aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

gravure sur metaux ferreux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 gravure sur metaux ferreux le Ven 29 Avr 2011 - 14:02

bonjour de ludo.
après quelque recherche.
je constate que peu de sujet aborde la gravure sur fer.

ma question est la suivante .
quel sont les composition du mélange a morsure droite ou arrondi pour un métal ferreu.

j ai une piste mais je ne sait pas ce quel vaux.
20%NITRIQUE EAU GRAISSE
La planche graver que j ai pue voire et qui se rapproche le plus de ce que je souhaite réaliser a une profondeur de 12 mm.
et a sa réalisation est probablement faire par projection par le dessous. a a l'aide de verni.
cordialement ludo

ps : je suis forgeron.




Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: gravure sur metaux ferreux le Ven 29 Avr 2011 - 15:30

Bonjour Ludo, bienvenue sur le forum

Dans le dictionnaire technique de l'estampe d'André Béguin on trouve de nombreuses formules de mordant pour l'acier, en réalité souvent du fer.
acide nitrique 10 à 20 g / acide acétique 60g / alcool dénaturé 10 à 20g / eau 80g la morsure de cette préparation est fine et profonde
une autre préparation utilisée autrefois par les graveur anglais:
acide pyro-ligneux (encore appelé vinaigre de bois) une partie / acide nitrique une partie / eau 3 partie

un mordant plus moderne et non toxique est le saline Etch valable pour le zinc, l'aluminium ou l'acier. Attention un bain un seul métal, surtout pas de mélange de métaux dans le même bain:
sulfate de cuivre 100g
sel de cuisine 100g
à dissoudre dans 1/2 litre d'eau chaude
completer ensuite à 1 litre en ajoutant de l'eau froide


Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: gravure sur metaux ferreux le Sam 30 Avr 2011 - 14:59

surtout pas de mélange de métaux dans le même bain:

merci pour le conseil.
mais pourquoi ne faut t'il pas mélanger les métaux dans le mémé bain ?
c est un principe pour le A nitrique de faire des saturation pour utiliser leur propriété.

j ai bien pris note des reference et des mellange je vais faire des recherche.
pour les bain présenter.

et effectuer quel que expérience .

quel sont les réglé de sécurité a respecter en dehors des fondamentaux contacte et respiratoire et environnementale.

comme je vois que tu est feru de gravure !
connait tu l outil de Teresa.
c est un outil électrique mis au point par une dame de turnov (tchqui).
dans les année 2000 .
le principes simple brancher une mine de carbone sur un circuit de lampe en 220.
et utiliser l arc éclectique produit pour graver le métal.
pence tu que je puise utiliser cette technique avec une immersion dans un bain acide.
il y a surent des danger de projection et de vaporisation de l acide.
mais quand est t'il du risque chimique production d'un gaz explosif voir toxique.


Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: gravure sur metaux ferreux le Sam 30 Avr 2011 - 19:23

Les précautions à prendre sont toujours les mêmes, la manipulation des acides doit se faire avec des gants et des lunettes de protection, dans une atmosphère bien ventilée.
Pour le saline etch à base de sulfate de cuivre c'est la même chose mis à part qu'il n'y a pas de dégagement gazeux.
En revanche le truc de l'arc électrique doit se faire avec de lunettes anti-uv comme pour la soudure à l'arc mais de plus dans l'acide, bonjour les projections d'acide à haute température! cela semble plutôt kamikaze et incontrôlable.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: gravure sur metaux ferreux le Sam 30 Avr 2011 - 21:01

bonjour,
effectivement je constata que le contacte électrique se fait sur le liquide et pas sur le métal.
ce qui a pour conséquence de chauffer localement le liquide mais pas de bruler le métal.
essai fait avec du perclo.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: gravure sur metaux ferreux le Sam 30 Avr 2011 - 21:17

quand a l'arc électrique il est très petit.
a peine lus grand que l arc produit par un arc éclectique produit par un pulls en laine.
la protection n est pas nécessaire.
ce qui m inquiétais le plus se sont résultante due a la morsure avec les mélange inconnus
certain mélange je crois produire des gaz explosif comme hydrogène ou peroxyde d'hydrogène.
je dit surement des bêtise. Mes basse chimique son un peu rouiller; mais je compte me trouver un bon dégrippant dans les jour a venir.
Cordialement.

PS :
point éclair :
Hydrogène 585 ° C
Hydrogène sulfuré (H2S) 260°C

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: gravure sur metaux ferreux le Dim 1 Mai 2011 - 11:53

bonjour,

je viens de lire votre conversation et je suis curieux et très intéressé par l'outil de teresa ????

peut tu nous en dire plus, voir faire un petit tuto ou quelques photos et lien pour sa réalisation et l'effet produit...



Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: gravure sur metaux ferreux le Dim 1 Mai 2011 - 23:19

bonjour

*pour réaliser l'outil de Teresa il faut pour cela brancher sur le circuit dune ampoule (en série).
un porte mine
cf : schéma électrique.
http://i24.servimg.com/u/f24/16/44/61/19/01052010.jpg

pour le résultat/ donner il donne une micro gravure due a la brulure du métal polis. pour le stabiliser vernir. cest asser fin et aussi facile que de dessiner au crayon.
c le carbone qui doit faire contacte et crée un arc électrique.

petit conseille bien choisir son porte mine. seul la pointe doit être en métal l'intérieur doit être en plastique.
mettre un interrupteur du coter de la mine et le neutre cotée pièce a graver.
le 50 hertz sa réveille.

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: gravure sur metaux ferreux le Dim 1 Mai 2011 - 23:28

effectivement ça doit réveiller !!! mais le 220 très peu pour moi mon électrolyse en 12 volts me suffira Very Happy Very Happy .

Merci de l'info en tout cas

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: gravure sur metaux ferreux le Lun 2 Mai 2011 - 0:23

ce qui est mortel ou dangereux dans l'électricité c' est l'ampérage.
c'est pour cela que la majorité des pays son passer du 110 AU 220.
une installation en 12 V PEU être dangereuse au mémé titre que du 220

si tu visites, par exemple, le palais de la découverte à Paris, tu pourras assister (voire participer) à une expérience où une personne, debout sur un petit bloc isolant, tient dans les mains deux fils électriques et est soumise à une tension de 700 000 V et quelques. Ses cheveux se hérissent sur sa tête, tous ses poils sont dressés mais elle se porte parfaitement bien et sort de l'expérience en pleine forme. En d'autres termes, une forte tension n'est pas forcément signe de danger.
Ce qui tue, c'est une combinaison.

La fréquence, s'il s'agit de courant alternatif, peut tuer aussi. Les muscles réagissent très mal à des fréquences comprises entre 500 et 100Hz: ils se tétanisent et ne peuvent plus ni se contracter, ni se relâcher. On meurt étouffé, on ne peut plus respirer.


cordialement Ludo

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: gravure sur metaux ferreux le Lun 2 Mai 2011 - 10:38

pour ce qui est de l'ampérage/voltage je m'était renseigné et javais bien entendu la nuance lorsque je faisais des recherches pour l'électrolyse, mais je suis loin de tout maitriser. Mon intervention été plus que j'aime avoir la liberté de toucher les fil ou ma plaque sans me contorsionner.

Mais tu as bien fait de me rappeler tout ces principes, merci. (tiens à tout hasard l'appareil de teresa peut il fonctionner avec des tension/ampérage/voltage inférieure ?)

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum