aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Allez, on poursuit joyeusement dans les questions bêtes : comment vendre une gravure ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Max


Bonjour à tous,

Me revoici avec une fois n'est pas coutume une question... bête.
Ayant effectué récemment un tirage, j'en suis venu à me demander comment on pouvait vendre ledit tirage : faut-il absolument suivre l'ordre de la justification (1/10, 2/10...)? Parce que la qualité de chaque exemplaire varie et on peut préférer l'un au détriment de l'autre...
Comme je sais qu'il faut numéroter, signer voire titrer une gravure, est-il "déontologiquement" correct de vendre un 9/10 avant un 1/10 ?
Merci d'éclairer ma sombre lanterne !

jeanclaude

avatar
Bonsoir à tous
Franchement Max tu te poses peut être trop de problèmes à ce sujet.
Lors de l'AG de Manifestampe, la table ronde portait justement sur la signature des estampes.
La conclusion unanime fut que chacun pouvait faire comme il l'entend, le principal est de ne pas enlaidir l'estampe.
Il est normal de mentionner le nom de l'auteur ensuite donner un titre me semble plus propre à identifier l'oeuvre que "abstraction numéro 34" quand à la numérotation, elle est comme un numéro de série, de petite série, surtout pour les amateurs qui dépassent rarement les 10 épreuves, sauf pour les voeux de début d'année.
En ce qui me concerne, une fois que je ne travaille plus la planche tous mes tirages sont à peu près identiques: Je mets au point l'encrage et l'essuyage qui me semblent le mieux convenir au cours de quelques essais préalables. Après il n'y a plus de changement sauf fatigue ou inattention.

Max


Pour tout dire j'ai tiré un lino et les résultats d'impression sont un peu différents d'un exemplaire à l'autre.
Je ne sais pas si c'est la pression de la presse qui a écrasé le lino, faisant apparaître des reliefs plus profonds, mais toujours est-il qu'il y a quelques bonnes différences, ce qui m'a obligé à retailler le lino de temps à autre pour conserver une relative uniformité dans le tirage. C'est peut-être un cas spécial mais d'où mon questionnement...

Invité


Invité
Bonsoir Maxime,
Perso on m'a toujours dit que ce soit la N°1 ou 10 c'est du pareil au même. Parfois les acheteurs choisissent un numéro par superstition... pourquoi pas. Le tout, c'est que tu dois être en accord avec toi-même.
Perso, si je juge que tant de tirages se valent et bien je les compte et je les numérote. Les autres épreuves qui sont quand même différentes à mes yeux et bien je les met en "EA" épreuve d'artiste ou d'atelier... Elles seront un peu + chères que les numérotées car vraiment uniques.
Cdt,

Max


Assez logique ta manière de faire. Je prends Smile

Merci de ton idée.

Invité


Invité
Merci pour ton retour Max, heureuse d'avoir pu échanger avec toi.

Amicalement

Invité


Invité
Un site pas mal pour toi Max répondant en partie à tes interrogations il me semble sur l'estampe...
Les grandes lignes du Code d'Éthique de l'Estampe du Québec
http://www.yvesharrisson.com/serigraphie.php#etapes

(Rien à voir avec ça : Tu nous mettras ta photo ?)

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum