aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

le vernis mou

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 le vernis mou le Sam 26 Mar 2011 - 12:21

Frere


Bonjour,

Je viens de découvrir ce forum et en suis très contente car quelqu'un va peut être pouvoir m'aider. J'ai entendu parler d'une technique de fabrication d'un vernis mou maison qui éviterait l'utilisation d'une table chauffante et l'achat de ce vernis liquide qui je crois est très onéreux. cette recette estt à base de vernis lamour ou ultraflex et de graisse rose. Quelqu'un d'entre vous connaîtrai-t-il cette technique et son protocole? Merci à l'avance pour vos réponses.

2 Re: le vernis mou le Dim 15 Mai 2011 - 13:27

jeanclaude

avatar
Bonjour Frere
je constate que personne en vous a répondu sur ce sujet du vernis mou.
Je ne suis pas chez moi et n'ai donc pas aces à ma documentation sur les différentes recettes de vernis mou.
En ce qui me concerne, je ne pratique pas souvent cette technique, je n'ai utilisé que le vernis mou en boule Charbonnel,( moins de 5 € si ma mémoire est bonne) qui en effet se pose avec l'aide d'une plaque chauffante. Quand la plaque est à la bonne température, la pose au rouleau ce caoutchouc est très facile.
A mon retour je chercherai la recette dont vous parlez.
amicalement

3 Re: le vernis mou le Jeu 19 Mai 2011 - 11:46

Laboarnodva

avatar
J'ai acheté une boule de vernis mou, technique que je n'ai pas pratiquée depuis les beaux-arts (ça remonte à loin!)
Je n'ai moi non plus pas de plaque chauffante.
Je me posais la question, serait-il possible de chauffer la plaque de zinc au chalumeau, comme on le fait pour l'aquatinte, la plaque garderait-elle la chaleur assez longtemps pour qu'on puisse y appliquer le vernis mou?

http://soniarenard.com

4 Re: le vernis mou le Jeu 19 Mai 2011 - 12:07

jeanclaude

avatar
Bonjour
Certainement pas de chauffer un plaque de zinc au chalumeau qui aurait l'inconvénient principal d'atteindre une température beaucoup trop élevée, de créer des points chaud, d'avoir un refroidissement trop rapide pendant le temps nécessaire pour bien poser et égaliser le vernis.
Je crois me souvenir que la température pour le vernis mou en boule est d'environ 45°C.
Le plus simple et de faire une table chauffante de la manière suivante:

Poser une plaque métallique (acier ou cuivre par exemple) sur quatre pieds d'environ 15cm de haut (voir magasins de bricolage où des briques superposées en guise de pieds métalliques) et glisser au dessous un petit réchaud électrique réglable comme on en trouve en grandes surfaces pour quelques dizaines d'euros.
Avec le réglage sur le réchaud et la distance de plusieurs centimètres entre la surface du réchaud et la plaque chauffante on arrive facilement à stabiliser la température pour le vernis mou et en réglant la puissance pour le vernis dur

5 Re: le vernis mou le Jeu 19 Mai 2011 - 22:27

Invité


Invité
Bonsoir,
Mon astuce :
A une période j'ai fais du vernis mou sans vernis mou. Je prenais de l'ultraflex, une fine couche que je laissais un peu sécher mais pas trop attention ... et puis je posais ma feuille d'arbre, mon papillon séché etc et je passais sous presse. Une fois la plaque bien sèche, je prenais à nouveau de l'ultraflex et je protégeais ce que je voulais au pinceau. Ensuite, hop dans le bain. Exemple ici http://www.art-emilion.fr/index.php?id_article=20
Ce qui était surtout super c'est que l'ultraflex m'a permis des belles morsures assez fines et profondes... Le verni mou lui a tendance à fondre sous l'effet de la chaleur, de l'acide...

émilie

6 Re: le vernis mou le Ven 20 Mai 2011 - 15:13

Maxime Urvoy

avatar
Bonjour,

après plusieurs échec au vernis liquide et grâce aux conseil de jean claude et du forum, je me suis mis au vernis en boule. Ma plaque chauffante est ..... une pierrade électrique avec une plaque en marbre. Acheté 9 euros à la Trocante (j'en ai vu ensuite à 3 euros ;-))
Je l'allume jusqu’à ce que le vernis prenne une consistance plus ou moins liquide (applicable au rouleau du moins ) et la je l'éteint, l’inertie du marbre garde la surface suffisamment chaude un bon bout de temps.
Prochaine étape (en projet) réaliser un régulateur afin de pouvoir conserver la surface à température constante. J'ai bien le principe en tête (voltmètre équipé d'une sonde de température, régulateur avec interrupteur qui stopperai l'électricité lorsque la température est atteinte et la remet lorsqu'elle redescend de trop...) mais mes capacités électroniques sont bien trop légères pour le concrétiser.

l’interrupteur manuel est une bonne solution pour l'heure à condition de ne pas oublier d'éteindre Very Happy Very Happy

7 Re: le vernis mou le Mar 31 Mai 2011 - 22:10

jeanclaude

avatar
Je dois rectifier la température que j'ai précédemment indiquée pour le vernis mou.
j'ai posé du vernis mou en boule Charbonnel ces jours ci, la température idéale est de 55°C.
Catherine Brook de Crown point press indique 60°C pour l' autre vernis mou en pâte de chez Charbonnel. (vendu chez Géant des beaux arts).
Je mesure la température en surface de la plaque avec un thermomètre de contact.
L'exactitude de la bonne température rend la pose facile, si la température n'est pas bonne la pose devient une affaire très pénible.

8 Re: le vernis mou le Mer 20 Juil 2011 - 21:17

jeanclaude

avatar
Laboarnodva a écrit:J'ai acheté une boule de vernis mou, technique que je n'ai pas pratiquée depuis les beaux-arts (ça remonte à loin!)
Je n'ai moi non plus pas de plaque chauffante.
Je me posais la question, serait-il possible de chauffer la plaque de zinc au chalumeau, comme on le fait pour l'aquatinte, la plaque garderait-elle la chaleur assez longtemps pour qu'on puisse y appliquer le vernis mou?

Bonsoir
Comment cela se passe avec le vernis mou?
Apres réflexion ton idée peut fonctionner: si on chauffe la plaque au chalumeau ou autre moyen (sans la faire fondre) il faut attendre qu'elle soit à la bonne température (environ 65°C) et ne pas perdre de temps pour étaler le vernis, mais c'est assez acrobatique, la température va tomber très vite.
amicalement

9 Re: le vernis mou le Lun 21 Avr 2014 - 17:30

Admin / jean-claude

avatar
Admin
Bonjour
Qui pourrait m'indiquer un papier à grains et mince (au dessous de 100g, 80g ou même beaucoup moins)
c'est pour utiliser comme papier d'enlevage en vernis mou, il y a bien des papiers machines mais il sont très lisses et pour le vernis mou il faut du grain.
Les soies sont fins mais sans grain.

http://aquatinte.forumactif.com

10 Re: le vernis mou le Lun 21 Avr 2014 - 18:41

pierre

avatar
Admin
Bonsoir, tu commences à demander l'impossible.
Le papier pelure n'existe plus, hélas. Les "bible" blancs sont très couchés.
Les ingre sont de plus en plus épais, et le basique, dit école, n'a pas assez de grain et le vergé est assez espacé.
De très faible grain et peu épais, même si c'est un papier dur, le calque d'étude en rouleau.
Les papiers façon toile que l'on a trouvé en papier à lettres ?
Après, pour les papiers occidentaux, faire un tour chez un imprimeur, qui te dépose à une table tous ses catalogues et demander l'envoi de 4/5 feuilles A4 d'échantillon. On peut trouver un arcoprint édition en 90 g chez Fedrigoni par exemple.
Essayer le papier japonais, pas beaucoup de grain (il y en a peut-être), mais bien mat, résistant, souple et peut se trouver de faible grammage, ce qui permet déjà de conserver un trait plus fin.
Je n'ai pas essayé le papier journal, mais lui aussi est de plus en plus lisse pour réaliser des quadris.

http://sites.google.com/site/grifeblois/

11 Re: le vernis mou le Lun 21 Avr 2014 - 18:58

thierry fleuret

avatar
Bonjour à tous, bienvenu à Free.

Pour le vernis mou en boule, je chauffe la plaque sur le gaz, comme pour l'aquatinte, et le passe ensuite directement en petits mouvement circulaire, donc sans rouleaux.

Pour obtenir un trait structuré, on peut utiliser un tissus assez fin en place du papier, ou entre la plaque et la papier, en utilisant un crayon très dur.

Amitiés
Thierry F.

http://thierry-fleuret.e-monsite

12 Re: le vernis mou le Lun 21 Avr 2014 - 19:01

jacky

avatar
Bonsoir Jean-Claude et Pierre il y a des papiers autocopiant pour la fabrication des liasses ( cb -cfb - cf ) les feuilles intermédiaire
sont en 48 gr ou 50 gr à essayer tu demandes à un imprimeur quelque feuilles ou chez les distributeurs de papier des feuille en essais

http://pagesperso-orange.fr/atelierdartiste/cariboost1/index.HTM

13 Re: le vernis mou le Lun 21 Avr 2014 - 20:28

jeanclaude

avatar
Merci Jacky
Il ne me reste plus qu'à trouver un imprimeur mais cela doit encore exister en Bretagne.
Peux tu nous en dire plus sur ces papier "autocopiants"je ne connais pas du tout.
Merci à toi
cordialement

14 Re: le vernis mou le Lun 21 Avr 2014 - 21:03

jeanclaude

avatar
re bonsoir
j'ai trouvé ceci qui renseigne sur ce produit;
http://www.autocopiant.fr/content/6-comment-ca-marche

15 Re: le vernis mou le Mar 22 Avr 2014 - 9:08

jacky

avatar
Bonjour ce papier autocopiant pour imprimante laser ou jet d'encre ne parle pas de grammage
du papier il doit être en 80 gr il vaut mieux prendre de l'autocopiant pour presse offset ou le grammage est a 56 gr pour le cfb et le cf

http://pagesperso-orange.fr/atelierdartiste/cariboost1/index.HTM

16 Re: le vernis mou le Mar 22 Avr 2014 - 9:27

pierre

avatar
Admin
Bonjour,
Réponse française ou incorrecte : tu peux "emprunter" à la Poste une feuille de recommandé ou de colissimo suivi, tu auras une feuille ou 2 d'autocopiant de petit format pour tester.

sans aller à cette extrémité, bien sûr passible des tribunaux, commence par du papier de soie, et celui des paquets ou des bouquets est souvent moins lustré que celui vendu pour la protection des gravures.

sinon, je peux t'adresser une ou deux feuilles de papier Japon.

http://sites.google.com/site/grifeblois/

17 Plaque chauffante alternative le Mer 7 Mai 2014 - 15:39

rb1oo

avatar
Bonjour,

A peine plus compliqué à installer car il faut lui faire un support, mais plus simple à utiliser car il y a un thermostat : le "vieux" fer a repasser.
Le mien est calé, semelle vers le haut, dans une boite en bois qui protégeait autrefois une bouteille de vin...
Pour vernir les plaques jusqu'à 30x30cm c'est parfait, au dessus la manipulation devient un peu plus délicate.

Roger
Maxime Urvoy a écrit:Bonjour,

après plusieurs échec au vernis liquide et grâce aux conseil de jean claude et du forum, je me suis mis au vernis en boule. Ma plaque chauffante est ..... une pierrade électrique avec une plaque en marbre. Acheté 9 euros à la Trocante (j'en ai vu ensuite à 3 euros ;-))
Je l'allume jusqu’à ce que le vernis prenne une consistance plus ou moins liquide (applicable au rouleau du moins ) et la je l'éteint, l’inertie du marbre garde la surface suffisamment chaude un bon bout de temps.
Prochaine étape (en projet) réaliser un régulateur afin de pouvoir conserver la surface à température constante. J'ai bien le principe en tête (voltmètre équipé d'une sonde de température, régulateur avec interrupteur qui stopperai l'électricité lorsque la température est atteinte et la remet lorsqu'elle redescend de trop...) mais mes capacités électroniques sont bien trop légères pour le concrétiser.

l’interrupteur manuel est une bonne solution pour l'heure à condition de ne pas oublier d'éteindre  Very Happy  Very Happy

18 Re: le vernis mou le Mer 7 Mai 2014 - 16:51

jeanclaude

avatar
Bonjour
Avec le vernis mou Charbonnel qui se pose très bien et uniformément au rouleau caoutchouc, il faut, après refroidissement, travailler sans trop attendre. Si je le laisse la plaque une nuit le lendemain le vernis n'a plus les mêmes qualités de souplesse, il est moins sensible aux faibles pressions du tracé et adhère moins bien au dos de la feuille d'enlevage.

Le papier d'enlevage est d'une grande importance pour le vernis mou car ce sont les grains du papier qui enlèvent le vernis en faisant des petits trous qui fonctionnent un peu comme l'aquatinte. La pression du crayon par exemple crée un trait plus large avec un papier un peu raide et suffisamment grenu.

La conduite de la morsure au vernis mou est très différente de la morsure de type eau-forte avec un vernis dur. En prolongeant trop la morsure on arrive vite aux crevés entre les petits points rapprochés.

19 plaque chauffante le Jeu 8 Mai 2014 - 12:43

Elvire

avatar
Bonjour,

J'utilise un chauffe plat électrique émaillé trouvé pour six sous chez Emmaüs.
ça marche bien,. La température monte un peu haut mais en débranchant, l'inertie est suffisante pour avoir le temps nécessaire pour travailler.

20 vernis mou et température de la plaque. le Jeu 25 Sep 2014 - 17:38

canut.


Bonjour à tous,

en ce qui me concerne je chauffe la plaque avec un butagaz de camping en passant de manière uniforme le feu sous la plaque sans trop me rapprocher, au bout d'un moment je tamponne légèrement avec le vernis à boule de mon choix ( dur ou mou) enroulé dans son taffetas de soie. Si cela colle trop c'est pas bon, si cela s'étale trop, aussi ! Donc c'est une question de pratique et on s'y fait trés rapidement.
Voila amitiés à tous.

21 Re: le vernis mou le Jeu 25 Sep 2014 - 23:13

pierre

avatar
Admin
Bonjour canut,
Merci beaucoup de t'inscrire pour répondre et participer à l'animation du forum.
Mais, comme il est d'usage, merci aussi de te présenter en quelques lignes.
N'oublie pas de mentionner ton site dans ton profil.

http://sites.google.com/site/grifeblois/

22 Aïe la gaffe. le Ven 26 Sep 2014 - 11:02

canut.


Mille excuses Pierre, ceci est nouveau pour moi et c'est en faisant des recherches pour de nouvelles recettes de cuisine en gravure, que je suis tombé sur ce forum. Voila j'enseigne les arts plastiques en collectivité dont la gravure, via un atelier que j'ai fait équiper par la ville qui m'emploie. J'ai fait les Beaux Arts de Marseille dans les années 90 et suis tombé particulièrement amoureux de cette technique. Mon professeur était Sonia Hopf, une artiste allemende aujourd'hui rentrée au bercail outre-Rhin.Je cherche depuis quelques temps de nouvelles méthodes plus écologiques car une collectivité est trés amène en matière de principe de précaution. Malheureusement je reste pour le moment à la gravure enn eau forte avec le prechlorure que j'estime moins nocif que le nitrique.
Amitiés à tous et merci pour votre accueil.

23 Re: le vernis mou le Ven 26 Sep 2014 - 11:22

pierre

avatar
Admin
Merci canut pour ces précisions,
Bon courage alors pour lire tout le forum !
Comme tu le sais, la gravure dite “non toxique” a fait une entrée fracassante dans le petit monde de la gravure. Par rapport au polémiques ouvertes, le forum en a été, à mon avis heureusement, très en retrait. Mais des propos, en tout de même été soulevés, tu en trouveras les traces. Aujourd'hui, c'est plus apaisé, tu trouveras de nombreuses personnes dans ton cas, qui se posent, à titre individuel ou collectif, la même question que toi.
Tu peux coninuer par le livre La gravure non toxique de Henri Boeght distribué par Joop stoop.
http://www.grafiskeksperimentarium.dk/fr/index.html
Et un site anglais
http://www.nontoxicprint.com/

PS, merci de ne pas continuer la suite des échanges sur le non toxique, sur le sujet du vernis mou (celui sur lequel nous sommes), mais sur les sujets déjà ouverts correspondants, ou en créer un nouveau pour un aspect moins bien abordé. Le forum est modéré, mais n'est pas (ou très exceptionnellement et je n'en ai pas connaissance) corrigé. Parfois des titres sont repris pour faciliter les recherches avec des mots clé plus clairs. Il est dommage que des sujets dévient, la recherche d'informations devient alors difficile.

http://sites.google.com/site/grifeblois/

24 au soleil le Mer 1 Oct 2014 - 10:47

daniel d'Aillon


bonjour,

vu que la température de la plaque de métal est cruciale pour obtenir un vernis mou...
lequel doit respecter   cette épaisseur  à la régularité irréprochable et ce sur toute la plaque (le Graal) ... afin de respecter de façon fidèle  les variations de la  pression du crayon...
comme un chien répond à son maître

Et ne disposant plus du rouleau magique de Jean claude (en fait tout est dans son matériel!! Rolling Eyes  )

....
j'ai testé cet été (entre deux averses) le soleil
le thermomètre posé à côté indiquait 43 ° Celsius
la plaque de cuivre  devait être légèrement plus chaude
j'ai eu tout le temps de manipuler  et j'ai obtenu une surface régulière.... cette fois!!!

sinon il semble possible d'utiliser l'inertie thermique d'une plaque chauffante, comme expliqué plus haut c'est à dire la phase de refroidissement de celle ci que l'on peut peut être "allonger" en mettant sur le réchaud une plaque de fonte (?) faut il en avoir une à disposition, encore,..;

par contre, si j'utilise un rouleau celui ci doit être assez chaud (je suppose) pour ne pas refroidir  l'encre brutalement mais le caoutchouc ne doit pas fondre pour autant...

pour ma part,  au soleil je ne me suis pas occupé du rouleau j'ai juste frotter ma boule sans appuyer
et du coup j'ai usé très peu de mon vernis mou

après reste encore la qualité du papier que l'on va utiliser
et bien sûr ne pas oublier que le vernis mou peut être utilisé avec pour complémentaire par exemple l'aquatinte ce qui est l'occasion de corriger d'une part mais aussi d'enrichir l'expression du dessin

eh Jean Claude il y en avoir des rouleaux au bord de la mer!!!

voilà
A plus
Daniel

25 Re: le vernis mou le Mer 1 Oct 2014 - 11:39

pierre

avatar
Admin
merci de cette indication de température.
Tu évoques la plaque de fonte… il y a plus simple, le chauffe-plat à inertie, évoqué plus haut (ou dans d'autres sujets), mais aussi le sable, qui peut être mis dans un sac en tissu (doubler les épaisseurs par sécurité, cela raye dans un atelier), ou les poches vendues en pharmacie pour soigner les articulation, utilisables en chaud ou froid, je pense un peu moins d'inertie.
Pour la température, on trouve maintenant, à pas trop cher, avec une précision annoncée de 1°, des thermomètres sans contact. (ceux vendus en pharmacie sont trop onéreux et n'ont qu'un faible espace de prise de T°).

http://sites.google.com/site/grifeblois/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum