aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Fournisseurs de plaques photopolymères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Fournisseurs de plaques photopolymères le Dim 20 Nov 2011 - 21:02

Bonjour
Je viens de tester l'usage de plaques photopolymères pour le tirage ou plutôt l'impression de photos. Le résultat mérite d'être affiné mais il m'intéresse. Je suis simplement un peu rebuté par le prix du medium. Quelqu'un peut-il me donner l'adresse d'un fournisseur sur Paris ou pouvant expédier la marchandise dont les prix pratiqués soient plus avantageux que ceux obtenus?
Avec tous mes remerciements

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour
Joopstoop 12 rue Lebrun 75013
http://www.joopstoop.fr/fr/201-photopolymere

Pour débuter le travail des photopolymères je vous conseille de commencer avec les films photopolymeres genre ImagOn, le prix en est plus de 12 fois moins élevé. La profondeur des gris est certes pour certaines images, plus difficile à obtenir mais j'ai réussi de bons tirages avec ce matériau.
Quand on éprouve trop de difficulté on peut s'en sortir avec deux plaques en repérage.

Pour les plaques photopolymère Philippe Boiteux est le grand spécialiste sur ce forum .

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Fournisseurs de plaques photopolymères le Mer 23 Nov 2011 - 23:07

Vous avec de la chance, ImagOn est moins chers en France que en Espagne. Heuresemente ont a tout le necesaire mais il faut le demander a Valencia part Internet.
Si cella les interese pour comparer les prix.

http://www.totenart.com/

Bonsoir.

Voir le profil de l'utilisateur http://info1artecom.artelista.com/
Merci beaucoup messieurs. Oui je me suis fourni chez Joop Stoop. Les plaques toutes préparées sont un peu coûteuses. J'essaierai à l'occasion le film. Est ce facile de le monter sur des matrices? J'ai aussi entendu dire qu'il était moins défini. Mais je ferai un essai
Merci encore à vous

Voir le profil de l'utilisateur
Merci aussi à l'occasion de me donner un lien vers vos travaux si vous les faites figurer sur internet. J'aimerais voir ce que l'on peut "tirer" de ces films avec de l'expérience
Amicalement

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Fournisseurs de plaques photopolymères le Ven 25 Nov 2011 - 13:23

Bonjour Edouard
je dois d'abord scanner quelques impressions films polymères. Tu verras ce que cela donne (dans la mesure où une image écran peut restituer l'image réelle et sa matière).

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Fournisseurs de plaques photopolymères le Ven 25 Nov 2011 - 14:16

Bien sûr que ça a ses limites mais je serai très intéressé tout de même. Avec tous mes remerciements

Voir le profil de l'utilisateur

8 Toujours à propos des photoplymères le Mer 7 Déc 2011 - 9:59

Bonjour messieurs
Après une première tentative qui fut assez satisfaisante, les suivantes ont été désastreuses: plaques sans quasiment d'impression, internégatif restant collé au film plastique de la machine à insoler...
Pourriez vous me donner quelques conseils de démarrage sur la nature des transparents à utiliser pour l'interpositif? J'imprime celui ci sur une Epson 3880 à encres pigmentaires. On me dit qu'un filtre vert donne de meilleurs dégradés de gris... Pour ce qui est du temps d'exposition à 2mn30 seules les zones très noires s'impriment sur la plaque. Faut-il exposer beaucoup moins longtemps? On me parle ensuite d'un film avec trame d'aquatinte à préexposer...
Merci pour tous vos conseils qui seront précieux au béotien que je suis

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour Edouard,
Polymetaal vends des plaque Toyobo pas tres cher (je crois que c'est de sKM95..)
@+
Christophe

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cfrot.com
Bonjour
Pour le transparent soit Agfa copy jet soit Novalith TPX100
Si tu imprimes un positif en ton continu il faut procéder à deux expositions du polymère
1- une exposition sous une trame aléatoire
2- une exposition sous le positif sur transparent

Il faut au préalable étalonner l'exposition avec la trame. Le temps d'exposition sera ensuite toujours le même quel que soit le positif.

Tu peux lire "La gravure non toxique" de Henrik Boegh traduite par Filip Le Roy (vendu chez Joopstoop) tu comprendras la nécessité de la trame,il s'agit de diviser la surface de l'image en zones exposées dures et en zone non exposées mais qui le seront sous le positif. C'est exactement le même principe que l'aquatinte au grain (ou à l'aérographe)

Le meilleur c'est surement de t'offrir un stage d'une journée chez Joopstoop, il font souvent des séances il suffit de leur téléphoner.




Dernière édition par jeanclaude le Lun 7 Mai 2012 - 7:45, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur
Le principe de double exposition trame puis positif ou l'inverse fonctionne de la même maniere avec des plaques ou avec du film polymere (mode non etch) plaqué sur un support (cuivre par exemple).
La différence principale est que l'épaisseur du film polymère est bien inférieure à la couche sur une plaque (Toyobo par exemple) donc la latitude de modulation des gris par la profondeur des creux est bien plus étendue avec une plaque.
Sinon le dépouillement à l'eau ou au carbonate (pour le film) est le même, avec un soin particulier à apporter pour les plaques afin de nettoyer jusqu'au fond les tailles profondes (dans l'industrie je crois qu'on utilise de l'eau projetée ou les ultra sons) .
Il faut bien se souvenir que les plaques polymères ont été conçues pour faire des impression en relief (photogravure en français) par points plus ou moins larges alors que l'utilisation pour la gravure en creux qui veut singer l'héliogravure (photogravure en anglo-saxon) est une autre affaire, belle mais plus délicate.

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Fournisseurs de plaques photopolymères le Mar 8 Mai 2012 - 23:23

jeanclaude a écrit: même principe que l'aquatinte au grain (ou à l'aérographe)

A ce propos, connais tu le Positiv-20, qui est un aérosol photopolymèreUV sensible...
http://www.farnell.com/datasheets/318253.pdf
On pourrais imaginer faire une aquatinte aérosol polymère et éviter l'étape de la première insolation sous écran...
Le second ineret est le prix modeste (15-16 euros pour 1m2)

@+

Christophe

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cfrot.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum