mark complet des temps d'expositions et développements de lavis toner, crayons gras, halftone, etc.. sur des films Immagon , DK3 et Puretch
Je n'ai aucun problème avec les half-tones mais je dois dire être encore insatisfait des lavis sur films polymères car si je reste a des petits formats (<18x24) tout se passe bien mais quand je travaille sur du A3+ et lavis j'ai des problèmes aux bords. J'utilise les recommandations de Boegh en augmentant l'expo de la trame aquatinte à 120" et le calques toner a 35" mais j'ai do mal a obtenir des gris satisfaisants.

J'ai apprécié particulièrement le réservoir vertical a perchlo de Boegh avec l'aérateur d'aquarium qui permet de garder un perchlo frais éternel!!!

François de Verdière

Voir le profil de l'utilisateur

36 héliogravure au grain de résine le Ven 4 Déc 2009 - 10:21

bienvenue sur ce forum et bonjour
effectivement, on travaille souvent seul dans la gravure et ça peut durer des mois avant de maitriser une technique particulière.
Personnellement, je me restreins à graver dans deux directions:
- le puretch
- l'héliogravure au grain de résine
on ne peut pas tout faire,c'est dommage....
Deux méthodes opposées du point de vue de la toxicité des produits.
je vois que tu as utilisé un réservoir vertical avec le perchlo,je l'ai aussi pratiqué et les résultats sont assez convaincants.
Est-ce que tu as essayé l'electrogravure au sulfate de cuivre dans le bain vertical?
J'ai fait quelques gravure avec ce procédé, c'est vraiment super tant au niveau de la non toxicité, de la rapidité et surtout de la faculté de pouvoir suivre l'évolution de la morsure puisque le bain est clair.Le puretch résiste trés bien au champ électrique à faible voltage.
Tu dis n'avoir aucun problème avec les demi-tons,c'est justement là que je bloque avec ce procédé :pour l'instant,je n'ai pu utiliser que des images bitmap où les demi-tons ne sont créés que par une densité + ou - grande de points noirs.
Il existe une méthode pour utiliser une image en niveux de gris,c'est en utilisant un filtre dans photoshop,un filtre qui "ouvre"les noirs.Je n'ai pas encore essayé cela avec l'electrogravure.
De mon coté,je n'utilise pas de trame aquatinte,mais une aquatinte au bitume sur le puretch.
Si tu as un secret pour les demi-tons,je veux bien le partager !
bonne journée

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

37 Demi tons le Ven 4 Déc 2009 - 14:54

Je suis le procédé de Keith Howard et Henrik Boegh :
Les half tones demi tons sont générés sur un transparent Agfa copyjet très mince en réduisant en Photoshop 7 les noirs a 70%. Puis en imprimant le transparent sur une Epson 1520 vieux modèle mais qui a une tête remarquable. Aujourd'hui c'est la Epson 3000 qui fait la même chose. Donc pas de bitmap mais une imprimante avec tête Noir et Blanc très précise. Les points imprimés passent remarquablement sur l'Imagon, le DK3 et le Puretch.
On trouve des Epson 1520 sur Ebay mais il y a un site américain qui les proposent reconditionnées et garanties www.posjet.com pour moins de 200€.

Voir le profil de l'utilisateur

38 héliogravure au grain de résine le Ven 4 Déc 2009 - 17:03

Bienvenue sur le forum François
Je suis heureux que les praticiens arrivent peu à peu, cela enrichira nos connaissances à tous. Il y a déjà pas mal d'adeptes du film photopolymère sur le forum. Florence fait des essais systématiques de tous les film qu'elle peut se procurer: ImagOn; DK3, puretch et elle va tester le Zacryl.
En ce qui me concerne j'ai du Dk3 tout récemment acheté mais avec lequel j'ai fait très peu d'essais, j'utilise de l'ImagOn depuis des années car j'avais pu en acheter un énorme rouleau de plus de 100 mètres que je grignote peu à peu.
J'ai aussi fait des essais avec l'imagOn "pro" plus épais donc susceptible de permettre une plus belle gamme de gris, j'en avais touché deux mots à Keith Howard qui est d'accord sur ce point mais c'est un film qui se lamine difficilement en faisant des vagues ou des rides comme à la surface d'un étang!
J'ai fait il y a quelques années un peu d'héliogravure avec mes amis Jean Daniel Lemoine et Claude Plessier mais je n'ai pas eu l'opiniâtreté de continuer, c'est vraiment très exigeant en espace en précautions multiples, il ne faut plus faire que cela?. Ceci dit c'est le procédé roi pour l'impression de photographies les impression au film polymère n'atteignent jamais ce niveau de qualité, il suffit pour s'en convaincre de regarder les images de Claude un peu plus haut dans ce fil et mieux encore d'en avoir entre les mains.
Ce qui n'empêche pas l'intérêt du film polymère pour des travaux artistiques créatifs.
Apres Filip Leroy tu es la seconde personne qui dit que l'epson 1520 est une imprimante bien adaptée à nos travaux. Cela me fait peut être regretter cette machine que j'ai donnée à un ami quand j'ai acheté ma 1290. Il était difficile de ne pas avoir du banding avec cette machine. Filip m'a dit que cela n'apparaissait pas à l'impression, je veux bien le croire...

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

39 Re: héliogravure au grain de résine le Dim 6 Déc 2009 - 13:14

"Les graveurs de groupe ici à Nevers, emploient un réchaud électrique je vois les résultats! quand c'est le moment, pas facile à lire sur le réchaud posé sur une table, il leur faut glisser la plaque hors du réchaud, pas commode et surtout pas instantanné. "

Pour ma part j'ai acheté une crêpière professionnelle (celle qu'on trouve chez tous les vendeurs de crêpe en bretagne)
mais si mais si .... vous lisez bien une crêpière

en faite c'est une plaque chauffante mais avec un thermostat allant de 10 degrés en 10 degrés ce qui permet de gérer la chaleur ....
inconvénient la taille (celle d'une grande galette)
mais si on met une plaque de fonte dessus on peut l'agrandir ...

c'est la seul plaque chauffante qui me permet de chauffer mes plaques à température et de dépasser les degrés mini des plaques prof pour la gravure, afin de chauffer la colophane ...

Voir le profil de l'utilisateur http://florencejoutel.canalblog.com/

40 Héliogravure au grain de résine le Dim 6 Déc 2009 - 16:42

Bonjour ,
je lis avec attention les explications de FLORENCE. Bien, mais....

Une fois encore, je ne parle que de l'héliogravure au grain.
à ma connaissance je suis un des rares adeptes de l'hélio a poser la gélatine en premier sur la plaque et ensuite la résine ( mais là n'est pas le sujet de ce jour)

La cuisson au four où comme le préconise Florence , manquent pour moi de précision parce que l'opérateur ne peut apprécier à la seconde près le degré de cuisson.
Personnellement comme je l'ai déjà dit (ainsi que Jean Claude) je chauffe avec un petit "camping gaz"

Voir si cela marche le schéma ci- dessous .
http://cjoint.com/?mgqFR012fw
Je propose ci-dessous un schéma concernant le résultat lorsque l'acide (en 1) attaque et pulvérise les billes de résine par le dessous. Il peut alors rogner le cuivre pour faire une cuvette ..... La paume de la main retirera la majorité de l'encre pour donner un gris sale à l'impression (crevé)
Au centre, la résine bien cuite s'est un affaisée ,se colle au cuivre et ne laisse passer l'acide qu'entre les billes de résine.
A droite , Résine trop cuite , complètement affaissée... Les billes de résine applaties se rejoignent et forment un vernis qui ralenti considérablement l'action de l'acide qui alors travaille en désordre .L'hélio résultante sera grise et délavée
http://cjoint.com/?mgqFR012fw

J'espère que ma mise en page a réussi ainsi que les repros .

Je reste à l'entière disposition des Amis de ce forum

A bientôt Claude PLESSIER

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

41 Héliogravure au grain le Dim 6 Déc 2009 - 16:46

[b]Je crois que pour ma deuxième repro ce n'était pas au point Excusez moi
Deuxième essai
http://cjoint.com/?mgqUssR17v

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

42 Héliogravure au grain de résine le Dim 6 Déc 2009 - 16:48

Les Dieux de l'Héliogravure sont avec moi ..
Claude

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

43 Re: héliogravure au grain de résine le Dim 6 Déc 2009 - 17:00

Bonjour Claude

Merci de cette attention (la lecture)

Mais malheureusement, les dieux de l'Héliogravure m'ont boudée jusque là ...
j'ai trouvé personne pour m'apprendre ...

et je ne fais aucun appelle du pied ... ce n'est pas mon genre ... Laughing
quoi que Laughing

je ne fais que du film ... et en découvre les limites Crying or Very sad jour après jour ...
donc photos créatives uniquement ... Comme dit Mohlitz ( Philippe) "ici c'est la cuisine, c'est admirable" ...
mais je dois dire que ma "crêpière" est en admiration devant le camping gaz
et les deux superbe photogravure .. que tu as posté plus haut ....

Bah !! en attendant de rencontrer moi aussi les dieux héliogravure ( je ne désespère pas )
je bidouille je mélange ... je crée ...


bien à toi

Florence

Voir le profil de l'utilisateur http://florencejoutel.canalblog.com/

44 Héliogravure au grain de résine le Dim 6 Déc 2009 - 17:29

Florence
BORDEAUX DRAGUIGNAN 700 KM tu prends ton vélo et tu viens faire un petit stage d'hélio.

Ici il y a une chambre d'amis (Jean Claude connaît bien )
Quand j'assurais des stages de formation , en deux jours de travail c'était OK puisque je fournis la totalité de mon savoir...

Bonne soirée

Claude

Au départ, tu me fournis ton adresse postale : heliogravure83@wanadoo.fr
et je t'envoie un petit livret sur lequel j'ai consigné la technique de l'hélio de Aà Z

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

45 héliogravure au grain de résine le Lun 7 Déc 2009 - 9:50

Bonjour,
ravi d'apprendre qu'on peut déposer le colophane sur la gélatine.
En effet,la plupart des documents que j'ai pu lire sur internet ou dans les livres,
préconisait de coller la gélatine sur le cuivre grainé.
A part quelques exceptions où j'avais pu lire le contraire et comme mon niveau d'anglais est assez médiocre,j'en avais conclu que c'était moi qui traduisait de travers.
Et je m'étais dit que la gélatine étant une matière biologique,elle ne résisterait pas à la chaleur nécessaire pour cuire la résine.
Néanmoins,je te demande quel est l'avantage de cuire la résine sur la gélatine?Par ailleurs,j'ai utilisé une seule fois une autre façon de déposer une trame par dessus la gélatine :avec l'aquatinte à l'aérographe et cela fonctionne.
A bientôt.
Faut que je passe l'aspirateur !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

46 Héliogravure au grain le Lun 7 Déc 2009 - 12:05

Bonjour ,Hervé et les autres ,

Bien entendu ,chacun a sa façon de travailler .
Moi je dépose la gélatine en premier ( voir schéma joint ci-dessous
A/ parce que en 1/ sur le schéma on voit que la gélatine colle bien et régulièrement au cuivre . On profite bien des différentes épaisseurs de gélatine pour "RALENTIR" l'action des différentes concentrations d'acide.
La résine fait son rôle de protection et favorise le creusement de puits réguliers
en 2/ la gélatine se trouve répartie sur un chahut de billes de résines irrégulières...On ne travaille plus avec la même précision surtout dans l'obtention des dégradés de gris.
B/ Lors de la cuisson , la couleur de la gélatine sert beaucoup à déterminer l'instant "T" où on arrête la chauffe .
C/ comme j'utilise de l'alcool pour déposer la gélatine , en 2/ l'alcool va dissoudre la résine.
http://cjoint.com/?mhmessTYJT

A votre disposition et bonne journée

Claude PLESSIER

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

47 héliogravure au grain de résine le Lun 7 Déc 2009 - 13:16

merci beaucoup pour ta réponse.
je crois bien que ma prochaine hélio je ferais avec la résine sur la gélatine.
En effet,j'avais remarqué que l'adhésion de la gélatine sur le cuivre nu était plus puissante que sur le cuivre grainé et aussi une perte de définition entre l'image sur la gélatine et la gravure dans le cuivre avec la méthode que j'utilisais jusque là.
je crois bien que je vais finir par y arriver, enfin !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

48 Héliogravure au grain le Lun 7 Déc 2009 - 14:55

Attention Hervé,
Bien dégraisser et nettoyer la plque de cuivre avec potasse diluée etc...... frotter avec tampon à démaquiller et blanc d'Espagne (ou de Meudon) mélangé à la potasse ... Bien rincer , AUCUNE TRACE RESTANTE DE BLANC de MEUDON, sinon des zones de gélatine ne colleront pas ......GREU....GREU......

Claude PLESSIER

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

49 héliogravure au grain de résine le Mar 8 Déc 2009 - 18:45

bonsoir,
je viens d'appliquer ta méthode ( colophane sur la gélatine ):
eh bien c'est super!
merci beaucoup :je crois bien que j'ai vraiment réussi ce coup là.
Jusqu'ici c'était jamais parfait ni précis.
J'ai gravé 10 min à 43°b :rien
puis 70 min à 41°b: les noirs sont venus
puis 40 min à 39 °b :le gris soutenus
puis 15 minutes dans un bain à 39°b (avec une peu d'eau): j'ai eu les gris pales
J'ai l'impression que la cuisson de la gélatine a renforcé celle-ci dans les blans.
encore merci, sans toi j'aurais jamais pensé à cuire la résine en dernier!
je t'envoie une photo du résultat.Ce n'est pas un tirage,juste une photo de la plaque sous un calque:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

50 Héliogravure au grain le Mar 8 Déc 2009 - 19:54

Bonsoir Hervé,

Heureux de voir que mes "données " ont pu te rendre service ...
mais quand je regarde les temps d'exposition je me sens en droit de demander si tu as étalé une très fine couche de gélatine .... ou une pizza?????
L'important c'est que ma technique ait pu t'apporter un plus et j'en suis très heureux Bonne soirée

Claude PLESSIER

Voir le profil de l'utilisateur http://heliogravure83@wanadoo.fr

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 10]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum